Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Ces lectures qui restent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Ces lectures qui restent   Dim 19 Fév 2012 - 20:46

ça fait un moment que ce sujet me taraude.
Lisant beaucoup, comme tant d'autres sur ce forum, je m'aperçois finalement qu'au fil du temps (l'âge aidant hein), il y a peu de lectures qui me restent gravées en mémoire.
Non pas que je mélange tout, je n'en suis pas encore à ce stade avancé de décrépitude, mais il s'agit d'autre chose.
C'est en voyant défiler les livres dans ma bibliothèque et en voyant certains titres que me viennent souvent les mêmes questions: mais de quoi s'agissait-il exactement ?

Force est de constater que les "classiques "semblent plus présents sur la durée que nombre de parutions plus contemporaines, mais cette règle n'est pas incontournable.
Exemple: Freedom de Jonathan Franzen me restera longtemps et, plus contemporain que cela, c'est difficile.

Je ne parle pas des "nouvelles" il faut vraiment que j'arpente un auteur sur toute sa longueur (comme Dorothy Parker) pour qu'il m'en reste quelque chose.

Alors voilà jusqu'à présent ma liste de titres ou d'auteurs qui semble ancrée dans ma mémoire et qui me permettrait de donner un contenu assez juste de l'oeuvre ou du roman tout court à quelqu'un qui désirerait la ou le connaître est finalement assez rapide à dresser, en est-il de même pour vous?

Pour bien illustrer mon propos, je pense pouvoir affirmer que l'histoire des Buddenbrook restera très présente dans mon esprit et que je serai capable à tout moment de donner mêmes des détails, mais c'est un cas assez exceptionnel.
Bref, j'aimerais avoir votre avis.
Combien et quelles sont les lectures pour lesquelles vous êtes infaillibles si on effectuait une sorte de quizz en quelque sorte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
avatar

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 45
Localisation : Saint-Sever (Landes)

MessageSujet: Re: Ces lectures qui restent   Dim 19 Fév 2012 - 20:56

J'ai réfléchi à ton fil. Il me semble que souvent, le livre qui va me marquer est celui qui me permettra de découvrir un auteur et de l'apprécier. Ainsi, chez Dubois, Une vie française . Ou Retour en terre chez Harrison.

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.


Dernière édition par Steven le Lun 20 Fév 2012 - 10:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ces lectures qui restent   Dim 19 Fév 2012 - 21:08

Je pense déjà que la mémoire évolue avec l'âge et qu'on est plus facilement impressionnée et qu'on se souvient mieux des choses qu'on a lu jeunes, et plus tard il faut vraiment que le livre (ou le film ou le spectacle....) sorte du lot pour marquer. On devient plus exigeant aussi en ayant plus de références et de points de comparaison.

Difficile pour moi d'évaluer quel proportion de livres me marque, je suis d'accord avec l'idée que lorsqu'on a exploré à fond l'univers d'un auteur, on retrouve d'avantages de souvenirs de l'oeuvre. Parfois c'est aussi le premier livre d'un auteur qu'on découvre qui est le plus marquant, après on s'habitue en quelque sorte. C'est en fait le test suprême pour un livre ou un auteur, s'en souvenir, 1, 2 ou 5 ans après, voire avoir envie de le relire.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Ces lectures qui restent   Dim 19 Fév 2012 - 21:28

Les livres, en tout cas pour moi, sont des marqueurs, des balises dans le temps et la mémoire. Les livres m' ont fait, comme la vie et mon vécu...Ce sont des amis qui ne m' ont jamais quitté et rarement déçu. Qui dit mieux ?


Penser à Jack London, c' est d' abord penser à ma première lecture marquante, à 7 ou 8 ans, perché dans un cyprès. Un coup de foudre, un dérapage irréversible dans l' imaginaire, l' inconnu, et une magie jamais démentie depuis..Les russes et les américains ont marqué profondément mon adolescence. Une drogue dure ou presque... L' envie de voyager par livres interposés m' conduit dans tous les coins du monde où on publie des livres. et meme des rivages inesplorés... Et le voyage continue...

Et puis, il y a des livres qui m' ont marqué pour des raisons étranges et peronnelles, que j' aurais du mal à expliquer... Sinon que j' ai ouvert un fil pour essayer quand meme et ça s' appelle Ecrivains rares écrivains secrets.

Bien entendu, il n' y a pas que des romans, mais tous sont des aventures qui se renouvellent et qui m' accompagneront je l' espère, jusqu' au Grand Nulle part... Et peut etre au delà !


Dernière édition par bix229 le Dim 19 Fév 2012 - 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Ces lectures qui restent   Dim 19 Fév 2012 - 21:36

Arabella a écrit:
Je pense déjà que la mémoire évolue avec l'âge et qu'on est plus facilement impressionnée et qu'on se souvient mieux des choses qu'on a lu jeunes, et plus tard il faut vraiment que le livre (ou le film ou le spectacle....) sorte du lot pour marquer. On devient plus exigeant aussi en ayant plus de références et de points de comparaison.


Oui je suis assez d'accord et ça vaut bien sûr pour les films quoique ceux ci restent plus présents (visuel et auditif).
Et j'aime bien l'idée de Bix sur les livres qui sont des marqueurs, sorte de balises dans le temps.

Depuis le début de l'année, je note mes lectures dans un petit carnet, c'est un progrès, pour éviter que tout se volatilise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zazy
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2492
Inscription le : 19/03/2011
Age : 68
Localisation : bourgogne

MessageSujet: Re: Ces lectures qui restent   Dim 19 Fév 2012 - 21:41

Ayant un gros problème avec les noms et dates, il m'est difficile de parler des bouquins, mais, si je regarde la jaquette d'un livre, je peux dire, dans les très grandes lignes de quoi il s'agit.
Je me souviens de quelques bribes de "Pavillon des cancéreux" de Soljénistine tout comme il me revient des airs d'un bouquin de René Fallet !!!

Maintenant une grande partie de mes livres sont notés dans le logiciel Book'in et, c'est en entrant les données que je me suis aperçue qu'il me restait des souvenirs de beaucoup d'entre eux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zazymut.over-blog.com
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ces lectures qui restent   Dim 19 Fév 2012 - 21:51

Cela fait des années que je fais une liste de mes lectures, et en effet rien qu'en relisant un titre parfois c'est merveilleux comme les souvenirs remontent. La mémoire a parfois besoin d'un élément déclencheur pour aller dans la bonne case et retrouver les choses que l'on a stocké sans s'en rendre compte.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ces lectures qui restent   Dim 19 Fév 2012 - 22:08

Arabella a écrit:
Cela fait des années que je fais une liste de mes lectures, et en effet rien qu'en relisant un titre parfois c'est merveilleux comme les souvenirs remontent. La mémoire a parfois besoin d'un élément déclencheur pour aller dans la bonne case et retrouver les choses que l'on a stocké sans s'en rendre compte.
Je garde nettement la mémoire des lieux où j'ai lu tel ou tel livre. Ca reste indissociable.

Se souvenir d'un livre... mais le livre qu'on a lu il y a dix ans, si on le relisait maintenant, ce ne serait plus tout à fait le même livre. On se souvient de sa lecture du livre, oui.
Et c'est vrai que le premier livre d'un auteur, c'est souvent la découverte de son monde, et c'est souvent plus marquant qu'un second livre (sauf, pour moi Le Coeur est un Chasseur solitaire, de McCullers, tellement plus personnel que Reflets dans un oeil d'or, trop marqué Tennessee Williams).
Et je me souviens nettement mieux d'un livre sur lequel j'ai passé du temps, donc les pavés. Les Buddenbrook, oui, et puis Le Pavillon des Cancéreux, ou encore Vie et Destin... mais quant à se souvenir précisément, c'est autre chose. Mais je garde une impression très forte du Pavillon, par exemple.

Le livre nous forme (notamment le goût), nous change, on n'a pas forcément à s'en souvenir précisément sur la durée.

Faire une critique d'un livre lu, ça oblige à bien réfléchir dessus, du coup la lecture est moins superficielle et on s'en souvient mieux, ce qui ne veut pas dire que le livre devienne "essentiel".
Les livres qui "restent"... il y a parfois des navets qui restent, non ? Des livres tellement mauvais qu'on ne les oublie pas !
Les livres "essentiels" sont encore moins nombreux que ceux qui restent, je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Ces lectures qui restent   Dim 19 Fév 2012 - 22:26

Pour Carson McCullers, pas de problème sur "Frankie Addams", il y a même des phrases qui me restent ( fini le spectacle, mort le petit singe !), par contre j'ai plus de mal avec "Le coeur est un chasseur solitaire" mais j'ai un souvenir plus net de "La ballade du café triste " donc très variable, même si je situe très bien son oeuvre.
Beatrix Beck, c'est ancré, en plus comme ça suit une sorte de chronologie, c'est plus facile.

Effectivement la critique, ou plutôt le commentaire car je ne me sens pas "critique", aide.
Le lieu et le moment ont leur importance pour "fixer", effectivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
avatar

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 31
Localisation : Cergy

MessageSujet: Re: Ces lectures qui restent   Dim 19 Fév 2012 - 23:12

Pour des lectures marquantes, la trace laissée peut être très variable : le souvenir oscille entre une trame détaillée ou des états d'âme, des sensations. Cela dépend d'un contexte et de l'ancienneté de la découverte.
Mais à chaque fois que je me replonge dans un livre cher, je retrouve vite mes repères et une familiarité. Je ne cherche pas forcément à tout garder en mémoire...souvent ce sont des scènes, des personnages, des émotions qui me ramènent à un auteur.
Je tiens aussi une liste de mes lectures pour conserver un historique. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor
Zen littéraire
avatar

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 64

MessageSujet: Re: Ces lectures qui restent   Lun 20 Fév 2012 - 9:09

Suite à l'invitation d'eXPie je passe par ici. Je remarque beaucoup de considérations mais peu de titres concernant ces lectures qui restent.
Pourtant la question me paraissait simple ?

Donc en ce qui me concerne:
Les Misérables - Victor Hugo (la force des personnages, la dramaturgie unique)
Dune - Frank Herbert (expliqué sur son fil)

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ces lectures qui restent   Lun 20 Fév 2012 - 9:50

Moi mon panorama de lecture a suivi les étapes de ma vie. Il me suffit de me référer à un contexte et je réussis à trouver mes lectures marquantes. J'ai appris à lire grâce à ma mère quand j'avais 4 ans et lorsque cela m'est venu j'ai voulu exercer tout de suite cette faculté avec des livres déjà difficiles donc à 6 ans je me lisais les Zola avec plaisir mais avec un peu de difficulté, ce fut mon premier auteur marquant (même si pas le plus important pour moi).
Ensuite ce fut Vian et l'écume des jours qui me bouleversèrent alors que j'avais 12 ans que j'avais perdu mes amis en arrivant à Marseille, ce livre fut mon refuge.
Vinrent Ionesco et Burroughs quand j'avais 13 ans qui m'apprirent que la logique peut rassurer à défaut de convaincre, l'absence de celle-ci confine au désespoir. Kafka compléta le tableau du désespoir face à ce qu'on ne comprend pas, à l'absence de contrôle de son existence avec Le procès.

Je me plongeais ensuite dans la philo et découvris mes deux "mentors" si je puis dire : Spinoza et Kierkegaard, l'un pour sa compréhension du mon et l'autre pour celle de l'homme. cela me fit l'effet de deux claques magistrales.

Puis je fis deux rencontres avec des profs mais également des auteurs magnifiques mais guère connus( normal ils sont vivants en philo c'est une erreur) Joelle Zask et Pierre Livet.

De manière contemporaine trois auteurs de romans m'ont scotché : Jaroslav Hasek, Daniela Hrodova et Patrik Ourednik
Revenir en haut Aller en bas
Steven
Zen littéraire
avatar

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 45
Localisation : Saint-Sever (Landes)

MessageSujet: Re: Ces lectures qui restent   Lun 20 Fév 2012 - 10:35

Igor a écrit:
Suite à l'invitation d'eXPie je passe par ici. Je remarque beaucoup de considérations mais peu de titres concernant ces lectures qui restent.
Pourtant la question me paraissait simple ?

Donc en ce qui me concerne:
Les Misérables - Victor Hugo (la force des personnages, la dramaturgie unique)
Dune - Frank Herbert (expliqué sur son fil)

Oui, mais pourquoi répondre simplement à une question simple ? Où serait le sel ?

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Ces lectures qui restent   Lun 20 Fév 2012 - 12:44

Comme montré sur ce fil , je tiens un carnet de mes lectures, mais rien empêche que chaque année, il y a des lectures qui "disparaissent", mêmes quelques unes dont j'ai fait un commentaire sur le forum
pour la plupart je dois dire que la couverture me ramène les souvenirs (et oui, ce côté joue un rôle pour moi) et tout comme eXPie, les endroits où j'ai lu un livre me reviennent aussi quand je repense à ma lecture

Pour nommer maintenant des titres de livres qui restent importants pour moi, je suis navrée, mais le nombre est beaucoup trop grand bien que le commentaire de Darkanny sur les Buddenbrook me ramène droit vers mes premiers pas dans la "bonne" littérature, après Hermann Hesse et son Loup des Steppes c'était en effet Thomas Mann qui m'a emené sur un chemin qui est jusqu'à présent celui qui me fait parcourir le monde des livres


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Ces lectures qui restent   Lun 20 Fév 2012 - 14:44

A 16 ans, ce sont les 20 tomes des Rougon-Macquart qui sont à l'origine de tout. San Antonio, aussi, je le confesse.
Je me souviens d'Une saison blanche et sèche d'André Brink, un peu plus tard, qui m'éveilla au monde et à la littérature contemporaine.
Depuis, j'ai aimé tant de livres et en ai oublié autant. Certains sont liés à des moments douloureux ou heureux. Parfois, j'ai même touché du doigt la sérénité parfaite, comme sur cette plage de Madagascar, où trois nuits durant, je lus comme dans un rêve Le coeur glacé d'Almudena Grandes.

Tout le reste n'est que littérature ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ces lectures qui restent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ces lectures qui restent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment choisissez vous vos lectures ?
» Lectures érotiques
» Mille lectures d'Hiver 2015
» Ceux qui restent Marie Laberge
» biscuit mou au brisure de chocolat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Les goûts des parfumés-
Sauter vers: