Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Stéphane Mallarmé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Esperluette
Sage de la littérature


Messages : 1660
Inscription le : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Stéphane Mallarmé   Ven 13 Avr 2012 - 12:38

animal a écrit:
je précise que je suis en état de sobriété (quand même, au cas où). Merci de cette précision rassurante. sourire

j'ai deux bouquins de poésie américaine traduite de côté, dont un en cours de lecture (et freiné par la comparaison avec l'un en vo voir... le fil du coup de coeur du jour ?) mais que peut-être j'irai voir si je ne trouverai pas un petit recueil de Mallarmé, des fois que.

Ah tout est limpide maintenant, Animal!

Mon petit doigt me dit que tu vas finir par trouver ton bonheur.

Au plaisir pour de futurs échanges
Citation :
"pas clairs et très bien"
je te cite! J'adore, en fait. Ce doit être mon côté fêlé. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esperluette
Sage de la littérature


Messages : 1660
Inscription le : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Stéphane Mallarmé   Mar 17 Avr 2012 - 12:34

Une déclinaison d’éventails mallarméens. Je viens de remettre la main sur mon recueil de Mallarmé. Hé hé !!

Eventail de Madame Mallarmé

Avec comme pour langage
Rien qu'un battement aux cieux
Le futur vers se dégage
Du logis très précieux

Aile tout bas la courrière
Cet éventail si c'est lui
Le même par qui derrière
Toi quelque miroir a lui

Limpide (où va redescendre
Pourchassée en chaque grain
Un peu d'invisible cendre
Seule à me rendre chagrin)

Toujours tel il apparaisse
Entre tes mains sans paresse


(Poésies, Le livre de poche, n°4994, p.55)

Notes (LdP, p.329) : La Conque, 1er juin 1891.
Dans La conque, le poème portait le simple titre d’Eventail ; la parenthèse du troisième quatrain n’existait pas. Le manuscrit Mondor est écrit à l’encre rouge sur un éventail de papier argenté orné de pâquerettes blanches.

Pour en savoir plus : ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Cabot
Envolée postale


Messages : 103
Inscription le : 10/10/2013
Age : 58

MessageSujet: Re: Stéphane Mallarmé   Dim 27 Oct 2013 - 23:11

Merci lekhan d'avoir consacré ce fil à Stéphane Mallarmé. Merci à tous les participants.

J'aime particulièrement le poème "Apparition"

La lune s'attristait. Des séraphins en pleurs
Rêvant, l'archet aux doigts, dans le calme des fleurs
Vaporeuses, tiraient de mourantes violes
De blancs sanglots glissant sur l'azur des corolles.
- C'était le jour béni de ton premier baiser.
Ma songerie aimant à me martyriser
S'enivrait savamment du parfum de tristesse
Que même sans regret et sans déboire laisse
La cueillaison d'un Rêve au coeur qui l'a cueilli.
J'errais donc, l'oeil rivé sur le pavé vieilli
Quand avec du soleil aux cheveux, dans la rue
Et dans le soir, tu m'es en riant apparue
Et j'ai cru voir la fée au chapeau de clarté
Qui jadis sur mes beaux sommeils d'enfant gâté
Passait, laissant toujours de ses mains mal fermées
Neiger de blancs bouquets d'étoiles parfumées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.p-o-s-i-e.over-blog.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stéphane Mallarmé   Aujourd'hui à 2:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Stéphane Mallarmé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Tournon-sur-Rhône(07)
» Emma de Normandie de Stéphane William Gondoin
» adieux aux Armes de général Stéphane Abrial
» le lieutenant-colonel Stéphane Caffaro, du 21ème régiment d'infanterie de marine, était blessé en Afghanistan
» Stéphane HESSEL n'est plus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: