Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Einar Mar Guðmundsson [Islande]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Einar Mar Guðmundsson [Islande]   Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 EmptySam 19 Jan 2008 - 15:02

sentinelle a écrit:
Tout à fait arabella oui
Avant la lecture d'un livre, je ne lis vos impressions qu'en les survolant à peine pour ne pas être trop "sous influence" et garder un regard neuf sur ma lecture. Ce n'est qu'après avoir lu un roman que je reviens vous lire plus attentivement et j'ai constaté que nous avions eu la même approche - Nezumi, toi et moi-même - à quelques petites nuances près Wink

Moi c'est pareil, lorsque j'ai décidé de lire un livre, j'évite de lire les commentaires sur le forum, mais une fois que j'ai fini, j'adore comparer les impressions.
Lorsque j'ai lu une critique qui m'a donné envie de découvrir un auteur ou un roman, j'attends un peu pour le lire, le temps d'oublier les commentaires Laughing

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Einar Mar Guðmundsson [Islande]   Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 EmptySam 19 Jan 2008 - 19:47

Contente qu'il t'ait plu, Sentinelle content . Tu as raison, la dernière partie du récit est vraiment forte, et tranche sur la légèreté de la première. On ne s'en remet d'ailleurs pas tout de suite...

Le rapprochement peut paraître insolite, mais cette narration qui suit la pensée du personnage de façon assez aléatoire m'a évoqué le courant de conscience (stream of consciousness) souvent utilisé chez...Virginia Woolf.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Einar Mar Guðmundsson [Islande]   Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 EmptyDim 20 Jan 2008 - 9:07

J'ai appris quelque chose aujourd'hui : stream of consciousness Cool
C'est tout à fait ça Nezumi oui
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Einar Mar Guðmundsson [Islande]   Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 EmptyMar 11 Mar 2008 - 2:15

J'ai fini Les chevaliers de l'escalier rond. Je crois que c'est très difficile d'écrire un roman qui met en jeu comme acteur principal un enfant, et je trouve celui- ci particulièrement réussi. Par le style, bien sûr, dont vous avez parlé. Et par la courte durée de l'action, les petits chapitres dont j'adore les titres et sous-titres,l'emploi du présent signant l'intensité de tout ,du moindre détail, spécifique de l'enfance...
Une petite idée des titres de chapitres:
Dans la première partie ,Le marteau arrache- clou de Papa, nous avons:
-Les ballons dans le bocal
- Je sens que j'ai le nez qui sanglote
- Ton tonton dans la police
- La flûte à bec et la doudoune à capuche
- Le marchand de jouet dans le rocking-chair
- Une comptabilité en réglisse..
La deuxième partie sera La présentation des muscles!

Et un petit extrait, pour vous donner envie( excusez moi, je ne peux pas reproduire les accents!)

Ding dong. C'est Garoar. Garoar porte évidemment une chemise blanche et un pantalon noir en tergal.C'est l'uniforme que portent tous les garçons dans les fêtes d'anniversaire. Il apparait à la porte. Il sourit. Et oui, car il n'a pas besoin, contrairement à moi, tout à l'heure, de compter les boutons de sa chemise avec un air abattu. C'est un homme libre et debout, comme l'ensemble du règne animal. A ma décharge, nous pouvons préciser que Garoar n'a pas le moindre marteau arrache-clou sur la conscience.

Contrairement à Oli et moi, Garoar n'a pas les cheveux coupés en brosse et il existe une différence fondamentale entre des cheveux en brosse et des cheveux qui ne le sont pas. En tout cas, un garçon coiffé en brosse sera toujours un garçon coiffé en brosse, nul ne peut lui enlever ça.

Garoar a, en revanche, une coupe masculine courte. Et la coupe masculine courte constitue un chapitre tout à fait particulier de l'histoire de l'art de la coiffure, probablement découverte par les fabriquants de vêtements de deuil, bien que les photographes spécialisés dans la photo de communiants puissent aussi y avoir joué un rôle, car il est notoire qu'une coupe masculine courte donne aux petits garçons un air si solitaire et introverti qu'on se demande si, par hasard, ils ne viendraient pas d'assister à leur propre enterrement. Voilà précisément pourquoi la coupe masculine courte est aussi considérée comme l'apanage des enfants sages. Cependant, si on la regarde avec les yeux du coiffeur, elle représente un compromis technique entre la coupe en brosse et la coupe pour homme classique.


Alors, vous me direz que ce ne sont pas des propos d'enfant? Oui et non. Oui, car si vous écoutez des enfants de l'âge du héros parler -des adultes en particulier- c'est que vous entendrez. Non pour la forme, bien sûr, ou si vous avez un fils qui parle comme cela, heu...bravo et bon courage.
Mais un écrivain qui justement devenu adulte réussit à retransmettre aussi bien des vécus d'enfants, à les mettre en mots, c'est d'abord parce qu'il est doué, bien sûr. Mais aussi et surtout parce qu'il a gardé en lui cette part d'enfance qui ne le quittera jamais , et ça, j'aime beaucoup...

Livre cerclé par Nezumi que je remercie de cette découverte!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 55
Localisation : Bretagne

Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Einar Mar Guðmundsson [Islande]   Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 EmptyMar 11 Mar 2008 - 12:12

jemetate Et dire que je croule sous les lectures cerclées!!!! Bon, j'espère le trouver en biblio....je vais glisser le titre dans la boîte à idées de la médiathèque Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
http://chatperlipopette.blogspot.com
Burlybunch
Agilité postale
Burlybunch

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Einar Mar Guðmundsson [Islande]   Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 EmptyDim 16 Mar 2008 - 14:29

J'ai fini les Anges de L'univers
Exercice similaire à celui des Chevaliers... puisqu'ici Gudmundsson met en jeu un personnage aliéné, Páll, ce dernier nous évoquant, d'un point de vu éclairé et singulier, son existence comme la façon dont le Monde tourne...
Peut-être un sentiment de "déjà lu" (narration, structure...), mais puisque c'est dans cet exercice que la verve de l'auteur prend tout son sens, et que ça reste d'une fraicheur réjouissante, autant sauter dessus clown.


Je veux bien l'ajouter au cerclage si quelqu'un est intéressé cat

On peut noter que l'écrivain a transposé ce récit (comme quelques autres) pour le cinéma, sous la direction de Friðrik Þór Friðriksson. Un casse tête à dénicher humeur
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Einar Mar Guðmundsson [Islande]   Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 EmptyVen 4 Avr 2008 - 15:29

Les anges de l'univers / traduit par Catherine Eyjólfsson



Il s'agit d'un récit à la première personne, que nous fait Páll Olafsson, il nous raconte sa vie, en commençant par ses parents, le jour de sa naissance qui est aussi le jour dans lequel l'Islande est entrée dans l'Otan, son enfance, et puis son entrée progressive dans la folie, puis sa vie rythmée par ses séjours à l'hôpital de Kleppur. Une vie remplie de souffrances, de crises où il perd le contact avec la réalité, entrecoupées de périodes où cette réalité n'est que trop sensibles, où le regard des autres, des gens normaux, le renvoie à la maladie et à son inadaptation. Une vie d'errance, entre la rue, les foyers, quelques séjours en famille qui se terminent toujours mal et puis bien sûr l'hôpital, voir la prison. Et la solitude, l'incapacité des gens, même les parents les plus proches à comprendre ce qu'il vit. Même si il y a les autres malades, ceux qui comme lui ont des moments de lucidité, qui ne font que rendre plus terrible la maladie et ses manifestations, ces moments où ils s'échappent à eux-mêmes et perdent tout contrôle. Mais la folie de chacun est une expérience individuelle, inaccessible même à ceux qui en souffrent, car il y a toujours une logique propre à chacun, incompréhensibles aux autres.

Un livre sombre, désespéré, d'autant plus noir que l'écriture de Gudmundsson est belle, et lumineuse, d'une grande légèreté et poésie, cela rend d'autant plus noire la réalité sans espoir vécue par Páll, à laquelle aucune issue n'est possible. Une lecture bouleversante, qui marque le lecteur.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Einar Mar Guðmundsson [Islande]   Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 EmptyMar 9 Déc 2008 - 23:39

Arabella a écrit:
Les anges de l'univers / traduit par Catherine Eyjólfsson


Une lecture bouleversante, qui marque le lecteur.

Je suis plongé dedans et j'y suis bien! Je redoute juste qu'il ne tombe dans la poétisation de la maladie mentale et la diabolisation de l'institution psychiatrique qui sont des clichés un peu dépassés... Mais on sent bien vivre l'Islande à travers sa prose et il y a une vraie poésie...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Einar Mar Guðmundsson [Islande]   Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 EmptyMer 10 Déc 2008 - 8:11

Marko a écrit:
Je suis plongé dedans et j'y suis bien! Je redoute juste qu'il ne tombe dans la poétisation de la maladie mentale et la diabolisation de l'institution psychiatrique qui sont des clichés un peu dépassés... Mais on sent bien vivre l'Islande à travers sa prose et il y a une vraie poésie...

J'attends ton commentaire après la fin de ta lecture.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Einar Mar Guðmundsson [Islande]   Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 EmptyMer 10 Déc 2008 - 11:16

Savez-vous que que son dernier roman traduit en français vient de paraitre au mois de novembre : Le testament des gouttes de pluie.
Citation :
Présentation de l'éditeur
Dans la banlieue de Reykjavik, un sellier bourru réunit en son atelier des pêcheurs, compagnons de boisson, et prend place dans son fauteuil aux bras sculptés. Un pasteur prête une oreille distraite à sa femme qui raconte son rêve. Le dernier fermier de la ville et son chien noir attendent... Le gardien du jardin des plantes, lui, sait que c'est là, juste après le carré des simples, que la part d'ombre du quartier s'avance... Soudain un terrible orage, une véritable tempête s'abat sur l'île et sur une Reykjavik grelottante à la limite du monde. Magique, limpide, cristallin, Le testament des gouttes de pluie est comme un opéra sensuel, comme une odeur de terre après l'orage.

C'est tentant tout ça miammiam

Eric Boury, le traducteur, en parle ici


Dernière édition par sentinelle le Mer 10 Déc 2008 - 11:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Einar Mar Guðmundsson [Islande]   Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 EmptyMer 10 Déc 2008 - 11:18

sentinelle a écrit:
Savez-vous que que son dernier roman traduit en français vient de paraitre au mois de novembre : Le testament des gouttes de pluie.
Citation :

Dans la banlieue de Reykjavik, un sellier bourru réunit en son atelier des pêcheurs, compagnons de boisson, et prend place dans son fauteuil aux bras sculptés. Un pasteur prête une oreille distraite à sa femme qui raconte son rêve. Le dernier fermier de la ville et son chien noir attendent... Le gardien du jardin des plantes, lui, sait que c'est là, juste après le carré des simples, que la part d'ombre du quartier s'avance... Soudain un terrible orage, une véritable tempête s'abat sur l'île et sur une Reykjavik grelottante à la limite du monde. Magique, limpide, cristallin, Le testament des gouttes de pluie est comme un opéra sensuel, comme une odeur de terre après l'orage.

C'est tentant tout ça miammiam

Oui je l'ai commandé... Un résumé très alléchant!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Einar Mar Guðmundsson [Islande]   Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 EmptyMer 10 Déc 2008 - 11:19

Dans ce cas, je suis impatiente de connaitre ton avis Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Einar Mar Guðmundsson [Islande]   Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 EmptyMer 10 Déc 2008 - 13:43

ça y est, il est arrivé! Les pages sont toutes roses Shocked

en fait c'est un roman de 1986 seulement traduit en français! Pour l'anecdote on apprend que Gumundsson est le traducteur islandais de Ian Mc Ewan... (mais je vois qu'Arabella l'a déjà mentionné...)

Le thème de cette histoire m'évoque un peu l'univers des romans du finlandais Arto Paasilinna.

Je le lirai ce week-end dans la foulée des anges de l'univers.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Einar Mar Guðmundsson [Islande]   Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 EmptyMer 10 Déc 2008 - 14:39

Marko a écrit:
ça y est, il est arrivé! Les pages sont toutes roses Shocked
C'est effectivement assez surprenant au début laugh
D'après les éditeurs, les pages roses de la collection Gaïa auraient été choisies pour assurer un confort de lecture optimal.
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Einar Mar Guðmundsson [Islande]   Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 EmptyMer 10 Déc 2008 - 17:58

sentinelle a écrit:
C'est effectivement assez surprenant au début laugh
D'après les éditeurs, les pages roses de la collection Gaïa auraient été choisies pour assurer un confort de lecture optimal.
De chez eux, j'avais lu (ou tenté de) Le mec de la tombe d'à côté de Katarina Mazetti (Suédoise) et ç'était tout sauf un confort de lecture optimal Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Einar Mar Guðmundsson [Islande]   Einar Mar Guðmundsson [Islande] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Einar Mar Guðmundsson [Islande]
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: