Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Daniel Glattauer [Autriche]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Daniel Glattauer [Autriche]   Sam 20 Mar 2010 - 8:30





Daniel Glattauer, né à Vienne en 1960, écrit depuis 1989 des chroniques politiques et judiciaires pour le grand journal autrichien Der Standard. Il est l'auteur de plusieurs livres, jamais traduits en français. Quand souffle le vent du nord est son plus grand succès (plus de 750 000 exemplaires vendus, sélectionné pour le prix du meilleur roman allemand en 2006, traduit dans vingt-cinq langues).

Source : éditeur

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Daniel Glattauer [Autriche]   Sam 20 Mar 2010 - 8:31

parution le 1er avril


Contre le vent du nord
Citation :
En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d'adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s'excuse, et, peu à peu, un dialogue s'engage entre eux, par mail uniquement. Au fil du temps, leur relation se tisse, s'étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l'un pour l'autre une certaine fascination. Alors même qu'ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives, ils cherchent à deviner les secrets de l'autre…
De plus en plus attirés et dépendants, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre. Emmi est mariée, et Leo se remet à grand peine d'un chagrin d'amour. Un jour, pourtant - enfin ! -, ils décident de se donner rendez-vous dans un café bondé de la ville. Mais ils s'imposent une règle : reconnaître l'autre qu'ils n'ont pourtant jamais vu, avec interdiction formelle de lui parler…

Ce livre a été un scoop lors de sa parution dans le monde germanophone. Tous les blogs, les forums en parlaient, on ne pouvait pas échapper.
Je ne sais pas si ce livre va avoir le même effet en France, en tout cas je le lui souhaite.

C'est tout simplement une bonne lecture. Pas de la littérature avec un grand L mas un divertissement, qui plus est, intelligent et souvent très drôle.

Une phrase sur la 4e de couverture de mon livre cite un extrait d'une critique:
Un des dialogues d'amour les plus merveilleux et intelligent dans la littérature contemporaine

Je vous souhaite autant de joie si vous faites connaissance avec Emmi et Leo. Deux personnages que vous n'allez pas oublier de si tôt.




le premier chapitre est en ligne

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: Daniel Glattauer [Autriche]   Sam 20 Mar 2010 - 9:15

kenavo a écrit:
C'est tout simplement une bonne lecture. Pas de la littérature avec un grand L mas un divertissement, qui plus est, intelligent et souvent très drôle.
C’est une lecture insipide, molle, ennuyeuse, ... bailler bailler Sleep Bref, vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé le bouquin et m’en veux terriblement pour les 10 euros que le livre de poche allemand m’a coûtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rivela
Zen littéraire
avatar

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

MessageSujet: Re: Daniel Glattauer [Autriche]   Sam 20 Mar 2010 - 11:31

ça c'est un exemple type d'avis contradictoires
Très intéressant, il faudrait avoir une troisième critique pour savoir de quel coté ça penche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Daniel Glattauer [Autriche]   Sam 20 Mar 2010 - 14:44

Maline a écrit:
C’est une lecture insipide, molle, ennuyeuse, ... bailler bailler Sleep Bref, vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé le bouquin et m’en veux terriblement pour les 10 euros que le livre de poche allemand m’a coûtés.
Very Happy oui.. voilà aussi une approche que je comprends..
mais je lui ai donné le crédit de me laisser entrainer dans cette histoire et là où tu t'es ennuyée, je me suis bien amusée de ce dialogue parfois farfelue, parfois drôle et parfois romantique..
pas le livre de l'année, mais un bon moment quand même Wink


rivela a écrit:
ça c'est un exemple type d'avis contradictoires
Très intéressant, il faudrait avoir une troisième critique pour savoir de quel coté ça penche
content

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 54
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Daniel Glattauer [Autriche]   Sam 20 Mar 2010 - 15:44

Difficile à m'exprimer...

Pendant longtemps j'ai eu une aversion contre ce livre par le coté que je jugeais "invraisemblable" et exagéré. Puis, avec le temps (que je passe dans le monde virtuel???), je m'aperçois que l'auteur décrit un monde de communication (que je juge insatisfaisant?) qui devient de plus en plus une plateforme d'échange. Mais de là, à passer vers la véritable rencontre, c'est encore une autre pair de gants. Je reste partagé.

Le style est alors de l'ordre d'échange de courriers électroniques, avec partiellemnt les défauts de ceux-ci.

Non, ce n'est pas de la grande Littérature, mais éventuellement un divertissement pour l'un et l'autre. Si je vois les cotés discutables, c'est peut-être mon esprit tordu, ou penché vers des stimuli autrement plus forts?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Daniel Glattauer [Autriche]   Sam 20 Mar 2010 - 16:32

tom léo a écrit:
je m'aperçois que l'auteur décrit un monde de communication (que je juge insatisfaisant?) qui devient de plus en plus une plateforme d'échange. Mais de là, à passer vers la véritable rencontre, c'est encore une autre pair de gants. Je reste partagé.
mais oui, c'est bien cela.. cette histoire pourrait se produire et si on considère tous les "social networks" tels que FaceBook et Twitter on se rend compte que cette forme de 'communication' est tout à fait usuel et fait partie de notre quotidien.. et naturellement une vraie rencontre est autre chose que de s'écrire des courriels.. mais en tant qu'idée, ce n'est pas si mal..


tom léo a écrit:
Si je vois les cotés discutables, c'est peut-être mon esprit tordu, ou penché vers des stimuli autrement plus forts?!
en principe je préfère aussi des autres stimuli et naturellement il ne fait pas philosopher ses personnages mais puisque ce sont une femme et un homme, ils se parlent assez vite de sentiments et autres Wink
ce n'est pas le sujet que je recherche en principal dans mes lectures, mais si l'auteur sait bien l'envelopper.. ce qu'il a fait à mon avis, pourquoi pas?


faut alors que tu ne mets jamais les mains sur Nicolson Baker et son Vox - là il s'agit des appels téléphoniques, mais cela devient très vite du hardcore.. tellement bien écrit que je suis encore aujourd'hui admirative devant son tour de force Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Daniel Glattauer [Autriche]   Jeu 8 Avr 2010 - 11:02

Intéressant votre dialogue. Je vais m'y mettre sous peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Daniel Glattauer [Autriche]   Lun 12 Avr 2010 - 12:20

kenavo a écrit:
parution le 1er avril


Quand souffle le vent du nord
Citation :
En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d'adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s'excuse, et, peu à peu, un dialogue s'engage entre eux, par mail uniquement. Au fil du temps, leur relation se tisse, s'étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l'un pour l'autre une certaine fascination. Alors même qu'ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives, ils cherchent à deviner les secrets de l'autre…
De plus en plus attirés et dépendants, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre. Emmi est mariée, et Leo se remet à grand peine d'un chagrin d'amour. Un jour, pourtant - enfin ! -, ils décident de se donner rendez-vous dans un café bondé de la ville. Mais ils s'imposent une règle : reconnaître l'autre qu'ils n'ont pourtant jamais vu, avec interdiction formelle de lui parler…

"Ecrire, c'est embrasser avec l'esprit".

Etes-vous romantique, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout ? C'est important parce que cela conditionnera votre rapport à Quand souffle le vent du nord.

Une femme, un homme, un échange qui commence par hasard, qui se poursuit sur le mode de la curiosité, avant que les lois de l'attraction ne se manifestent. C'est banal, c'est une histoire vieille comme le monde, non ? Elle a déjà été déclinée sur le mode épistolaire, dans le passé, et le cinéma a adopté aussi cette forme (souvenez-vous du merveilleux The Shop around the Corner de Lubitsch).

Dans son roman, uniquement composé de mails, Daniel Glattauer ne fait qu'utiliser des recettes bien connues, reste à savoir s'il est un bon cuisinier.
Sachant que ce livre m'a happé durant durant deux soirées et que Leo et Emmi sont encore dans mon esprit à l'heure qu'il est, je réponds oui, oui, oui ...

Comment un tel récit peut-il avoir une quelconque valeur littéraire ? Merci pour la question mais je n'ai pas la réponse. Ou alors, d'accord, Glattauer fait davantage montre de qualités de conteur que d'écrivain. On peut dire ça.

Le récit fonctionne selon trois principes simples : 1. La montée en puissance. 2. La douche écossaise. 3. Le suspense

1. Comment nait un sentiment ? Ici, il se nourrit de mots et de nuits blanches où ne compte plus que l'autre, un(e) inconnu(e) qui se révèle peu à peu. Le dialogue devient amoureux, fatalement, quand l'un et l'autre s'aperçoivent qu'ils partagent beaucoup de choses.

2. Un coup, ils sont sur la même longueur d'ondes, un coup ils se fâchent pour des broutilles. Querelles d'amoureux. Et un jeu dangereux, en fin de compte. Dans l'ombre, l'écrivain tire les ficelles. Avec quelle virtuosité, de façon à nous faire aimer, puis détester, puis re-aimer Leo et Emmi.

3. Vont-ils oui ou non se rencontrer ? Ca tergiverse, ça hésite ... jusqu'à la toute dernière page (terrible, la conclusion). Suspense amoureux, polar sentimental. Insoutenable, la tension. Et excitante pour l'esprit.

Après coup, on se dit : une webcam, des coups de fil et l'argument du livre tomberait à plat. Oui, mais non. Il faut entrer dans la tête de Leo et Emmi pour comprendre que cette relation ne se conçoit qu'au travers des mots. C'est incroyable comme ils peuvent être puissants, dévastateurs, séducteurs, érotiques (évidemment).

Quand souffle le vent du nord est une tornade amoureuse. Je ne m'en suis pas encore remis mais je comprends qu'on puisse ne pas être touché. En tant que lecteur, tout cela a aussi à voir avec sa propre histoire. Avec son intimité. Ainsi, s'établiront, ou pas, des connexions avec Leo et Emmi. Et si oui, cela dépasse largement le cadre de la littérature.

PS : Les lecteurs allemands ont demandé une suite à Glattauer. Qu'en est-il ? Parue ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Daniel Glattauer [Autriche]   Lun 12 Avr 2010 - 12:43

Merci pour ton commentaire.. je ne t'ai encore jamais vu écrire autant sur un livre.. cela t'a fait une impression Very Happy
et je te rejoins sur tout ce que tu en dis Wink

traversay a écrit:
PS : Les lecteurs allemands ont demandé une suite à Glattauer. Qu'en est-il ? Parue ou pas ?
malheureusement - oui...

Alle sieben Wellen / Tous les septs vagues (?)

cela m'énerve un peu - ont les lecteurs pas d'imagination? Chacun peut se faire sa 'suite'..
en ce qui concerne l'auteur, je ne sais pas s'il l'a voulut faire ainsi du début.. ou s'il a fait plaisur à ses lecteurs.. ou à la demande de la maison d'édition diablotin
moi je ne l'ai pas lu.. peut être un jour.. pour l'instant cela me suffit tel que c'est écrit dans le premier livre Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Daniel Glattauer [Autriche]   Lun 12 Avr 2010 - 13:51

kenavo a écrit:

traversay a écrit:
PS : Les lecteurs allemands ont demandé une suite à Glattauer. Qu'en est-il ? Parue ou pas ?
malheureusement - oui...

Alle sieben Wellen / Tous les septs vagues (?)

cela m'énerve un peu - ont les lecteurs pas d'imagination? Chacun peut se faire sa 'suite'..
en ce qui concerne l'auteur, je ne sais pas s'il l'a voulut faire ainsi du début.. ou s'il a fait plaisir à ses lecteurs.. ou à la demande de la maison d'édition diablotin
moi je ne l'ai pas lu.. peut être un jour.. pour l'instant cela me suffit tel que c'est écrit dans le premier livre Very Happy

Je suis d'accord mais je crois que je ne résisterai pas pas à l'envie de lire la suite. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Daniel Glattauer [Autriche]   Lun 12 Avr 2010 - 14:05

traversay a écrit:
Je suis d'accord mais je crois que je ne résisterai pas pas à l'envie de lire la suite. Sad
Wink je te comprends..
et je te souhaite que le premier livre reçoit assez de succès pour que la maison d'édition va laisser faire la traduction Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Daniel Glattauer [Autriche]   Lun 12 Avr 2010 - 16:40

kenavo a écrit:
traversay a écrit:
Je suis d'accord mais je crois que je ne résisterai pas pas à l'envie de lire la suite. Sad
Wink je te comprends..
et je te souhaite que le premier livre reçoit assez de succès pour que la maison d'édition va laisser faire la traduction Very Happy

Et qu'en est-il de ses autres romans parus en langue allemande ? Les as-tu lus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Daniel Glattauer [Autriche]   Lun 12 Avr 2010 - 17:50

traversay a écrit:
Et qu'en est-il de ses autres romans parus en langue allemande ? Les as-tu lus ?
non, pas lu.. et très honnêtement un auteur qui ne me tente pas trop jypeurien
j'ai bien aimé ce livre, cette idée.. je ne sais pas si je veux le découvrir en tant que 'auteur' d'autres livres?
peut être un jour.. avec un peu plus de temps Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Daniel Glattauer [Autriche]   Lun 26 Avr 2010 - 13:09



interview avec Daniel Glattauer: ici

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daniel Glattauer [Autriche]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Daniel Glattauer [Autriche]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand souffle le vent du Nord - de Daniel Glattauer
» Daniel Beaupain.
» Présentation Daniel Lefèvre
» Daniel Tammet
» En Autriche, on nage dans la bière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: