Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jean-François Parot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maline
Zen littéraire


Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Jean-François Parot   Sam 4 Déc 2010 - 18:28

Jean-François Parot s’illustre dans le polar historique.


[© Ulf Andersen]

Citation :
Biographie
Issu d'une famille proche du cinéma (enfant, il se promène avec Jean Gabin, sa mère travaille pour Marcel Carné, son grand-père était monteur du Napoléon d'Abel Gance), après des études secondaires aux lycées Michelet et Henri IV, il est licencié ès lettres, titulaire d'une maîtrise en histoire et diplômé d'études supérieures d'ethnologie, spécialiste des techniques de momification égyptiennes et des mythes des sociétés océaniennes, et du Paris du XVIIIE siècle. Il est l'auteur d'une étude publiée en microfiches (Hachette 1970) sur Les Structures sociales des quartiers de Grève, Saint-Avoye et Saint-Antoine entre 1780 et 1785, sous la direction de Roland Mousnier.

À l'issue de son service militaire, en coopération à Saint-Louis du Sénégal, Jean-François Parot expliquait s'être lancé en diplomatie « par hasard », sur le conseil du consul général auprès duquel il avait été affecté. Il a été vice-consul à Kinshasa (1974), consul général de France à Saigon (de 1982 à 1987) et à Athènes, conseiller d'ambassade à Doha, Khartoum, Djibouti, Ouagadougou, Sofia, ministre conseiller à Tunis et numéro 2 à l'Ambassade de France, ainsi que conseiller au ministère de l'industrie et sous-directeur du personnel du ministère des affaires étrangères à Nantes. Entre 2002 et 2006, il était directeur adjoint de la Direction de la Coopération Militaire et de Défense. Il a été Ambassadeur en République de Guinée-Bissau de 2006 à 2010, avant de prendre sa retraite.

Il est surtout connu pour être l'auteur de la série policière Nicolas Le Floch, parue aux éditions Jean-Claude Lattès et dans la collection « Grands Détectives » aux Éditions 10/18. C'est lorsqu'il était en poste à Sofia, que Jean François Parot eut l'idée du personnage de Nicolas Le Floch, policier du XVIIIe siècle, né à Guérande et commissaire au Châtelet. Chaque récit est inscrit dans une période politique précise dont les éléments se nouent harmonieusement aux méandres de l'action. Mélanges d'aventures, d'enquêtes policières et de reconstitutions historiques, ses ouvrages sont traduits en italien, espagnol, anglais, japonais, russe et bientôt en coréen. Ils sont actuellement l'objet d'une adaptation télévisuelle par Hugues Pagan (six épisodes tournés).

Le principal attrait de ces romans réside dans la précision scrupuleuse apportée au tableau du Paris du XVIIIe siècle qu'il propose. Il y mêle avec talent événements historiques et intrigue policière solidement construite. On sent planer l'ombre de Dumas et de Balzac (Vidocq) dans ces histoires menées de main de maître. On songe aussi aux enquêtes du fameux Lecoq créé par Émile Gaboriau au XIXe siècle.

Le héros de Jean-François Parot, Nicolas Le Floch, et ses amis sont de fins gourmets et le récit des aventures du commissaire est toujours accompagné de la description exacte de repas copieux et bien arrosés, description poussée jusqu'aux recettes d'époque.

Romans policiers
Série Les enquêtes de Nicolas Le Floch, commissaire au Châtelet

1- L'Énigme des Blancs-Manteaux (2000)
2- L'Homme au ventre de plomb (2000)
3- Le Fantôme de la rue Royale (2001)
4- L'Affaire Nicolas Le Floch (2002)
5- Le Crime de l'hôtel Saint-Florentin (2004)
6- Le Sang des farines (2005)
7- Le Cadavre anglais (2007)
8- Le Noyé du grand canal (2009)
9- L'Honneur de Sartine (2010)

Adaptations télévisées
Nicolas le Floch (téléfilm, 2008)

Les aventures du héros de Jean-François Parot ont fait l'objet d'une adaptation télévisée diffusée sur la chaîne française France 2. Nicolas Le Floch est interprété par l'acteur Jérôme Robart. Pour être au plus près des décors historiques, la série a été tournée à Paris, au Mans, en Ile de France et dernièrement en Dordogne.

Les quatre premiers épisodes sont les adaptations des romans homonymes. Les deux derniers épisodes sont des histoires inédites.

Épisode 1 : L'Homme au ventre de plomb (2008) (1re diffusion le 28 octobre 2008) ;
Épisode 2 : L'Énigme des Blancs-Manteaux (2008) (1re diffusion le 4 novembre 2008) ;
Épisode 3 : Le Fantôme de la Rue Royale (2009) (1re diffusion le 23 octobre 2009) ;
Épisode 4 : L’Affaire Nicolas Le Floch (2009) (1re diffusion le 30 octobre 2009) ;
Épisode 5 : La Larme de Varsovie (2010) (1re diffusion le 3 décembre 2010) ;
Épisode 6 : Le Grand Veneur (2010) (1re diffusion le 10 décembre 2010).

[Source : fr.wikipedia.org]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire


Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: Jean-François Parot   Sam 4 Déc 2010 - 18:57





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire


Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Jean-François Parot   Lun 6 Déc 2010 - 10:56

Un de mes collègues est fan.
Il aime les polars et les romans historiques et Parrot lui permet de concilier les deux.
Des années qu'il m'encourage à le lire. Pas encore craquer, mais si un fil se développe sur Parfum et que des parf' postent des commentaires élogieux...
sourire

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jean-François Parot   Lun 6 Déc 2010 - 10:58

J'aime bien les adaptations TV de ces romans, alors pourquoi ne pas y jeter un oeil un jour ?
Revenir en haut Aller en bas
Harelde
Zen littéraire


Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Jean-François Parot   Lun 6 Déc 2010 - 11:09

Nezumi a écrit:
J'aime bien les adaptations TV de ces romans, alors pourquoi ne pas y jeter un oeil un jour ?
Je te vois venir...
dentsblanches

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jean-François Parot   Lun 6 Déc 2010 - 11:13

De quoi, une LC ?
Ah non, désolée pour l'instant je fais une pause...
Revenir en haut Aller en bas
rivela
Zen littéraire


Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

MessageSujet: Re: Jean-François Parot   Lun 6 Déc 2010 - 11:14

En général les livres sont mieux que les adaptations pour la télé, alors si la série te plait les livres aussi normalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jean-François Parot   Lun 6 Déc 2010 - 11:18

Oui, il y a des chances que ça me plaise en effet, je l'ai noté en tout cas!

D'ailleurs, penser à ne pas rater le prochain épisode vendredi 10/12...
Revenir en haut Aller en bas
rivela
Zen littéraire


Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

MessageSujet: Re: Jean-François Parot   Lun 6 Déc 2010 - 11:25

J'ai jamais regarder, je me disais qu'un polar au 18 ème siècle ça devait pas le faire. J'ai trop dans la tête les références 20 ème siècle, meurtre par une nuit de pluie faiblement éclairée par les lampadaires dans une rue sombre d'un bordel d'une quelconque ville
avec ensuite poursuite de voitures entres les policiers et le meurtrier etc, etc.
Des fois faut se défaire de ses clichés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jean-François Parot   Lun 6 Déc 2010 - 11:30

rivela a écrit:
meurtre par une nuit de pluie faiblement éclairée par les lampadaires dans une rue sombre d'un bordel d'une quelconque ville
avec ensuite poursuite de voitures entres les policiers et le meurtrier etc, etc.

ah mais dans Nicolas Le Floc'h tu retrouves aussi ces éléments, sauf que les voitures sont remplacées par des diligences. Wink Et Le Floc'h a tout du détective qu'on connaît (qui se fait rouler dans la farine par des femmes fatales, tabasser à l'occasion, qui a ses défauts etc).
Revenir en haut Aller en bas
Harelde
Zen littéraire


Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Jean-François Parot   Lun 6 Déc 2010 - 11:30

rivela a écrit:
En général les livres sont mieux que les adaptations pour la télé, alors si la série te plait les livres aussi normalement
On peut raisonablement l'espérer.
Je pense que je vais en caser un en 2011. Allez, hop ! Je l'ajoute à ma liste histoire de me faire une idée et d'alimenter ce fil.

Par lequel faut-il débuter ?
Les bouquins se suivent ou peuvent-ils être lu dans n'importe quel ordre ?

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
krys
Sage de la littérature


Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 57
Localisation : sud ouest

MessageSujet: Re: Jean-François Parot   Lun 6 Déc 2010 - 19:25

Il est préférable de les lire dans l'ordre, car Nicolas Le Floch a une histoire personnelle qui se développe à chaque roman. C'est ainsi plus simple à comprendre.
On y voit aussi les difficultés pour enquêter à l'époque, sans analyses ADN et avec l'implication de personnages connus qu'il faut ménager, les intrigues de cour... les débuts des autopsies faites de manière secrète...
La série télé est plaisante, mais on ne comprend pas toujours bien ce que disent les personnages (ou c'est le son sur ma télé ?) et il fait souvent sombre ce qui fait qu'on n'y voit rien. Mais l'ambiance est là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire


Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Jean-François Parot   Mar 7 Déc 2010 - 9:21

krys a écrit:
Il est préférable de les lire dans l'ordre, car Nicolas Le Floch a une histoire personnelle qui se développe à chaque roman. C'est ainsi plus simple à comprendre.
C'est la question que je me posais. Merci Krys.

L'Énigme des Blancs-Manteaux, donc !

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Maline
Zen littéraire


Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: Jean-François Parot   Mar 7 Déc 2010 - 16:55

Nicolas Le Floch rejoint Paris à l’automne 1759. C’est un jeune Breton, orphelin, filleul du marquis de Ranreuil, élevé par un vieux chanoine près de Guérande, élève des jésuites à Vannes puis clerc de notaire à Rennes. Une lettre de recommandation de son parrain l’adresse à M. de Sartine, chef des affaires secrètes de Louis XV, qui l’enrôle pour servir le roi.

A ce jour neuf romans détaillent non seulement la vie privée et les aventures professionnelles de Nicolas Le Floch qui devient commissaire de police au Châtelet, sous Louis XV puis sous Louis XVI, mais montrent aussi toutes les facettes de la vie dans la capitale au XVIIIe siècle. Jean-François Parot a le pouvoir de remettre chaque histoire dans un contexte politique – d’où la présence de personnages historiques tel M. de Sartine (1729-1801), bientôt sorte de ministre de l’intérieur. Chaque livre relate un fait politique ou autre évènement important dans Paris et l’enquête policière ne fait que se griffer dessus.

Par ailleurs nous, les lecteurs, assistons à la naissance de la police moderne. Nicolas Le Floch part à la recherche de la preuve là ou d’autres policiers ne cherchent qu'à obtenir des aveux, au besoin par la torture. Un bout de sciences pointe même par ci par là. En cas de mort suspecte, il n'hésite pas à faire pratiquer l’ouverture des corps, i.e. les autopsier.

Nicolas Le Floch est secondé dans sa tache par un adjoint habile, Bourdeau, une petite armée de mouches - tout un petit peuple des bas-fonds parisiens - dont le Hibou, surnom que se donne l’écrivain Restif de la Bretonne (1734-1806) et surtout ses amis. Même à la cour il fait bonne figure … le 1er roman « L’énigme des Blancs-Manteaux » nous apprend qu’il est en droit de porter le titre de marquis. Il est à l’aise partout où il va, c’est un homme libre, hors norme, charmant, mais imho assez invraisemblable Wink

Les atouts particuliers de cette série sont à coté des minutieuses descriptions du Paris de l'époque et de la société pour le moins contrastée, les digressions culinaires et gastronomiques qui accompagnent les enquêtes de Nicolas Le Floch. Les crimes relèvent autant du monde des nobles que des bourgeois. Le libertinage est dépeint, quelquefois dévoyé en débauche. Les mutations de la société sont observées et commentées.

La bonne chère demande un recueil de recettes à elle toute seule. La mode des denrées exotiques pointe du nez comme le rhum et les épices, et aussi le chocolat, le café– ce qui permet de raconter l’histoire des premiers cafés – établissements tout nouveaux – de Paris. Mais comme tout commissaire de police qui se respecte Nicolas Le Floch a un vif penchant pour les plats canaille. Que dites-vous d’un ragoût de tétines de vaches ou d’hâtereaux de foie de porc ? Ou bien plutôt un demi-poulet cuit servi avec du gros sel et un oignon nouveau ?

Allez, je vous laisse à vos lectures et serais contente de trouver d’autres adeptes des polars historiques de Jean-François Parot parmi les Parfumés.


Dernière édition par Maline le Mer 8 Déc 2010 - 0:29, édité 1 fois (Raison : 8 en 10/18 + 1 chez JC Lattès = 9 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire


Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Jean-François Parot   Mar 7 Déc 2010 - 17:22

Ca me tente bien. Etant amoureux du roman historique et ne dédaignant pas un bon polar...
Je vais tester ça prochainement.
miammiam

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean-François Parot   Aujourd'hui à 10:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-François Parot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jean-François Le Grand fait sa rentrée.
» Jean-François Le Grand, tête de liste pour les Régionales.
» Nouveau venu Jean-François LEMAIRE
» Bon anniversaire, Jean-François
» Joyeux anniversaire, Jean françois !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: