Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Shimazaki Aki

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shimazaki Aki   Mar 20 Mar 2007 - 14:20

Merci pour ces précisions :) .

C'est vrai que son écriture peut tenir du haiku.
Et les titres de ses romans , qui évoquent toujours la nature (camélia, hirondelle, luciole, trèfle) pourraient être des kigo, les "mots de saison" toujours inclus dans les haiku.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Shimazaki Aki   Dim 8 Avr 2007 - 16:57

TSUBAME

Merci Nezumi de m'avoir fait découvrir cet auteur!
Est-ce que je me suis habituée peu à peu au dépouillement de cette écriture qui n’en laisse pas moins percer une vive émotion ?
C’est un vrai coup de cœur que j’ai pour ce livre !

Dans la série du Poids des Secrets, d'un roman à l'autre, on retrouve les mêmes personnages. Tel qui était secondaire dans l’un des romans devient le personnage principal d'un autre roman. Il en est aussi le narrateur.

Ici, c’est l’histoire de Yonhi. Racontée en deux parties.

- Dans la première, on est à Tokyo, en septembre 1923. La maman de Yohni est coréenne. Elle vit seule au Japon avec l’enfant, tout comme son frère qui travaille au pont d’Arakawa.
Le Japon a colonisé la Corée et des mouvements nationalistes coréens s’élèvent contre cette situation. Les deux adultes, menacés pour appartenir à ces mouvements, ont fui la Corée.
Mais au Japon, la situation est tendue pour les réfugiés coréens, victimes de discriminations et de violences terribles.
Le 2 septembre 1923 : tremblement de terre à Tokyo !
Yohni et sa maman sont sauvées car elles trouvent refuge sur une colline…
Mais au lendemain du tremblement de terre, les japonais prennent les réfugiés coréens comme des boucs émissaires, leur attribuant la responsabilité du malheur.
La maman dépose Yohni chez un prêtre européen qui abrite d’autres enfants, tous orphelins. Elle veut retrouver son frère.
Pour sauver l’enfant, le prêtre lui donne un prénom et un nom japonais et lui fait obtenir la nationalité japonaise.

- Dans la seconde partie, Yohni qui s’appelle désormais Mariko, est une grand’mère proche de sa petite-fille Tsubaki…
Dans la famille personne ne connaît ses ascendances coréennes. Elles les a tues pour protéger son mari et son fils. Le poids du secret, du silence, est bien lourd à porter.

"Je ne parle à personne de mon origine. Mon fils croit, comme autrefois mon mari, que ma mère et mon oncle sont morts pendant le tremblement de terre, en 1923. La défaite du Japon et l'indépendance de la Corée n'ont rien changé à l'attitude des Japonais contre les Coréens au Japon. La discrimination est toujours là. Avoir du sang coréen cause des soucis insolubles. Je ne pourrai jamais avouer l'histoire de mon origine à mon fils et à sa famille. Je ne veux absolument pas que notre vie en soit perturbée."

Yohni-Mariko a encore entre les mains le journal de sa mère qu’elle ne sait pas lire.
Des fouilles sont entreprises au pont d’Arakawa…

Je continue à travers cette histoire familiale tragique à découvrir la grande Histoire du Japon, tragique elle aussi. .
"Tsubame", Aki Shimazaki l’a écrit directement en français.
Tsubame, c’est l’ hirondelle, et c’est le surnom donné au prêtre qui a sauvé Yohni-Mariko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Shimazaki Aki   Mar 10 Avr 2007 - 15:24

Wasurenagusa

Beaucoup moins fort que Tsubame.
Plaisant à lire tout de même...On s'attache vraiment à tous ces personnages du Poids des Secrets...

Le thème de celui-ci, à travers le personnage de Kenji, est le poids de la tradition dans les familles nippones où l'on se devait d'assurer la descendance afin de ne pas vivre l'humiliation.

Wasurenagusa, c'est le myosotis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shimazaki Aki   Mar 10 Avr 2007 - 17:21

Ravie de voir que tu as poursuivi la lecture de ce beau cycle romanesque :) !

Tsubame est plus fort en effet, ce 3e volet occupe d'ailleurs une place clé, c'est comme le pivot central de la pentalogie.
Dans Wasurenagusa, je suis tombée amoureuse de Kenji ❤ . Celui qui était un personnage un peu cliché (le mari trompé, toujours absent) dans les volumes précédents se révèle plein de sensibilité, d'humanité, et porteur lui aussi d'une histoire familiale compliquée.
Dans ce volet j'aurais vraiment aimé en savoir plus sur Sono, la nourrice.

Il faut que tu lises Hotaru, le chapitre final, où toutes les pièces de ce puzzle familial se mettent en place!
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Shimazaki Aki   Mar 10 Avr 2007 - 17:36

Tu as raison...on trouve Kenji très attachant...et la fin du livre est assez inattendue.
Pour Sono, il faudrait un volume de plus! :)

Hotaru m'attend... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shimazaki Aki   Mar 10 Avr 2007 - 17:39

coline a écrit:

Pour Sono, il faudrait un volume de plus! :)

Absolument !!!
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Shimazaki Aki   Mer 11 Avr 2007 - 18:06

Je viens de terminer la lecture d’ Hotaru, le cinquième volume du Poids des Secrets.

J’ai démarré un peu frileusement avec les premiers titres de la pentalogie d’ Aki Shimazaki. Mais je crois vraiment que l’ensemble fait œuvre et qu’il y a beaucoup à perdre à lire seulement un ou deux volumes. Je vous encourage vraiment à lire les cinq titres (qui ne font qu’environ 130 pages chacun).
L’un éclaire l’autre et l’ensemble donne sa dimension au personnage central, la magnifique Yohni-Mariko…Magnifique d’apparence mais surtout magnifique de caractère …Celle qui porte, à elle seule, le poids de tous les secrets de ces histoires sur fond de drames historiques.

Dans Hotaru *, elle est aux portes de la mort et révèle à sa petite fille, Tsubaki qui est venue lui rendre visite, des secrets terribles qu’elle n’a jamais partagé avec personne.

Aki Shimazaki donne un éclairage supplémentaire sur la relation que Mariko a entretenue avec monsieur Horibe.
Comment jeune et craintive, d’une grande sensualité, elle s’est laissé abuser par cet homme riche, mûr et sûr de lui.
Comment elle a vécu sous l’emprise et la crainte de cet homme marié dont elle a eu un enfant, le père de Tsubaki.
Et comment Monsieur Horibe est réellement mort le 9 août 1945, jour du bombardement atomique de Nagazaki.

*Hotaru = luciole

Encore merci à Nezumi sans laquelle je passais à côté du Poids des secrets! Sans laquelle je me serais peut-être découragée à la lecture du premier volume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Laure
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1190
Inscription le : 12/07/2007
Localisation : Au milieu des couleurs..

MessageSujet: Re: Shimazaki Aki   Dim 21 Oct 2007 - 11:30

Je viens de finir Mitsuba prêté par Nézumi dans le cadre du cerclage. Ce livre était le premier que je lisais d'un auteur japonais Very Happy
Au début du livre, je dois dire que je n'étais pas spécialement "emballée" par cette histoire d'un jeune employé d'une compagnie japonaise et je me demandais comment, en si peu de pages, réussir à faire une histoire. En fait, plein de choses se passent. J'ai du bien relire le dernier chapitre pour me ré-imprégner de tout le livre, pour ne pas le quitter trop tôt. Il est vraiment très beau. drunken sunny
Je crois Soumarin qu'il te ferait changer d'avis sur les petits livres. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 53
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Shimazaki Aki   Dim 21 Oct 2007 - 11:35

J'en bave d'envie!!!! Les filles n'en jetez plus, je suis liquéfiée à l'idée que je traîne encore...j'ai tellement de choses sur le feu que j'en occulte mon envie de lire la pentalogie pleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Shimazaki Aki   Dim 21 Oct 2007 - 12:32

Chatperlipopette a écrit:
J'en bave d'envie!!!! Les filles n'en jetez plus, je suis liquéfiée à l'idée que je traîne encore...j'ai tellement de choses sur le feu que j'en occulte mon envie de lire la pentalogie pleurs

En effet, je pense que cette oeuvre prend toute sa dimmension avec la lecture de l'ensemble des volumes. Ils sont courts . On peut les lire peu à peu, l'un après l'autre, tranquillement...avec pas trop d'éloignement dans le temps je pense pour mieux en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shimazaki Aki   Dim 21 Oct 2007 - 12:42

Est-ce que Mitsuba fait partie de la série Le poids des secrets ? J'ai cru comprendre que non
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Shimazaki Aki   Dim 21 Oct 2007 - 12:49

Stell_A a écrit:
Est-ce que Mitsuba fait partie de la série Le poids des secrets ? J'ai cru comprendre que non

Il est en effet indépendant du Poids des Secrets.
Vous faites bien d'en parler...J'avais prévu de le lire aussi celui-là... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 53
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Shimazaki Aki   Dim 21 Oct 2007 - 12:51

Il est libre Coline, marielaure peut certainement te l'envoyer....je passe mon tour du coup Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Shimazaki Aki   Dim 21 Oct 2007 - 13:05

Chatperlipopette a écrit:
Il est libre Coline, marielaure peut certainement te l'envoyer....je passe mon tour du coup Wink

Merci de l'indication Chap'...mais je l'ai déjà... Wink Il m'attend...comme beaucoup d'autres... :)
Quelqu'un va pouvoir en profiter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 53
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Shimazaki Aki   Dim 21 Oct 2007 - 13:42

ben moi par exemple Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shimazaki Aki   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shimazaki Aki
Revenir en haut 
Page 2 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mitsuba de Aki Shimazaki
» "Au cœur du Yamato" de Aki Shimazaki (Pentalogie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature japonaise-
Sauter vers: