Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Wislawa Szymborska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
cecile
Posteur en quête


Messages : 95
Inscription le : 01/02/2009
Age : 48
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska   Mar 3 Fév 2009 - 19:08

Trois mots étranges

Quand je prononce le mot Avenir,
Sa première syllabe appartient déjà au passé.
Quand je prononce le mot Silence,
Je le détruis.
Quand je prononce le mot Rien,
Je crée une chose qui ne tiendrait dans aucun néant.



Wislawa Szymborska, Vue avec grain de sable (1996) in Je ne sais quelles gens, Traduit du polonais par Piotr Kaminski, Fayard 1997, p. 139.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile
Posteur en quête


Messages : 95
Inscription le : 01/02/2009
Age : 48
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska   Mar 3 Fév 2009 - 19:22

Le poème ci-dessous a été mis en musique par Zbigniew Preisner pour le film « Trois couleurs : rouge » de Krzysztof Kieślowski (voix de Jean-Louis Murat)
A écouter ici :

http://fr.youtube.com/watch?v=o66N_WGcH0A


L'amour au premier regard

ils pensent tous deux
qu'un sentiment subit les a unis
belle est cette certitude
plus belle encore l'incertitude
ils croient que ne se connaissant pas
rien n'a jamais eu lieu entre eux
mais ces rues ces escaliers ces couloirs
où depuis longtemps ils ont pu se croiser

j'aimerais leur demander
s'ils n'ont pas souvenir
peut-être dans une porte tournante
ou un jour face à face
quelque part non dans la foule
au téléphone mais c'est une erreur
mais je sais leur réponse
non ils ne s'en souviennent pas

mais tout commencement
n'est qu'une suite

depuis si longtemps déjà
le hasard a joué avec eux
pas tout à fait prêt
à se changer en destin
qui les rapproche les éloigne
leur coupe la route
et étouffant un rire
se sauve un peu plus loin

il y a eu des signes
indéchiffrables qu'importe
il y a trois ans peut-être
ou bien mardi dernier
cette feuille qui a volée
d'une épaule à l'autre
un objet perdu ramassé
qui sait peut-être un ballon déjà
perdu dans les fourrés de l'enfance

mais tout commencement
n'est qu'une suite
le livre du destin toujours ouvert

il y a eu des poignées
des sonnettes où sur la trace d'une main
une autre s'imprimera
des valises côte à côte à la consigne
et peut être une nuit un même rêve
dès le réveil au matin effacé

mais tout commencement
n'est qu'une suite
le livre du destin toujours ouvert
au milieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska   Mar 3 Fév 2009 - 19:39

cecile a écrit:
Arabella a écrit:
Un tout nouveau recueil de ses poèmes vient de sortir, Tutaj (Ici) et je sens que je vais très vite céder à la tentation de l'acheter....

sais-tu si il y a une traduction française ?

Je ne crois pas malheureusement.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska   Mar 3 Fév 2009 - 19:44

Arabella a écrit:
cecile a écrit:
Arabella a écrit:
Un tout nouveau recueil de ses poèmes vient de sortir, Tutaj (Ici) et je sens que je vais très vite céder à la tentation de l'acheter....

sais-tu si il y a une traduction française ?

Je ne crois pas malheureusement.
je suis contente que l'éditeur allemand avait fait un bon travail lors de son Nobel - il y avait des beaux et bons livres.. depuis c'est redevenu un peu plus calme.. Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile
Posteur en quête


Messages : 95
Inscription le : 01/02/2009
Age : 48
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska   Mar 3 Fév 2009 - 20:07

Le même poème mis en chanson dans sa version d'origine (ce n'est plus ma voix de JL Murat bien-sûr) :

http://fr.youtube.com/watch?v=c2T1uR8zeNA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Wislawa Szymborska   Mar 3 Fév 2009 - 20:08

Merci beaucoup Cécile.

Il y a beaucoup de force et de profondeur derrière cette apparente simplicité.
J'aime aussi ressentir que la poésie est autre chose qu'une prose alambiquée, emphatique et obscure.


Dernière édition par bix229 le Mar 3 Fév 2009 - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile
Posteur en quête


Messages : 95
Inscription le : 01/02/2009
Age : 48
Localisation : Marseille

MessageSujet: La gare   Mar 3 Fév 2009 - 20:22

Celui-ci aussi est tout à fait surprenant :



LA GARE


Ma non-arrivée dans la ville N
s'est passée à l'heure ponctuelle

Je te l’avais annoncé
par une lettre non envoyée.

Tu as eu tout le temps
de ne pas arriver à l'heure

Le train est arrivé quai trois
un flot de gens est descendu.

La foule en sortant emporta
l’absence de ma personne

Quelques femmes s’empressèrent
de prendre ma place dans la foule

Quelqu'un que je ne connaissais pas
courut vers une d'entre elles
qui la reconnut immédiatement.

Ils échangèrent un baiser
qui n’était pas pour nos lèvres.
Entre temps une valise disparut
qui n'était pas la mienne

La gare de la ville N a passé
son examen d’existence objective

Tout était parfaitement en place
et chaque détail avancait
sur des rails infiniment bien tracés.

Même le rendez-vous a eu lieu.

Mais sans notre présence.

Au paradis perdu
de la probabilité

Ailleurs
ailleurs.
Combien résonnent ces mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska   Mar 3 Fév 2009 - 20:45

cecile a écrit:
Celui-ci aussi est tout à fait surprenant :



LA GARE


Ma non-arrivée dans la ville N
s'est passée à l'heure ponctuelle

Je te l’avais annoncé
par une lettre non envoyée.

Tu as eu tout le temps
de ne pas arriver à l'heure ...


Je découvre et j'aime beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile
Posteur en quête


Messages : 95
Inscription le : 01/02/2009
Age : 48
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska   Mar 3 Fév 2009 - 21:21

J'aime beaucoup celui-ci , d'apparence si rationnel .
Jusqu'ici je ne connaissais que la version en polonais , heureuse de le trouver en français ce soir pour pouvoir vous le montrer Very Happy


Contribution à la statistique :

Sur cent personnes:

sachant tout le mieux, - cinquante deux.

Incertaines de chaque pas, - presque tout le reste.

Prêtes à aider, pourvu que cela ne dure pas longtemps, - jusqu'à quarante neuf.

Bonnes toujours car ne sachant pas faire autrement, - quatre, cinq peut-être.

Enclines à admirer sans envie, - dix-huit.

Induites en erreur par la jeunesse qui passe, - plus ou moins soixante.

Avec qui on ne rigole pas, - quarante-quatre.

Douées pour le bonheur, - vingt et quelques tout au plus.

Inoffensives une à une mais sauvages en foule, - plus de la moitié assurément.

Cruelles si les circonstances les y obligent, - il vaut mieux ne pas le savoir, même approximativement.

Echaudées craignant l'eau froide, - guère plus nombreuses que celles qui la craignent sans avoir été échaudées.

N'empruntant rien à la vie fors les choses, - trente, j'aimerais me tromper.

Percluses, dolentes sans le moindre falot dans le noir, - quatre-vingt-trois.

Justes, - beaucoup, trente-cinq.

Mais si cette vertu s'accompagne d'un effort de compréhension, - trois.

Dignes de compassion, - quatre-vingt-dix-neuf.

Mortelles, - cent sur cent,

Nombre qui pour l'instant de change pas.

( traduit du polonais par Georges Lisowski).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile
Posteur en quête


Messages : 95
Inscription le : 01/02/2009
Age : 48
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska   Mar 3 Fév 2009 - 21:30

La poésie, mais qu’est donc la poésie ?

Plus d’une réponse brûlante a déjà été donnée.

Et moi je n’en sais rien.

Je n’en sais rien et je m’y accroche

comme à une rampe de salut.


Extrait de " La fin et le commencement " (1993)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska   Mar 3 Fév 2009 - 21:50

Un que j'aime bien, mais come c'est moi qui l'a traduit, je ne suis pas sûre que ce que vous lirez sera vraiment à la hauteur de l'original. Les mots en rouge sont en Français dans le texte.


Les mots


- La Pologne ? La Pologne ? Il y fait très froid, n’est-ce pas ? – m’a-t-elle demandé et elle a poussé un soupir de soulagement. Parce que maintenant, avec tous ces pays venus à l’existence, le plus sûr pour engager la conversation est ce qui touche au climat.

Madame – je voudrais lui répondre – les poètes de mon pays écrivent avec des moufles. Je n’affirme pas qu’ils ne les enlèvent jamais; lorsque la lune chauffe bien, ils le font. Dans des vers composés de cris vigoureux, car c’est la seule façon de se faire entendre dans le mugissement du vent, ils chantent l’existence simple des gardeurs de phoques. Les classiques gravent avec des glaçons d’encre sur des dures congères. Les autres, les décadents, pleurent sur le sort des flocons de neige. Celui qui veut se noyer, doit se munir d’une hache pour faire un trou dans la glace. Madame, ma chère Madame.

C’est ce que je voudrais lui dire. Mais j’ai oublié comment on dit phoque en français. Je ne suis pas sûre de glaçon et trou dans la glace.

- La Pologne ? La Pologne ? Il y fait très froid, n’est-ce pas ?

- Pas du tout – je lui réponds d’un ton glacial.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Wislawa   Mar 3 Fév 2009 - 21:54

Elle a un ton et un style qui résistent à la traduction, c' est certain !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile
Posteur en quête


Messages : 95
Inscription le : 01/02/2009
Age : 48
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska   Mar 3 Fév 2009 - 22:29

słowa -je ne le connaissais pas (j'en connais fort peu à vrai dire) et il me sidère !! merci pour cette traduction .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska   Mer 4 Fév 2009 - 7:48

cecile a écrit:
słowa -je ne le connaissais pas

En réalité, le titre original est Słówka.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile
Posteur en quête


Messages : 95
Inscription le : 01/02/2009
Age : 48
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska   Mer 4 Fév 2009 - 8:31

Merci , du coup j'ai trouvé le texte "po polsku" sur le web . Décidément , il me plaît beaucoup celui-là aussi . Il illustre parfaitement les propos d' amis polonais se plaignant de l'image qu'on se fait de leur pays .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wislawa Szymborska
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: