Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif ...
Voir le deal
69.99 €

 

 Le printemps du cinéma tchèque (années 60)

Aller en bas 
4 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le printemps du cinéma tchèque (années 60)   Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 EmptyLun 13 Sep 2010 - 14:52

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 28666
Marketa Lazarova (Frantisek Vlacil, 1967)
Filme culte (enfin, pour certains). Une vision du Moyen-Âge très personnelle. De superbes images, c'est incontestable, mais au service de quoi ? D'une histoire hermétique, qui doit bien avoir un sens, à condition de possèder les clés. A périr d'ennui devant cette vaine agitation et cette violence récurrente. Parfois, on pense à Tarkovski et, parfois pas. Le plus souvent, on pense à quelque chose d'autre. Sur 2h38, cela laisse le temps de laisser son esprit vagabonder.
Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Marketa_Lazarova_5_

Le marteau des sorcières (Kladivo na carodjenice, Otakar Vavra, 1970)
Chasse aux sorcières en Bohème, au milieu du 17ème siècle. La folie furieuse de l'Inquisition, les forces de l'obscurantisme en action. Un thème vu ailleurs, mais rarement avec cette force et cette évidence. Le film, par son esthétique et son montage, évoque irrésistiblement les premières oeuvres de Schlöndorff. Douloureux comme une crucifixion. On n'est pas loin du chef d'oeuvre.
Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Cover
Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 S05
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Invité
Invité




Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le printemps du cinéma tchèque (années 60)   Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 EmptyLun 13 Sep 2010 - 16:11

Citation :
Marketa Lazarova (Frantisek Vlacil, 1967)
Filme culte (enfin, pour certains). Une vision du Moyen-Âge très personnelle. De superbes images, c'est incontestable, mais au service de quoi ? D'une histoire hermétique, qui doit bien avoir un sens, à condition de possèder les clés. A périr d'ennui devant cette vaine agitation et cette violence récurrente. Parfois, on pense à Tarkovski et, parfois pas. Le plus souvent, on pense à quelque chose d'autre. Sur 2h38, cela laisse le temps de laisser son esprit vagabonder.
J'ai tout de suite pensé à Tarkovski en lisant ton post (même la photo y fait penser d'ailleurs), et comme j'avais A D O R E Andrei Roublev de Tarkovski, peut-être que j'aimerai également ce film ? Mais le fait que tu nous dises que les superbes images ne servent qu'une histoire bien hermétique me freine beaucoup (Andrei Roublev, ce sont des images sublimes et une histoire sublime qui allait avec !)

Citation :
Le marteau des sorcières (Kladivo na carodjenice, Otakar Vavra, 1970)
Chasse aux sorcières en Bohème, au milieu du 17ème siècle. La folie furieuse de l'Inquisition, les forces de l'obscurantisme en action. Un thème vu ailleurs, mais rarement avec cette force et cette évidence. Le film, par son esthétique et son montage, évoque irrésistiblement les premières oeuvres de Schlöndorff. Douloureux comme une crucifixion. On n'est pas loin du chef d'oeuvre.
Shocked Celui-là, il me le faut !
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 56
Localisation : Lille

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le printemps du cinéma tchèque (années 60)   Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 EmptyLun 13 Sep 2010 - 16:18

traversay a écrit:

Le marteau des sorcières (Kladivo na carodjenice, Otakar Vavra, 1970)
Chasse aux sorcières en Bohème, au milieu du 17ème siècle. La folie furieuse de l'Inquisition, les forces de l'obscurantisme en action. Un thème vu ailleurs, mais rarement avec cette force et cette évidence. Le film, par son esthétique et son montage, évoque irrésistiblement les premières oeuvres de Schlöndorff. Douloureux comme une crucifixion. On n'est pas loin du chef d'oeuvre.
Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Cover
Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 S05

Celui-là me tente bien aussi. J'aime aussi énormément "L'incinérateur de Cadavres" mais je n'ai vu aucun des autres films que tu présentes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le printemps du cinéma tchèque (années 60)   Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 EmptyLun 13 Sep 2010 - 16:24

Si vous avez d'autres titres du même genre, je suis preneuse, alors n'hésitez surtout pas swing
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le printemps du cinéma tchèque (années 60)   Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 EmptyLun 13 Sep 2010 - 17:13

Beaucoup de titres ont été édités par Malavida : http://www.malavidafilms.com/malavida.php
J'ai un peu harcelé ma médiathèque pour qu'elle en achète un maximum. Le prochain sur la liste devrait être Eclairage intime de Passer que je n'ai jamais vu.

Pour que ce qui concerne Marketa Lazarova, j'ai décroché rapidement, mais je pense que les amateurs de Tarkovski devraient adorer. Les critiques sont souvent dithyrambiques (voir sur IMDB).

Le marteau des sorcières, que l'on m'a aimablement prêté, n'est lui disponible qu'en zone 1, avec sous-titres anglais, donc : http://www.amazon.com/Witches-Hammer-Elo-Romancik/dp/B00019JRAO/ref=sr_1_2?s=dvd&ie=UTF8&qid=1284391349&sr=1-2
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
asketoner
Espoir postal



Messages : 19
Inscription le : 21/10/2010

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le printemps du cinéma tchèque (années 60)   Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 EmptyVen 22 Oct 2010 - 0:12

bonjour
avez-vous vu les magnifiques films de Juraj Jakubisko ?
on en parle ici : http://fromafog.blogspot.com/2010/10/les-annees-du-christ-les-oiseaux-les.html
Revenir en haut Aller en bas
http://fromafog.blogspot.com/
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le printemps du cinéma tchèque (années 60)   Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 EmptyVen 22 Oct 2010 - 0:16

asketoner a écrit:
bonjour
avez-vous vu les magnifiques films de Juraj Jakubisko ?
on en parle ici : http://fromafog.blogspot.com/2010/10/les-annees-du-christ-les-oiseaux-les.html

Un seul, mais l'éditeur Malavida vient d'en sortir plusieurs. A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
asketoner
Espoir postal



Messages : 19
Inscription le : 21/10/2010

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le printemps du cinéma tchèque (années 60)   Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 EmptyVen 22 Oct 2010 - 1:46

je vous conseille particulièrement les oiseaux les orphelins et les fous
Revenir en haut Aller en bas
http://fromafog.blogspot.com/
Marko
Faune frénéclectique
Marko


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 56
Localisation : Lille

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le printemps du cinéma tchèque (années 60)   Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 EmptyVen 22 Oct 2010 - 9:53

asketoner a écrit:
je vous conseille particulièrement les oiseaux les orphelins et les fous

Il est disponible en DVD... J'essaierai de le voir.
Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 51l-l910
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le printemps du cinéma tchèque (années 60)   Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 EmptyMer 23 Fév 2011 - 15:56

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Valerie_a_tyden_divu

Valérie au pays des merveilles (Valerie a tyden divu, Jaromil Jires, 1970)
Un conte de fées ... pour adultes avertis. Tourné en pleine "normalisation" tchécoslovaque, le film de Jires, remarqué pour son adaptation de La plaisanterie de Kundera, un an plus tôt, est au croisement des genres : érotique, fantastique, onirique, allégorique et tout autre adjectif en ique. Il flirte sans vergogne avec des sujets tabous, pédophilie et inceste, avec une sorte d'innocence éthérée. Visuellement, c'est somptueux. La partition musicale de Lubos Fiser est admirable. Pourtant, tout en étant admiratif, on reste de marbre devant ces nymphes tentatrices et ces vampires goulus. Un film débridé qui est plus dans le registre de l'esthétisme que dans celui de l'émotion. Il y en a qui aiment.

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Bscap0024Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Bscap0050
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le printemps du cinéma tchèque (années 60)   Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 EmptySam 19 Mar 2011 - 15:43

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 L_60543_9a818db5

Eclairage intime (Intimni osvetleni, Ivan Passer, 1965)
Premier et unique long-métrage tourné en Tchécoslovaquie par Ivan Passer. Considéré comme l'un des chefs d'oeuvre de la nouvelle vague tchèque au même titre que Les amours d'une blonde et L'as de pique de Forman, dont Passer est d'ailleurs co-scénariste. La réputation du film est un peu surfaite, à mon humble avis. Il n'y a pas d'intrigue à proprement parler, Eclairage intime parle du temps qui passe, des rêves perdus, de la recherche de moments du bonheur du quotidien. Une partie de campagne agréable, sans le talent d'un Renoir. Eternel rebelle, Passer quitta la Tchécoslovaquie en 1968. Sa carrière aux Etats-Unis, guère couronnée de succès publics, a cependant montré qu'il était un cinéaste doué, capable de réaliser de grands films (Cutter's Way), en marge du système hollywoodien.

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Czech-intimate
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le printemps du cinéma tchèque (années 60)   Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 EmptyMar 16 Aoû 2011 - 16:07

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 00931710

Vive la République (At' zije Republika, Karel Kachyna, 1965)
Présent, passé et fantasmes se mélangent au gré de l'imagination d'un jeune tchèque pris dans la tourmente de la guerre, entre retraite allemande et avancée russe. Le dosage réalisme/onirisme fonctionne pendant une heure avant de s'essouffler. Trop systématique. L'oeuvre de Karel Kachyna, dominée par L'oreille (1970), est riche de plus de 80 films. A suivre donc...

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 At-c5b10
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le printemps du cinéma tchèque (années 60)   Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 EmptyMar 16 Aoû 2011 - 22:18

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 600ful11

Fin de l'agent W4C par l'intermédiaire du chien de Monsieur Foustka (Konec agenta W4C prostrednictvím psa pana Foustky, Vaclac Vorlicek, 1967)
Au sein de la nouvelle vague tchèque, plutôt sérieuse, Vorlicek est le joyeux luron, spécialisé dans le détournement des stéréotypes occidentaux. Ici, il s'attaque à la parodie du film d'espionnage. Des cadavres à la pelle, une poignée de poupées girondes et un James Bond local qui se balade avec son réveil matin, bourré de gadgets multi-fonctions. Malgré un manque de rythme évident, le film est tout à fait réussi, si on aime l'humour absurde, estampillé Europe centrale. Quant au chien du titre, il est phénoménal, quoiqu'un peu cabot.

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Konec-10
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le printemps du cinéma tchèque (années 60)   Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 EmptyVen 20 Juil 2012 - 13:20

Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Navrat10

Le retour du fils prodigue (Navrat ztraceneho syna, Evald Schorm, 1967)
Signé d'un des réalisateurs les plus engagés en politique de l'époque, le film dresse le portrait d'un homme incapable de s'insérer dans la société tchécoslovaque. Une crise existentielle à l'image de l'état du pays. Une oeuvre consacrée au couple, également, particulièrement noire et pessimiste. Situé en quasi intégralité dans un hôpital psychiatrique, un film déconseillé aux personnes dépressives.
Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Navrat11
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Contenu sponsorisé





Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le printemps du cinéma tchèque (années 60)   Le printemps du cinéma tchèque (années 60) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le printemps du cinéma tchèque (années 60)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Printemps du Cinéma
» Je recherche
» "Personnages désespérés"
» Annie Ernaux
» A la recherche: les années folles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio-
Sauter vers: