Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Cinemamuz

Aller en bas 
+19
colimasson
rivela
Marko
Epi
Pannonique
Oreiller
eXPie
Babelle
Aeriale
K
Steven
Sophie
Bédoulène
animal
sousmarin
Marie
kenavo
coline
Queenie
23 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Cinemamuz - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cinemamuz   Cinemamuz - Page 3 EmptyMar 8 Avr 2008 - 13:27

J'adore Ben Stiller et tous les films que tu cites.
Galaxy quest , je l'ai vu au moins deux fois si mes souvenirs sont bons innocent
Revenir en haut Aller en bas
K
Main aguerrie
K


Messages : 352
Inscription le : 30/11/2007
Age : 51
Localisation : Belgique

Cinemamuz - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cinemamuz   Cinemamuz - Page 3 EmptyMar 8 Avr 2008 - 19:07

Dans Galaxy Quest, j'ai surtout aimé Alan Rickman et sa mauvaise volonté de répéter à chaque fois la même tirade idiote ("par le marteau de je-ne-sais-plus-qui..." Very Happy ). C'est lui le plus drôle.
Quant au film lui-même, il est amusant mais... je l'ai trouvé trop gentil. J'aurais aimé plus de mordant. Le film passe quand même pas mal de pommade aux fans de séries et aux trekkies en particulier.
Mais bon, je ne vais pas commencer à faire du mauvais esprit.
Cinémamuzons-nous ! joie

PS : à propos de Delon dans "Astérix", je confirme : il n'y a pas la moindre autodérision dans son interprétation. Ce type en est tout à fait incapable Rolling Eyes (Poolvoerde l'a d'ailleurs dit en interview).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Cinemamuz - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cinemamuz   Cinemamuz - Page 3 EmptyMer 9 Avr 2008 - 12:09

Bon je continu mon exploration des chef d'œuvre méconnus, par non pas "Totò al giro d'italia"; qui est sans doute un peu trop avant gardiste dans son genre (bref du brutal, un film pour les "warriors"); mais par:
Le Géant de la steppe (Ilya Muromets) d'Aleksandr Ptushko, le phenix du film épique stalinien (en sovietocolor)
Cinemamuz - Page 3 Ilyamu10 Cinemamuz - Page 3 Ilyamu11

Tiré d'une légende russe médiéval sur le Bogatyr (géant protecteur de la sainte russie) Ilya Muromets.

Début du 12e siècle, le Jeune paysan Ilya à la force herculéenne repousse à lui seul un raid des fourbes et cruels Polovtses, de retour à son village il constate la disparition de sa femme et de leur bébé, qu'un prisonnier Polovtses affirme avoir tué. Ilya est pris d'une rage destructrice puis devient aveugle et catatonique.
20 ans plus tard le retour des Polovtses lui fait retrouver la vue et la raison.
Il se rend alors à Kiev, assiégée par les nomades, bien décidé à leur faire payer au centuple, mais leur grand Khan Kalin-tsar-le-chien a une arme secrète bien plus efficace que ses centaines de milliers de cavaliers, le propre fils d'Ilya élevé comme un prince Polovtse et dressé dès son plus jeune age en invincible machine à tuer.

ça donne envie? comment non.

Bon alors un extrait ici.

Le film bénéficie en plus d'un montage à la hache qui transcende la notion "petites bourgeoise" de continuité scénaristique et lui donne son rythme si particulier. sourire
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène


Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 79
Localisation : Provence

Cinemamuz - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cinemamuz   Cinemamuz - Page 3 EmptyMer 9 Avr 2008 - 19:06

n'oublions pas le cinéma Italien

"Le Pigeon" de Mario Monicelli

Cinemamuz - Page 3 Le_pig10
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie


Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Cinemamuz - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cinemamuz   Cinemamuz - Page 3 EmptyMer 9 Avr 2008 - 19:37

Citation :
Le Géant de la steppe
C'est tentant, c'est vrai. La musique est géniale. Enfin, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
K
Main aguerrie
K


Messages : 352
Inscription le : 30/11/2007
Age : 51
Localisation : Belgique

Cinemamuz - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cinemamuz   Cinemamuz - Page 3 EmptyJeu 10 Avr 2008 - 1:10

Cinemamuz - Page 3 00310

Je vais profiter de ce fil pour y mettre LA comédie qui a fait mon bonheur quand j'étais gosse (et aujourd'hui encore) : LE MAGNIFIQUE avec Belmondo (sorti en 1973, année de ma naissance, tiens). enthousiaste

Ah les décors de Rio, l'affrontement entre Bob Sinclar et l'infâme Karpov, les ébats de Bob et Tatiana sur fond de "coucouroucoucou Palomaaaa !", l'avalanche de gags aussi drôles qu'idiots et, surtout, ce décalage amusant entre les aventures du héros et le quotidien, pluvieux à souhait, de son créateur, François Merlin, écrivain sans le sou, enchaîné à sa vieille machine à écrire pour gagner sa maigre pitance, son odieux éditeur, mais aussi sa belle voisine.
Et bien sûr, un Belmondo en forme olympique, qui dans le rôle de Bob mitraille les méchants par paquets de vingt, "bondissant comme un fauve" pour protéger le monde libre, jouant du piano torse nu et nous gratifiant d'un sourire ultra-bright en récitant de la poésie de son cru, entre deux bagarres.
Mais aussi drôle en François Merlin, vêtu d'un vieux gilet en laine, les cheveux en bataille et la clope au bec, sous une lampe nue qui éclaire modestement sa prose "bondienne" ou se débattant plus prosaïquement avec ses problèmes de plomberie et d'électricité.

J'ai appris que Jean Dujardin admirait beaucoup Belmondo en général et ce film-là en particulier. Rien d'étonnant quand on voit sa prestation "à la Bébel" dans "OSS 117" (autre film-culte que j'aurais pu mettre ici).

Je finirai en disant que ce film n'est sans doute pas étranger à la sympathie que j'ai toujours eu pour les écrivains populaires, obligés de rédiger un roman en trois ou quatre semaines pour un salaire de misère (je pense notamment à Philip K. Dick).
Avec le recul, je suis certain que ce film vu dans mon enfance à dû y contribuer (encore que la prose de François Merlin soit tout de même plus mauvaise que les écrivains de para-littérature que j'ai lu).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Cinemamuz - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cinemamuz   Cinemamuz - Page 3 EmptyJeu 10 Avr 2008 - 9:31

Marie a écrit:
Citation :
Le Géant de la steppe
C'est tentant, c'est vrai. La musique est géniale. Enfin, je trouve.
Même si j'ai parfois l'air de m'en moquer ce film (malgré ses défauts) est réellement merveilleux (dans tous les sens du termes d'ailleurs).
La musique du film est parfois "inspirée" du "Prince Igor" de Borodine.

K a écrit:
J'ai appris que Jean Dujardin admirait beaucoup Belmondo en général et ce film-là en particulier. Rien d'étonnant quand on voit sa prestation "à la Bébel" dans "OSS 117" (autre film-culte que j'aurais pu mettre ici).
Vive le président René Coty, toute la belgique nous l'envie sourire

Bédoulène a écrit:
n'oublions pas le cinéma Italien
Ben "7 épées pour le roi" et "Hercule à la conquete de l'Atlantide" ce sont des films Turkmènes colere Wink

Bédoulène a écrit:
Cinemamuz - Page 3 Le_pig10
Ah oui la Rolls de la comédie italienne des années 50
Sans doute le film le plus meanstream de Totò (de son vrai nom Antonio Focas Flavio Angelo Ducas Comneno De Curtis Di Bisanzio Gagliardi authentique prétendant au trone de Byzance)
Le film est en quelque sorte un passage de flambeau entre Totò et Gassman.


Dernière édition par sigtuna le Jeu 10 Avr 2008 - 9:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sophie
Sage de la littérature
Sophie


Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 47
Localisation : Tahiti

Cinemamuz - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cinemamuz   Cinemamuz - Page 3 EmptyJeu 10 Avr 2008 - 9:36

Ah! Le Magnifique! Mon cher et tendre nous le ressort régulièrement, e alternance avec un De Funès, Wasabi ou Le dîner de cons.
Revenir en haut Aller en bas
http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
animal
Tête de Peluche
animal


Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 43
Localisation : Tours

Cinemamuz - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cinemamuz   Cinemamuz - Page 3 EmptyJeu 10 Avr 2008 - 21:58

il y a un genre qui me plait bien à moi, c'est le "film de traque", y en a qui disent "survival". mouais faut voir. il y a des spécialistes du genre, pas le même budget pour les deux qui me viennent toujours à l'esprit, pas grave, ces deux là c'est Walter Hill (les guerriers de la nuit, les 48h... ) et Albert Pyun (Cyborg, les Nemesis... des trucs avec Rutger Hauer et Christophe Lambert... ).

bref, ce soir on commence dans le vif du sujet, avec le film qui n'est peut être pas loin d'être l'ultime film de traque : Sans retour pour la vf, Southern Comfort (comme le truc à boire du même nom) pour la vo.

Cinemamuz - Page 3 10523110

et oui la jaquette du french dvd c'est pas trop ça... donc je vous la colle pas.

l'histoire : la garde nationale fait des exercices dans le bayou, un petit groupe doit jouer les éclaireurs. parce que patauger dans le bayou ça les branche moins que d'aller voir les prostitués ils ont un plan. Le plan c'est l'emprunt de pirogues aux trappeurs du coin. Seulement ils oublient de leur demander leur avis et en plus ils les arrosent à la balle à blanc. Le trappeur cajun avec son air rustique ne rigole pas trop... et n'utilise pas des balles à blanc pour chasser dans le bayou... ça dégénère ! Les trappeurs entreprennent de tous les avoir... et les gars de la garde nationale entreprennent de se sortir de là... sans être bien d'accord entre eux sur comment s'y prendre, ni même sur comment se partager la trentaine de cartouches amener, pour chasser en passant, par l'un d'entre eux.

vous aurez droit à tout ce qui va avec le genre humain : panique, ruse, fourberie, petits chefs, folie... trappeurs cajuns, pièges, boue, froid, fatigue, musique cajun... marchandage, stress...

Walter Hill c'est du solide (et c'est le boss du film de traque, faut le dire), Ry Cooder pour s'occuper de la musique d'ambiance c'est imparable, Keith Carradine et Powers Boothe dans le rôle des bons potes de fortune ça assure et Brion James en trappeur cajun manchot c'est trop la classe (il peut même vous faire réviser votre parler cajun).

Monument du film de traque.

bande annonce : ICI

musique : ICI

un film qui ne vous laisse pas partir avant la fin affraid
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Cinemamuz - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cinemamuz   Cinemamuz - Page 3 EmptyLun 14 Avr 2008 - 11:09

Pour rester dans le film de "survival" sourire
Cinemamuz - Page 3 Totoal10
Totò al Giro d'Italia
Un film au casting exceptionnel:
Totò donc mais aussi Fausto Coppi, Gino Bartali, Dante Alighieri, Neron (l'empereur), Satan, Fiorenzo Magni et Miss Italie 1948 (l'année de sortie du film), la plupart dans leur propre rôle (bien que des mauvaises langues pretendent que les roles de Dante et Neron sont interpretés par des acteurs, pour celui de Satan il y a doute).

Le synopsis: un universitaire quinquagénaire (Totò) poursuit de ses assiduités une jeune et belle collègue. Celle ci lui lance par boutade qu'elle lui cèdera le jour où il gagnera une étape du tour d'italie. Je vous laisse deviner la suite.

Un extrait du début ici

Considéré comme un des meilleur films de Totò le film vaut désormais surtout par sa dimension sociologique. Ceux qui se sont intéressé (ou s'intéresse encore) au velo, peuvent constater ce qu'était les champion cycliste il y a 60 ans, les comparer aux actuels et pleurer. diablotin
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène


Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 79
Localisation : Provence

Cinemamuz - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cinemamuz   Cinemamuz - Page 3 EmptyMar 15 Avr 2008 - 0:02

Sigtuna, j'ai assisté (enfant) à plusieurs tours de France avec Fausto Coppi, Bartali et louison Bobet (Français), donc souvenirs souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Cinemamuz - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cinemamuz   Cinemamuz - Page 3 EmptyMar 15 Avr 2008 - 9:16

Bédoulène a écrit:
Sigtuna, j'ai assisté (enfant) à plusieurs tours de France avec Fausto Coppi, Bartali et louison Bobet (Français), donc souvenirs souvenirs.

woohoo quelqu'un lit mes posts sourire

Pour ceux qui s'intéresse à l'histoire italienne du 20e siècle, je vous conseille de voir le superbe documentaire "Fausto Coppi une histoire d'italie".
La rivalité Coppi-Bartali depassait de beaucoup le domaine sportif et symbolisait la division politique de l'Italie en 2.

La sublime chanson de Paolo Conte sur Bartali: ici
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie


Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Cinemamuz - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cinemamuz   Cinemamuz - Page 3 EmptyMar 15 Avr 2008 - 9:28

Citation :
quelqu'un lit mes posts
On lit tous tes posts, faut pas croire. De là à pleurer sur les cyclistes camés de notre époque , heu... Et je manque un peu de culture cycliste pour savoir qui était Bartali, mais je vais me renseigner.
En tout cas, Bédoulène bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Cinemamuz - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cinemamuz   Cinemamuz - Page 3 EmptyMar 15 Avr 2008 - 9:43

sigtuna a écrit:
woohoo quelqu'un lit mes posts sourire
laugh Ben oui qu'on lit tes posts Sigtuna (et même que maintenant je n'écorche plus ton pseudo) Marie le dit, on lit tous les posts (quasi quoi)! même si on ne répond pas chaque fois c'est clair hs
En plus les tiens me font toujours bien rire!

Grâce à toi je connais maintenant Bartali aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Cinemamuz - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cinemamuz   Cinemamuz - Page 3 EmptyMar 15 Avr 2008 - 9:53

Je ne vous invite pas à pleurer sur les cyclistes actuels, dont je me tamponne le coquillard, mais sur ce qu'est devenu le cyclisme. D'ailleurs le cyclisme est mort avec Marco Pantani (la chanson des Wampas ici)

Pour Bartali, en laissant de coté sa carrière sportive, on peut dire qu'il était en quelque sorte le "champion" de la DC (Democratie chretienne, le parti de centre droit qui gouverna l'Italie de l'après guerre au année 90).
Membre de l'Opus Dei, ce qui ailleurs que dans l'italie fasciste le placerai très à droite ,mais qui de faite était dans les années 30 la seule forme d'opposition toléré au régime Mussolinien. Il fut durant la guerre un membre actif et important d'un réseau de résistance qui après 1943 sauva des dizaines de juifs de la déportation (ce que l'on ne sut qu'après sa mort).

La rivalité Bartali-Coppi c'est un peu la rivalité entre la DC et le PCI (Parti Communiste italien), le croyant et l'athée, le corporatiste et le syndicaliste, etc.

bon je m'arrête là, avant de saouler tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Cinemamuz - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Cinemamuz   Cinemamuz - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Cinemamuz
Revenir en haut 
Page 3 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio-
Sauter vers: