Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Eric Holder

Aller en bas 
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Eric Holder Empty
MessageSujet: Eric Holder   Eric Holder Icon_minitimeSam 5 Sep 2009 - 23:54

Eric Holder Med85-20

Citation :
Éric Holder est romancier. Né en 1960, à Lille, il a passé son enfance en Provence et exercé divers petits métiers.

D'abord installé un temps à Paris, puis dans un hameau de la Brie à Thiercelieux ; il vit depuis 2005 dans le Médoc. Écrivain sensible et délicat, il raconte avec légèreté et grâce la vie quotidienne des sentiments.

Œuvres :

* Nouvelles du Nord, Le Dilettante 1984.
* Manfred ou l’hésitation, Le Seuil, 1985.
* Duo forte, Grasset, 1989.
* L’Ange de Bénarès, Flammarion, 1993.
* Bruits de cœurs, Les Silènes, 1994.
* La Belle Jardinière, 1994.
* L’Homme de chevet, Flammarion, 1995.
* La Tolérance, dessins de Jean-Marie Queneau, Claude Stassart-Springer, éditions de la Goulotte, 1995.
* Deux Poèmes, dessins de Jean-Marie Queneau, Claude Stassart-Springer, éditions de la Goulotte, 1996.
* En compagnie des femmes, Le Dilettante 1996.
* Mademoiselle Chambon, Flammarion, 1996 (rééd. 2009).
* Jours en douce, Flohic éditions, 1997.
* On dirait une actrice, Librio, 1997.
* Bienvenue parmi nous, Flammarion, 1998.
* Les Cabanes, dessins de Claude Stassart-Springer, éditions de la Goulotte, 2000.
* La Correspondante, Flammarion, 2000.
* Masculins singuliers, 2001.
* Hongroise, Flammarion, 2002.
* L’Histoire de Chirac, Flammarion, 2003.
* Les Sentiers délicats, Le Dilettante, 2005.
* La Baïne, 2007
* De loin on dirait une île, La Dilettante, 2008
* Bella Ciao, Le Seuil, 2009

L'adaptation de Mademoiselle Chambon, signée de Stéphane Brizé (Je ne suis pas là pour être heureux), sort le 14 octobre dans les salles de cinéma.


Dernière édition par traversay le Dim 6 Sep 2009 - 1:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Eric Holder Empty
MessageSujet: Re: Eric Holder   Eric Holder Icon_minitimeDim 6 Sep 2009 - 1:07

Eric Holder Arton14084-c0960

Bella Ciao

Citation :
Après 33 ans de vie commune et deux enfants ensemble, Mylena met son homme à la porte. « J’en ai assez ». Difficile de lui donner tort. « Je ne veux plus d’un homme soûl dans mon lit ». On soupçonne pourtant que ces deux-là s’aiment encore. Pour conclure en beauté sa piètre vie, le narrateur décide de s’accorder une dernière cuite mémorable avant de se déshabiller et de se jeter nu dans l’Atlantique. Les noyades sont récurrentes chez Holder, mais cette fois il inverse le thème, l’homme étant sauvé « avec l’aide du courant de baïne ». On est saisi par l’autoportrait si peu glorieux de ce type émergeant de l’eau à quatre pattes comme un chien fourbu, nouveau Robinson. Le matin, au comptoir, des amitiés sans chichis entraînent des propositions de boulot, comme autant de bouées de sauvetage. Notre romancier brisé se reconvertit dans les métiers manuels…

Eric Holder fait partie des écrivains discrets, pas du genre hâbleur, en tous cas. Il dit aimer les gens "justes", les textes "brefs", et les mots "simples", les alcools "forts" et même les "bons" sentiments. Dans la vie comme dans ses livres, car ceux-ci lui ressemblent fort. Ainsi cette addiction à l'alcool, qui tapisse le décor de Bella Ciao, et fait trembler comme une feuille l'équilibre précaire de son fragile héros : sa femme l'aime toujours mais ne veut plus de lui, et il n'écrit plus rien depuis longtemps. Il y a dans Bella Ciao de très belles pages sur le travail de la vigne et les paysages du Médoc. Et un récit nonchalant qui ploie sous la légèreté de phrases ciselées et précises. Le goût d'inachevé ressenti au bout des 150 pages du roman n'est pas gênant, il participe du charme de cet écrivain délicat que d'aucuns ont, non sans raison, comparé à Giono.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Eric Holder Empty
MessageSujet: Re: Eric Holder   Eric Holder Icon_minitimeDim 6 Sep 2009 - 10:47

traversay a écrit:
Eric Holder fait partie des écrivains discrets, pas du genre hâbleur, en tous cas.
merci pour ce fil

Découvert avec son livre Hongroise, continué avec La Baïne il fait partie des auteurs qui ne me font pas chaud ni froid.. mais dont j'aime bien lire de temps en temps un livre..
ce que tu en dis de Bella Ciao me le fait noter Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Eric Holder Empty
MessageSujet: Re: Eric Holder   Eric Holder Icon_minitimeDim 6 Sep 2009 - 11:20

J'en ai aussi lu deux, Mademoiselle Chambon et L'ange de Bénares, et cela me fait la même impression que toi Kenavo. Pas désagréable à lire, mais une fois fini, il n'en reste vraiment rien. Si je n'avais vraiment rien d'autre à me mettre sous la dent, je le relirais sans déplaisir, mais il y a tellement d'autres livres que j'ai vraiment envie de lire, et dont je sais (ou espère) des sensations un peu plus consistantes, que j'ai décidé de le laisser définitivement de côté.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madame B.
Zen littéraire
Madame B.

Messages : 5352
Inscription le : 17/07/2008
Age : 45

Eric Holder Empty
MessageSujet: Re: Eric Holder   Eric Holder Icon_minitimeMar 13 Oct 2009 - 9:00

Merci pour ton avis sur Bella ciao Traversay. J'ai trouvé ce livre assez émouvant. Il l'est d'autant plus qu'il n'y a aps de grands effets, que l'écriture procède par petite touche, que l'émotion peut naître d'un détail, d'une parole, d'une sensation, de l'odeur des pins.

C'est l'histoire d'un homme qui doit choisir entre l'alcool et la femme de sa vie (son épouse). Pour qui tout est parti à vau-l'eau (de vie- gros clin d'oeil appuyé à Traversay). Qui essaye de se suicider au début du roman mais qui n'y parvient pas. Il lui faut alors revivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Eric Holder Empty
MessageSujet: Re: Eric Holder   Eric Holder Icon_minitimeMar 13 Oct 2009 - 11:06

Merci Maddy.. tu confirmes mon impression après le commentaire de Traversay qu'il me faut lire ce livre Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Eric Holder Empty
MessageSujet: Re: Eric Holder   Eric Holder Icon_minitimeMar 13 Oct 2009 - 15:32

Eric Holder n' est pas un romancier, mais un conteur.
On l' accuse parfois d' etre un peu mièvre parce qu' il est délicat
et que ce qui l' interesse est la complexité des sentiments.
Et qu' il est subtil, nuancé et émouvant.

Il écrit beaucoup et ne réussit pas tous ses livres et je peux dire
qu' il m' a procuré souvent du plaisir à le lire.
Petite musique, oui, plutot que grandes orgues...
Chacun son registre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Eric Holder Empty
MessageSujet: Re: Eric Holder   Eric Holder Icon_minitimeMar 13 Oct 2009 - 18:34

Madame B. a écrit:
Merci pour ton avis sur Bella ciao Traversay. J'ai trouvé ce livre assez émouvant. Il l'est d'autant plus qu'il n'y a aps de grands effets, que l'écriture procède par petite touche, que l'émotion peut naître d'un détail, d'une parole, d'une sensation, de l'odeur des pins.

C'est l'histoire d'un homme qui doit choisir entre l'alcool et la femme de sa vie (son épouse). Pour qui tout est parti à vau-l'eau (de vie- gros clin d'oeil appuyé à Traversay). Qui essaye de se suicider au début du roman mais qui n'y parvient pas. Il lui faut alors revivre.

Ah, il y a de la concurrence dans le jeu de mots Laughing
Content que le roman t'ait plu.
Demain, sortie au cinéma de l'adaptation de Mademoiselle Chambon. Le réalisateur est Stéphane Brizé (Je ne suis pas là pour être heureux). J'ai confiance !
Eric Holder 19175119
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Contenu sponsorisé




Eric Holder Empty
MessageSujet: Re: Eric Holder   Eric Holder Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Eric Holder
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le gris
» Kickboxer
» recherche des infos sur un certain Jean Ceux
» PSYCHÉ
» ANDROMAQUE à la Comédie Française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: