Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Yusuf Atilgan [Turquie]

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Yusuf Atilgan [Turquie] Empty
MessageSujet: Yusuf Atilgan [Turquie]   Yusuf Atilgan [Turquie] Icon_minitimeJeu 12 Juin 2014 - 12:08

Yusuf Atilgan [Turquie] A685

Yusuf Atilgan (1921 - 1989) était un écrivain turc.
Il est considéré comme un des pionniers du roman turc modern. Ses romans avaient un style psychologique qui creusaient dans des sujets comme la solitude, interrogateur, sens de la vie.

source et suite


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Yusuf Atilgan [Turquie] Empty
MessageSujet: Re: Yusuf Atilgan [Turquie]   Yusuf Atilgan [Turquie] Icon_minitimeJeu 12 Juin 2014 - 12:08

Yusuf Atilgan [Turquie] Aa46
L’homme désœuvré
Citation :
Présentation de l’éditeur
Flâneur, amoureux maladroit et désabusé, le personnage de ce livre est très éloigné des idéaux masculins de la république kémaliste. Outsider jouisseur et angoissé, il promène sa quête de beauté sur les rives du Bosphore, dans les ruelles d’Istanbul, et dérive ainsi, au fil du temps, sans jamais croire à l’amour. Amant insaisissable des femmes de passage, cet homme est à lui seul une fulgurance d’émotions partagées.

Occupant pour le lecteur turc la même place que L’Étranger de Camus dans la littérature française, ce livre paraît en 1959 à Istanbul. Il bouleverse d’emblée le paysage romanesque, où dominent alors et depuis la guerre la littérature villageoise et le roman psychologique teinté d’existentialisme.

Pendant ma lecture je me suis souvent demandée si j’avais plus envie de taper le narrateur ou seulement de le plaindre pour son incapacité de trouver ce qu’il cherchait……

Mais puisqu’il est à la recherche « du grand amour parfait » on peut s’imaginer que sa recherche reste de toute façon sans succès. Etant assez intelligent, il aurait pu le savoir lui-même…

Mais l’auteur se fait le plaisir de le chasser pendant une année (le livre est divisé en quatre parties, titrée d’après les saisons) à travers Istanbul et c’est tout à fait jouissif comme lecture

En plus il sème un brin d’ironie dans le tout puisque lors des premières pages notre héros croit avoir aperçu sa « femme idéale » mais la perd de vue… et bien qu’il la revoit tout au cours du livre, ce n’est seulement le lecteur qui va le savoir puisque C. (l’auteur ne lui a pas donné de nom, ni à cette femme qui porte la lettre B.) est toujours occupé lors de ces moments de penser à autres choses, courir après d’autres femmes…


La traduction allemande de ce livre se trouvait depuis un bon moment dans ma PAL et j’ai profité de l’occasion de la parution française de le lire. Inutile de dire que je préfère de loin la couverture de mon livre
Yusuf Atilgan [Turquie] A686

peinture de Hale Asaf (1905-1938), seule femme faisant partie du premier groupe de peintres indépendants turcs

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Yusuf Atilgan [Turquie] Empty
MessageSujet: Re: Yusuf Atilgan [Turquie]   Yusuf Atilgan [Turquie] Icon_minitimeJeu 12 Juin 2014 - 13:01

Une thématique qui rappelle beaucoup l'univers du cinéaste Nuri Bilge Ceylan qui s'en est peut être inspiré. En même temps c'est très universel.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Yusuf Atilgan [Turquie] Empty
MessageSujet: Re: Yusuf Atilgan [Turquie]   Yusuf Atilgan [Turquie] Icon_minitimeJeu 12 Juin 2014 - 16:19

Je ne connais pas cet auteur, mais je pense que Pamuk est  l' arbre qui cache la foret d' écrivains
turcs, poètes et romanciers..

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Yusuf Atilgan [Turquie] Empty
MessageSujet: Re: Yusuf Atilgan [Turquie]   Yusuf Atilgan [Turquie] Icon_minitimeJeu 12 Juin 2014 - 16:38

bix229 a écrit:
Je ne connais pas cet auteur, mais je pense que Pamuk est  l' arbre qui cache la foret d' écrivains
turcs, poètes et romanciers..
L'écriture de Yusuf Atilgan est bien antérieure apparemment. Ils partagent en tout cas l'hüzün, ce spleen existentiel qui circule beaucoup d'une œuvre à l'autre.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Yusuf Atilgan [Turquie] Empty
MessageSujet: Re: Yusuf Atilgan [Turquie]   Yusuf Atilgan [Turquie] Icon_minitimeJeu 12 Juin 2014 - 17:46

Marko a écrit:
Une thématique qui rappelle beaucoup l'univers du cinéaste Nuri Bilge Ceylan qui s'en est peut être inspiré. En même temps c'est très universel.
Ce parrallèle ne peut que me motiver à lire cet auteur !
 jemetate Où vais je trouver le temps ?
Atroce de fréquenter les parfumés !

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Yusuf Atilgan [Turquie] Empty
MessageSujet: Re: Yusuf Atilgan [Turquie]   Yusuf Atilgan [Turquie] Icon_minitimeJeu 12 Juin 2014 - 18:51

Marko a écrit:
bix229 a écrit:
Je ne connais pas cet auteur, mais je pense que Pamuk est  l' arbre qui cache la foret d' écrivains
turcs, poètes et romanciers..
L'écriture de  Yusuf Atilgan est bien antérieure apparemment. Ils partagent en tout cas l'hüzün, ce spleen existentiel qui circule beaucoup d'une œuvre à l'autre.
Je sais, oui. Les écrivains de cette époque là existent et m' interessent à présent. Depuis que j' ai lu
des écrivains comme Sait Faik ou Necati Cumali...
Et ça tombe bien, parceque des éditeurs aussi importants que Actes Sud s' y interessent aussi.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
silou
Agilité postale
silou

Messages : 601
Inscription le : 24/05/2012
Localisation : centre

Yusuf Atilgan [Turquie] Empty
MessageSujet: Re: Yusuf Atilgan [Turquie]   Yusuf Atilgan [Turquie] Icon_minitimeLun 21 Juil 2014 - 13:20

L'hôtel de la mère patrie
Yusuf Atilgan [Turquie] 41JBRTTSYKL._SY344_BO1,204,203,200_

Publié en Turquie en 1973 et en France en 1992 aux éditions Solin (Actes Sud), traduction et postface de Fréda Fidan (184 pages).

Ce roman a été adapté au cinéma par le réalisateur turc Ömer Kavur sous le titre L'hôtel "mère patrie ", sorti en 1986.

4ème de couverture

Citation :
Yusuf Atilgan, mort en 1989, était le contraire d'un écrivain prolixe. Deux romans, un recueil de nouvelles, quelques contes ont suffi à lui assurer la célébrité.
Contrairement à nombre d'auteurs dont il souriait volontiers, il n'avait pas le culte de la chose littéraire, allant jusqu'à affirmer ne jamais emporter de quoi écrire quand il sortait de chez lui : " J'écris de temps à autre, disait-il, quand j'ai envie de parler de moi, des gens que je connais... "
Lecteur attentif, Yusuf Atilgan, qui appréciait les grands auteurs américains, était très au fait de toutes les inventions narratives du roman contemporain. Avec l'Hôtel de la mère patrie, il devait tenter et réussir la synthèse de la modernité occidentale et de la tradition épique et orale de la littérature turque.
Huis clos mortifère, ce roman narre la déchéance d'un homme, gérant d'un petit hôtel d'un bourg de l'Ouest anatolien (sans doute Manisa) à qui une cliente de passage, entr'aperçue, révèle tout d'un coup l'inanité de son existence.
Inextricablement mêlée à une trame policière où l'auteur montre le lent passage de son personnage dans la folie délirante et meurtrière, c'est une vue en coupe de toute une société, une métaphore du destin d'une grande famille ottomane, victime d'une évolution voulue par Atatürk qui transforme peu à peu tout le pays, effaçant les repères traditionnels.


Tout débute gentiment, même si dès le premières lignes on sent bien qu'il y a quelque chose qui cloche, sans trop comprendre quoi.
On suit, jour après jour  "Lundi, mardi,  jeudi " la vie apparemment paisible, mais tout de même totalement solitaire, de Zebercet, le gérant de l'hôtel de mère patrie, "vendredi" cela commence à véritablement se gripper...

C'est un court et oppressant récit. La montée de cette folie auto-destrice est parfaitement rendue, je suis restée en apnée pendant un tiers du récit (seulement 60 pages), impressionnant !

Je vais tout de même prendre une bonne bouffée d'air, avant de m'attaquer à L'homme désoeuvré .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Yusuf Atilgan [Turquie] Empty
MessageSujet: Re: Yusuf Atilgan [Turquie]   Yusuf Atilgan [Turquie] Icon_minitimeVen 31 Oct 2014 - 20:15

L'homme désoeuvré

Un homme désoeuvré, c'est à dire n'ayant pas besoin de travailler, ayant tout son temps pour lui, consacre le plus clair de ce temps à se promener, tout en cherchant l'amour de sa vie, la femme parfaite, qui pourra le satisfaire. Il s'attache à telle ou telle, mais rapidement il s'avère que ce n'est pas celle qu'il cherche, peut être s'agit il de B, qu'il croise plusieurs fois dans ses pérégrinations. Mais au final, la quête impossible et vaine lui est indispensable, bien plus que de trouver l'impossible.

Un livre dense et personnel, l'univers de l'auteur est particulier et pas très riant, même s'il y a un humour, un peu du désespoir, et que cela peut être drôle par moments, tellement notre héros se met dans des postures impossibles. C'est au final la description d'une souffrance, qui se masque sous des manies et des lubies. Il est plutôt pathétique notre personnage, ce qui fait qu'on lui pardonne des comportements guerre sympathiques pour les autres, et en particulier pour les femmes qu'il poursuit, à la recherche de l'unique. Et qui finissent par comprendre qu'il vaut mieux éviter cet homme à qui le bonheur semble impossible.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Yusuf Atilgan [Turquie] Empty
MessageSujet: Re: Yusuf Atilgan [Turquie]   Yusuf Atilgan [Turquie] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Yusuf Atilgan [Turquie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Turquie : flore
» Turquie : aspendos
» Armée Turque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: