Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Oya Baydar [Turquie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Oya Baydar [Turquie]   Mar 17 Aoû 2010 - 16:58



Citation :
Née à Istanbul en 1940, diplômée en sociologie en 1964, emprisonnée en 1971 pour son opposition au coup d’État militaire, exilée en Allemagne en 1980, revenue en Turquie en 1991, Oya Baydar a publié recueils de nouvelles et romans qui l’ont placée au premier rang des écrivains de son pays. Elle a remporté plusieurs prix, dont le Prix Sait Faik pour Adieu Aliocha, le Prix Orhan Kemal pour Ne restent que des cendres.

Parole perdue est son premier roman traduit en français.
Et les couvertures sont très différentes selon les pays.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Oya Baydar [Turquie]   Mar 17 Aoû 2010 - 19:58

Contente qu'elle vient d'être traduite, je garde toujours un oeil sur des auteurs que j'ai lu, pour voir quand ils sont disponible en français, je n'avais pas fait attention à elle..
et du coup ma couverture en allemand ne me plait plus trop en comparaison avec celle du livre en français.. Wink
J'espère que ta lecture va être bonne, j'ai bien aimé

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Oya Baydar [Turquie]   Mar 17 Aoû 2010 - 20:16

C'est rigolo, il y a une couverture, on croirait que c'est la version livre de la série Lost !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Oya Baydar [Turquie]   Mar 17 Aoû 2010 - 21:49

eXPie a écrit:
C'est rigolo, il y a une couverture, on croirait que c'est la version livre de la série Lost !

Oui, elle est pas terrible la couv' anglaise. Kéna, c'est très dense comme livre. Pas loin d'un Pamuk, par exemple, même si c'est un peu trop évident de faire des comparaisons entre auteurs d'un même pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Oya Baydar [Turquie]   Mar 17 Aoû 2010 - 22:13

traversay a écrit:
Pas loin d'un Pamuk, par exemple, même si c'est un peu trop évident de faire des comparaisons entre auteurs d'un même pays.
oui.. mais en même temps on le fait quand même.. et la mettre à côté de Pamuk est à mon avis justifié Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Oya Baydar [Turquie]   Jeu 19 Aoû 2010 - 0:20



Parole perdue

Citation :
Une nuit dans la gare routière d’Ankara, Ömer Eren, écrivain célèbre en panne d’inspiration, est témoin d’une fusillade. Ce drame décide Ömer à prendre la route vers l’Ouest, vers cette Anatolie, où dix-huit ans plus tôt, il exerçait son âme militante. Il espère y trouver le sens de ce qu’il cherche à exprimer depuis si longtemps et qui ne cesse de le fuir : le mot perdu. Elif, son épouse, une scientifique de renom, s’apprête quant à elle à rejoindre le Danemark pour un congrès, mais surtout pour tenter de renouer des liens avec leur fils unique, Deniz, exilé en Norvège depuis la mort de sa femme, d’origine norvégienne, victime d’un attentat à Istanbul. Que ce soit sur les routes anatoliennes, à Istanbul ou en Norvège, les souffrances et les destructions engendrées par la guerre sont encore palpables.

Dense, complexe, sinueux, implacable ..., combien d'autres qualificatifs pourraient convenir à ce roman, Parole perdue, portrait sans concession et d'une lucidité effrayante d'un pays en guerre intérieure : la Turquie ? Le livre d'Oya Baydar a 6 ou 7 personnages centraux, des lieux d'action nombreux : Istanbul, Ankara, la Norvège, et, avant tout, l'Anatolie, "à l'est de l'est", là où séparatistes kurdes et troupes gouvernementales s'affrontent quotidiennement. De quoi se perdre dans les méandres d'un roman qui fait la part belle aux portraits d'hommes et de femmes au croisement de leurs destins, perdus dans le maelström d'événements sanglants qui les dépassent et annihilent leur volonté. Il y a là un écrivain en panne de mots, son épouse qui a perdu sa foi de militante, leur fils exilé qui ne croit plus en rien, un ancien de la guérilla kurde qui fuit, sa fiancée échappée d'un crime d'honneur, une pharmacienne énigmatique entre deux mondes, d'autre encore. Oya Baydar dit la souffrance, questionne les raisons d'une telle violence entre les communautés et tente d'apercevoir une lumière au bout de ce tunnel de douleurs et d'incompréhensions. Pas facile, pas plus que la lecture de ce livre épais dans tous les sens du terme, et parfois trop lourd pour les frêles épaules du lecteur éreinté. Il lui reste des images fortes, des mots coupants comme un poignard et le sentiment que la haine est décidément le seul carburant qui alimente le coeur des hommes. Une noirceur et un pessimisme qui laissent exsangue, ni plus, ni moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oya Baydar [Turquie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oya Baydar [Turquie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manifestations en Turquie
» La Turquie autorise le port du voile à l'université
» Turquie : flore
» Ma collection!!! MAJ 26/12 PLEEEEIIIIN DE PHOTOS!!
» Un beau livre: Hungry planet : what the world eats

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: