Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Don Siegel

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Don Siegel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Don Siegel   Don Siegel - Page 2 Icon_minitimeDim 29 Mar 2015 - 9:47

Don Siegel - Page 2 The-bl10

The Black Windmill / Contre une poignée de diamants (1974)

Avec Michael Caine, Donald Pleasance et Delphine Seyrig


Reprenons le synopsis de wikipedia :

Citation :
Le fils d'un responsable du contre-espionnage britannique et un de ses camarades ont été kidnappés par un couple de bandits. Pour leurs libérations, les deux malfrats demandent à ce que leur soit livré le stock de diamants qui appartient au supérieur hiérarchique du major.

Flop contre "sentiment de bienveillance du dimanche samedi soir" ?

Passé un excellent générique ça ne casse pas forcément des briques, ou plutôt c'est très froid. En effet plus que dans son intrigue sommaire le film essaye de capitaliser sur certains contrastes entre les gamins et les adultes du côté desquels plus on monte les échelons plus l'indifférence polie et quelques autres travers prennent le dessus. On retrouve donc une marque très Don Siegel du côté d'un principe très cru de la violence.

Pleasance, le supérieur, n'en a rien à faire du kidnapping et Michael Caine joue un héros avec de faux airs de monsieur tout le monde passant l'essentiel du film à garder son sang froid et à ne pas faire usage d'une surenchère de la violence. On assiste même à un retour d'affection dans le couple usé par le job un peu particulier qui se retrouve soumis à l'épreuve.

Ce personnage qui n'est pas immédiatement le gros dur à cuir rentre dedans habituel a contribué semble-t-il au manque de succès du film. Vu d'ici, si le film est un peu mou quand même, ces étrangetés et celle-là surtout, avec un Michael Caine forcément au poil pour ce genre d'exercice, contribue beaucoup à son charme.

Donc oui, bienveillance, un petit peu plus même. Et un excellent générique de début !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Don Siegel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Don Siegel   Don Siegel - Page 2 Icon_minitimeJeu 28 Mai 2015 - 21:25

Don Siegel - Page 2 Dirty-10

Dirty Harry / L'Inspecteur Harry (1971)

Il fallait bien en repasser par là à un moment non ? Premier volet de la série des aventures du fameux inspecteur adepte du "plus puissant revolver etc."

Et ça faisait un petit bout de temps que je ne l'avais pas vu en fait. On revoit bien l'intro avec la piscine et le braquage ainsi que quelques scènes clés mais la traque de Scorpio, le tueur en série, ça s'estompe.

En même temps il faut reconnaître qu'il n'est pas recommandable : assassiné des gens avec un fusil à lunette et demandé une rançon au maire avant de passer au kidnapping...

A moins que cette personnification ne soit presque secondaire, que ce qui compte le plus plus la peur d'une violence sans solution. Moment choisi pour retomber sur l'étiquette habituelle du film la justification d'une justice au-delà d'une justice devenue trop complaisante. Et c'est vrai qu'il ne fait pas dans la dentelle ce rigide inspecteur et qu'il n'est pas loin du cynisme avec sa punchline légendaire ("did he fire six shots or only five..."), ou qu'il dégoûte du suicide un suicidaire.

Possible. Possible aussi de ne pas s'arrêter là (après tout on peut aussi regarder de plus près et ne pas non plus oublier le reste de la filmo du réalisateur, voire de l'interprète principal) et rester scotché devant ce type qui n'arrête jamais. En fait c'est peut-être bien là le fond du problème. Cet inspecteur n'arrête jamais, il voit tout, intervient, ce ramasse tous les trucs pourris et il continue encore malgré tout le dégoût qu'il peut ressentir. Même pas franchement enragé, transformé en machine impassible, devenu inhumain à force de ce blindé contre ce qui est insupportable.

S'il avait dû se contenter de flinguer à tout va, même avec un sourire en coin, je crois qu'il n'aurait pas autant marqué les esprits.

Et n'oublions pas la BO (légendaire aussi) signée Lalo Schiffrin qui sert très bien ce film qui pourrait être un très moderne film de psychopathe serial killer finalement détaché du film noir... mais avec le petit quelque chose en plus, un sentiment très recherché de la banalité (le tous les jours du coin de la rue) ?

Très efficace et relativement dérangeant pour cause de héros plus charismatique que sympathique malgré les circonstances atténuantes.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Don Siegel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Don Siegel   Don Siegel - Page 2 Icon_minitimeMer 15 Juil 2015 - 12:27

Don Siegel - Page 2 Aa133
Escape from Alcatraz / L’évadé d’Alcatraz
Citation :
Résumé
En 1962, quatre hommes essaient de s'évader de la prison de haute sécurité établie sur l'île d'Alcatraz au large de San Francisco. Ils creusent chacun un trou dans leur cellule, et partent sur un radeau gonflable de leur fabrication. La découverte de leur échappée est faite le lendemain matin. Les recherches restent vaines, aucun corps n'est retrouvé.

Mentionné concernant le livre de Séverine Vidal, j’avais envie de revoir ce film, basé sur le fait réel de l’Evasion d’Alcatraz de 1962

J’ai vu ce film plus d’une fois, la dernière fois date, mais tout y était comme je l’avais en mémoire.

Clint Eastwood incarne ce personnage de Frank Morris à perfection.

L’atmosphère de la prison et le suivi de leur bricolage pour finaliser leur évasion sont bien rendus.

La plupart du film se concentre sur ces « bricolages » qu’ils utilisent pour arriver à s’évader. Cela sonne ennuyeux, mais puisque ce plan et leur façon de faire est tellement génial, la ‘traduction en image’ se fait à merveille.

On suit l’histoire avec intérêt et fascination.

Don Siegel - Page 2 A266

Mais à part le film, c’est le fait réel qui me fascine… il n’y a rien dans ce film qui n’a pas été utilisé par les évadés, c’est probablement le plan le plus ingénieux qui n’ait jamais été fait pour fuir une prison.

Si vous comprenez l’anglais, faites-vous le plaisir de regarder ce documentaire… qui proclame aussi mon souhait – que les trois ont vraiment eu le succès dans leur entreprise Very Happy


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Don Siegel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Don Siegel   Don Siegel - Page 2 Icon_minitimeMer 15 Juil 2015 - 13:05

je l'avais revu à sa dernière diffusion tv. pas le plus époustouflant des filmographies respectives mais j'aime toujours bien ce film. cat

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Don Siegel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Don Siegel   Don Siegel - Page 2 Icon_minitimeMer 15 Juil 2015 - 17:08

animal a écrit:
pas le plus époustouflant des filmographies respectives mais j'aime toujours bien ce film. cat
tout à fait d'accord avec toi...
il n'y a que très peu de films de prison/escapade de prison qui sont réussis... celui-ci fait quand même partie

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Don Siegel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Don Siegel   Don Siegel - Page 2 Icon_minitimeMar 13 Sep 2016 - 21:58

et on déterre quelques mot perdus sur un fil "à la tv" d'il y a quelques années :

Marko a écrit:
J'ai regardé hier soir  Les Proies de Don Siegel que je ne connaissais pas et c'était excellent. Clint Eastwood débarquant dans une pension de jeunes filles durant la guerre de Sécession pour un huis clos très troublant et un peu pervers. Où la violence n'est pas nécessairement du côté où on le pense... Il y a un climat très particulier qui peut faire penser à Bergman ou Bunuel. A voir!!

Don Siegel - Page 2 Les-pr10 Don Siegel - Page 2 18875910

eXPie a écrit:

Oui, c'est très bon !
Don Siegel a vraiment fait des films très intéressants (et aussi des beaucoup moins intéressants, bien sûr). C'est de la série B pour ce qui est du budget, mais pas forcément pour le résultat.
Quand on pense qu'il est aussi le réalisateur de Inspecteur Harry, l'Invasion des profanateurs de sépulture... et Les Proies, il avait vraiment plusieurs cordes à son arc...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Don Siegel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Don Siegel   Don Siegel - Page 2 Icon_minitimeMar 13 Sep 2016 - 22:37

Merci Animal! Je me disais bien Very Happy

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

Don Siegel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Don Siegel   Don Siegel - Page 2 Icon_minitimeMar 13 Sep 2016 - 22:44

Oui, je découvert hier "Les proies" et j'ai également été subjugué !

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Don Siegel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Don Siegel   Don Siegel - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Don Siegel
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: