Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jean Galtier-Boissière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Max
Main aguerrie
avatar

Messages : 381
Inscription le : 21/03/2014
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Jean Galtier-Boissière   Mar 29 Avr 2014 - 18:39



Jean Galtier-Boissière (1891-1966)

Il est avant tout connu pour avoir créé en 1915 le journal de tranchées Le Crapouillot. Journal satirique qui aura beaucoup de succès durant l'entre-deux-guerres.
Galtier-Boissière écrira aussi dans Le canard enchaîné toutes sortes d'articles polémiques, mordants.

Il a côtoyé toute sa vie un peu tout le monde, tout le gratin journalistico-politique et littéraire, tous bords. Et j'apprécie énormément ce genre d'esprit libre qui traverse les époques.

Plusieurs romans à son actif, dans lesquels il raconte son expérience du front :
En rase campagne (1917)
Un hiver à Souchez (1917)
Loin de la riflette (1921)
La bonne vie (1925)
La fleur au fusil (1927)

Après la seconde guerre mondiale, il écrit surtout des livres d'histoire, publie ses mémoires et des journaux de guerre, et toutes sortes d'essais "polémiques" (Bobards 39-45, Dictionnaire des girouettes...).


Je me suis offert son Histoire des deux guerres mondiales (en trois volumes).
J'avais envie de me rafraîchir la mémoire avant de me lancer dans la lecture de romans sur 14-18 (j'ai hâte !). Je voulais un témoin d'époque, mais avec un certain recul quand même, et pas du gnangnan universitaire mensonger resservi à toutes les sauces. Un truc qui percute, qui bouscule les idées reçues, mais au plus près des faits.
J'ai donc tout naturellement pensé à Galtier-Boissière.

Là je viens de terminer son Histoire de la grande guerre, 14-18 (1959). Gros gros pavé. J'y ai passé trois semaines dessus...  
Superbe couverture :



Le début fut dur... En fait, et je ne le savais pas, l'angle de vue est purement politique, diplomatique, stratégique et dans une moindre mesure économique. Alors ça m'a d'un coup refroidit... Moi je voulais une grande "épopée", retracée en détails certes, mais alerte et qui déroule. Mais en fait ce sont surtout les 150 premières pages, Causes et origines secrètes du conflit, qui sont assez éprouvantes à lire. Non pas que c'est chiant, au contraire c'est super intéressant, mais disons que Galtier-Boissière s'appuie en permanence sur la correspondance des chefs d'Etat, ambassadeurs, sur des mémoires divers, des missives secrètes, des comptes rendus, comités par ci, chinoiseries par là.
On se noie sous les citations, auxquelles on a droit genre toutes les trois lignes   (j'exagère à peine). Bref, ça n'avance pas d'un pouce.

Et puis, à partir d'août 14, l'intérêt du conflit aidant, on avance mieux d'un coup... et puis ça finit carrément par devenir passionnant... J'ai appris des milliards de trucs  content 

En revanche, il n'est fait aucunement mention (ou presque) de la condition du soldat. Il n'est jamais question des martyrs Dugommier, Lacassagne, Vandenput... mais surtout des chefs d'armée, politiciens... Comme je le disais, l'intérêt du livre est avant tout dans les batailles, les pactes, conférences, passe-passe électoraux, guéguerres ministérielles intérieures, "parachutages" d'hauts gradés, angles stratégique et diplomatique à fond (au passage, incroyable le nombre d'avenues, boulevards qui portent le nom d'ordures intégrales... tandis que les mecs bien ont disparu de la circulation (sic)...).  
Mais en fait Galtier-Boissière s'était déjà attaché au sort des poilus dans ses romans (je suppose), mais aussi dans son Défilé des mutilés (1919).

Le dernier chapitre, Répercussions profondes de la guerre, écrit en réalité en 1932, est incroyablement prophétique... pas seulement à propos de la "prochaine" à venir, mais surtout concernant des sujets plus contemporains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Jean Galtier-Boissière   Mer 30 Avr 2014 - 10:47

Je n'avais jamais entendu le nom de cet auteur ! et je le note à l'occasion... merci Max !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Jean Galtier-Boissière   Mer 30 Avr 2014 - 11:08

ce livre a l'air des plus intéressant, mais ma médiathèque ne possède que "Tradition de la trahison chez les maréchaux ; " et ce n'est qu'en consultation.

Cet auteur doit avoir du mordant !

je verrai donc plus tard

je viens de voir que le défilé des mutilés est une peinture.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Main aguerrie
avatar

Messages : 381
Inscription le : 21/03/2014
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Jean Galtier-Boissière   Mer 30 Avr 2014 - 11:23

Bédoulène a écrit:
je viens de voir que le défilé des mutilés est une peinture.

Sympa le seau d'eau sur la tête...

Et zut, moi qui voulais le lire  Laughing 

Ahem, je ne suis pas encore au point. J'ai découvert cet auteur y a pas longtemps non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Main aguerrie
avatar

Messages : 381
Inscription le : 21/03/2014
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Jean Galtier-Boissière   Mer 30 Avr 2014 - 22:12

Ah oui, un truc que j'ai oublié de relever.
Jamais vu autant de coquilles dans un livre   

Il y en a partout. Partout partout. En tout cas dans mon édition.
"L'ambassadur de Russie s'exqrima au sujet de Constantinouple".
Ca va quoi  

Non j'exagère...  content M'enfin ça m'a choqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Galtier-Boissière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Galtier-Boissière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» Je fais toujours les choses qui [...] plaisent [à Dieu]. — Jean 8:29.
» intervention de Jean Lassalle
» Saint-Jean-de-la-Neuville
» Saint Jean de Folleville - LEGER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: