Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka)

Aller en bas 
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka) Empty
MessageSujet: La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka)   La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka) Icon_minitimeLun 7 Mar 2011 - 23:28

La Métamorphose
La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka) Metamo10
Maquette de la scénographie

Michaël Lévinas est un des pionniers du mouvement spectral avec Grisey et Murail. Il a été l'élève de Messiaen et est également influencé par Scelsi et Ligeti.

C'était ce soir la première mondiale de son opéra d'après "La Métamorphose" de Kafka et j'ai reconnu dans la salle quelques compositeurs célèbres comme Kaija Saariaho ou Peter Eötvös (tous deux grands utilisateurs de l'électronique comme Lévinas).

Un accueil très enthousiaste pour ce spectacle malgré l'inévitable affrontement final entre les quelques huées et les nombreux bravos (massivement juvéniles, ça fait plaisir!).

Valère Novarina a écrit le livret à partir du texte de Kafka et a ajouté une courte introduction poético-burlesque, Je, Tu, Il, qui, en jouant avec le langage, annonce déjà la métamorphose en train de s'effectuer, rappelle ironiquement que "J’descends pas d’l’animal j’y vais !" avant d'annoncer l'arrivée du règne animal sur terre par une énumération génialement rythmée par Lévinas de noms d'une multitude d'espèces différentes.

Place à Grégor Samsa et à ses parents. La métamorphose a déjà eu lieu et Grégor est enfermé dans sa chambre, incapable de bouger, alors que ses parents s'inquiètent de le voir prendre du retard pour partir au travail. Le reste suit la trame du récit et ses principaux épisodes d'une absurdité anecdotique cauchemardesque.

Un grand voile noir laisse entrevoir par transparence la chambre et son monstrueux insecte qui dédouble la silhouette de Grégor (chanté par un contre-ténor excellent, Fabrice Di Falco). Les parents étant au premier plan devant le voile. Au fur et à mesure de l'opéra, la chambre apparaîtra plus nettement, se métamorphosant elle-même jusqu'à tout absorber avant de se déliter progressivement comme l'étrange cauchemar existentiel qu'est cette histoire si singulière. Le climat est un peu expressionniste et le jeu halluciné et somnambulique des personnages m'a rappelé parfois "Le Pierrot Lunaire" de Schönberg.

La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka) Meta2710

La musique de Lévinas mêle quelques instruments acoustiques (cordes, vents, cuivres, harpes, cymbalum, marimbas, piano...), une guitare électrique, et des claviers électroniques de l'IRCAM diffusant d'étranges sonorités enveloppantes à travers toute la salle d'opéra. Les voix sont tantôt naturelles, tantôt elles-mêmes métamorphosées par l'électronique (géniale séquence avec ce vibrato hypnotique de la soeur de Grégor).

Le résultat est extraordinaire de beauté et d'étrangeté. Toute la musique semble suggérer la métamorphose avec une intensité et une modernité qui envoûtent complètement. La voix de Grégor déjà mi-homme mi-femme (un contre-ténor) subit des distorsions qui la transforment alternativement en stridulations et en crissements d'insecte, créature chimérique pathétique qui agonise dans un final incroyable en forme de lamento pour harpes et contrebasses... du grand art!

Je ne lirai plus La Métamorphose de la même façon après cet opéra. Je n'ai jamais eu autant l'impression de ressentir le vide existentiel et l'absurdité de la condition humaine suggérés par Kafka que dans ce rêve hypnotique en forme de gouffre vertigineux. J'y retournerais bien!

La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka) Image_15

En tout cas l'opéra au XXIe siècle a de l'avenir devant lui avec des compositeurs comme Philippe Boesmans, Toshio Hosokawa, Kaija Saariaho, Michaël Lévinas, Peter Eötvös, Michael Jarell, Thomas Adès et tant d'autres...

Et le public néophyte dans tout ça? Une femme de la soixantaine apparemment peu habituée à l'opéra contemporain disait à une amie en sortant de la salle: "Au moins je ne me suis pas ennuyée, je me suis juste bouché les oreilles de temps en temps". Pas si mal! Very Happy

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 66

La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka) Empty
MessageSujet: Re: La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka)   La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka) Icon_minitimeMar 8 Mar 2011 - 8:01

Encore un compte rendu qui donne envie! Cette adaptation semble ne pas décevoir et être à la hauteur de l'affiche. Ton enthousiasme fait plaisir et merci de le partager ici.
Le paragraphe consacré à la partie musicale, ses moyens et le traitement m'interpelle particulièrement et j'espère pouvoir l'entendre très prochainement (programme France Musique à surveiller!).
Mais peut être que cet Opéra voyagera du coté sud...

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka) Empty
MessageSujet: Re: La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka)   La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka) Icon_minitimeMar 8 Mar 2011 - 14:08

Citation :
Igor a écrit:
Le paragraphe consacré à la partie musicale, ses moyens et le traitement m'interpelle particulièrement et j'espère pouvoir l'entendre très prochainement (programme France Musique à surveiller!).
Mais peut être que cet Opéra voyagera du coté sud...

Je ne sais pas où l'opéra va voyager mais on pourra l'entendre sur france musique le 30 mars à 20h.


Ne pas se laisser dérouter par l'introduction qui est loufoque et volontairement très éclatée. Mais quand l'histoire proprement dite démarre on est emporté par une très belle ambiance sonore qui se développe presque d'un seul tenant tout en ménageant des montées en intensité. Il a surtout réussi à donner une vie à ce qui est presque de l'ordre de l'irreprésentable. A la limite la mise en scène ne s'impose pas car elle surligne la musique et le cafard en carton pâte n'est pas idéal. Mais Stanislas Nordey s'en est quand même pas mal sorti et laisse de la place à la suggestion. C'est sobre et suffisamment mystérieux.

La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka) Kafka_10

La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka) Kafka_11

La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka) Kafka_12
Magalie Léger dans le rôle de la soeur de Grégor.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka) Empty
MessageSujet: Re: La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka)   La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka) Icon_minitimeVen 25 Mar 2011 - 18:21

Et hop une petite présentation vidéo (où on n'entend pas grand chose...):


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka) Empty
MessageSujet: Re: La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka)   La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La Métamorphose (opéra de Michaël Levinas d'après Kafka)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Havre. La Maison des arts du récit.
» essayons de pister Micha
» creme patissiere
» La métamorphose de Bénédicte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Théâtre, spectacles :: Pièces vues par des parfumés-
Sauter vers: