Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Andrew Haigh

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Andrew Haigh - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Andrew Haigh   Andrew Haigh - Page 2 Icon_minitimeVen 27 Mar 2015 - 21:14

pas de chance... les chiffres n'étaient pas assez bons pour que HBO veut continuer... il ne va pas y avoir une 3ème saison...
mais au moins un 'special' pour conclure la série...  

source

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Andrew Haigh - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Andrew Haigh   Andrew Haigh - Page 2 Icon_minitimeVen 27 Mar 2015 - 22:56

kenavo a écrit:
pas de chance... les chiffres n'étaient pas assez bons pour que HBO veut continuer... il ne va pas y avoir une 3ème saison...
mais au moins un 'special' pour conclure la série...  

source
zut alors! Mais bon il me reste toujours la 2ème saison à voir.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Andrew Haigh - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Andrew Haigh   Andrew Haigh - Page 2 Icon_minitimeSam 28 Mar 2015 - 6:42

Marko a écrit:
zut alors!
oui, c'est dommage... et je pense qu'on ne peut même pas reprocher quelque chose à HBO qui sont souvent partant de donner une chance aux projets avec peu de budget, mais 285.000 spectateurs pour le dernier épisode étaient tout simplement pas assez Wink

Marko a écrit:
Mais bon il me reste toujours la 2ème saison à voir.
d'après quelques commentaires/critiques que j'ai lu sur le net, les scénaristes/producteurs se sont concentrés sur le 'mauvais' couple et en effet Patrick et Kevin sont tellement au centre de la 2ème saison, on oublie parfois les autres, mais sur le site de HBO de la série, j'ai visionné les clips de Andrew Haigh et Michael Lannan "Into the episode" et pour chaque épisode il y avait de bons arguments d'eux pourquoi ils ont raconté ceci plutôt que cela...
mais bon, je serais curieuse de ton avis Very Happy


d'ailleurs en parlant de Andrew Haigh - est-ce que tu as déjà des informations concernant son dernier film : 45 Years, montré lors de la Berlinale en février et pour lequel les deux acteurs ont gagné le prix dans leur catégorie, Charlotte Rampling (qui était aussi sublime dans la 2ème saison de Broadchurch) et Tom Courtenay

Il va sortir en salles en août 2015 en Grande-Bretagne, je vais en tous cas garder un oeil sur les sorties chez nous Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Andrew Haigh - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Andrew Haigh   Andrew Haigh - Page 2 Icon_minitimeLun 30 Nov 2015 - 0:00

Looking

Je viens de terminer les deux saisons et ce fut une très belle découverte. Il faut un peu de temps pour entrer dans cet univers, car le ton est très spontané et les personnages sont à peine introduits : il faut s'immiscer parmi les dialogues, à la fois légers et douloureux, puis apprivoiser les failles et les doutes de chacun pour mieux percevoir la sensibilité d'un regard. J'ai aussi apprécié l'évocation de San Francisco, fascinante et intimidante, attachante et oppressante jusque dans ses contradictions.

Patrick, Dom et Agustin cherchent des perspectives lors de chaque épisode, tentant de figer dans le temps la promesse d'un épanouissement qui semble malheureusement trop vite leur échapper. Les moments les plus denses de la série sont ces morceaux d'un présent fragile, impossible à saisir. L'impact d'une image peu valorisante de soi et le poids du jugement d'autrui sont autant de pièges qu'ils souhaitent éviter, sans forcément y parvenir. Ces fragments de vie marquent tout de même une progression dans des itinéraires personnels, vers davantage de sérénité et de recul.

J'ai aussi regretté l'arrêt abrupt du projet à la fin de la seconde saison, mais un épisode final de la durée d'un film est en cours de tournage et devrait sortir en 2016.

Par ailleurs, le dernier film d'Andrew Haigh, 45 ans, doit sortir en France courant janvier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Andrew Haigh - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Andrew Haigh   Andrew Haigh - Page 2 Icon_minitimeLun 30 Nov 2015 - 0:32

J'ai trouvé que la saison 2 montait en puissance dans l'intimité et l'émotion. C'était prenant.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Andrew Haigh - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Andrew Haigh   Andrew Haigh - Page 2 Icon_minitimeLun 30 Nov 2015 - 12:57

contente de lire ton avis Avadoro...

en effet, dommage que les réalisateurs n'ont pas pu continuer avec cette série... j'attends avec impatience ce dernier épisode Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Andrew Haigh - Page 2 Empty
MessageSujet: 45 ans   Andrew Haigh - Page 2 Icon_minitimeMer 27 Jan 2016 - 23:32

Vu 45 ans (réalisé par Andrew Haigh), avec Charlotte Rampling (Kate), Tom Courtenay (Geoff).
Nous sommes en Angleterre, dans un coin tranquille du Norfolk.
Un couple, Kate et Geoff, va fêter ses 45 ans de mariage.
Mais quelques jours avant cette date, Geoff reçoit une lettre rédigée en allemand : le corps de Katya, une jeune femme que Geoff avait connue avant sa femme, a été retrouvé dans la montagne.
Cet événement lointain (dans l'espace et le temps) va apporter quelques perturbations...

C'est vraiment un très bon film, sobre, subtil, aux dialogues très bien écrits tout en ne sonnant pas de façon théâtrale. Il laisse une impression que je crois être durable.
Les prix pour l'interprétation ne sont pas volés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Andrew Haigh - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Andrew Haigh   Andrew Haigh - Page 2 Icon_minitimeJeu 28 Jan 2016 - 6:14

fusion avec le fil du réalisateur. Wink

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Andrew Haigh - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Andrew Haigh   Andrew Haigh - Page 2 Icon_minitimeJeu 28 Jan 2016 - 8:11

animal a écrit:
fusion avec le fil du réalisateur. Wink
bonjour
Je n'avais pas vu son fil, désolé ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Andrew Haigh - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Andrew Haigh   Andrew Haigh - Page 2 Icon_minitimeJeu 11 Fév 2016 - 22:39

45 ans

Je rejoins l'avis d'eXPie. La campagne anglaise dévoile certes une ambiance morne et triste, mais la mise en scène cherche essentiellement à saisir les fêlures d'un couple dont l'équilibre vient de basculer. Kate et Geoff doivent fêter sereinement leurs 45 ans de mariage mais une lettre fait brutalement remonter à la surface un passé évanoui et inconnu. Andrew Haigh évite le piège d'un film trop statique tant chaque scène d'intimité est remplie d'enjeux affectifs, avec un dynamisme constant dans l'expression d'une incompréhension et d'un malaise. Le corps et le souvenir de Katya, femme aimée trop tôt disparue représente un miroir symbolique pour Tom, ainsi qu'une intrusion à la source d'une colère et d'un regret pour Kate, tant sa présence hante les traces d'un vécu et laisse des cicatrices.

L'interprétation de Charlotte Rampling et Tom Courtenay est particulièrement intense, construite à partir de silences et de doutes. Mais ils ne cessent jamais de se révolter face à cette situation douloureuse, et tentent en permanence de se comprendre même si un mur s'est installé entre eux. Haigh choisit ainsi de privilégier une ouverture malgré la dureté et la violence de certaines réactions : l'enjeu est de parvenir à extérioriser une fragilité, à accepter une forme de renoncement pour recréer un lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Andrew Haigh - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Andrew Haigh   Andrew Haigh - Page 2 Icon_minitimeMer 24 Fév 2016 - 18:42

45 ans.

eXPIe l'a dit, alors qu'ils vont fêter leurs 45 ans de mariage, Kate découvre qu'avant elle il y a eu Katya, qui est morte, sinon Geoff l'aurait épousée. Brisure.
Bon, le problème, c'est que maintenant vous savez tout. Pas de folie scénaristique face à cette dérisoire jalousie posthume,, pas de prouesse cinématographique, les scènes s’enchainent et je me suis ennuyée. Ah! oui, la vie ordinaire...j'ai quand même appris que la vieillesse, c'est quand Monsieur ne peut plus honorer le devoir conjugal et que Mme prend des médicaments. je vais me préparer.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Andrew Haigh - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Andrew Haigh   Andrew Haigh - Page 2 Icon_minitimeMer 24 Fév 2016 - 21:55

Concernant ton spoiler : je ne pense pas, ou bien j'avais mal vu. En tout cas, je ne l'avais pas vu venir.

Il n'y a pas de prouesse cinématographique, c'est vrai, et c'est reposant. Tout repose sur le jeu des deux acteurs et sur une certaine banalité apparente : on est dans le quotidien. Ça change de l'hystérie de pas mal de films, qui peut-être ne font peut-être pas confiance aux acteurs. La caméra ne fait pas de loopings dans la cuisine : je trouve ça bien.
Et j'aime bien les scènes où la caméra reste dans la cuisine, pendant qu'on voit, de l'autre côté de la fenêtre, les deux personnages qui parlent, sans qu'on entendent.
Je ne sais pas si cette jalousie posthume est dérisoire ; je ne le pense pas. Car son ancienne copine occupe l'esprit de son mari... comment combattre contre une morte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Andrew Haigh - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Andrew Haigh   Andrew Haigh - Page 2 Icon_minitimeMer 24 Fév 2016 - 23:50

Je croyais en avoir dit un mot mais apparemment non. J'ai eu un gros problème avec ce film malgré la qualité de jeu des 2 acteurs et une certaine subtilité de mise en scène. Je ne crois pas à cette crise existentielle rétrospective qui me semble du coup très artificielle et qui rend le film trop fabriqué. Je ne sais plus quel critique disait qu'elle serait quand même une sacrée "drama queen" si après 45 ans de mariage et de complicité elle se sentait à ce point blessée et remettait autant en question toute une vie considérée comme un mensonge...

Ok ce type a aimé follement une femme avant elle, ok il ne l'a jamais oubliée et regarde parfois des diapos de cette femme en secret dans son grenier (c'est quand même un gros artifice), ok on peut ressentir une vague jalousie rétrospective du passé amoureux de son conjoint. Mais après 45 ans de vécu, de complicité, de partage, de projets, ce passé ne peut à ce point contaminer leur présent. C'est bidon. On voit qu'ils se sont aimés et s'aiment encore alors stop la névrose! Qu'elle se fasse du mal à elle-même si elle a envie mais qu'elle ne fasse pas souffrir inutilement celui qui lui a consacré sa vie! Elle m'a énervé. Pardon! dentsblanches

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Andrew Haigh - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Andrew Haigh   Andrew Haigh - Page 2 Icon_minitimeJeu 25 Fév 2016 - 0:12

Mais il ne me semble pas qu'elle remette en question toute une vie. Le film ne suit le couple que durant quelques jours, dans un contexte symbolique (un anniversaire de mariage) qui est déjà source de tension et d'inquiétude. C'est un malaise infime qui n'a pas en soi de conséquences, et la force de la mise en scène est de trouver une intensité dramatique au plus proche des personnages : la réaction est celle d'un instant de déstabilisation, forcément excessif par rapport à un vécu commun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Andrew Haigh - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Andrew Haigh   Andrew Haigh - Page 2 Icon_minitimeJeu 25 Fév 2016 - 0:43

On te montre quand même un final en forme d'anéantissement. Ce n'est pas qu'un trouble passager. Ça semble les détruire. Et c'est tellement excessif. Par contre l'idée de montrer le trouble et la difficulté d'être en phase avec le moment de liesse que cette fête est sensée favoriser me semblait plus intéressante à décrire. Il y avait matière à de la nuance et à des sentiments complexes et changeants. Alors qu'il enfonce le clou d'un désarroi qui est montré comme un désespoir.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Andrew Haigh - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Andrew Haigh   Andrew Haigh - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Andrew Haigh
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» stay with me ? andrew et brynn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: