Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Bertrand Dubois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Bertrand Dubois   Dim 12 Juil 2015 - 6:04



Bertrand Dubois est né en 1972.
Attiré par la beauté de la lumière, il se lance dans l’illustration après une formation à l’ECV (école de communication visuelle) à Paris et un court passage dans une agence de graphisme.
Il travaille ensuite pour la presse, la communication mais très vite le support, l’espace offert et la qualité littéraire de l’édition jeunesse l’attirent.
Il a illustré ainsi différents livres, où, rebondissant sur les textes, il raconte des histoires et crée des ambiances.
Au Rouergue, il a déjà publié Chez Léopold, Sans Interdit et aussi La Forêt des pas perdus (Sélection de la liste Education Nationale).
Il vit et travaille à Paris.

Source : Editeur

son site

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Bertrand Dubois   Dim 12 Juil 2015 - 6:05

Texte : Simon Martin


Ma grand-mère chante le blues
Citation :
Présentation de l’éditeur
Quand la grand-mère du narrateur était une jeune fille, il y avait la guerre. C’est à cette époque qu elle rencontre Budy Slim, un soldat afro-américain débarqué en Normandie avec pour seules armes, sa guitare et sa voix profonde. Avec Budy Slim, elle découvre le blues et l’amour. Mais bientôt Budy Slim repart aux États-Unis avec son régiment, la laissant avec un grand vide dans le c ur et un grand plein dans le ventre... Depuis ce jour, elle aussi, tous les jours, elle chante le blues... Et lorsque, bien des années après, on lui confie la guitare de Budy Slim, mort dans des émeutes raciales, elle est plus que jamais habitée par le blues. Aujourd’hui, grand-mère a quatre-vingt-six ans, elle entend mal, sa mémoire lui fait des tours et elle a du mal à monter les escaliers... mais elle branche sa guitare électrique et chante le blues !

Le destin singulier de cette femme est raconté par Simon Martin avec beaucoup de subtilité et d’humour et l’on surprend plusieurs fois son regard tendre et admiratif pour ce personnage entre fiction et réalité. Un récit porté par les images de Bertrand Dubois, où chaque détail vient en écho du texte : les titres des journaux, les portraits accrochés au mur, l’évolution des postes de radio et, bien sûr, l’âge de la grand-mère sont autant de preuves du passage du temps...

Une histoire qu’on connaît d’autres livres, mais qui est racontée avec beaucoup de finesse par Simon Martin.

Et je découvre le monde graphique de Bertrand Dubois qui m’enchante et qui accompagne ces mots à perfection.






_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Bertrand Dubois   Dim 12 Juil 2015 - 6:05

Texte : Guillaume Guéraud


Les antipodes
Citation :
Présentation de l’éditeur
Balthazar, Vladimochka, Ronald, Pearline, Najuat, Mitsuko et Ryad vivent dans les quatre coins du monde, «aux antipodes» les uns des autres. Ils ne se connaissent pas.
Pourtant le lecteur, lui, à travers les images et le texte qui lui présentent leurs portraits, découvre leur existence, leur visage, leur caractère, et voit à quel point ils sont différents, même opposés, dans leurs goûts, leurs intérêts, leurs sensibilités. À partir de là, il peut imaginer toutes les rencontres, toutes les aventures possibles. Et c'est grâce à la magie du livre, particulièrement ici lorsque les mots laissent la place à la fantaisie des images, que les êtres humains peuvent se connaître, s'amuser et s'aimer malgré les obstacles de la réalité: les illustrations montrent un univers à la fois terrestre, aérien et sous-marin traversé par un engin qui réunit et emporte les enfants pour une exploration insolite.
Ainsi se rejoignent les antipodes dans une rêverie poétique pouvant faire naître les plus folles péripéties et les plus grands espoirs.

J’ai moins adhéré qu’au premier album, mais finalement j’aime bien. Aussi bien les mots que les illustrations.






_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Bertrand Dubois   Mar 15 Déc 2015 - 5:31


Carmen McRae
Citation :
Présentation de l’éditeur
Contrairement aux trois grâces de la Sainte Trinité des prima donna jazzistiques, Ella, Billie et Sarah, Carmen McRae ne connut la célébrité que sur la fin de sa trentaine.
En Europe, il fallut même attendre les années 70 pour l'entendre enfin en concert.
Cette femme écorchée vive, pas toujours de bonne compagnie, se révélait la plus expressive des chanteuses/diseuses de ballades, une styliste de haut vol à la voix de violoncelle, à la même altitude artistique que ses amies Billie Holiday et Sarah Vaughan, de plein pied avec les géants du jazz de sa génération, qu'elle avait fréquentés musicalement et affectivement, Kenny Clarke, qu'elle avait épousé, Dizzy Gillespie, Charlie Parker, Monk...
Redécouvrons-la ici auprès de quelques autres grands, de Billy Strayhorn à Dave Brubeck, sur un répertoire d'une infinie richesse.

Bessie Smtih par Aude Samama, Josephine Baker de Chloé Cruchaudet, je pense que je n’ai  plus besoin d’expliquer que j’adore cette édition BDJazz.

En voilà un autre livre qui a attrapé mon attention.

Tout comme les autres livres de cette collection, il y quelques pages BD.

L’illustrateur choisit un angle de vue, Bertrand Dubois a choisi 1953/54, années quand l’Amérique va enfin découvrir le vrai talent de cette sublime chanteuse.

Les images sont très réussies, bien que l’atout consiste naturellement dans les deux CD qui accompagnent l’album.

Ainsi, tout comme pour les autres titres, on peut écouter la musique pendant qu’on lit la BD, ainsi que la large biographie détaillée qui suit les images.

Pas besoin de dire que j’adore et que j’ai envie de découvrir d’autres albums de cette collection.


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bertrand Dubois   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bertrand Dubois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La collection de photos de Bertrand Tonneau
» Simon et Bertrand vont vous dire quoi
» Le Havre - PIERRE DUBOIS
» Pour Bertrand FONTAINE - Fécamp - Famille RICHER
» Reconstruction du CHU de Caen : Xavier Bertrand s’engage…!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature jeunesse (par auteur, illustrateur ou fils spécifiques) :: Les illustrateurs-
Sauter vers: