Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Filtre à douche WinArrow WA550 avec cartouche ...
Voir le deal
24.70 €

 

 Arnaldur Indridason [Islande]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Arnaldur Indridason [Islande]   Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 EmptyMar 8 Juin 2010 - 21:30

Eve Lyne a écrit:
sentinelle a écrit:
Eve Lyne, L'homme du lac est mon préféré de l'auteur, comme quoi je ne partage pas ton conseil de le lire en dernier sourire

J'ai souri en te lisant Sentinelle. Si j'avais commencé par celui-ci, je n'aurais pas continué avec cet auteur. Je conseillerai de lire les romans dans l'ordre de leur publication par contre car Indridason parle abondamment de la vie privée d'Erlendur et il n'y a plus de suspens ; je pense notamment au roman dans lequel Eva se trouve dans le coma. Si on a lu le roman suivant on sait alors si elle s'en sort ou pas. J'aime surtout le personnage très humain et si faillible d'Erlendur. On le sent proche de nous. On le retrouve avec plaisir au fil des récits.
Il est vrai que L'homme du lac se démarque des autres romans de l'auteur, raison pour laquelle je le préfère ?
affraid Quelle mauvaise fan je suis rire
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Arnaldur Indridason [Islande]   Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 EmptyMer 9 Juin 2010 - 18:30

eXPie a écrit:

Enfin, je n'ai lu que deux romans de lui, mais franchement... J'avais trouvé rigolo un passage de La Cité des Jarres (page 128 dans l'édition de poche) : Erlendur frappe à la porte d'un gars, Runar. Runar ouvre et se trouve devant notre inspecteur.
Citation :
"Il demanda à Runar s'il se souvenait de lui, ce qui semblait être le cas puisqu'il tenta de refermer la porte immédiatement. Cependant, Erlendur fut le plus rapide et il était entré dans l'appartement avant même que Runar ait eu le temps de lever le petit doigt".
Fascinant, non ? Comment peut-on tenter de "refermer la porte immédiatement", sans avoir le temps de "lever le petit doigt" ? Tenter de faire quelque chose, mais sans bouger... c'est donc qu'il n'a pas pu le tenter... ou bien... Cela m'a laissé dans des abîmes de perplexité (il m'en faut peu).
J'ai imaginé que Erlendur était tellement rapide qu'il est entré, sans même que le gars Runar ne l'ait vu : il a cru qu'il avait réussi à fermer la porte suffisamment vite, mais non, en se retournant, tadam ! l'inspecteur était derrière lui, comme dans un cartoon à la Tex Avery.

Tu lis toujours de cette façon ?
En tous cas , c'est plutôt bien vu ta remarque
J'ai lu "La cité des jarres" et "L'homme du lac" , ce sont de bons polars , mais je n'ai pas été transportée, je ne comprends pas pourquoi on en fait tout un tabac.
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Arnaldur Indridason [Islande]   Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 EmptyMer 9 Juin 2010 - 20:03

darkanny a écrit:
eXPie a écrit:

Enfin, je n'ai lu que deux romans de lui, mais franchement... J'avais trouvé rigolo un passage de La Cité des Jarres (page 128 dans l'édition de poche) : Erlendur frappe à la porte d'un gars, Runar. Runar ouvre et se trouve devant notre inspecteur.
Citation :
"Il demanda à Runar s'il se souvenait de lui, ce qui semblait être le cas puisqu'il tenta de refermer la porte immédiatement. Cependant, Erlendur fut le plus rapide et il était entré dans l'appartement avant même que Runar ait eu le temps de lever le petit doigt".
Fascinant, non ? Comment peut-on tenter de "refermer la porte immédiatement", sans avoir le temps de "lever le petit doigt" ? Tenter de faire quelque chose, mais sans bouger... c'est donc qu'il n'a pas pu le tenter... ou bien... Cela m'a laissé dans des abîmes de perplexité (il m'en faut peu).
J'ai imaginé que Erlendur était tellement rapide qu'il est entré, sans même que le gars Runar ne l'ait vu : il a cru qu'il avait réussi à fermer la porte suffisamment vite, mais non, en se retournant, tadam ! l'inspecteur était derrière lui, comme dans un cartoon à la Tex Avery.

Tu lis toujours de cette façon ?
En tous cas , c'est plutôt bien vu ta remarque
J'ai lu "La cité des jarres" et "L'homme du lac" , ce sont de bons polars , mais je n'ai pas été transportée, je ne comprends pas pourquoi on en fait tout un tabac.
C'est la faute du forum (facile), j'essaye de lire attentivement, et puis j'aime bien chercher la petite bête. Very Happy

Oui, c'est pas mal, Indridason, mais pas extraordinaire non plus... je n'ai pas tellement l'habitude des polars, je manque de repères pour juger... Il m'a semblé néanmoins que La Femme en Vert, ce n'est pas vraiment un polar, toute la partie "contemporaine" ne sert finalement à rien du tout. On pourrait enlever toutes ces parties-là, on n'y perdrait vraiment rien.
On a l'impression que la forme polar, dans La Femme en Vert, sert à faire un peu de pagination (et les histoires familiales de l'inspecteur... vraiment ultra-classique), et de prétexte à raconter une histoire dans le désordre (donc à y ajouter de l'intérêt), alors que si l'histoire avait été racontée dans l'ordre, elle ne présenterait vraiment pas le même intérêt : elle est somme toute très banale...
Ca reste pas mal fait, Indridason arrive à peu près (il y a des longueurs, quand même) à maintenir l'intérêt, mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
Eve Lyne
Sage de la littérature
Eve Lyne

Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Arnaldur Indridason [Islande]   Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 EmptyMer 9 Juin 2010 - 20:12

darkanny a écrit:

J'ai lu "La cité des jarres" et "L'homme du lac" , ce sont de bons polars , mais je n'ai pas été transportée, je ne comprends pas pourquoi on en fait tout un tabac.

Ce que j'apprécie chez cet auteur, c'est toute la partie "vie privée" d'Erlendur. Cela rend les polars plus familiers, on est en terrain connu. J'ai le même ressenti que lorsque je lis les histoires du commissaire Brunetti de Dona Leon. Je passe un bon moment avec eux, même si Erlendur est sombre, souvent déprimant.
Revenir en haut Aller en bas
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Arnaldur Indridason [Islande]   Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 EmptyJeu 10 Juin 2010 - 10:10

Moi c'est justement le contraire si il radote trop avec ses soucis de famille y m'énerve, je préfère qu'il reste concentré sur l'intrigue.
Le femme en vert j'ai moyennement aprécié par contre le dernier est pas mal
Revenir en haut Aller en bas
Eve Lyne
Sage de la littérature
Eve Lyne

Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Arnaldur Indridason [Islande]   Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 EmptyJeu 10 Juin 2010 - 10:35

rivela a écrit:
Moi c'est justement le contraire si il radote trop avec ses soucis de famille y m'énerve, je préfère qu'il reste concentré sur l'intrigue.
Le femme en vert j'ai moyennement aprécié par contre le dernier est pas mal

Je comprends tout à fait car la partie vie privée d'Erlendur est importante dans chaque roman. Ce qui m'agace c'est de lire dans le désordre car je connais la suite. Hypothermie a été ma découverte de l'auteur donc je l'affectionne particulièreent et vu que je ne connaissais rien d'Erlendur je n'ai aucunement saturé avec le "radotage".
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 62
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Arnaldur Indridason [Islande]   Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 EmptyJeu 10 Juin 2010 - 10:39

Et moi, ce qui m'intéresse le plus c'est le paysage intérieur de ses romans qui rappelle les paysages extérieurs de l'Islande, désolés, mélancoliques, sublimes.
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 43

Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Arnaldur Indridason [Islande]   Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 EmptyJeu 10 Juin 2010 - 11:06

eXPie a écrit:
darkanny a écrit:
eXPie a écrit:

Enfin, je n'ai lu que deux romans de lui, mais franchement... J'avais trouvé rigolo un passage de La Cité des Jarres (page 128 dans l'édition de poche) : Erlendur frappe à la porte d'un gars, Runar. Runar ouvre et se trouve devant notre inspecteur.
Citation :
"Il demanda à Runar s'il se souvenait de lui, ce qui semblait être le cas puisqu'il tenta de refermer la porte immédiatement. Cependant, Erlendur fut le plus rapide et il était entré dans l'appartement avant même que Runar ait eu le temps de lever le petit doigt".
Fascinant, non ? Comment peut-on tenter de "refermer la porte immédiatement", sans avoir le temps de "lever le petit doigt" ? Tenter de faire quelque chose, mais sans bouger... c'est donc qu'il n'a pas pu le tenter... ou bien... Cela m'a laissé dans des abîmes de perplexité (il m'en faut peu).
J'ai imaginé que Erlendur était tellement rapide qu'il est entré, sans même que le gars Runar ne l'ait vu : il a cru qu'il avait réussi à fermer la porte suffisamment vite, mais non, en se retournant, tadam ! l'inspecteur était derrière lui, comme dans un cartoon à la Tex Avery.

Tu lis toujours de cette façon ?
En tous cas , c'est plutôt bien vu ta remarque
J'ai lu "La cité des jarres" et "L'homme du lac" , ce sont de bons polars , mais je n'ai pas été transportée, je ne comprends pas pourquoi on en fait tout un tabac.
C'est la faute du forum (facile), j'essaye de lire attentivement, et puis j'aime bien chercher la petite bête. Very Happy

Oui, c'est pas mal, Indridason, mais pas extraordinaire non plus... je n'ai pas tellement l'habitude des polars, je manque de repères pour juger... Il m'a semblé néanmoins que La Femme en Vert, ce n'est pas vraiment un polar, toute la partie "contemporaine" ne sert finalement à rien du tout. On pourrait enlever toutes ces parties-là, on n'y perdrait vraiment rien.
On a l'impression que la forme polar, dans La Femme en Vert, sert à faire un peu de pagination (et les histoires familiales de l'inspecteur... vraiment ultra-classique), et de prétexte à raconter une histoire dans le désordre (donc à y ajouter de l'intérêt), alors que si l'histoire avait été racontée dans l'ordre, elle ne présenterait vraiment pas le même intérêt : elle est somme toute très banale...
Ca reste pas mal fait, Indridason arrive à peu près (il y a des longueurs, quand même) à maintenir l'intérêt, mais bon...

je suis d'accord. Indridason, c'est bien mais pas top. Le femme en vert m'avait légèrement agacée. J'ai trouvé le traitement des violences conjugales un peu simpliste. Y'a le méchant mari d'un côté et la gentille victime de l'autre qui aimerait bien partir mais qu'elle peut pas à cause de son très très méchant mari. En vrai, c'est un peu plus compliqué. Là, c'est fait pour faire pleurer dans les chaumières. Et moi, comme j'ai un coeur de pierre (va falloir que je pense à me faire soigner), quand on me dit "là c'est triste, il faut pleurer" ben, ça m'énerve. Et je pleure pas.
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Arnaldur Indridason [Islande]   Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 EmptyJeu 10 Juin 2010 - 11:41

odrey a écrit:
Le femme en vert m'avait légèrement agacée. J'ai trouvé le traitement des violences conjugales un peu simpliste. Y'a le méchant mari d'un côté et la gentille victime de l'autre qui aimerait bien partir mais qu'elle peut pas à cause de son très très méchant mari. En vrai, c'est un peu plus compliqué. Là, c'est fait pour faire pleurer dans les chaumières. Et moi, comme j'ai un coeur de pierre (va falloir que je pense à me faire soigner), quand on me dit "là c'est triste, il faut pleurer" ben, ça m'énerve. Et je pleure pas.
rire
C'est vrai que c'est un peu simpliste... et la jolie histoire d'amour, c'est tellement émouvant...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Arnaldur Indridason [Islande]   Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 EmptyJeu 10 Juin 2010 - 12:37

La femme en vert est celui que j'ai le moins aimé, le côté mélo de l'histoire de la femme battue m'a plutôt agacé.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Eve Lyne
Sage de la littérature
Eve Lyne

Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Arnaldur Indridason [Islande]   Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 EmptyJeu 10 Juin 2010 - 12:50

Les intrigues se ressemblent : un meurtre et une ou plusieurs disparitions dans le même roman. On va en terrain connu. C'est peut-être ça qui explique la lassitude de certains lecteurs. Me concernant j'attends avec impatience son prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Arnaldur Indridason [Islande]   Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 EmptyJeu 10 Juin 2010 - 12:55

Je crois que c'est le genre de livres dont il ne faut pas abuser, mais à petites doses, un de temps en temps, je trouve cette lecture très plaisante. Au-delà de l'intrigue, il y a une sorte d'humour au second degré que j'apprécie.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 43

Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Arnaldur Indridason [Islande]   Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 EmptyJeu 10 Juin 2010 - 13:02

Arabella a écrit:
Je crois que c'est le genre de livres dont il ne faut pas abuser, mais à petites doses, un de temps en temps, je trouve cette lecture très plaisante. Au-delà de l'intrigue, il y a une sorte d'humour au second degré que j'apprécie.

Oui, à petite dose c'est bien. parce que c'est distrayant, que le flic est sympathique et que c'est exotique. Le fait que ça se passe en Islande joue beaucoup dans l'attrait qu'exerce ces romans. C'est un pays qui fait rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 48
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Arnaldur Indridason [Islande]   Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 EmptyJeu 10 Juin 2010 - 19:28

La noirceur que développe Indridason me plait beaucoup. Jusqu'à présent je ne me suis pas trop lassé de ses romans. J'avais particulièrement aimé LA cité de jarre, et La voix aussi. Un peu moins La femme en vert, mais pas beaucoup moins.
Expie, à l'occasion, je te montrerai comment fermer une porte sans avoir le temps de lever le petit doigt ! Laughing

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
krys
Sage de la littérature
krys

Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 61
Localisation : sud ouest

Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Arnaldur Indridason [Islande]   Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 EmptyJeu 10 Juin 2010 - 19:32

à grands coups de pied ? dentsblanches

alors l'Islande ne me fait pas du tout rêver, sauf dans les romans d'Indridason... je ne sais pas si vous avez remarqué, mais quand il est question du temps, c'est presque toujours du froid, du brouillard, de l'humidité... à apprécier quand on est blotti devant sa cheminée, ou allongé au soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Arnaldur Indridason [Islande]   Arnaldur Indridason [Islande] - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Arnaldur Indridason [Islande]
Revenir en haut 
Page 8 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: