Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Pascal Quignard

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34 ... 39  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pascal Quignard - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 33 EmptyVen 23 Nov 2012 - 11:32

swallow a écrit:
Pour la liste que tu donnes Coline, des OMBRES ERRANTES, il faut ajouter VIE SECRÈTE (tome VIII), car Pascal Quignard vient de remanier cette liste.
[...]Cette liste figure sur "Du même auteur" sur les Desarçonnés (Grasset).
Ou bien s´agit-il d´une histoire de gros-sous? Vie secrète continue a appartenir à Gallimard, quand la compagne de Quignard ( Martine Saada de Grasset) a main-mise sur tous les autres tomes des Ombres errantes ( Ière publication, car après il y a Folio qui est de Gallimard, mais c´est du poche et par exemple pour la Barque silencieuse, il a fallu attendre 2 ans avant qu´elle ne soit publiée en "poche".
Que chacun choisisse l´explication qu´il préfère pour ce nouvel agencement ( estime accordée au lecteur ou histoire guerre de monopole de maisons d´édition?). Peu importe, mais j´ai toujours la manie de regarder l´envers du décor, et les Parfumés qui travaillent dans les librairies, bibliothèques doivent en savoir bien plus long que moi sur ces mystères de chamboulements de chronologie.
Je n'avais pas fait attention. Merci de cette précision et de ce "bouleversement" dont les raisons, en effet, nous échappent...
Revenir en haut Aller en bas
san.romain
Envolée postale
san.romain

Messages : 190
Inscription le : 08/11/2012
Age : 26
Localisation : Marseille

Pascal Quignard - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 33 EmptyVen 23 Nov 2012 - 19:43

Ses titres sont tellement mystérieux !

Ombres errantes et vie secrète... Il nous plonge immédiatement dans un monde
étrange/étranger, plein de surprises Very Happy

Les ombres errantes.. on veut tout de suite entrer dans le livre pour dévoiler le secret
qui s'y cache, et Vie secrète encore plus ! :)

Je vais faire le plein de Quignard pour les vacances !
Revenir en haut Aller en bas
http://art-scelle.blogspot.fr
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Pascal Quignard - Page 33 Empty
MessageSujet: LES DÉSARÇONNÉS.   Pascal Quignard - Page 33 EmptySam 24 Nov 2012 - 18:26

LES DESARÇONNÉS:

7e volet du Dernier ROyaume. Pascal Quignard continue à avancer, chaque recueil plus intime, son phrasé plus beau et les cascades de ses mots plus sauvages. Son invitation à l´Adieu aux armes des volumes précédents se fait maintenant plus soutenu, presque un appel. Déserter en silence, abandonner la meute, sans spectacle ni démonstration, et de nos démissions dépendront peut-être les premiers rayons de liberté. ICI
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pascal Quignard - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 33 EmptySam 24 Nov 2012 - 19:19

swallow a écrit:
LES DESARÇONNÉS:

7e volet du Dernier ROyaume. Pascal Quignard continue à avancer, chaque recueil plus intime, son phrasé plus beau et les cascades de ses mots plus sauvages. Son invitation à l´Adieu aux armes des volumes précédents se fait maintenant plus soutenu, presque un appel. Déserter en silence, abandonner la meute, sans spectacle ni démonstration, et de nos démissions dépendront peut-être les premiers rayons de liberté. ICI

Ton lien est très propre Swallow, bravo!
Le problème st qu'il est difficile d'accès (il me semble qu'il faut s'abonner)
Revenir en haut Aller en bas
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Pascal Quignard - Page 33 Empty
MessageSujet: Lien propre et lien libre.   Pascal Quignard - Page 33 EmptyDim 25 Nov 2012 - 9:35

Ma conclusion ( " a la Miss Marple"), c´est que ce site (www.letemps.ch) a vu une possibilité de racoller de la clientèle d´élite ( LES PARFUMÉS, quand il a su que son lien allait figurer sur un Forum littéraire).
Car j´ai cliqué sur le même lien pour facebook, et là (grosse clientèle de gens paresseux qui ne lisent que les gros titres) il a laissé le lien libre. On ne demande rien à personne, on lit directement l´article sur Quignard depuis FB.
J´ai eu de la chance, je n´ai pas eu à m´inscrire, quand j´ai lu l´article sinon, je ne l´aurais jamais lu.
Ce qui m´a amusée, c´est qu´a la fin de l´article, on peut cliquer, et envoyer directement un message à l´auteur. Mais je n´ai pas compris s´il s´agissait de l´auteur de l´article, ou de l´auteur du livre en question. Car RIEN ne l´indique. Toujours la pétaudière d´internet. Ni le binaire n´aura raison d´eux scratch
Je vous tiens au courant si c´est Quignard ou la journaliste qui répond. Il fallait foncer pour trancher. Wait and see.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pascal Quignard - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 33 EmptyDim 25 Nov 2012 - 14:09

Je suppose que tu préférerais l'un plutôt que l'autre... rire
Mais c'est déjà bien si tu reçois une réponse. Tiens-nous au courant.

Revenir en haut Aller en bas
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Pascal Quignard - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 33 EmptySam 15 Déc 2012 - 18:44

Tous les Matins du Monde
Pascal Quignard


Un bien élégant roman, joliment écrit avec des phrases parfois splendides sur la musique. J’ai dégusté cet ouvrage très court avec gourmandise. Quignard et son maniérisme me plaisent bien. Ici il a bien su dépeindre l’insondable chagrin lié à la mort que seule la musique permet de décrire.
C’est mon troisième roman de lui, et pour l’instant celui que je préfère est toujours ‘Le Salon Du Wurtemberg’. ‘Villa Amalia’ m’avait laissée un peu sur ma faim.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.


Dernière édition par domreader le Dim 16 Déc 2012 - 9:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Pascal Quignard - Page 33 Empty
MessageSujet: LES ARMES   Pascal Quignard - Page 33 EmptySam 15 Déc 2012 - 20:45

Les désarçonnés.

Atroce fusillade à Newtown (Connecticut) et je reviens sur le chapitre LIV des Desarçonnés ( pour moi l´épicentre du livre), avec le passage de Quignard sur la métayère de Rodez.
La métayère ne prendra la parole, lors de sa déposition au greffier, après le crime, que pour dire " qu´il valait mieux que les fusils n´éxistent pas". Ce à quoi son frère répondra " Si les fusils n´existaient pas, ce qui est arrivé ne serait jamais arrivé".
Comme les medias ont déjà recommencé à nous bombarder à coup de débats sur les armes et comme nous aurons droit aux brillantes conclusions sur les difficultés des enfants de divorcés... J´en reste sur ce que Quignard appelle la pudeur du langage, et le doute emis par tout ce qu´une bouche peut insinuer quand elle commet l´erreur de faire confiance au langage et qu´elle tente vaniteusement d´expliquer ce qui demeurera inconcevable.
Un très beau chapitre sur ce qui ne pourra jamais être confié á la langue et qui restera nécessairement incompris. C´est le fusil qui appelle la mort.
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Pascal Quignard - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 33 EmptyJeu 27 Déc 2012 - 14:28

Villa Amalia

C’est le second livre de l’auteur qui me passe entre les mains, sorte de repêchage après la déconvenue de Tous les matins du monde. J’ai le souvenir d’avoir vu le film, le souvenir de pas en avoir un mauvais souvenir, mais cela s’arrête là.

Je reconnais à Monsieur Quignard une plume agréable à lire, un texte aéré. Mais est-ce vraiment suffisant pour qu’à mon sens cela fasse un bon et grand livre ? Assurément non, il me faut également un scénario et des personnages marquants, quitte à être moins exigeant sur l’écriture ou du moins les fioritures linguistiques ou stylistiques qui intéressent davantage les littéraires, et qui, en ce qui me concerne, me touchent nettement moins

Si l’histoire aurait pu être passionnante, et, si les personnages auraient pu me toucher, le style de Monsieur Quignard n’a pas eu l’effet escompté. J’ai trouvé tout cela froid, décousu. Ann, musicienne, compositrice n’a pas su m’atteindre ; elle m’a été même antipathique.
Les paysages sont bien évoqués, mais l’humain, dans ce livre n’a pas la place qu’il mérite.
Si je reverrai avec plaisir le film éponyme, persuadée, qu’à nouveau les images me parleront infiniment mieux que les mots, l’aventure avec Monsieur Quignard s’arrêtera là .
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pascal Quignard - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 33 EmptyJeu 27 Déc 2012 - 19:22

mimi54 a écrit:
l’aventure avec Monsieur Quignard s’arrêtera là

Ah...Dommage mimi!...Mais Quignard, c'est un peu spécial...Il a ses adeptes et ceux qui le rejettent... jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Pascal Quignard - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 33 EmptyJeu 27 Déc 2012 - 19:44

coline a écrit:
mimi54 a écrit:
l’aventure avec Monsieur Quignard s’arrêtera là

Ah...Dommage mimi!...Mais Quignard, c'est un peu spécial...Il a ses adeptes et ceux qui le rejettent... jypeurien
Il y tant d'autres auteurs qui me feront passer de meilleurs moments....

Peut-être trouve t-il son public vers des littéraires qui ont une sensibilité spéciale pour les lettres, et des codes que d'autres n'ont pas. C'est ainsi; je n'en suis pas fâchée.
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pascal Quignard - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 33 EmptyJeu 27 Déc 2012 - 20:00

C'est juste une question de sensibilité à un auteur ou pas...
On ne sait pas comment ça marche les affinités...
Mais comme tu le dis, il y a tant d'auteurs!... content
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Pascal Quignard - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 33 EmptyJeu 27 Déc 2012 - 20:11

côté style c'est plus consistant si on prend des titres plus anciens comme Les escaliers de Chambord (si je me fie à cette seule lecture), on retrouve "tout" mais ça donne une épaisseur bienvenue avais-je trouvé.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pascal Quignard - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 33 EmptyJeu 27 Déc 2012 - 21:11

Animal a écrit:
côté style c'est plus consistant si on prend des titres plus anciens comme Les escaliers de Chambord (si je me fie à cette seule lecture), on retrouve "tout" mais ça donne une épaisseur bienvenue avais-je trouvé.


Oui, tu as raison Animal, c'est plus "épais" , moins froid, moins déroutant peut-être...

Sinon, j'avais pensé mimi que si tu voulais lui accorder une dernière chance un jour, tu pourrais lire La haine de la musique. Non, ne bondis pas, tu sais combien comme toi il aime la musique! Very Happy
Ce sont des petits traités sur la musique et c'est un moyen d'aborder l'autre versant de son oeuvre, celui qui n'est pas romanesque.

Fantaisie héroïque a écrit:
J'ai lu récemment mon deuxième Quignard : La haine de la musique. Ce livre se compose de fragments, sortes d'essais où Quignard réfléchit à la notion de musique, à son importance au fil des siècles (il aborde notamment l'antiquité et analyse la présence de la musique dans les récits d'Ovide ou d'Homère); mais les textes ne suivent pas un ordre spécifiquement chronologique, aussi on peut les lire dans le désordre sans aucun problème. Le texte où il dit qu'il ne souhaitera aucune musique lors de son enterrement mais seulement du silence ("On m'aura dit adieu si on s'est tu"), m'a marquée.

J'en ai moi-même parlé, et cité pas mal d'extraits en page 1 de ce fil.

« Quand la musique était rare, sa convocation était bouleversante comme sa séduction vertigineuse. Quand la convocation est incessante, la musique repousse. Le silence est devenu le vertige moderne. Son extase. J'interroge les liens qu'entretient la musique avec la souffrance sonore. »
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Pascal Quignard - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 33 EmptyJeu 27 Déc 2012 - 21:35

coline a écrit:
Animal a écrit:
côté style c'est plus consistant si on prend des titres plus anciens comme Les escaliers de Chambord (si je me fie à cette seule lecture), on retrouve "tout" mais ça donne une épaisseur bienvenue avais-je trouvé.


Oui, tu as raison Animal, c'est plus "épais" , moins froid, moins déroutant peut-être...

Sinon, j'avais pensé mimi que si tu voulais lui accorder une dernière chance un jour, tu pourrais lire La haine de la musique. Non, ne bondis pas, tu sais combien comme toi il aime la musique! Very Happy
Ce sont des petits traités sur la musique et c'est un moyen d'aborder l'autre versant de son oeuvre, celui qui n'est pas romanesque.

Fantaisie héroïque a écrit:
J'ai lu récemment mon deuxième Quignard : La haine de la musique. Ce livre se compose de fragments, sortes d'essais où Quignard réfléchit à la notion de musique, à son importance au fil des siècles (il aborde notamment l'antiquité et analyse la présence de la musique dans les récits d'Ovide ou d'Homère); mais les textes ne suivent pas un ordre spécifiquement chronologique, aussi on peut les lire dans le désordre sans aucun problème. Le texte où il dit qu'il ne souhaitera aucune musique lors de son enterrement mais seulement du silence ("On m'aura dit adieu si on s'est tu"), m'a marquée.

J'en ai moi-même parlé, et cité pas mal d'extraits en page 1 de ce fil.

« Quand la musique était rare, sa convocation était bouleversante comme sa séduction vertigineuse. Quand la convocation est incessante, la musique repousse. Le silence est devenu le vertige moderne. Son extase. J'interroge les liens qu'entretient la musique avec la souffrance sonore. »

déjà qu'avec ses romans..... scratch alors des fragments de textes, moi qui d'ordinaire n'aime pas trop ça ( j'ai un cerveau rudimentaire, à qui il faut une certaine logique, et continuité ), même sur la musique...

Quignard: je lui ai donné 2 chances...je crois que c'est grandement ...ou alors dans une autre vie Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Pascal Quignard - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 33 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pascal Quignard
Revenir en haut 
Page 33 sur 39Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34 ... 39  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pascal le coiffeur
» le nain jaune de pascal jardin
» laitages
» [88] Vosges
» pascal verheyden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: