Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 James McBride

Aller en bas 
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

James McBride Empty
MessageSujet: James McBride   James McBride Icon_minitimeVen 23 Oct 2015 - 10:45

James McBride

James McBride James_10



James McBride (né le 11 septembre 1957 (58 ans) à New York) est un écrivain, scénariste, journaliste et musicien américain, il est saxophoniste au sein du groupe Rock Bottom Remainders. Il publie son premier livre en 1995, La Couleur d’une mère un récit autobiographique devenu aujourd’hui un classique aux États-Unis. Son œuvre romanesque commencée en 2002 plonge au coeur de ses racines et de celles d’une Amérique qui n’a pas fini d’évoluer. Il est lauréat du National Book Award, en 2013.

   La Couleur d'une mère
, Nil éd., 1997
   Vive la famille !, Editions du Chêne, 2002
   La Couleur de l'eau, Nil éd., 2003,
   L'Oiseau du Bon Dieu, Gallmeister éd., 2015,  American National Book Award 2013

Gallmeister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

James McBride Empty
MessageSujet: Re: James McBride   James McBride Icon_minitimeVen 23 Oct 2015 - 13:44

Miracle à Santa Anna

James McBride Index42

Il y avait là tous les ingrédients pour un roman de guerre passionnant, la 92ème division d'infanterie de l'armée américaine, 120 soldats noirs menés au casse pipe par leurs officiers blancs dans les deniers assauts face aux Allemands en Italie en 1944.
Quatre d'entre eux se sont perdus aux abords de Santa Anna, un village italien décimé dans l'incendie de l'église déclenché par les Allemands qui les y avaient regroupés.

Voilà donc une page historique méconnue (encore que une fois de plus, qu'est ce qui est vrai, qu'est ce qui est fiction?), avec des moments de belle douceur, d'humour candide, et de fantaisie poétique. Seulement le récit est assez chaotique, je n'ai pas toujours compris qui est qui, qui va où, quels mouvements les troupes opèrent. Ceci passerait à la rigueur, mais le parti pris de rédemption par l’innocence est une vraiment grosse ficelle tout au long du livre, innocence portée par le bon soldat noir benêt mais plein d'amour, le frêle enfant sauvé des balles ennemies et les si braves paysans italiens .

C'est au final plein de bons sentiments et pas très crédible, car malgré la guerre et les obus, l'amour triomphe, un peu trop naïvement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

James McBride Empty
MessageSujet: Re: James McBride   James McBride Icon_minitimeVen 23 Oct 2015 - 14:12

Cela a donné un tres beau film de Spike Lee, titre du même nom, film polémique aussi Very Happy



le but était de montrer que les noirs americains étaient capables tout comme les blancs de se battre contre le nazisme, les idéologies mortifères et pour la liberté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

James McBride Empty
MessageSujet: Re: James McBride   James McBride Icon_minitimeSam 24 Oct 2015 - 13:52

le film est à chier. (on doit même avoir un fil Spike Lee ou quelque chose sur le film).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

James McBride Empty
MessageSujet: Re: James McBride   James McBride Icon_minitimeSam 24 Oct 2015 - 14:06

pour le film comme pour le livre beaucoup de bons sentiments, certes, "à chier" est un peu excessif...chacun le voit selon son optique, historiquement à leur arrivée en europe les noirs américains c'était un peu l'inconnu pour les français et les autres nations où ils ont été amenés à combattre, le jazz est arrivé avec eux, ce déluge de "guimauves" est il dut au besoin de contrebalancer des opinions rétives..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

James McBride Empty
MessageSujet: Re: James McBride   James McBride Icon_minitimeSam 24 Oct 2015 - 14:12

animal a écrit:
le film est à chier. (on doit même avoir un fil Spike Lee ou quelque chose sur le film).

fil introuvable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

James McBride Empty
MessageSujet: Re: James McBride   James McBride Icon_minitimeSam 24 Oct 2015 - 14:17

on en était restés au rattrapage DVD en fait (passé de mode Spike Lee ?) : clic (qu'est-ce que j'ai été gentil ou optimiste sur le moment !)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

James McBride Empty
MessageSujet: Re: James McBride   James McBride Icon_minitimeSam 24 Oct 2015 - 14:28

merci de ta gentillesse (excessive ?) je le lirai plus tard avec de meilleures ondes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

James McBride Empty
MessageSujet: Re: James McBride   James McBride Icon_minitimeSam 24 Oct 2015 - 15:28

Chamaco a écrit:


le but était de montrer que les noirs americains étaient capables tout comme les blancs de se battre contre le nazisme, les idéologies mortifères et pour la liberté...

Dans le livre, ils ne savent même pas tous ce qu'est le nazisme. Certains sont des analphabètes qui n'avaient jamais entendu parler de l'Europe. McBride montre aussi qu'ils sont là parce qu'ils ont toujours obéi aux ordres des blancs, et ils continuent. Mais devant l'ampleur du désastre, ils commencent à se poser des questions. je pense que le livre, malgré ses carences, est plus nuancé que le film (que je n'ai pas vu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

James McBride Empty
MessageSujet: Re: James McBride   James McBride Icon_minitimeDim 25 Oct 2015 - 7:46

ton commentaire ne m'incite pas à lire ce livre, je te fais confiance sur le ressenti dentsblanches

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

James McBride Empty
MessageSujet: Re: James McBride   James McBride Icon_minitimeDim 25 Oct 2015 - 8:39

Ben, M Topocl est en train de le lire et aime bien, alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

James McBride Empty
MessageSujet: Re: James McBride   James McBride Icon_minitimeDim 25 Oct 2015 - 10:47

un livre pour les hommes alors ? sourire (c'est Igor qui te l'a proposé me semble)

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

James McBride Empty
MessageSujet: Re: James McBride   James McBride Icon_minitimeDim 25 Oct 2015 - 17:57

Igor ne l'a pas lu. Il en a entendu parler à la radio, et pouvait ainsi le lire "par procuration".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

James McBride Empty
MessageSujet: Re: James McBride   James McBride Icon_minitimeVen 30 Oct 2015 - 17:22

Découvert en bavardant autour de ce livre:
Paru une première fois chez J'ai lu en 2003, sous le titre Buffalo soldiers.Il a été réédité en 2013 par Gallmeister (même traductrice) avec changement de titre : Miracle à Santa Anna, qui reprend le titre américain, mais aussi celui du film sorti entre temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




James McBride Empty
MessageSujet: Re: James McBride   James McBride Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
James McBride
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» James Dean, l'idole disparue il y a 50 ans
» james morrison
» La "marinière" c'est aussi St James...
» Le James Bond du calva se rebiffe.
» James Heller «Le Démon» [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: