Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Junot Diaz [République Dominicaine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Junot Diaz [République Dominicaine]   Ven 17 Sep 2010 - 10:12




Citation :
Junot Díaz (né le 31 décembre 1968) est un écrivain américain originaire de République dominicaine.

Il vit aux États-Unis depuis son arrivée dans le New Jersey avec ses parents, à l'âge de six ans. L'œuvre de Díaz est marquée par le dualisme de l'expérience de l'immigration.

Auteur de nouvelles publiées dans divers journaux et magazines dont le New Yorker et regroupées dans le recueil Los boys édité en français dans la collection 10/18, il publie en 2007 son premier roman The Brief Wondrous Life of Oscar Wao, récompensé en 2008 par le National Book Critics Circle Award et le Prix Pulitzer de la Fiction, et publié en 2009 aux éditions Plon (collection Feux Croisés) sous le titre La brève et merveilleuse vie d'Oscar Wao.
Source: Wikipedia

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Junot Diaz [République Dominicaine]   Ven 17 Sep 2010 - 10:14

La Brève et Merveilleuse Vie d'Oscar Wao
The Brief Wondrous Life of Oscar Wao
Junot Diaz




Après avoir eu quelques difficultés à m’intéresser vraiment à ce livre et passé les 100 premières pages, je l’ai vraiment lu avec intérêt sinon avec plaisir.
Le titre est quelque peu trompeur, je m’explique : bien sûr le roman commence par nous parler de la vie d’Oscar Wao, fils d’immigrés dominicains dans le New Jersay. Oscar est un adolescent obèse et boutonneux qui se réfugie dans le monde la de la science-fiction et de la fantasy. D’ailleurs quand il ouvre la bouche, il parle comme Gandalf et on le croirait tout droit sorti d’un roman de Tolkien. Cela ne fait rien pour le rapprocher de ses camarades qui le harcèlent verbalement et physiquement. Les deux rêves les plus chers d’Oscar : trouver une petite amie et devenir auteur de science-fiction….

Bon, jusque là rien que de très banal, une histoire d’ado pas comme les autres, harcelé par ses camarades et isolé. Mais l’histoire devient vraiment intéressante, lorsque Junot Diaz nous raconte l’histoire de la famille d’Oscar et nous fait un superbe portrait des trois générations de femmes dominicaines extraordinaires qui ont influencé son destin d’une façon ou d’une autre : Beli sa mère, amoureuse du plus grand mafieux du pays, La Inca sa grand-mère qui fait face à tous les combats de la vie et Lola, la sœur d’Oscar, la rebelle. La vie de ces trois femmes se trouve être étroitement liée à l’histoire récente de la République Dominicaine et à celle du dictateur le plus barbare et le plus sanglant de cette partie de l’île, ‘El Trujillo’ celui qui semble très bien incarner le mauvais sort, le ‘fuku’ qui s’acharne sur la famille Wao.

Au final, une lecture plutôt satisfaisante et prenante, en dépit du début et de la fin du livre qui m’ont parues un peu convenues et du style de l’auteur – anglais mêlé d’espagnol et mots vulgaires dans les deux langues qui, à mon sens, n’apportent pas grand-chose au récit, et m’ont même plutôt gênée dans un premier temps pour entrer dans le roman.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Junot Diaz [République Dominicaine]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires
» Procureur de la république
» PUBLIQUE OU PARAPUBLIQUE?
» La Couronne de la république
» FEDERALISME – Le président de la République refuse de promulguer un décret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature d'Amérique Centrale (et Antilles)-
Sauter vers: