Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Johan Theorin [Suède]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Johan Theorin [Suède] Empty
MessageSujet: Johan Theorin [Suède]   Johan Theorin [Suède] EmptyLun 31 Mai 2010 - 20:02

Johan Theorin (1963- )


Johan Theorin [Suède] Johant10


N'ayant pas trouvé de présentation en Français, je traduis approximativement le texte de Wikipedia en Anglais présentant l''auteur.

Johan Theorin est un journaliste et un un écrivain né à Göteborg en Suède en 1963. Durant toute sa vie il a été un visiteur assidu de l'île dÖland en Baltique. La famille composée de marins, pêcheurs, et agriculteurs vit dans cette île depuis des siècles, transmettant un riche héritage de légendes et de folklore.

Son premier roman, L'heure trouble a été élu Meilleur Premier Roman par la Swedish Academy of Crimeen 2007 et n° 1 des ventes en Suède. Son deuxième roman Echo des morts a été élu par le même Académie meilleur roman de l'année 2008 et a obtenu La Clef de verre (meilleur roman policier scandinave) en 2009. Ces deux livres sont les premiers volets d'un cycle de 4 romans que l'auteur compte consacrer à l'île Öland.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Johan Theorin [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Johan Theorin [Suède]   Johan Theorin [Suède] EmptyLun 31 Mai 2010 - 20:15

L'heure trouble


Un enfant disparaît un jour de brouillard. Aucune explication satisfaisante ne peut expliquer cette disparition. Les proche, et en particulier, Julia, la mère de Jens, ne peuvent se remettre de cette étrange disparition. Alors lorsque des années après une chaussure de Jens arrive chez le grand-père de Jens, Julia revient dans l'île d'Öland pour enfin savoir la vérité.

C'est indéniablement efficace et bien fait, tous les ingrédients du roman à suspens sont réunis, un crime non résolu, concernant en plus un enfant, des histoires de familles, un mélange du passé et du présent, un mystérieux et dangereux assassins qui traverse les ans, le cadre d'une île belle et en même temps dangereuse, et même l'amorce d'une histoire d'amour. Et pourtant je n'ai pas embarquée, pas fremi, pas sympathisé avec les personnages. Peut être que je ne suis plus capable d'embarquer dans ce genre de livres. Ou peut être que dans celui-ci on en reste aux ingrédients, et même s'ils sont tous là, dans à priori les bonnes proportions, il manque un petit tour de main du concepteur, qui ferait de ce roman quelque chose de personnel et d'unique et non pas seulement une recette exécutée correctement.

Mais je suis peut être un peu dure....

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Johan Theorin [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Johan Theorin [Suède]   Johan Theorin [Suède] EmptyLun 31 Mai 2010 - 20:17

Très attirant le thème de L'écho des morts...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Johan Theorin [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Johan Theorin [Suède]   Johan Theorin [Suède] EmptyLun 31 Mai 2010 - 20:18

Après ma première expérience avec l'auteur, j'avoue que je n'ai aucune envie de poursuivre. Mais si tu le lis et que tu trouves de bons arguments pour me convaincre....

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Johan Theorin [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Johan Theorin [Suède]   Johan Theorin [Suède] EmptyLun 31 Mai 2010 - 20:21

Arabella a écrit:
Après ma première expérience avec l'auteur, j'avoue que je n'ai aucune envie de poursuivre. Mais si tu le lis et que tu trouves de bons arguments pour me convaincre....

Ton post précédent n'est pas très motivant et pourtant tu lui as ouvert un fil... Il doit donc y avoir quand même un petit quelque chose... Je le vois bien comme livre de vacances à la plage Very Happy

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
majeanne
Main aguerrie
majeanne

Messages : 466
Inscription le : 05/06/2008
Age : 59
Localisation : le Grand Sud

Johan Theorin [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Johan Theorin [Suède]   Johan Theorin [Suède] EmptyLun 21 Fév 2011 - 18:31

Personnellement j'ai pris du plaisir à lire "l'heure trouble". Je l'ai trouvé différent des autres polars nordiques.
Plus de commissaire vieillissant, alcoolique et célibataire.

Moi qui ne suis pas fan des pays nordiques (je serais plutôt garrigue et forte chaleur) j'ai pris plaisir à respirer
l'air de la Baltique à plein poumons. Un peu comme un air de vacances d'enfance près de la mer.

J'ai trouvé l'intrigue, se déroulant à deux époques différentes, l'une éclairant l'autre, plutôt originale.

Et cette ambiance des polars nordiques, cette écriture sobre et dépouillée, cette rareté de relations et
d'expression qui rejoint l'âpreté et la dureté du climat et des paysages.

Une écriture sans prétention pour un livre très plaisant à lire sunny
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Johan Theorin [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Johan Theorin [Suède]   Johan Theorin [Suède] EmptyLun 21 Fév 2011 - 20:01

C'est bien d'avoir des avis divergeants. Un autre lecteur peut être bientôt ?

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Johan Theorin [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Johan Theorin [Suède]   Johan Theorin [Suède] EmptyMar 22 Fév 2011 - 1:06

Oui, mais c'est vieux, je l'avais mis dans le fil polar, je range!!

L'heure trouble Johan Theorin
traduit du suédois par Rémi Cassaigne
Albin Michel

L'heure trouble, c'est l'heure de la tombée de la nuit, celle à laquelle la brume de mer se lève et noie toute la lande. Celle à laquelle Jens, un petit garçon de 5 ans, a disparu 20 ans auparavant. Son grand-père, qui devait s'en occuper était parti s'occuper de ses filets..
20 ans après, le même grand-père reçoit par la poste une des sandales de l'enfant..
C'est plus un roman d'ambiance qu'un vrai roman policier, même s'il y a bien sûr une intrigue policière, découvrir ce qui est arrivé à ce petit garçon. L'ambiance qui règne sur cette petite île suédoise, à l'approche de l'hiver, quand tous les touristes sont partis et qu'il ne reste plus que quelques habitants. Et l'histoire de cette île depuis les années 40, avec des retours en arrière pour suivre le parcours d'un personnage particulier.
Les protagonistes de cette sombre histoire sont également tous terriblement humains et attachants, chacun avec leur passé, leurs tares, leur culpabilité qui les mine.
Des ficelles un peu grosses bien sûr, surtout de construction, mais un bon moment .


_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Johan Theorin [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Johan Theorin [Suède]   Johan Theorin [Suède] EmptyMar 22 Fév 2011 - 10:50

Je l'ai lu aussi il y a assez longtemps, mais pas de souvenir impérissable, un honnête polar à l'écriture simplissime, ça je m'en souviens bien.
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Johan Theorin [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Johan Theorin [Suède]   Johan Theorin [Suède] EmptyMar 22 Fév 2011 - 13:18

Tout vos commentaires me font penser que mon avis est finalement justifié, un bon polar bien fichu, mais sans le plus plus qui en ferait quelque chose de marquant, à réserver pour les amateurs, ou lorsqu'on cherche ce genre de lecture pour se délasser. Et personnellement j'ai de plus en plus de mal avec ce genre de livres. Mais je ne crache pas dessus, j'ai été amatrice.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Johan Theorin [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Johan Theorin [Suède]   Johan Theorin [Suède] EmptyDim 22 Mai 2011 - 15:20

Le sang des pierres

Johan Theorin [Suède] 97822210
Citation :
Avec L’Heure trouble et L’Écho des morts, Johan Theorin s’est imposé comme un des maîtres du polar scandinave. Il revient ici sur son territoire de prédilection, l’île d’Öland, avec un suspense virtuose.

. À la fonte des neiges, les gens du continent réinvestissent l’île. Peter Mörner s’est installé dans une vieille maison dont il a hérité pour trouver la paix, loin de son père. De sa villa flambant neuve, Vendela Larsson regarde cette lande dont elle connaît tous les secrets. Quant à Gerloff, vieux loup de mer de 85 ans, il a voulu revoir, peut-être pour la dernière fois, le soleil de son enfance… Mais pour eux, le printemps ne sera pas comme les autres. La mort rôde en cette nuit de Walpurgis qui célèbre traditionnellement la fin de l’hiver, et les drames du passé, dont témoigne la couleur rouge sang de la falaise entre la carrière et la lande, resurgissent…

Ce thriller a toutes les qualités pour me plaire, pour faire oublier les autres livres en cours, me tenir suffisamment longtemps en place, et par conséquent me tenir éveillée, et choses rare…. me réveiller avant l’heure et me faire prendre mon bouquin avant ma tartine !!!

Un paysage, un pays, une atmosphère….Sur l’ile d’Öland en Suède, à l’est du pays, peu étroite mais haute .Elle se repeuple pour les fins de semaines, et l’été. L’auteur, restitue bien le cadre bucolique et sauvage des lieux. Un dépaysement fort agréable.
Un peu de surnaturel, et de légende….Nous sommes au pays des Trolls et des Elfes. Ils sont là, mais pas trop là ; juste ce qu’il faut pour donner « sa griffe » à ce roman.
Des personnages, en nombre, mais pas en grand nombre. Le lecteur s’y retrouve facilement .Ils ont leur part de mystère qui se lève petit à petit. Il y a les sympathiques, ceux qui le sont un peu moins…
Un style, que je retrouve dans le policier nordique. Malgré le rythme assez lent, l’action, cependant est marquée, et renforcée par des chapitres courts, voir très courts. J’ai aimé l’insertion de passages « flahback » qui ont pour mérite d’évité une certaine monotonie, et une linéarité trop rigoureuse, et, des passages d’un journal qui distillera ici ou là les indices…
Ce thriller a l’originalité d’être bien écrit, avec classe et réserve. L’auteur ne fait ni dans le voyeurisme, ni dans le glauque, ni dans le pervers.
N’espérez pas trouver d’inspecteur survolté, additif, ou tonitruant .Non, tout se fait calmement, en accord avec la nature, les légendes, et ses habitants. Le suspense y est bien présent, sans ostentation, mais redoutablement efficace, parce qu’une fois dans mes mains, ce livre ne m’a plus quittée.


Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Johan Theorin [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Johan Theorin [Suède]   Johan Theorin [Suède] EmptyDim 25 Sep 2011 - 13:49

L'heure trouble

Tout comme le sang des pierres, son troisième roman, j’ai lu d’une traite ce livre, première parution de l’auteur.
L’heure trouble porte bien son nom, car tout y est trouble. Chaque personnage a sa part d’ombre. La situation, les faits sont mystérieux. L’étrange n’est pas loin, les esprits non plus.
L’auteur saura tout au long de ces pages éclairer le lecteur, petit à petit, à son rythme, mais suffisamment tard pour qu’encore une fois je sois bluffée par la fin.
En combinant judicieusement le passé et le présent, et clairement, nous avançons pas à pas au milieu de cette nature que l’on devine belle, bucolique et hostile à la fois. Sur une île, en mer Baltique, où il n’y a guère d’habitants, les elfes s’invitent parfois , les morts donnent l’impression d’être vivants, et les vivants ont parfois une partie d’eux qui ne l’est plus…..Julia dont le petit garçon a disparu 20 ans auparavant n’est plus tout à fait là, goûte un peu trop au vin rouge, et déprime tout ce qu’elle peut. C’est sans compter sur son vieux père, bourré d’arthrose, qui retrouve une seconde jeunesse en se lançant à corps perdu sur les traces de Jens son petit-fils, non sans y entrainer au passage sa fille, et de vielles connaissances de l’île.
Les liens familiaux se resserrent, on se parle ; c’est le moment de solder le passé, de songer à faire son deuil, d’aller de l’avant, de reprendre goût à la vie…
Si l’histoire prend à la gorge, par son mystère, par ce sinistre sbire, Nils, dont on ne voudrait en aucun cas croiser le moindre chemin, tant il est dépourvu de tout sens humain, si l’ambiance est sombre, "brouillardeuse", il n’y a aucune sensation d’avoir au dessus de soi une chape de plomb qui vous oppresse.
Le rythme de l’écriture compense le rythme insulaire loin de la grande ville. L’auteur saura également varier les rythmes en fonction de l’époque évoquée, et des personnages.
Cela donne un roman noir, prenant, qui se lit tout seul, et qui vous captive jusqu’à la dernière page….A lire pour celles et ceux qui ne connaissent encore pas l’auteur, et à suivre pour les autres….
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Johan Theorin [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Johan Theorin [Suède]   Johan Theorin [Suède] EmptyDim 25 Sep 2011 - 18:35

L'écho des morts

Second roman après L’heure trouble, et juste avant le sang des pierres, L’écho des morts (second roman donc) tient toutes les promesses du premier.
La quatrième de couverture étant assez explicite, trop d’ailleurs, je me bornerai à insister sur la construction du roman alternant le dialogue et la narration d’une femme, Mirja Rambe, et l’essentiel du scénario au présent. Si au début, le lecteur peut penser que le passé arrive là comme " un cheveu sur la soupe"…et bien pas du tout. Tout est intelligemment mené, le passé comme le présent. L’auteur saura doser subtilement les différents plans du présent qui eux aussi paraissent sans rapport les uns avec les autres…..
J’aime cette manière bien particulière de faire d’un livre où il ne se passe rien de tonitruant, où l’action ne file pas au galop, mais où l’histoire se déroule inexorablement et vous accroche jusqu’à la dernière page. Chacun pourrait penser que l’hiver suédois, sur une ile isolée, engourdisse de son froid extrême et humide. Au contraire, j’y ai senti toute la chaleur des Noël scandinaves où l’on fête la lumière avec tant de ferveur.
Ce que j’aime chez cet auteur, c’est qu’il instille dans chacun de ses romans un peu d’irrationnel ; ici les fantômes, les morts …. Il reste sobre dans sa prose, ne verse pas dans le sensationnel pour impressionner son monde. Il n’a pas besoin de cela ; c’est avec d’autres moyens, plus subtils qu’il y parvient.
Le suspense est savamment entretenu, et comme à chaque fois, Johan Theorin m’a bien eue.
Dorénavant, je suis bien ennuyée ; je les ai tous lus….Alors Mr Theorin, un petit effort, s’il vous plait !! Je vous attends, avec impatience !!!

Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Johan Theorin [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Johan Theorin [Suède]   Johan Theorin [Suède] EmptyLun 26 Sep 2011 - 16:23

L'Heure Trouble
Johan Theorin


J'ai eu un peu de mal à terminer ce livre, pourtant je n'ai pas grand chose à lui reprocher. L'histoire tient debout, le suspense est là, les personnages sont troubles (comme l'heure) et donc pas si prévisibles que cela cependant il me manque un petit quelque chose, qui m'accroche vraiment et me donne envie de tourner les pages plus vite. Je pense qu'il y a quelques longueurs dans ce roman, mais je crois aussi que les polars du nord commencent à me lasser un peu.

Donc enthousiasme restreint pour ce livre.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Johan Theorin [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Johan Theorin [Suède]   Johan Theorin [Suède] EmptyVen 8 Fév 2013 - 15:36

Froid mortel

Johan Theorin [Suède] 97822210
Froid mortel, Johan Theorin
Albin Michel (Février 2013)
440 pages

4ème de couverture :
Citation :
Il y a pire qu’être enfermé dans la Clinique…
… ne pas pouvoir y pénétrer.

Une école. Un centre de détention psychiatrique. Entre les deux, un couloir souterrain… que les enfants franchissent régulièrement pour rendre visite à leur parent interné. Jan Hauger, qui a réussi à se faire embaucher au sein de ce dispositif expérimental étroitement surveillé, ne rate pas une occasion d’être leur accompagnateur. Mais que cherche-t-il ? Et que se passe-t-il réellement dans les sous-sols obscurs et labyrinthiques de la clinique ? Irrésistiblement attiré par des criminels dangereux et des malades incurables, ne risque-t-il pas de passer définitivement de l’autre côté ?

Avec froid mortel, Johan Theorin change quelque peu de registre. Il abandonne le polar plus conventionnel que l’on a connu avec ses 3 précédents opus, pour se tourner ici vers le thriller psychologique.
Bienvenue chez les Barges, serait-on tenté de dire, puisque c’est ainsi qu’est surnommée la clinique Sainte- Barbe où ses patients sont sans doute les secrets les mieux gardés de Suède. Qui peut bien y être enfermé ? Jan a certainement quelques idées sur la question, puisqu’il tient à se faire embaucher par l’école voisine qui y est, secrètement, rattachée. Que de secrets !!
Et ce n’est pas tout… car des secrets, il y en aura encore à découvrir, et jusqu’aux dernières pages…
Johan Theorin, sait distiller au compte- goutte les petits secrets des uns, fêlures des autres. Dans un presque huis-clos, qui, grâce à de courts chapitres, un style rapide (compensant une action qui l’est beaucoup moins), et une construction aérée, est certes pesant, mais pas à l’extrême.
Comme Jan, le lecteur voudrait bien entrer à Sainte- Barbe...mais en même temps…C’est avec une petite boule au ventre qu’il l’accompagne dans ses expéditions secrètes. Il sait, ou devine qu’il n’y rencontrera pas des anges…Comment vont tourner les choses ? Sur qui compter ?

Ce thriller prend aux tripes, et vous accroche ; il est perturbant et angoissant mais ne tombe pas dans l’insupportable. Que demander de plus ?

Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Johan Theorin [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Johan Theorin [Suède]   Johan Theorin [Suède] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Johan Theorin [Suède]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: