Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-16%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
669 € 799 €
Voir le deal

 

 Antonio Skarmeta [Chili]

Aller en bas 
5 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella


Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Antonio Skarmeta [Chili] Empty
MessageSujet: Antonio Skarmeta [Chili]   Antonio Skarmeta [Chili] EmptySam 8 Déc 2007 - 12:29

Antonio Skarmeta [Chili] Skarme10

Antonio SKARMETA, écrivain chilien (1940- )



(Peu d'information sur cet auteur sur le Net, j'ai trouvé ces quelques éléments essentiellement chez son éditeur.)


Antonio Skarmeta est né en 1940 à Antofagasta au Chili. Il s'exile en 1973 suite au coup d'état de Pinochet. Il a vécu aux USA et en Europe, en particulier en Allemagne. Egalement scénariste, il a aussi enseigné à l'Institut de cinéma de Berlin.

Son livre le plus connu est Une ardente patience, à cause de son adaptation cinématographique sour le titre Il postino (Le facteur) avec entre autres Philippe Noiret dans le rôle de Neruda. En France, il a obtenu le Médicis étranger pour La noce du poète.

Il est ambassadeur du Chili en Allemagne.
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella


Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Antonio Skarmeta [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Skarmeta [Chili]   Antonio Skarmeta [Chili] EmptySam 8 Déc 2007 - 12:34

Le ballet de la victoire / traduit par Alice Seelow / Grasset (2006)




Grâce à une amnistie décrétée par le Président du Chili, un certain nombre de détenus peuvent sortir avant la fin de leur peine. Parmi eux, Angel un très jeune homme, amoureux des chevaux, romantique impénitent. Et le trop fameux Vergara, génial perceur de coffres-forts, décidé à se retirer définitevement et de couler des jours heureux auprès de sa femme, grâce à la partie du butin que son complice Monasterio, qu'il n'a pas dénoncé, n'a certainement pas manqué de garder pour lui.

Mais les choses ne se passeront pas comme prévue, entre autres parce qu'Angel est en possession du plan d'un coup infaillible, et qu'il a besoin de Vergara pour le réaliser. Il y tient d'autant plus qu'il a rencontré, Victoria, une adolescente fragile et sensible, dont le père a été assassiné pendant la dictature et dont la mère a sombré dans la dépression, et qui a besoin d'argent pour réaliser son rêve de devenir danseuse.


Skarmeta a un don fabuleux pour nous décrire et faire aimer ses personnages, essentiellement de petites gens confrontés aux difficultés du quotidien, qui ne manquent pas dans le Chili certes sorti de la dictature, mais confronté aux difficultés économiques, au chômage, aux injustices sociales criantes, à la misère des services publiques. Et malgré tout Angel, Victoria, Vergara et tous les autres gardent leurs rêves et leurs espoirs et font le maximum pour ne pas se renier et d'aller jusqu'au bout d'eux même.

Skarmeta nous décrit un monde chaleureux de petites gens, prêt à aider les autres mais aussi nous fait entrevoir l'autre monde, ceux qui ont assassiné et torturé, qui se sont enrichi dans le sang et les larmes, et qui sont toujours là, un peu dans l'ombre, mais qui n'ont pas vraiment renoncé et peuvent resurgir à chaque instant.

On pourrait catégoriser ce livre comme un roman noir, il comporte les ingrédients du genre: truands, prostituées, escrocs, voleurs. Il y a un suspense, la préparation du «coup», un assassin qui rôde...Mais ce n'est de toute façon qu'un décor, un peu convenu, un peu clin d'oeil: nous avons tous lu ce genre de livres, vu des films noirs qui nous ont raconté ce genre d'histoire, nous sommes en terrain connu, on a pas besoin de nous donner tous les détails, nous pouvons les reconstruire de mémoire. L'esssentiel ce sont les personnages, leur musique intérieure, la douce nostalgie qui baigne tout le livre, celle des rêves entrevus mais jamais complètement réalisés.

Et bien sûr il y a aussi l'écriture de Skarmeta. Une écriture qui a l'air si simple au premir abord, qui coule de source pourrai-je dire. Mais évidement, si on se penche un peu sur elle, on découvre à quel point elle est élaborée et riche. Les dialogues sont d'un naturel absolu, on imagine que de vraies personnes pourraient parler ainsi, mais en même temps il y a là une sorte de subtile élégance qui sourd à chaque instant. Et puis ce qui fait peut être une de grande originalité de l'auteur, c'est une sorte de second dégré permanant, de discrète et tendre ironie, de minuscule distance qu'il établit à chaque moment par rapport à ce qu'il nous raconte, et qui rend d'une certaine façon sa présence toujours sensible au lecteur.


Vous l'avez compris, j'ai adoré ce livre, le premier pour moi de cet auteur, mais certainement pas le dernier, si d'ailleurs certains d'entre vous pourraient me suggerer des titres, j'en prenderais note très volontiers.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo


Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Antonio Skarmeta [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Skarmeta [Chili]   Antonio Skarmeta [Chili] EmptySam 8 Déc 2007 - 17:19

arabella a écrit:

Et bien sûr il y a aussi l'écriture de Skarmeta. Une écriture qui a l'air si simple au premir abord, qui coule de source pourrai-je dire. Mais évidement, si on se penche un peu sur elle, on découvre à quel point elle est élaborée et riche. Les dialogues sont d'un naturel absolu, on imagine que de vraies personnes pourraient parler ainsi, mais en même temps il y a là une sorte de subtile élégance qui sourd à chaque instant. Et puis ce qui fait peut être une de grande originalité de l'auteur, c'est une sorte de second dégré permanant, de discrète et tendre ironie, de minuscule distance qu'il établit à chaque moment par rapport à ce qu'il nous raconte, et qui rend d'une certaine façon sa présence toujours sensible au lecteur.

Il n'y a presque plus rien à ajouter content
Merci pour cet aperçu. Je vais voir dans mes notes si je peux trouver quelques mots pour d'autres titres de lui
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo


Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Antonio Skarmeta [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Skarmeta [Chili]   Antonio Skarmeta [Chili] EmptySam 8 Déc 2007 - 17:56

La fille et le trombone

Présentation de l'éditeur
Sur le port d'Antofagasta, au Chili, débarque d'Europe un joueur de trombone portant dans ses bras une fillette de deux ans. Elle est orpheline, la guerre a tué ses proches. Elle sera confiée à Esteban, un émigré de longue date qui serait son grand-père. Qu'importent les liens du sang, ceux de la tendresse sont souvent plus forts. La jeune enfant a pris le nom de sa grand-mère, Alia Emar. Mais qu'est-ce qu'un nom sans identité ? Elle vivra comme les autres émigrés le rêve américain l'Empire State Building, le jazz, les soaps, avec le projet de devenir une jeune fille de son temps, moderne et cosmopolite, en se rendant à New York. Emotion et humour accompagnent ce grand roman sur l'exil et la musique

Mon avis
Entrer dans le monde d’histoires d’Antonio Skarmeta est toujours particulier – cela veut dire entrer dans le monde d’un vrai raconteur d’histoires.
Tout d’abords il y a toujours le Chili, qui ne s’impose pas, mais qui tient sans doute un rôle principal dans ses romans, puis il y a aussi de la politique, qui ne se met pas en banderole sur l’histoire, mais qui tire quand même pas mal de fil derrière le fond et qui montre l’attitude de l’auteur et puis en fin de compte il y a naturellement l'écriture de l’auteur qu’il utilise avec talent et finesse et on ne peut que se réjouir de pouvoir lire ses livres.
Au premier coup d’œil c’est peut être pas intéressant de lire l’histoire d’une jeune fille après la deuxième guerre mondiale jusque dans les années 70 – mais au plus tard à la page 5 ou 6 l’histoire ne joue plus le rôle. À partir de là Skarmeta a agi avec ses mots pour embobiner son lecteur – et on le lit avec joie – et avec un peu de tristesse.. que de si jolis livres ont une fin
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo


Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Antonio Skarmeta [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Skarmeta [Chili]   Antonio Skarmeta [Chili] EmptySam 8 Déc 2007 - 17:56

Malheureusement la lecture de ces deux livres date de trop longtemps pour vous en faire encore une critique, mais néanmoins je peux les recommander sans hésitations – surtout le premier – livre et film – un bijou !

Une ardente patience

Présentation de l'éditeur
Qu'est-ce qu'un poète pour Mario Jiménez, le petit facteur de l'île Noire, dont l'unique client n'est autre que Pablo Neruda ? Quelqu'un qui sait mieux que quiconque manier les phrases et qui l'aidera donc à faire la cour à Béatrice, la fille de l'aubergiste ? Neruda se laisse séduire par le petit facteur en quête d'un " art poétique ". Et Mario, impressionné, va découvrir la " force du verbe ". Une grande tendresse s'établit entre ces deux " hommes de lettres ". Mais les rivages marins s'obscurcissent bientôt, jusqu'à la tragédie finale : la mort du poète, et au-delà celle d'Allende et de la démocratie chilienne. Un roman qui a été adapté au cinéma, sous le titre Le Facteur, avec dans les rôles principaux Philippe Noiret et Massimo Troisi.

La Noce du poète

Présentation de l'éditeur
A la veille de la Première Guerre mondiale, Jeronimo Franck, fils bohème et idéaliste d'une famille de banquiers salzbourgeois, vient s'établir sur une petite île de l'Adriatique aussi pauvre qu'oublié du monde. Surnommé le Poète, il n'est est pas moins un commerçant prospère : il redonne vie à "L'Européen", un grand magasin abandonné vingt ans plus tôt par son propriétaire après que son fastueux mariage avec Marta, la plus belle des insulaires, s'est achevé en tragédie. Jeronimo a lui aussi décidé d'épouser la plus belle fille de l'île, et d'offrir pour l'occasion une fête grandiose à la joie des habitants. Mais plusieurs menaces se profilent à l'horizon. L'île, sous domination austro-hongroise, a d'ancestrales aspirations indépendantistes, et un petit contingent de soldats impériaux, venus estimer combien de garçons vigoureux seraient mobilisables pour la Grande Guerre, a été proprement égorgé. Des représailles sont à craindre
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella


Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Antonio Skarmeta [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Skarmeta [Chili]   Antonio Skarmeta [Chili] EmptySam 8 Déc 2007 - 19:03

Merci pour tes critiques Kenavo, tous ces titres sont bien tentants! enthousiaste
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella


Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Antonio Skarmeta [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Skarmeta [Chili]   Antonio Skarmeta [Chili] EmptyLun 24 Mar 2008 - 17:16

La noce du poète / traduit par François Rosso



Le récit débute peu avant la guerre de 14-18, et à la veille d'un mariage, celui de la plus belle fille d'une pauvre île de l'Adriatique avec un riche autrichien venu s'installer là il y a quelque année. Nous découvrons petit à petit ce qui a amené cette union projettée, et découvrons au même temps une autre union antérieure de même nature qui a mal finie dans le passé. Parallèlement se déroulent des aventures picaresques d'un groupe de jeune gens qui refusent l'enrôlement dans l'armée autrichienne et qui vont être à l'origine d'une fin tragique.

Antonio Skarmeta est un conteur hors pair, qui maîtrise admirablement l'art de construire un récit, simple et naïf en apparence, mais en réalité riche et complexe. Il sait adapter son style à ses personnages, et même en dehors des dialogues, dans les descriptions et le récit, adapter son langage aux personnages qu'il évoque, de façon à ce que nous ayons l'impression de les voir évoluer en vrai. Truculent, simple, paillard lorsuqu'il évoque des pauvres insulaires, il sait par une tournure de phrase, adapter le ton pincé, méprisant, et finalement impitoyable d'une banquière viennoise. Il sait jouer de tous les registres, le drôle et tendre, mais aussi le terrible et le tragique. Tout cela avec un naturel et une simplicité confondant, et un humour de chaque instant, qui est finalement la meilleure et sans doute la seule défense des petits devant la force et le maque des compassion des puissants et des riches.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo


Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Antonio Skarmeta [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Skarmeta [Chili]   Antonio Skarmeta [Chili] EmptyMar 25 Mar 2008 - 13:54

Merci de ton aperçu de ce livre. Je viens de réaliser que cet auteur pourrais avoir un peu plus d'attention parmi les Parfumés Wink
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella


Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Antonio Skarmeta [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Skarmeta [Chili]   Antonio Skarmeta [Chili] EmptyMer 23 Sep 2009 - 18:48

Une ardente patience



ll y a deux personnages principaux dans ce roman. Tout d'abord Mario, un jeune villageois qui ne veux pas devenir pêcheur comme son père, et qui pour échapper à ce destin devient facteur. Et le deuxième personnage le plus important est le seul client de Mario, celui à qui il livre un courrier plus qu'abondant, parce qu'il est très célébre dans le monde entier et qu'il reçoit des lettres et paquets du monde entier. Ce client, c'est le poète Pablo Neruda. Mario se met à lire les poèmes de Neruda, ose lui demander un autographe, puis en vient avec lui et lui demander conseil dans les choses importantes de sa vie, comme son amour pour Beatriz. Pablo Neruda sera témoin à son mariage, mais l'histoire se met en marche, avec les élections présidentiels au Chili, l'élection d'Allende et les événements qui ont suivis. Même les paisibles villageois sont rattrappés par ce qui arrive.

Un court roman, très sensible et très joliement écrit, avec une petite touche d'humour présente à chaque moment. Cela semble léger, mais en même temps on touche à des sujets graves, mais sans que jamais cela ne devienne pesant. Les personnages sont croqués avec sympathie, même si l'auteur se moque un peu de chacun, mais toujours avec tendresse.

Lire Skarmeta est toujours un vrai plaisir,ce n'est sans doute pas ce que la littérature a produit de plus profond ni de plus ni de plus complexe, mais c'est toujours poétique, drôle, tendre. On sourit, on est touché par les personnages et on finit par être ému de leur sort et de compatir à ce qui leur arrive. L'auteur possède l'art de la legerté tout en parlant de sujets graves.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo


Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Antonio Skarmeta [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Skarmeta [Chili]   Antonio Skarmeta [Chili] EmptyMer 23 Sep 2009 - 19:32

Arabella a écrit:
Lire Skarmeta est toujours un vrai plaisir,ce n'est sans doute pas ce que la littérature a produit de plus profond ni de plus ni de plus complexe, mais c'est toujours poétique, drôle, tendre. On sourit, on est touché par les personnages et on finit par être ému de leur sort et de compatir à ce qui leur arrive. L'auteur possède l'art de la legerté tout en parlant de sujets graves.
je ne peux être d'accord avec ton avis Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Bellonzo
Sage de la littérature
Bellonzo


Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 75
Localisation : Picardie

Antonio Skarmeta [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Skarmeta [Chili]   Antonio Skarmeta [Chili] EmptyMer 23 Sep 2009 - 19:55

Quelqu'un a-t-il vu le film Une ardente patience le film de Skarmeta lui-même?
Revenir en haut Aller en bas
http://eeguab.canalblog.com
kenavo
Zen Littéraire
kenavo


Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Antonio Skarmeta [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Skarmeta [Chili]   Antonio Skarmeta [Chili] EmptyMer 23 Sep 2009 - 20:07

Bellonzo a écrit:
Quelqu'un a-t-il vu le film Une ardente patience le film de Skarmeta lui-même?
oui.. film réalisé en 1983.. je ne peux pas dire l'année quand je l'ai vu.. mais cela doit dater de 1984..1985..donc, cela fait beaucoup d'années.. et j'étais jeune - si jeune que je me rappelle que j'avais pensé Pablo Neruda dans le film était LE Pablo Neruda... c'est seulement peu après que je réalisais qu'il était déjà mort à ce moment Wink

Antonio Skarmeta [Chili] Aa116
Oscar Castro (Mario), Roberto Parada (Pablo Neruda)

mais en tout cas, à partir de ce moment, j'ai lu énormément de Pablo Neruda - je n'avais pas fait attention à Skarmeta, que j'allais découvrir quelques années plus tard.. mais Neruda aime

J'ai vu aussi la nouvelle version avec Philippe Noiret dans le rôle de Neruda et Massimo Troisi comme facteur.. très touchant...
Revenir en haut Aller en bas
Bellonzo
Sage de la littérature
Bellonzo


Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 75
Localisation : Picardie

Antonio Skarmeta [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Skarmeta [Chili]   Antonio Skarmeta [Chili] EmptyMer 23 Sep 2009 - 20:20

Merci.Je n'ai jamais vu ce film. Le facteur est un joli film un peu sucré mais admirablement interprété par Massimo Troisi juste avant sa mort et auquel Michael Radford a tenu à rendre hommage en le créditant in extremis de sa co-réalisation.
Revenir en haut Aller en bas
http://eeguab.canalblog.com
Arabella
Sphinge incisive
Arabella


Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Antonio Skarmeta [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Skarmeta [Chili]   Antonio Skarmeta [Chili] EmptyMer 23 Sep 2009 - 20:23

Tu n'aurais pas par hasard l'un ou l'autre de ces films Kenavo innocent
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo


Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Antonio Skarmeta [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Skarmeta [Chili]   Antonio Skarmeta [Chili] EmptyMer 23 Sep 2009 - 20:45

Bellonzo a écrit:
Merci.Je n'ai jamais vu ce film.
je ne sais pas si c'est dû à un temps ou on n'était pas ‘surexposé’ à des 100e de nouveaux films par années, mais c'est étrange qu'il m'est resté 'en mémoire' - bien que je ne pourrai plus te dire tout dans les plus petits détails.. mais j'en garde un très bon souvenir.. Very Happy

Bellonzo a écrit:
Le facteur est un joli film un peu sucré mais admirablement interprété par Massimo Troisi juste avant sa mort et auquel Michael Radford a tenu à rendre hommage en le créditant in extremis de sa co-réalisation.
oui, Massimo Troisi n'a jamais vu le résultat final.. cela donne une note mélancolique à ce film.. mais comme tu dis - même avec le côté sucré, cela vaut le détour au moins une fois

Arabella a écrit:
Tu n'aurais pas par hasard l'un ou l'autre de ces films Kenavo innocent
malheureusement aucun des deux..
le premier date du temps où moi je n'avais même pas un magnétoscope.. et le deuxième.. je n'ai jamais pensé à l'acheter Wink
et après l'expérience avec Le patient anglais, je dirais - c'est du trop pour toi Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Antonio Skarmeta [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Skarmeta [Chili]   Antonio Skarmeta [Chili] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Antonio Skarmeta [Chili]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jose Donoso [Chili]
» Pedro Lemebel [Chili]
» Carla Guelfenbein [Chili]
» Roberto Bolaño [Chili]
» Francisco Coloane [Chili]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Amérique latine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: