Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Alessandro Baricco [Italie]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 EmptyMar 11 Mar 2008 - 17:19

Cachemire a écrit:
En quelle langue est l'original Kenavo, en néerlandais (au nom de la réalisatrice) ?! Ou en italien comme le texte original ? Est-ce que je dois me résoudre à le voir en allemand ? Rolling Eyes
L'Original est en anglais! C'est vraiment dommage que j'ai acheté ce DVD pas en Amérique - avec le Canada on a sur leurs DVD au moins souvent sous-titrage français Wink
(mais je le dis encore une fois – pour ceux qui n’ont pas besoin de sous-titrage – je veux bien le cercler)

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 EmptyMar 11 Mar 2008 - 17:27

Bédoulène a écrit:
J'ai terminé "Sans sang" lu sur les conseils de Bertrand.

dois-je ajouter le plaisir que j'ai encore eu à cette lecture ?

plutôt deux fois qu'une.

Bédoulène tu vas lire tout Barrico (et je te comprends car ce que j'ai lu jusque-là ne m'a pas déçue: Soie, Océan Mer, Novecento Pianiste)...comme je l'ai fait pour Mauvignier ou Duras (mais j'ai avec ces deux-là plus de mal à convaincre...content )
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 75
Localisation : Provence

Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 EmptyMar 11 Mar 2008 - 18:31

oui c'est mon intention Coline (j'achèterai les livres car ma bibliothèque n'a que les 3 ou 4 que j'ai lus=

conciliabule pour Mauvignier (déjà lu un de ces livres et Duras ça viendra)

à tantôt
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 EmptyMar 11 Mar 2008 - 18:35

Bédoulène a écrit:
oui c'est mon intention Coline (j'achèterai les livres car ma bibliothèque n'a que les 3 ou 4 que j'ai lus=
Et puisque tu as aimé jusqu'à présent, tu ne vas pas rencontrer de mécontentement...
Son dernier Cette histoire-là est pour l'instant mon coup de coeur (mais cela change toujours quand il y a du nouveau Wink). À part Homère, Iliade qu'il a réécrit et n'est donc pas tout à fait son livre, je les aime tous ❤

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 EmptyMar 11 Mar 2008 - 18:42

Bédoulène a écrit:
conciliabule pour Mauvignier (déjà lu un de ces livres et Duras ça viendra)


conciliabule Oui, oui...je sais pour Mauvignier...
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22890
Inscription le : 02/02/2007
Age : 40
Localisation : Un peu plus loin.

Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 EmptyMar 18 Mar 2008 - 10:45

NOVECENTO : PIANISTE

Un bébé est trouvé un beau jour dans un bateau de croisière. Trouvé par Danny Boodman qui décide de garder cet enfant, qu'il est comme un signe. Trouvé dans un carton de citrons. L'enfant sera baptisé : Danny Boodman T.D Lemon Novecento (parce que ça fait classe et qu'on est dans les 1900).
Novecento ne sortira jamais de ce bateau Le Virginian. Et se révèlera être un pianiste d'exception, jouant avec les notes comme s'il dansait avec la mer.

Ce livre ne m'a pas convaincue... certes il y a de beaux passages (cités par certains parfumés). Une écriture pourtant qui m'a semblé musicalement trop sirupeuse, trop douce, trop tendre. Et cette histoire... olala cette histoire... si belle, si gentille... si parfaitement hollywoodienne... J'avais l'impression d'entendre les filles chouiner et se moucher bruyamment dans les dernières pages.
Et en plus, je trouve, que musicalement, l'écriture de Baricco ne colle pas au laconisme de Novecento, à sa sensibilité qui s'exprime par la musique.

Un roman court. Ouf. Sauvée des eaux la Queenie.Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 Inclassable72

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 EmptyMar 18 Mar 2008 - 21:38

Novecento : pianiste


Un enfant trouvé abandonné sur un navire, passera sa vie entière sur celui-ci, et deviendra un pianiste prodigieux.

Je suis un peu mitigé sur ce texte, j'ai trouvé qu'il y avait de très passages, à l'écriture très mélodieuse, et d'autres parties plus artificielles. Et puis la taille du texte était à mon sens forcement frustrante, les choses n'étaient pas assez developpées, finalement on ne sait pas grand chose de cet homme, de ce qu'il ressent.

Mais je crois qu'il ne faut pas oublier que ce texte est au départ un texte de théâtre, que ce qui paraît court dans une lecture ne l'est pas forcement sur scène et que le jeu du comédien et la mise en scène apportent des éléments qui sont absents du texte pris isolèment.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 EmptyMer 19 Mar 2008 - 0:03

arabella a écrit:
Novecento : pianiste
Mais je crois qu'il ne faut pas oublier que ce texte est au départ un texte de théâtre, que ce qui paraît court dans une lecture ne l'est pas forcement sur scène et que le jeu du comédien et la mise en scène apportent des éléments qui sont absents du texte pris isolèment.

Il est essentiel de le rappeler en effet...
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22890
Inscription le : 02/02/2007
Age : 40
Localisation : Un peu plus loin.

Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 EmptyMer 19 Mar 2008 - 0:13

je ne sais pas si c'est parce que c'est un texte de théâtre. A vrai dire, ma frilosité pour ce texte, je ne pense pas qu'elle vienne de là, d'abord parce que je suis une lectrice de théâtre, je ne suis donc pas "hermétique" ou "étrangère" à l'oralité.
Non, en fait, j'en suis sûre : ça ne vient pas de là si je n'ai pas plus accroché que ça.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 EmptyMer 19 Mar 2008 - 0:51

Queenie a écrit:
je ne sais pas si c'est parce que c'est un texte de théâtre. A vrai dire, ma frilosité pour ce texte, je ne pense pas qu'elle vienne de là, d'abord parce que je suis une lectrice de théâtre, je ne suis donc pas "hermétique" ou "étrangère" à l'oralité.
Non, en fait, j'en suis sûre : ça ne vient pas de là si je n'ai pas plus accroché que ça.

Chez toi en effet, je ne pense pas que ce soit la raison de ce que tu appelles "ta frilosité".
Je vois ce texte comme un conte un peu trop idyllique par rapport aux textes que tu aimes...Pas assez fort pour toi...content
J'ai aimé le lire mais j'ai un peu pensé cela moi aussi...
Queenie, tu devrais lire plutôt Océan Mer (le récit de la dérive du radeau de la Méduse devrait te plaire)
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22890
Inscription le : 02/02/2007
Age : 40
Localisation : Un peu plus loin.

Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 EmptyMer 19 Mar 2008 - 1:21

coline a écrit:

Je vois ce texte comme un conte un peu trop idyllique par rapport aux textes que tu aimes...Pas assez fort pour toi...content
J'ai aimé le lire mais j'ai un peu pensé cela moi aussi...
Sans nul doute, tu commences à bien me connaitre.

Citation :
Queenie, tu devrais lire plutôt Océan Mer (le récit de la dérive du radeau de la Méduse devrait te plaire)

ok, je note, mais tu comprendras qu'il ne fait plus vraiment parti de mes priorités...

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 75
Localisation : Provence

Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 EmptyDim 13 Avr 2008 - 14:39

Queenie je pense que "City" devrait te plaire !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 75
Localisation : Provence

Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 EmptyMer 21 Mai 2008 - 9:53

Je viens de terminer "Cette histoire là".

Encore une fois je suis séduite, c'est bien le terme, il y a de la magie dans son écriture, dans le réalisme même.

Avec habileté il nous fait deviner le caractère et les sentiments de ses personnages.

L'histoire se déroule telle cette piste, avec sa ligne droite et ses virages que l'auteur sait négocier avec bonheur pour notre lecture.

J'ai une faim de ses livres qu'il me faut absolument assouvir  sourire

"Il est facile de voir aujourd'hui dans sa fuite la figure de ce que nous appelons généraement désertion : mais croyez moi, avant cela, c'était le monde qui avait déserté : mon fils ne dessinait aucune figure, cela lui aurait été impossible, il courait, c'est tout, dans ce qui n'était pas un dessin, mais une superposition de hachures dans tous les sens, il ,'était qu'un jeune homme qui autour de lui ne voyait plus aucun dessin de figures achevées, mais uniquement des fragments, il courait en piétinant ces fragments qui étaient là, et courir ainsi, ce n'est pas s'enfuir, mais tenter de se maintenir à la surface du néant, ce n'est pas déserter, c'est survivre"

"Pour Ultimo, l'enfance s'acheva un dimanche d'avril 1912, et pas avant, parce que cerains petits garçons réussissent à la faire traîner jusqu'à quinze ans, et il était de ceux-là. il y faut un cerveau bizarre et pas mal de chance. Il avait eu les deux"

"Disons le, la veille encore ils ne savaient pas vraiment ce qu'étaient les automobiles : ils les voyaient comme des bijoux masculins hypertrophiés. Maintenant elles tuaient. Et ils en furent épouvantés : comme par la soudaine morsure d'un chien fidèle, ou la méchanceté d'un enfant ou la lettre perfide d'une amante."

"Vous savez, les gens vivent pendant tellement d'années, mais en réalité ils sont vivants que quand ils arrivent à faire ce pour quoi ils sont nés. Avant et après, ils ne font qu'attendre et se souvenir. Mais ils ne sont pas tristes quand ils attendent ou qu'ils se souviennent. Ils ont l'air tristes. Mais ils sont seulement un peu loin"

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche


Dernière édition par Bédoulène le Ven 27 Déc 2013 - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 EmptyMer 21 Mai 2008 - 10:37

Bédoulène a écrit:
Je viens de terminer "Cette histoire là".

Encore une fois je suis séduite, c'est bien le terme, il y a de la magie dans son écriture, dans le réalisme même.
Je suis contente de constater que tu continues de succomber au charme de Baricco.. tu me donnes envie de me replonger dans un de ses livres Wink



conciliabule et je viens seulement maintenant de constater que son nom est faux dans la ligne du fil Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22890
Inscription le : 02/02/2007
Age : 40
Localisation : Un peu plus loin.

Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 EmptyMer 21 Mai 2008 - 11:12

kenavo a écrit:
conciliabule et je viens seulement maintenant de constater que son nom est faux dans la ligne du fil Very Happy

corrigé

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Alessandro Baricco [Italie] - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Alessandro Baricco [Italie]
Revenir en haut 
Page 5 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: