Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Evguénia S. Guinzbourg [Russie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Evguénia S. Guinzbourg [Russie]   Lun 10 Juin 2013 - 11:01



Née à Moscou en 1904 et morte dans cette même ville en 1977, Evguénia Guinzbourg est une écrivain soviétique connue pour ses récits relatant ses emprisonnements dans les caves du NKVD et au goulag.

Grande intellectuelle, elle obtient un doctorat en histoire et enseigne à Kazan, au Tatarstan. Elle est une grande figure militante du parti communiste et dirige les pages culturelles d'un journal communiste.
Les Grandes Purges, destinées à éliminer tous ceux qui auraient pu menacer ou seulement faire de l'ombre à Staline, la rattrapent au milieu des années 1930.

Inquiétée dès 1935, chassée de son poste à l'université puis exclue du Parti, elle est arrêtée le 15 février 1937. Après de longs mois d'instruction dans les prisons de Kazan et de Moscou, elle est condamnée en août 1937 à 10 ans de réclusion en cellule d'isolement pour « activité trotskiste contre-révolutionnaire ». Elle effectue les deux premières années de sa peine dans la prison politique de Iaroslavl ; en 1939, sa condamnation est commuée en dix ans de travaux forcés à la Kolyma, au camp d'Elguen. Envoyée au Goulag, elle sera libérée en 1947. Elle doit cependant attendre jusqu'en 1955 pour être réhabilitée, à la faveur du relatif « dégel » suivant la mort de Staline.

Elle écrit ses mémoires à partir de 1959. Le premier livre, intitulé Le Vertige et sous-titré Chroniques des temps du culte de la personnalité, relate le début de son calvaire jusqu'à son arrivée à la Kolyma. La suite est racontée dans le second livre, Le Ciel de la Kolyma. C'est grâce au samizdat que ses écrits ont été diffusés clandestinement en URSS, avant d'être publiés en Occident à la fin des années 1960.

Bibliographie :

1967 : Le Vertige, édition du Seuil
1990 : Le Ciel de la Kolyma, édition du Seuil, (ouvrage posthume)

(source : wikipedia)

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Evguénia S. Guinzbourg [Russie]   Lun 10 Juin 2013 - 11:28

Le vertige.

Ce livre est le récit autobiographique de la descente aux enfers d'Evguénia Guinzbourg, une descente vertigineuse vers les prisons sordides de Kazan où elle est passée à la question pendant des semaines. L'incroyable caractère de cette femme fait qu'elle ne fléchira jamais et n'avouera jamais les crimes inventés que la police lui reproche. La force vertigineuse qui émane de cette intellectuelle protégée et nourrie de littérature et de poésie est à la fois fascinante et étrange. Et c'est grâce à la poésie et à cette forte personnalité que Guinzbourg reste en vie, malgré les souffrances, les brimades, l'enfermement, l'isolement, le froid, la faim et l'absence de nouvelles provenant de l'extérieur.

L'absurdité de son emprisonnement (qui dura 17 ans !) et l'incompréhension totale de la situation dans laquelle elle se trouve font qu'Evguénia Guinzbourg continuera à croire avec l'intensité de l'idée fixe qu'un jour viendra où elle sera réhabilitée. C'est arrivé, en effet, après 17 années passées à l'isolement ou à gratter la terre froide de Sibérie. Ce destin, incroyable est relaté à travers de courts chapitres et une minutieuse description des conditions de détention.

Nous sommes loin ici des longues réflexions politiques du Zéro et l'infini de Koestler, car avec Guinzbourg la pensée est tournée uniquement vers l'essentiel : boire, manger, tenir et de temps à autre réciter des poèmes qui mettent du baume au cœur et permettent de rester debout, c'est-à-dire humain (cette idée de la culture comme seule possibilité d'évasion et de rempart à la barbarie comme à la folie se retrouve également dans le livre de J. Semprun L'écriture ou la vie).

Le vertige est essentiellement le récit de faits, ceux qui firent d'Evguénia Guinzbourg une prisonnière au sein même d'un pays, d'un parti, d'une idéologie qu'elle a toujours défendu et auxquels elle n'a jamais cessé de croire.

Le vertige vaut d'être lu pour ce témoignage-là, pour cette constatation féroce de l'imbécillité d'un système et de ses conséquences sur une vie. Ce livre, qui n'est pas forcément un monument littéraire (qui n'est même pas très bien écrit, ou traduit ?) est à lire pour ce qu'il dit de l'absurdité stalinienne, sans aucune autre ambition que de dire comment Guinzbourg survécut à ces 17 années-là...


_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Evguénia S. Guinzbourg [Russie]   Lun 10 Juin 2013 - 15:31

J' ai lu ces deux livres. Et il est bon de lire de tels ouvrages comme cela pour savoir ce que fut le stalinisme et ses répercussions catastrophiques sur la vie quotidienne sur les petites gens.

Meme remarque concernant le maoisme. Il y a aussi des témoignages, mais nettement moins.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Evguénia S. Guinzbourg [Russie]   Lun 10 Juin 2013 - 17:26

@Shanidar As-tu quelques passages à citer ?
En tout cas, tes mots ont un certain écho en moi ....
Par curiosité, as-tu lu l'Aveu d'Artur London ?
ou encore L'île aux cannibales : 1933 Une déportation-abandon en Sibérie de Nicolas Werth ?
Concernant ce dernier, j'ai vu un reportage vraiment poignant à ce sujet ...

@Bix : connais-tu des auteurs qui traitent des méfaits du maoïsme ?
Et tant qu'on y est, du polpotisme ....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
tina
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Re: Evguénia S. Guinzbourg [Russie]   Lun 10 Juin 2013 - 19:21

Pasqualini - Prisonnier de Mao; Sept ans dans un camp de travail en Chine
Les cygnes sauvages : Les Mémoires d'une famille chinoise de l'Empire Céleste à Tiananmen de Jung Chang

Tous les 2 sont connus pour être des témoignages sur la vie sous Mao.

Quant aux khmers, je cherche aussi depuis un moment et curieusement, je ne trouve pas grand chose (à part Rithy Panh, récemment).
On parle aussi de négationnisme par là bas.

C'est la maladie du 21è siècle !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Evguénia S. Guinzbourg [Russie]   Lun 10 Juin 2013 - 19:24

tina a écrit:
Pasqualini - Prisonnier de Mao; Sept ans dans un camp de travail en Chine
Les cygnes sauvages : Les Mémoires d'une famille chinoise de l'Empire Céleste à Tiananmen de Jung Chang

Tous les 2 sont connus pour être des témoignages sur la vie sous Mao.

Quant aux khmers, je cherche aussi depuis un moment et curieusement, je ne trouve pas grand chose (à part Rithy Panh, récemment).
On parle aussi de négationnisme par là bas.

C'est la maladie du 21è siècle !

Sur le maoisme, il y a eu aussi Simon Leys. Il était meme le seul ou preque à une époque où en France tout le monde délirait sur Mao y compris, Perfitte, le ministre de l' Intérieur d' alors...

Prisonnier de Mao est très fort comme témoignage. Et aussi, terrifiant !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Re: Evguénia S. Guinzbourg [Russie]   Lun 10 Juin 2013 - 19:31

Je repense à Bizot - Le portail


Il y aurait un grand livre à écrire sur la sympathie des élites pour le communisme. Sur l'aveuglement TOTAL de nos prétendus intellectuels !
J'ai commandé un livre discret de Gide : De retour de l'URSS.
Son témoignage au retour de ce pays.
Il a compris...
C'est un des rares...


avec...


Klaus Mann !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Evguénia S. Guinzbourg [Russie]   Lun 10 Juin 2013 - 21:38

Pour rebondir sur ce que vous dites de l'aveuglement de l'intelligentsia, j'ai été très troublée de lire dans l'avant-propos de Guinzbourg, qu'elle était heureuse après 17 ans de prison-goulag, de vivre à nouveau dans une Union Soviétique profondément léniniste. Comme si l'épisode stalinien n'avait pas été le résultat d'une certaine politique de Lénine. Croire que Staline a pu créer son univers concentrationnaire sans se servir de son compagnonnage avec Lénine serait absurde. C'est d'ailleurs l'une des leçons intéressantes du livre d'André Brissaud sur Staline, dans lequel il explique très bien à quel point Staline est redevable de l'attitude terroriste d'un Lénine pour asseoir sa propre mégalomanie... Je ne me sens pas très légitime pour parler de ce genre de réalité politique mais je pense qu'il n'est pas totalement absurde de voir du tsarisme à Poutine une certaine continuité dans les habitudes et les tyrannies de la politique russe...

et je note les titres proposés par GGG. Je ne me sens pas très douée pour les choix de citations mais je vais essayer...

(et en passant merci à kenavo d'avoir mis Guinzbourg dans la catégorie des témoignages !)

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Evguénia S. Guinzbourg [Russie]   Lun 10 Juin 2013 - 21:52

Tina, il y en a beacoup d' autres qui ont vu et compris ce qui se passait e URSS. A commencer par Louis Aragon...Sollicité par André Breton qui lui demandait son soutiens envers des russes, Aragon répondit qu' il avait assez à faire en s' occuppant des innocents !!!

Quant à ceux qui ont parlé et écrit, on leur a cassé les reins. Sauf Gide dont la position littéraire lui assurait l' impunité... Un très bel exemple d' idéalisme déçu : Vers l' autre flamme : Panait Istrati.

Pour ceux qui sont interessés, j' ai d' autres références sur le sujet y compris de témoignages venus de l' URSS.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 54
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Evguénia S. Guinzbourg [Russie]   Dim 16 Juin 2013 - 14:44

J'avais lu il y a vingt ans (?) ces récits autobiographiques, plus que passionants et intéressants. Très grande récommandation! J'ai encore en tête un passage qui m'a beaucoup touché:

"Il est autrement plus difficile en prison, au camp, de trouver pas juste la com-passion, mais la com-joie." (je cite de mémoire, à vérifier...)

Il est vrai que pour la Chine on dispose encore de beaucoup moins de récits, mais j'en ai parlé d'un ici:

http://parfumdelivres.niceboard.com/t5033-harry-wu-hongda?highlight=hongda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sekotyn
Envolée postale


Messages : 244
Inscription le : 13/08/2013
Localisation : Entre Rhône et Alpes

MessageSujet: Re: Evguénia S. Guinzbourg [Russie]   Lun 19 Aoû 2013 - 11:53

Les livres de Guinzbourg sont d'autant plus poignants qu'ils sont véritablement un témoignage ancré dans le quotidien le plus simple.

Il ne faut pas s'étonner que les "délivrés" du Goulag continuent en général d'admirer le régime soviétique. Ce dernier encadrait étroitement toute la vie des Soviétiques, leur vie matérielle et leur vie intellectuelle. Il ne s'agissait même plus de pression. Le communisme était la vie.
C'est ça un régime totalitaire.

Quand a attribuer au seul Staline les drames de l'Union Soviétique c'est encore la règle aujourd'hui. Lénine est toujours innocenté ce qui est méconnaitre gravement qu'il était un tyran sanguinaire pour qui l'homme, l'individu, n'avait aucune valeur.

Comme témoignage sur le Goulag il faut aussi lire Chalamov et ses extraordinaires "Récits de la Kolyma".

Une remarque personnelle : Le grand-père de ma femme a été un des condamnés de la Kolyma. Mon beau-père vécut une partie de son enfance à Magadan après la "libération" de son père. C'est une histoire incroyable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 29
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Evguénia S. Guinzbourg [Russie]   Lun 19 Aoû 2013 - 12:29

Sekotyn a écrit:
Quand a attribuer au seul Staline les drames de l'Union Soviétique c'est encore la règle aujourd'hui. Lénine est toujours innocenté ce qui est méconnaitre gravement qu'il était un tyran sanguinaire pour qui l'homme, l'individu, n'avait aucune valeur.
C'est vrai que je suis toujours assez surprise de voir l'aura dont il dispose comparé à Staline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Evguénia S. Guinzbourg [Russie]   Lun 19 Aoû 2013 - 13:12

Sekotyn a écrit:
Les livres de Guinzbourg sont d'autant plus poignants qu'ils sont véritablement un témoignage ancré dans le quotidien le plus simple.

Il ne faut pas s'étonner que les "délivrés" du Goulag continuent en général d'admirer le régime soviétique. Ce dernier encadrait étroitement toute la vie des Soviétiques, leur vie matérielle et leur vie intellectuelle. Il ne s'agissait même plus de pression. Le communisme était la vie.
C'est ça un régime totalitaire.

Quand a attribuer au seul Staline les drames de l'Union Soviétique c'est encore la règle aujourd'hui. Lénine est toujours innocenté ce qui est méconnaitre gravement qu'il était un tyran sanguinaire pour qui l'homme, l'individu, n'avait aucune valeur.

Comme témoignage sur le Goulag il faut aussi lire Chalamov et ses extraordinaires "Récits de la Kolyma".

Une remarque personnelle : Le grand-père de ma femme a été un des condamnés de la Kolyma. Mon beau-père vécut une partie de son enfance à Magadan après la "libération" de son père. C'est une histoire incroyable
c'est très juste ce que tu soulignes à propos de la négation de l'individu au profit de la communauté, on retrouve cette idée dans Le zéro et l'infini de Koestler, dans lequel le condamné à tort trouve des milliers d'excuses à son emprisonnement ; de la même manière les témoignages sur Tchernobyl dans le livre La Supplication d'Alexiévitch expriment clairement à quel point le corps social (comprenant l'âme, l'honneur, l'histoire...) prime totalement sur l'individu.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Evguénia S. Guinzbourg [Russie]   Lun 19 Aoû 2013 - 16:58

Je pense aussi que Chalamov est l' un des pricipaux témoins du Goulag et de la Kolyma. Et surement le meilleur écrivain sur le sujet.
Mais il est vrai aussi que Le vertige est un livre bouleversant..
.Dans toutes les époques les plus terribles, restent parfois les témoignages. Et l' histoire de la Russie sous le stalinisme et après en compte vraiment beaucoup. Notamment ceux qui ont été écrits et publiés en France et ailleurs alors que le communisme s' efforçait de les discréditer.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evguénia S. Guinzbourg [Russie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Evguénia S. Guinzbourg [Russie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Politique] Géorgie - Russie - Osséties - Abkhazie- Kosovo
» L’expo Russie Viking au musée de Normandie à Caen
» la prise d'otages de Beslan ( fédération de Russie )
» Trafic routier au pays de la vodka (Russie)
» Pluie de météorites sur la Russie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Témoignages-
Sauter vers: