Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Samuel Archibald

Aller en bas 
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Samuel Archibald Empty
MessageSujet: Samuel Archibald   Samuel Archibald Icon_minitimeVen 9 Jan 2015 - 14:57

Samuel Archibald Arvida10

Samuel Archibald (1978- ) est un écrivain né à Arvida au Québec.

Il a étudié à Montréal avant de partir vivre en Europe (2007-2009). Depuis son retour au Québec, il donne des cours à l'Université du Québec à Montréal sur le roman policier et de science-fiction, le cinéma d'horreur, les jeux vidéos et la culture populaire contemporaine.

Il s'intéresse aux zombies et aux requins.

Jack-hubert bukowski nous avait annoncé la sortie en France de son premier recueil de nouvelles et il a très bien fait d'attirer notre attention sur cet auteur très prometteur.

Bibliographie :

2013 Arvida



source : Phébus -dont la quatrième de couverture est une fort belle invitation- c'est suffisamment rare pour être souligné !



_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Samuel Archibald Empty
MessageSujet: Re: Samuel Archibald   Samuel Archibald Icon_minitimeVen 9 Jan 2015 - 15:01

Samuel Archibald Arvida11 Arvida - Histoires

Je voulais faire une petite pose avec Proust, prendre un peu de champ en lisant un auteur contemporain et québécois, or la première nouvelle de ce recueil s'intitule : Mon père et Proust et le recueil s'achève avec Madeleines !!
Mais finalement le lien est assez bien venu et la lecture aisée des différentes nouvelles d'Arvida apporte bien cette bouffée d'air attendue.

D'autant que ces nouvelles sont très différentes de l'une à l'autre, dans leur structure, leur longueur ou encore le lieu qu'elles explorent, seule la langue, délicieusement proche d'une oralité qui fait chanter l'oreille donne une certaine cohérence à l'ensemble. Qu'il s'agisse d'un road movie sur des routes menant nulle part en compagnie d'un type qui passe son temps à boire et à dormir ou de la recherche légendaire d'un chat (un gros chat) hantant les bois perdus des trappeurs canadiens (et ici il est impossible de ne pas penser aux histoires de Rick Bass, lequel met en scène ces mêmes personnages bourrus mais qui sont sous sa plume plus solitaires et mystérieux que ceux d'Archibald, désireux quant à eux de se réunir au camp et d'explorer ensemble les méandres des peurs nocturnes et enneigées) ; du court récit d'un coupeur de tête à celui non moins réussi d'une maison hantée ou de supplices auto-infligés, Samuel Archibald tient à glisser dans son œuvre une détresse, une légère tristesse qui marque durablement l'imaginaire. De cette mélancolie brutale dans laquelle la langue explose de mots d'argot et d'expressions populaires, se cache une sensibilité prégnante quoique légère, à l'image de cette pluie qui ne cesse de tomber sur les récits de bûcherons, les contes d'industriels et les longues routes inutiles du continent américain.

Ne négligeant nullement quelques détours par le fantastique et même l'horreur, ces récits qui n'ont pas toujours de fins, sorte de tranches de vie isolée et retranscrite à même la planche à découper surprennent souvent par leur hardiesse, leur trajectoire et leur fantaisie.

Cette respiration aura été un grand plaisir teinté d'un merveilleux effroi...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Samuel Archibald Empty
MessageSujet: Re: Samuel Archibald   Samuel Archibald Icon_minitimeVen 9 Jan 2015 - 16:02

Oh !

J'ai omis de parler de l'autre lien évident qui crée une cohérence entre les nouvelles (donnant presque l'impression d'une chronique et même d'une tentative moderne de roman) : c'est Arvida.

A l'autre bout du monde, il y a Arvida, ville modèle érigée au début du vingtième siècle par l'industriel américain Arthur Vining Davis.
Le narrateur de ce livre est né là, dans la capitale de l'aluminium, construite en cent trente-cinq jours. (...)
nous explique Phébus.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Samuel Archibald Empty
MessageSujet: Re: Samuel Archibald   Samuel Archibald Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Samuel Archibald
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Samuel Doe: Qui tue par l´épée...
» Beaurepaire
» Tintin et Milou
» (M) YOU'RE THE MOST IMPORTANT THING IN MY LIFE - will higginson, rj king, xavier samuel
» CHEVALIER PAUL (EE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature canadienne-
Sauter vers: