Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Claudie Gallay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Menyne
Agilité postale


Messages : 864
Inscription le : 26/04/2008
Age : 45
Localisation : dis z'y mieux !

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Dim 25 Mai 2008 - 21:11

Samedi, je suis allée à mon 'magasin librairie' pour découvrir cette fameuse Claudie Gallay !
C'est un petit bout de bonne femme aux yeux bleus pétillants, qui semble déborder d'énergie. La rencontre fut rapide et je ne savais pas quoi dire puisque je n'ai lu aucun de ses livres ! honte
J'ai donc été franche : "Je ne connais encore rien de vous mais sur le forum Parfum de livres , on ne dit que du bien de vos livres alors je suis là !"
Very Happy Le problème était qu'il y avait tous ses livres en présentation et tous me tentaient : j'ai opté pour le dernier Les déferlantes et celui pour les enfants, Les années cerises.
Je suis donc repartie avec deux livres dédicacés ... joie
Je n'ai pas pu rester longtemps mais j'ai eu le temps d'apprendre qu'elle était de la région et qu'elle avait toujours une maison à St savin, un village situé à 10 km de chez moi. Elle partage son temps entre son métier d'instit et l'écriture de livres, entre le Vaucluse et l'Isère ...
En tout cas, elle a vraiment l'air sympathique, toute simple et proche des gens. Je suis certaine que je vais aimer Les déferlantes (mais je ne sais pas quand je vais trouver le temps de le lire )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Dim 25 Mai 2008 - 21:59

menine a écrit:
(mais je ne sais pas quand je vais trouver le temps de le lire )
Merci de tes impressions de ta rencontre.. je ne me la pouvais pas imaginer autrement Wink
et en ce qui concerne le temps - le moment que tu entres dans ce livre - tu vas le trouver parce que c'est tellement beau.. Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Dim 25 Mai 2008 - 22:14

menine a écrit:
Samedi, je suis allée à mon 'magasin librairie' pour découvrir cette fameuse Claudie Gallay !
C'est un petit bout de bonne femme aux yeux bleus pétillants, qui semble déborder d'énergie. La rencontre fut rapide et je ne savais pas quoi dire puisque je n'ai lu aucun de ses livres ! honte
J'ai donc été franche : "Je ne connais encore rien de vous mais sur le forum Parfum de livres , on ne dit que du bien de vos livres alors je suis là !"

Merci de nous donner tes impressions sur cette rencontre...Une presque voisine pour toi alors! content

Je suis certaine que tu ne regretteras pas d'avoir acheté Lesdéferlantes...Garde-toi un moment où tu auras tout le loisir de le lire...

Et Little Devil pourra nous parler des Années cerises! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18132
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Mer 28 Mai 2008 - 10:10

-Seule Venise-

C'est un roman sur la renaissance du désir, servi par une écriture parfois violente ou hachée, qui peut déranger mais qui suit le rythme de la pensée et les soubressauts du coeur...

Le thème? Une femme de 4O ans, brisée par une rupture, se retrouve à Venise en hiver, dans une pension isolée du monde. Il y a là réunis quelques personnages un peu atypiques parce que déconnectés du reste et qui ressemblent à cette ville étrange: solitaires et mystérieux.

Carla et Valentino, les amants passionnés, à peine croisés accrochés l’un à l’autre. Peau à peau, et qui lui renvoient douloureusement sa blessure.
Luigi, le patron un peu taciturne et maniaque qui vit au milieu de ses chats en construisant des maquettes pour les offrir à sa fille qui ne viendra pas.
Un prince russe exilé, au passé romanesque et avec qui la narratrice va partager des moments privilégiés. Grâce à lui elle va s'ouvrir à ces petits plaisirs de la vie : la musique, le vin, la mesure du temps...

Citation :
Le Prince me regarde, attentif.
-Vous buvez trop vite, il dit, ce n'est pas un vin de soif.
Il se carre dans son fauteuil, le verre à la main
- Prenez le temps. Regardez cette couleur! C'est un vin de patience. Comme cette ville. Mon père disait que le savoir commence comme ça, en appréciant le bon vin.
-Je commence tard
-L'important c'est de commencer.
Il garde un peu de vin sur sa langue et il le laisse couler
-.Chaque vin que vous buvez doit vous rappeler un vin déjà bu, un parfum, une terre De même que chaque chose que vous apprenez doit se rattacher à quelque chose que vous savez déjà. C'est ainsi que le savoir se construit. Buvez maintenant.

Et puis bien sûr, Manzoni le libraire. Avec lui, elle va de nouveau ressentir l'émoi des mains qui se frôlent et des peaux qui se cherchent, des regards croisés et des silences partagés. Il va aussi lui communiquer son savoir et ses émotions au travers de ces livres qui sont toute sa vie.

Peu à peu donc, et guidée par le simple hasard, elle va réapprendre à vivre, se reconstruire et oublier son propre désarroi
... se laisser traverser.

Citation :
-J'aime votre compagnie. Par votre présence, vous me gardez dans l'attente. Dans l'envie.
Dans la chambre il fait presque nuit.
-Vous devriez bénir votre silence. Cette capacité que vous avez à ne rien dire.
-Mais quand je suis avec lui...
-Vous attendez trop de lui.
Il sort sa pipe de sa poche, avec une allumette, il enflamme le tabac.
-Il ne faut pas attendre. Laissez -vous traverser.

Un style très épuré donc, qui colle parfaitement au psychisme de la narratrice. Claudie Gallay nous parle des teintes de Venise, de la lagune, de ses eaux noires et troubles, de ses odeurs et de ses ruelles où il fait bon se perdre.
J'ai aimé la suivre dans cette ambiance un peu irréelle où il est question de désir, et où l'on se fond dans le décor d'un Florian mythique avec gourmandise et en y hûmant presque l'odeur d'un chocolat chaud.

Une échappée pleine de romantisme dans une ville qui survit, comme remède à la douleur: un thème pas nouveau mais qui charme encore à coup sûr! :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Mer 28 Mai 2008 - 10:27

aériale a écrit:
et en y hûmant presque l'odeur d'un chocolat chaud.
Miss Chokynette aime Wink

aériale a écrit:
Une échappée pleine de romantisme dans une ville qui survit, comme remède à la douleur: un thème pas nouveau mais qui charme encore à coup sûr! :heart:
drunken Merci.. comme toujours c'est un plaisir de lire tes impressions de lecture!

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18132
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Mer 28 Mai 2008 - 10:40

kenavo a écrit:
aériale a écrit:
et en y hûmant presque l'odeur d'un chocolat chaud.
Miss Chokynette aime Wink
laugh

kenavo a écrit:
drunken Merci.. comme toujours c'est un plaisir de lire tes impressions de lecture!
Plutôt à toi merci Kenavo! c'est toi qui me l'a conseillé Very Happy
Et je me suis dit: normal...Ce livre est fait pour elle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen


Messages : 14278
Inscription le : 05/03/2008
Age : 56
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Mer 28 Mai 2008 - 12:26

A toi aussi, Aériale, il t'a plu alors. Décidément, il semble faire l'unanimité
sourire

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18132
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Mer 28 Mai 2008 - 18:44

Epi a écrit:
A toi aussi, Aériale, il t'a plu alors. Décidément, il semble faire l'unanimité
sourire
Oui Epi...ou presque Wink
Disons qu'il faut prendre le temps (et aimer ça) d'écouter une histoire où peu de choses se passent, écrite dans un style direct, et que certains vont qualifier de cliché : le côté Venise sous la neige, une âme seule qui se cherche, un inconnu solitaire amoureux des chats et des livres...

Moi j'en redemande parce que cette fille y ajoute ce petit quelque chose qui donne du charme à une simple balade, et de la vérité à des sensations fugitives.
En fait c'est un roman qui porte sur les sens: la vue, les odeurs, les regards, le goût aussi et même le toucher. Ces premiers symptômes du retour à la vie lorsqu'on est fermé de l'intérieur, bousillé par une déchirure.

Citation :
Je veux l'oublier. Je ne peux pas il me colle.Pire qu'un gant. Surtout la nuit.
Trevor je l'ai aimé à m'en pourrir le ventre. Plus d'un an Un an et vingt sept jours exactement.
Et le soir du vingt-septième jour j'ai cru avaler la mort.
Ca m'a fait ça. Cette impression là exactement. De l'avoir dans la bouche et de la déglutir.

Coline et Kena, je suis prête pour attaquer Les déferlantes..........woohoo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Mer 28 Mai 2008 - 18:46

aériale a écrit:
Coline et Kena, je suis prête pour attaquer Les déferlantes..........woohoo
Tu ne vas pas être déçue drunken

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18132
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Mer 28 Mai 2008 - 18:53

Je le crois! Wink

Epi décrit parfaitement ce que j'ai ressenti aussi dans Seule Venise.
Je le recopie pour la peine Very Happy
Citation :
J'ai adoré ce style dépouillé, les phrases courtes qui en disent long. Ce n'est pas un roman bavard, il a de la retenue, il évoque mais ne décrit pas au sens strict. C'est un livre lent, qui va à l'essentiel sans brusquerie. L'héroïne, elle, fait son chemin tout doucement, elle oublie son chagrin de femme quittée ou plutôt elle s'y acclimate et elle fait de belles rencontres, humaines et livresques. Les autres personnages sont dépeints avec pudeur mais ne sont jamais superficiels.
...
Pour autant, je n'en retire pas une impression de tristesse, mais plutôt de mélancolie et surtout une très forte envie de revoir Venise.

Un conseil: Lisez-le . Ca vous fera une mise en bouche avant ces fameuses Déferlantes! miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Mer 28 Mai 2008 - 19:11

aériale a écrit:
Coline et Kena, je suis prête pour attaquer Les déferlantes..........woohoo

Tu as lu dans le bon ordre...parce que Seule Venise est déjà bien mais Les déferlantes... aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen


Messages : 14278
Inscription le : 05/03/2008
Age : 56
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Mer 28 Mai 2008 - 22:19

Tout à fait d'accord avec ce que tu dis Aériale.
Et moi aussi je suis prête pour Les déferlantes, je l'ai commandé swing

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Mer 28 Mai 2008 - 23:49

Epi a écrit:
Tout à fait d'accord avec ce que tu dis Aériale.
Et moi aussi je suis prête pour Les déferlantes, je l'ai commandé swing

enthousiaste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menyne
Agilité postale


Messages : 864
Inscription le : 26/04/2008
Age : 45
Localisation : dis z'y mieux !

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Mer 18 Juin 2008 - 20:29

Les déferlantes

Première découverte de Claudie Gallay !
Encore un véritable plaisir de lecture, merci les parfumés !
Difficile d'ajouter un commentaire, il me semble que beaucoup de choses ont été dites ...

Des personnages à vif auxquels on ne peut que s'attacher : Lambert, Max, Lili, La mère, Nan, Théo, Raphaël, Morgane ...
Déferlantes sur leurs vies. Violence des chocs du passé dont chacun se remet plus ou moins bien.
Des êtres tourmentés, sculptés par le flux et le reflux ...
La narratrice est le lien entre ces personnages.
On ne saura jamais son nom.
Comme les oiseaux qu'elle observe, elle semble survoler, ne jamais se poser véritablement.

Et puis la mer, omniprésente. Cette mer qui rythme la vie des hommes.
Un livre qui donne envie de respirer les embruns, de sentir le sel sur sa peau ...


Citation :
Qu'est-ce que je pouvais lui répondre ? j'ai voulu poser ma main sur la sienne. Elle l'a retirée. Elle ne voulait pas que je la touche. On croit tous ça, que l'on ne saura plus rien faire sans l'autre. Et puis l'autre s'en va et on découvre qu'on sait faire des tas de choses qu'on n'imaginait pas. Des choses différentes, et ça ne sera jamais plus comme avant.
J'ai essayé de lui expliquer tout ça.
Qu'on peut continuer quand même.
Elle reniflait.
Je lui ai parlé de toi.
Comme une épine enfoncée dans le fond de ma chair. Parfois, je t'oublie. Et puis il suffit d'un geste, d'un mauvais mouvement, et la douleur revient, tellement vive.
Parfois aussi, la douleur n'est pas là et c'est moi qui la recherche. je la trouve, je te réveille.
La douleur familière.
On se console aussi avec des larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Mer 18 Juin 2008 - 20:33

menine a écrit:
Et puis la mer, omniprésente. Cette mer qui rythme la vie des hommes.
Un livre qui donne envie de respirer les embruns, de sentir le sel sur sa peau ...
aime et tu me donnes envie de le re-lire..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Aujourd'hui à 5:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Claudie Gallay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le retour de Paul.
» les déferlantes , Claudie Gallay
» Claudie Pierlot
» Bambois, la vie verte (Claudie Hunzinger)
» CRBO, famille et école...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: