Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Delphine Coulin

Aller en bas 
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Delphine Coulin Empty
MessageSujet: Delphine Coulin   Delphine Coulin Icon_minitimeLun 18 Nov 2013 - 19:12

Delphine Coulin Delphi10

Delphine Coulin est née en Bretagne et vit à Paris. Elle a écrit quatre romans : Les traces (2004), Les mille-vies (2008), Samba pour la France (2011), Voir du pays (2013) et un recueil de nouvelles. Elle a également coréalisée, avec sa soeur Muriel, un long métrage : 17 filles (2010).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Delphine Coulin Empty
MessageSujet: Re: Delphine Coulin   Delphine Coulin Icon_minitimeMar 19 Nov 2013 - 20:42

Delphine Coulin 41ds6q10

Voir du pays
Citation :
Deux filles, Aurore et Marine, reviennent d'Afghanistan. Elles y ont vécu six mois de tension, d'horreur, de peur. Elles vont passer trois jours à Chypre, dans un hôtel cinq étoiles, pour ce que l'armée appelle un « sas de décompression », où on va leur réapprendre à vivre normalement, à oublier la guerre, à coup de séances de débriefing collectif et cours d'aquagym, de soirées arrosées et de visites de sites archéologiques de la vieille Europe.
Récemment, Kevin Powers a raconté dans Yellow Birds le retour d'un soldat au pays après avoir servi en Irak. Un livre puissant sur le traumatisme de la réinsertion. Delphine Coulin s'empare du même thème, mais au féminin, en évoquant ce drôle de moment qu'est le "sas de décompression" imposé par l'armée française, sur l'île de Chypre, entre bains de mer, hôtel de luxe, balades sur les sites archéologiques et ... debriefings musclés. De quoi être totalement déphasées au contact de touristes alanguis et d'autochtones dragueurs. Avec cette violence qui n'a pas été complètement évacué, les souvenirs sanglants qui reviennent à la surface et l'appréhension avant de retrouver la famille. Voir du pays est un livre inquiet et aux aguets qui s'attache de près aux réactions de trois jeunes soldates, Aurore, Marine et Fanny, comme en convalescence fragile après une maladie qui s'appelle l'Afghanistan. Très psychologique, il alterne, pas toujours avec une totale réussite, c'est son point faible, les flashbacks de cette guerre qui les a changées à jamais et ce bref séjour au soleil. Le style de Delphine Coulin est sans fioritures, sec et abrupt, sans recherche d'empathie pour ses "héroïnes" qui ont vécu l'enfer et se retrouvent dans un paradis factice qui les perturbe. Le meilleur du livre se trouve dans la précision avec laquelle la romancière décrit l'amitié entre ces femmes, deux d'entre elles en particulier, et dont la relation évoluera entre solidarité et rupture. Retrouveront-elles des rapports aussi forts après cette expérience qui les a choquées à jamais ? A défaut d'être en paix et d'en sortir indemnes, auront-elles la force d'affronter ensemble ou séparément le regard de ceux qui seront toujours incapables de comprendre ? Voir du pays n'est jamais aussi poignant que quand il décortique les sentiments d'Aurore et Marine, blessées, touchées mais pas (encore ?) coulées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Violette14
Espoir postal
Violette14

Messages : 22
Inscription le : 08/07/2014

Delphine Coulin Empty
MessageSujet: Re: Delphine Coulin   Delphine Coulin Icon_minitimeDim 10 Aoû 2014 - 14:29

Les héroïnes, Aurore et Marine reviennent d' Afghanistan, elles étaient engagées dans l'armée, afin d'échapper à leur vie modeste. Ce qu'elles ont vécu, restera à jamais dans leur mémoire, l'une blessée physiquement et l'autre a subi un traumatisme psychique.
Avant de rentrer au Pays, comme tous les soldats, elles passent dans un sas de décompression de trois jours à Chypre, dans un hôtel cinq étoiles . Ils sont censés oublier la guerre, relaxation et aquagym sont proposés. Ces soldats sont mêlés aux touristes.Ces vacanciers abusent de l'alcool dès le matin, que sont-ils venus oublier ?
La violence est partout, que ce soit dans un pays en guerre ou sur une île paradisiaque.
Aurore et Marine vont de désillusion en désillusion. Elles n'ont pas vu "du Pays", mais ne connaîtront pas la paix.


"Pendant six mois, leur corps tout entier avait été tendu vers un seul but, une cible à atteindre. Leur corps était alors une machine de guerre. A présent, il s'agissait de se réapproprier chaque partie de ce corps et d'en rassembler les morceaux. C'était peut-être cela, revivre . "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Delphine Coulin Empty
MessageSujet: Re: Delphine Coulin   Delphine Coulin Icon_minitimeDim 11 Sep 2016 - 22:00

et ouverture du fil pour la réalisatrice à l'occasion de la sortie du film : clic

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Delphine Coulin Empty
MessageSujet: Re: Delphine Coulin   Delphine Coulin Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Delphine Coulin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A961 Zinnia : Somalie : Les vidéos
» feldine=delphine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: