Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Arthur Dreyfus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Arthur Dreyfus   Lun 11 Juin 2012 - 14:55



Né à Lyon, fils de l'écrivain Isabelle Kauffmann, il a étudié en classe d'hypokhâgne au lycée Henri-IV, au Celsa et à Sciences-Po Paris. En 2009, il est le premier lauréat du prix du jeune écrivain francophone pour sa nouvelle Il déserte, publiée aux éditions Buchet-Chastel. Son premier roman, La Synthèse du camphre, a paru en 2010 chez Gallimard et a été remarqué par la critique. La Synthèse du camphre reçoit en mai 2010 le prix de la Plume d'or, puis en septembre 2010 lors du salon Les Mots Doubs à Besançon, le prix du premier roman, d'un jury présidé par Valentine Goby.

Spoiler:
 

(Sources: Wikipédia)




Belle famille



Je ne peux vraiment pas me résoudre à lui ouvrir un fil.
Mauvais, mauvais, épargnez votre temps et votre argent…
Une histoire impossible (je n'ose faire un résumé tant elle est désolante et pour couronner le tout le héros s'appelle… Madec), des psychologies pesantes, un style alternant le basique et l’ampoulé. Exemple :

Citation :
Autant le grand salon tapissé de gravures bretonnes n'était pas spécialement graphique, autant l'entremêlement des jambes claires du petit garçon, étendu sur le sol près du terrarium, les silhouettes empruntées de son oncle et de sa mère - comme légèrement inclinées par un vent d'intérieur  - auraient pu composer une scène du Caravage

(Remarquez la citation du Caravage qui montre que l'on est cultivé. Ainsi au fil du roman, vous allez croiser Balzac et Zola (mais l’héroïne - qui est vraiment nulle faut-il en conclure -  les confond, ah que c‘est drôle !), Agatha Christie (ah, c’est qu’il a lu, le petit Dreyfus) , Spinoza et quelques autres, comme ça tout au fil du livre qui viennent comme un cheveu sur la soupe)

Des jugements péremptoires

Citation :
Laurence appartenait à ce genre de femmes…
Citation :
Comme nombre de maîtresses femmes, Laurence fonctionnait sur le mode de…

Et des paroles définitives du genre :

Citation :
Pourquoi les hommes ronflent? La mère de Madec pense que ce pourrait être un titre de livre - que ça résume bien les hommes, tous les hommes en 4 mots.

Quelques allusions sexuelles complètement hors contexte pour montrer qu'on est libéré

Citation :
L'inspecteur descendit à table en projetant, après le dîner, de se masturber en pensant à Véronique..

Arthur Dreyfus, qui explique sentencieusement en tête de roman qu'il s'agit d'un jeu avec la vérité, à laquelle il ne croit pas, et qui met des mots en italique pour marquer son recul par rapport à des personnages auxquels il se sent bien supérieur, souhaite manifestement étaler ses « qualités», en fait trop, et le fait mal.

Je crois pouvoir dire cette fois qu'il ne s'agit pas d'un roman qui n'est pas fait pour moi, mais d'un mauvais roman. La collection NRF de Gallimard est tombée bien bas

Voilà. Je suis vengée d’une après-midi gaspillée.


Dernière édition par topocl le Mer 13 Juin 2012 - 21:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Arthur Dreyfus   Lun 11 Juin 2012 - 16:26

merci topocl pour le gain de temps, j'avais noté le nom de cet auteur comme prometteur avec La Synthèse du camphre et bien il attendra encore un peu...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Arthur Dreyfus   Lun 11 Juin 2012 - 20:10

Laughing Très drôle ton commentaire topocl ! Ton après-midi n'a pas été totalement gâché Wink

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Arthur Dreyfus   Lun 11 Juin 2012 - 20:46

colimasson a écrit:
Laughing Très drôle ton commentaire topocl ! Ton après-midi n'a pas été totalement gâché Wink
Carrément, oui !

Je dirais que ton commentaire a la luminosité et la précision d'un Vermeer ! rire
(ça va ? c'est bien basique comme référence, ça fait le type pas trop cultivé, mais qui veut paraître, pardon paraître - je marque ainsi un recul par rapport à moi-même ?)
Ce n'était pas marqué "satisfait ou remboursé", j'imagine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: commentaire   Lun 11 Juin 2012 - 21:17

laugh
Je l'ai sans doute lu de façon pas très objective. Le petit personnage d'Arthur Dreyfus, m'irritait du départ , un touche à tout plutôt infatué, assez donneur de leçon, soignant surtout son réseau et sans doute plus doué pour le marketing que pour la littérature. Il faut lui laisser la chance de vieillir et prendre un peu de bouteille. Sait-on jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Arthur Dreyfus   Sam 11 Aoû 2012 - 18:36


Avant toute chose, je précise que j'ai lu ( enfin, tenté de lire....) ce livre comme juré du grand prix des lectrices Elle....je ne l'ai donc pas choisi..... et il ne m'a jamais tapé dans l'oeil; il ne figurait pas sur mon petit carnet)
Les choses ainsi dites, voici donc ce que j'en ai pensé.....

Lorsque je finis pas un livre, j’ai la modestie de prendre à mon compte les raisons, préférant ne pas adhérer à un style, ou à une histoire plutôt que de juger arbitrairement la qualité littéraire d’un ouvrage. Je ne me reconnais pas la légitimité de le faire.
Pour ce qui concerne ce livre, je ne prendrai pas ces précautions-là. Ce livre est mauvais, tant dans l’écriture (banale, quelconque), le synopsis (un goût douteux de prendre appui sur une affaire de disparition d’enfant), les personnages tellement caricaturaux), quand dans le style même.
Gallimard qui publie Proust, Camus, De Beauvoir, et nombre de nos plus grands écrivains ( et d’ailleurs aussi) aurait pu passer son chemin cette fois !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Arthur Dreyfus   Sam 11 Aoû 2012 - 18:59

J'ai comme l'impression qu'on est assez d'accord!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
lekhan
Main aguerrie
avatar

Messages : 324
Inscription le : 20/08/2007
Age : 28
Localisation : Poitiers-Biarritz

MessageSujet: Re: Arthur Dreyfus   Mar 15 Jan 2013 - 2:26

Je cherchais des critiques sur ce livre que j'ai trouvé abominable... Je tombe sur ce site que j'avais abandonné il y a presque une éternité... Et je ne vois que je ne suis pas le seul à trouver que Gallimard fasse un drôle de boulot en publiant ce genre de chose...

Je suis tout à fait d'accord sur la critique du style, des auteurs et des peintres qui arrivent comme un cheveu sur la soupe, c'est comme si il fallait une caution à la pauvreté du reste... J'étais en fait même assez affligé de voir ces phrases travaillées comme par automatisme, avec de temps en temps, une fois par page environ, un mot d'un lexique plus "savant" pour faire je ne sais quoi... Entre le plat et l'ampoulé, c'est exactement ça.

Quant à l'autre caution, celle de la fiction au détour de la réalité... C'est à nouveau manqué, et je crois que cela fonctionne sur le même système que le style. Un sujet délicat relaté à la manière d'un journaliste psychologue, et voilà... Bon, soit. Mais grand étonnement de voir ça chez Gallimard, très grand même...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Arthur Dreyfus   Mar 15 Jan 2013 - 7:01

À court terme, Gallimard a plutôt tendance à privilégier ce qui «vend de la copie» et ne remet pas trop en question les canons de la littérature dans ce qu'elle apporte de plus «classique». Dans le cas d' Arthur Dreyfus, nous pouvons peut-être aborder les notions de notoriété, le fait qu'il soit un fils d'écrivaine et le fait qu'il a le nom de famille Dreyfus. Comme si le sens critique pouvait disparaître à tout moment...

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Arthur Dreyfus   Mar 15 Jan 2013 - 7:07

ça aura au moins ça de bon de te faire repasser par ici Lekhan, et de voir que tu restes déterminé (et il y a plein de bonnes raisons de râler !). bonjour

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Arthur Dreyfus   Mar 15 Jan 2013 - 7:34

jack-hubert bukowski a écrit:
À court terme, Gallimard a plutôt tendance à privilégier ce qui «vend de la copie» et ne remet pas trop en question les canons de la littérature dans ce qu'elle apporte de plus «classique». Dans le cas d' Arthur Dreyfus, nous pouvons peut-être aborder les notions de notoriété, le fait qu'il soit un fils d'écrivaine et le fait qu'il a le nom de famille Dreyfus. Comme si le sens critique pouvait disparaître à tout moment...

Ladite écrivaine n'est pas meilleure que le fils, malheureusementt (Isabelle Kaufmann)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arthur Dreyfus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arthur Dreyfus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Betameche, Arthur, E.T, Stitch et Jack (Mes ratous)
» l' O.M en deuil, la mort de Robert Louis Dreyfus
» General Mac Arthur
» "Ce soir avec Arthur", nouvelle émission sur Comédie
» Jeux Arthur et Marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: