Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Cinéma Canadien - Québécois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Cinéma Canadien - Québécois   Dim 19 Sep 2010 - 8:16

bulle a écrit:
Citation :
L'adaptation d'une pièce de théâtre au grand écran donne parfois l'impression de regarder du théâtre filmé. Mais devant Incendies, si on ne savait pas d'avance que le film de Denis Villeneuve est né de la pièce de Wajdi Mouawad, jamais on ne devinerait que l'oeuvre a d'abord eu une vie sur les planches.

Le doué réalisateur, à qui on doit le percutant Polytechnique et le créatif Maelström, a su magnifiquement traduire en langage cinématographique cette tragédie grecque des temps modernes, sur fond de guerre civile au Moyen-Orient.

bande annonce
Effectivement ! (bon, je n'ai lu que Littoral et Forêts).
Merci pour le lien, Bulle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Cinéma Canadien - Québécois   Dim 19 Sep 2010 - 20:45

eXPie a écrit:
bulle a écrit:
Citation :
L'adaptation d'une pièce de théâtre au grand écran donne parfois l'impression de regarder du théâtre filmé. Mais devant Incendies, si on ne savait pas d'avance que le film de Denis Villeneuve est né de la pièce de Wajdi Mouawad, jamais on ne devinerait que l'oeuvre a d'abord eu une vie sur les planches.

Le doué réalisateur, à qui on doit le percutant Polytechnique et le créatif Maelström, a su magnifiquement traduire en langage cinématographique cette tragédie grecque des temps modernes, sur fond de guerre civile au Moyen-Orient.

bande annonce
Effectivement ! (bon, je n'ai lu que Littoral et Forêts).
Merci pour le lien, Bulle !

Ah, Incendie vient d'obtenir le voir le "City of Toronto Award for Best Canadian Feature " (voir ici) au festival de Toronto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Cinéma Canadien - Québécois   Lun 20 Déc 2010 - 15:51

De Denis Villeneuve, je n'ai vu que Maelström, qui ne m'a laissé aucun souvenir. Je viens de me rattraper avec le DVD d'Un 32 août sur terre, son premier long-métrage, tourné en 1998.


Après un accident de voiture, Simone Prévost, la petite trentaine, remet toute sa vie en question. Elle quitte son emploi et demande à Philippe, son meilleur ami, de lui faire un enfant. Ce dernier accepte à la condition que l'enfant soit conçu dans le désert.
J'ai bien aimé ce film singulier pour plusieurs raisons. 1. Son ton, imprévisible, insolite, ludique, désinvolte, grave. C'est entre Arcand et Dolan, si tant est que cela signifie quelque chose. 2. Sa réalisation, impeccable, d'une sourde beauté, tout en refusant l'esthétisation gratuite. 3. Pascale Ferrières. Une actrice magnifique, subtile, touchante et drôle.

J'attends avec impatience Incendies, sur les écrans français à partir du 12 janvier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Cinéma Canadien - Québécois   Jeu 26 Sep 2013 - 8:50

Je suis rapide un peu... non, cette nouvelle date déjà de quelques jours... je glisse sur cette notice nécrologique du cinéaste québécois Michel Brault qui a réalisé plusieurs films. Il nous a quittés le 21 septembre dernier à Toronto. Il s'est illustré comme réalisateur de films, de documentaires, directeur photo et il oeuvrait à l'ONF. Il avait 85 ans au moment où il eut son malaise cardiaque.

L'un des sommets de son oeuvre est ce magnifique documentaire aux lendemains de la crise d'Octobre 1970, Les Ordres. Il a oeuvré comme directeur photo avec Claude Jutra dans Kamouraska et Mon oncle Antoine.

Vous pouvez lire ce court texte qui reprend notamment ce que je vous dis avec emphase :

http://voir.ca/nouvelles/actualite-cinematographique/2013/09/23/michel-brault-le-cineaste-et-directeur-de-la-photographie-seteint-a-lage-de-85-ans/

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 31
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: Cinéma Canadien - Québécois   Lun 23 Mar 2015 - 17:10

Quand j'étais au Québec, j'avais découvert au cinéma Les trois p'tits cochons, et j'avais adoré ce film, je le revois de temps en temps. Désopilant et inspiré. En revanche, je l'ai fait voir à des amis français mais ils ont eu du mal avec les expressions québecoises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Cinéma Canadien - Québécois   Lun 13 Juin 2016 - 14:12

Bon bien... j'ai l'impression qu'il va falloir revitaliser le fil ici. Nous avons l'air fins quand nous ne parlons pas du film Le démantèlement avec Gabriel Arcand. Traversay et Animal en avaient parlé avant moi sur le fil du film. Il s'agit d'un des meilleurs films des dernières années. Je vais essayer d'ajouter d'autres films à mesure que j'en verrai dans les prochains mois, années.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 31
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: Cinéma Canadien - Québécois   Mer 15 Juin 2016 - 20:19

J'ai du mal à conseiller des films québecois à des amis, car le retour que j'ai souvent se situe au niveau de la langue, qui les perd.

Mais j'ai vu récemment sur les conseils d'une amie : C'est pas moi je le jure, de Philippe Falardeau, un film de 2008.
Je dois dire que ça faisait longtemps que je n'avais pas été happé par un film. Le sujet est dur, mais traité avec humour et légéreté, aussi on navigue entre franches rigolades et larme à l'oeil.



Synopsis allociné :
En 1968, Léon, un petit garçon de dix ans, passe son été à faire les quatre cent coups. Sauvé in extremis d'une pendaison accidentelle par sa mère, il ne refrène pas pour autant son imagination en termes de pitreries. Et le jour où sa mère décide de quitter la famille pour la Grèce, son génie en la matière atteint son paroxysme.

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cinéma Canadien - Québécois   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cinéma Canadien - Québécois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 14-18 les bûcherons Canadiens dans l'Orne.
» Le cheval Percheron au Québec et au Canada.
» Réponse du ministre canadien de la Défense
» LE meilleur site Canadien??
» se débrouiller vite fait en Québécois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio-
Sauter vers: