Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-57%
Le deal à ne pas rater :
Chromebook Lenovo IdeaPad Slim 3 14” FHD 4 Go / 128 Go (ODR de ...
99.99 € 229.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -42%
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable ...
Voir le deal
319.99 €

 

 David Mamet

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo


Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

David Mamet Empty
MessageSujet: David Mamet   David Mamet EmptyLun 21 Mai 2012 - 17:38

David Mamet Ab26

David Alan Mamet est un acteur, producteur, réalisateur, scénariste, auteur et essayiste américain, né le 30 novembre 1947 à Chicago, dans l'Illinois (États-Unis).

Biographie
Ses parents sont des Juifs originaires de Russie. Son père est un avocat spécialisé en droit du travail et sa mère, enseignante. David a étudié au collège Goddard, dans le Vermont.
Ses œuvres cinématographiques sont réputées pour leurs dialogues crus, parfois vulgaires, mais néanmoins intelligents, ainsi que pour leur exploration de la masculinité. Il a été nommé aux Tony Award pour Glengarry Glen Ross (1984) et Speed-the-Plow (1988), et aux Oscars en tant que scénariste de The Verdict (1982) et de Wag the Dog (1997).
Il écrit aussi sur le judaïsme et la culture juive, ses livres les plus récents dans le domaine étant The Old Religion (1997), un roman sur le lynchage de Leo Frank, accusé d'avoir violé et tué une jeune fille dans son usine (en réalité, une version moderne de l'accusation de crime de sang contre les Juifs), Five Cities of Refuge: Weekly Reflections on Genesis, Exodus, Leviticus, Numbers and Deuteronomy (2004), une série de sermons sur la section hebdomadaire de la Torah, écrit en collaboration avec le rabbin réformé Lawrence Kushner, et The Wicked Son (2006), une étude sur la haine de soi juive et l'antisémitisme.
En France, son théâtre est adapté par le dramaturge Pierre Laville, dont il est l'adaptateur aux États-Unis.
Source : wikipedia


Tiens.. et si on restait dans l'esprit: personnes intéressantes de Chicago Wink
Je suis vraiment étonnée qu’on ne parle pas en premier lieu de lui comme auteur de pièces de théâtre.. parce que c’est ce qu’il est tout d’abord pour moi.. mais bon..
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo


Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

David Mamet Empty
MessageSujet: Re: David Mamet   David Mamet EmptyLun 21 Mai 2012 - 17:38

David Mamet Zz48
L’Honneur des Winslow

Citation :
Synopsis
1912. Alors qu'il prepare l'union de sa fille, Catherine, avec le jeune Watherstone, Arthur Winslow est tout a coup accapare par un autre probleme. Son plus jeune fils, Ronnie, vient d'etre renvoye de l'ecole navale d'Osbourne sous le coup d'une accusion de vol. Mais le jeune garcon est formel. Il n'a pas derobe le mandat postal de cinq shillings. Des lors, Arthur va consacrer toute ses forces a lever les charges qui pesent sur son fils. Ce qui signifie qu'il va devoir lutter contre l'Amiraute et la Couronne qui, selon la loi, ne peuvent pas se tromper.
Source : allocine

David Mamet Ab10
Guy Edwards dans le rôle du jeune Ronnie

Basé sur une pièce de théâtre de Terence Rattigan (scénario pour ce film: David Mamet) et le tout est basé sur un cas existant : George Arcer-Shee cadet à Osborne en 1908
(dans le film, Mamet avance les faits de 4 ans, tandis qu’en vérité, George Arcer-Shee avait en réalité l’âge lors du déclenchement des hostilités pour partir en guerre, ce qu’il a fait. Il n’en est pas revenu de cette guerre !)

C’est la 2e fois que cette pièce a été adaptée en film (première version date de 1948)


Je pense que le sujet de ce film est moins de prouver la culpabilité ou l’innocence de ce garçon, mais le droit de se battre contre des institutions dont on est accusé sans pouvoir se défendre.

Sublime mise en scène, surtout la vie de famille, qui est en quelque sorte détruite, ou disons, quand même bien démontée, lors de ces événements, l'équipe d'acteurs avec surtout le personnage de l’avocat (hmmmmm… subliment joué par Jeremy Northam)..

On y passe un très bon moment !

David Mamet Ab25
Jeremy Northam et Rebecca Pidgeon (2e femme de David Mamet)
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

David Mamet Empty
MessageSujet: Re: David Mamet   David Mamet EmptyLun 21 Mai 2012 - 18:54

Grand merci pour ce fil Kenavo! Je ne connaissais pas cet auteur, découvert avec cette pièce Race vue récemment Ici

Je compte bien voir une autre de ses productions un de ces jours...
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal


Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 43
Localisation : Tours

David Mamet Empty
MessageSujet: Re: David Mamet   David Mamet EmptySam 11 Jan 2014 - 17:43

David Mamet Homici10

Homicide (1991)

   Une arrestation de dealer qui tourne mal, une prise de bec avec le FBI, et cette histoire de policier bute sur un autre homicide. Le meurtre d'une vieille commerçante dans un quartier pourri. Mener les deux de fronts pour Bobby Gold (Joe Mantegna) s'annonce difficile, la recherche du dealer qui a tué deux policiers ne l'intéressera finalement pas tant que l'autre affaire.

   Avant ça nous ne sommes pas dans le buddy-movie malgré la camaraderie (avec Tim Sullivan/William H. Macy pour équipier) on est plus dans le polar très dur, d'ailleurs dans ce film il n'y aura que boulot et enquêtes. Bobby Gold est le négociateur de service, c'est un flic dur mais à contretemps, il absorbe les coups. La vieille dame assassinée révèle un étonnant passé de militante et trafiquante d'arme et sa riche famille juive semble menacée elle aussi. La partie "conspiration" du film est moins réussie que l'interrogation communautaire. On aperçoit dans le film une communauté indéfinie autour du groupe "mixte" de policier et une communauté noire, une communauté juive et une communauté blanche extrémiste néo-nazie. Notre policier a l'air un peu ailleurs ou pas tout à fait à sa place est choqué par la découverte de la communauté juive. Ayant subit un "racisme ordinaire" toute sa vie, ce qui l'a potentiellement conduit à son état résigné d'absorption de tout ce qui vient pour améliorer les choses si possible sans son flingue, il croit pouvoir se reconnaitre ou se redécouvrir dans cette communauté qui en fin de compte lui restera hermétique. Le laissant tout aussi seul et pire si affinités...

   A part la phase de conspiration qui fait un peu too much même si pas trop mal foutue et l'avant final un peu classique ça donne quand même un film très solide et assez impressionnant qui dénote joyeusement de certains clichés. Tout se jouant sur la dérive plutôt marginale de ce héros qui n'est pas tout à fait lui même et sur l'opposition brutale qui est sans cesse renvoyée à son existence.


David Mamet Homici11
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal


Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 43
Localisation : Tours

David Mamet Empty
MessageSujet: Re: David Mamet   David Mamet EmptyLun 23 Fév 2015 - 13:34

kenavo a écrit:
Je suis vraiment étonnée qu’on ne parle pas en premier lieu de lui comme auteur de pièces de théâtre.. parce que c’est ce qu’il est tout d’abord pour moi.. mais bon..

Je ne le connais toujours que comme cinéaste mais à voir son premier film en tant que réalisateur on pense beaucoup théâtre :


David Mamet 2336010

House of Games / Engrenages (1987)

avec : Lindsay Crouse, Joe Mantegna


Une psy à succès mais un peu coupée du monde vit de plus en plus mal certaines confrontations avec ses patients. Quand un joueur compulsif sort une arme elle décide de se mouiller pour le sortir d'un mauvais pas. Une occasion aussi de se découvrir elle même aux contacts d'une petite bande d'arnaqueurs...

Jouant d'une ambiance assez fraiche et réservée, le film esquisse un pas vers la comédie romantique un rien malhonnête avant de jouer une carte plus noire. On sent l'écriture précise et avec l'appui d'un timing en retenue ça marche assez bien. Il y a un décalage voir un doute entretenu qui donne un charme indéniable au film. Ce qu'il faut en tout cas pour que les personnages puissent gagner en visions subjectives.

Un bel exemple de film usant et abusant de faux semblants et qui conserve un certain piquant. Drôle d'ambiance distante mais curieuse à travers le jeu de Lindsay Crouse, très écrit et manipulateur... mais ça marche bien !
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal


Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 43
Localisation : Tours

David Mamet Empty
MessageSujet: Re: David Mamet   David Mamet EmptyJeu 12 Mar 2015 - 7:15

un film qui n'a pas l'air d'avoir traversé l'Atlantique faute à un sujet pas encore assez à la mode ou à des "mixed reviews" comme on dit ?



New York Times plutôt positif

(malheureusement pas trouvé la bande-annonce alternative en qualité qui ne fait pas mal aux yeux, bande-annonce qui fait plus classique).
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal


Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 43
Localisation : Tours

David Mamet Empty
MessageSujet: Re: David Mamet   David Mamet EmptyMer 22 Juil 2015 - 22:22

David Mamet Sparta10

Spartan

On part en sens inverse de ce qu'on a vu précédemment. Une dose non négligeable d'action rondement menée, un certain suspens quand même et puis Val et ses amis (ou pas) ne sont pas super causants... Ce qui vaut peut-être mieux pour préserver un peu de fraîcheur à ce kidnapping de fille de qui fait passer notre super soldat obéissant de l'enquête de police au coup de force et au complot de plus haut niveau.

Un peu bidon au final c'est clair mais ça avance et les acteurs (William H. Macy et Ed O'Neil (Bundy) en seconds rôles par exemple) tiennent la route et la dose de grand guignol n'excède pas la relative sécheresse de l'action. Dispensable et oubliable mais efficace.

Manque le piquant d'un film mieux écrit, hihi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





David Mamet Empty
MessageSujet: Re: David Mamet   David Mamet Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
David Mamet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Race de David Mamet
» David Fincher
» David Cronenberg
» David Sala
» David Fulmer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: