Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Gilles Leroy

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Gilles Leroy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gilles Leroy   Gilles Leroy - Page 2 Icon_minitimeDim 6 Avr 2008 - 10:24

sentinelle a écrit:
Tout comme toi, je n'ai jamais lu Francis Scott Fitzgerald et ce roman m'a donnée envie de le lire, notamment Gatsby le Magnifique, dont j'ai l'adaptation cinématographique avec R. Redford en rayon.

Je pense que tu vas adorer, c'est vraiment magnifique et désespéré à la fois ! Je n'ai pas encore lu Alabama Song, cela sera sûrement pendant les vacances de Pâques. Je me demande bien quel éclairage cette lecture va me donner sur les livres de Fitzgerald !

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Gilles Leroy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gilles Leroy   Gilles Leroy - Page 2 Icon_minitimeDim 6 Avr 2008 - 10:28

J'ai vu depuis le film qui a été adapté à partir du roman. Je suis mitigée quant au film mais je compte bien le lire prochainement, histoire de comparer oui

Citation :
Je me demande bien quel éclairage cette lecture va me donner sur les livres de Fitzgerald !
Moi aussi attentif
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Gilles Leroy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gilles Leroy   Gilles Leroy - Page 2 Icon_minitimeLun 28 Avr 2008 - 11:49

télérama a écrit:
C'est aujourd'hui le cas de Zelda Fitzgerald (1900-1948), la compagne du grand Scott, dont le destin a inspiré ces derniers mois plusieurs écrivains de façon concomitante.

Il y a eu d'abord Gilles Leroy, qui a prêté voix à Zelda dans Alabama Song, roman goncourisé à l'automne, et qui fait de la jeune femme la victime d’un mari vampirique et trivial. Scott Fitzgerald donc, est portraituré par Leroy comme un individu parfaitement méprisable, qui entre autres forfaits aurait pillé son oeuvre... Passons — mais espérons que le succès du roman en librairie ne va pas installer durablement cette interprétation univoque de l'histoire du couple comme réelle.

Zelda héroïne encore, avec Scott, en octobre dernier, du subtil essai de Pietro Citati, Les ailes du papillon.

Et voici aujourd'hui le joli visage de la jeune femme qui s'affiche sur la couverture du livre de Jacques Tournier, Zelda (éd. Grasset). Fin connaisseur de l'oeuvre de Scott, Tournier s'est appuyé sur la correspondance publiée des deux époux, sur des conversations avec leur fille Scottie.

S'il fallait, des trois livres, n'en retenir qu'un, on garderait celui-ci, car il est le plus sensible, le mieux écrit. Surtout, il s'en dégage l'impression d'une authentique intimité avec le couple, un désir de les comprendre l'un et l'autre sans les juger. Quelque chose qui ressemble à de l'affection, de l'amitié

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Gilles Leroy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gilles Leroy   Gilles Leroy - Page 2 Icon_minitimeLun 28 Avr 2008 - 13:18

Queenie a écrit:
télérama a écrit:
S'il fallait, des trois livres, n'en retenir qu'un, on garderait celui-ci, car il est le plus sensible, le mieux écrit. Surtout, il s'en dégage l'impression d'une authentique intimité avec le couple, un désir de les comprendre l'un et l'autre sans les juger. Quelque chose qui ressemble à de l'affection, de l'amitié
Cela est intéressant.. attentif puisque j'ai bien aimé le livre de Gilles Leroy, je suis partante pour découvrir un autre - dont on prétend être meilleur Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Gilles Leroy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gilles Leroy   Gilles Leroy - Page 2 Icon_minitimeLun 28 Avr 2008 - 14:17

Merci Queenie pour l'info.
J'ai bien aimé ce roman de Leroy justement pour son côté passionné mais il m'a surtout laissée avec l'envie d'en savoir plus sur ce couple diabolique!

Qui était le plus torturé des deux? Quelle était la part de folie de chacun?
Leroy tranche et frappe par son parti pris...Mais inévitablement excite notre curiosité et appelle à plus d 'impartialité.
Ce Zelda semble quasi nécessaire si comme moi, vous avez refermé le livre avec un sentiment d'inachevé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Envolée postale
Jade

Messages : 105
Inscription le : 10/06/2008
Age : 46
Localisation : Var

Gilles Leroy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gilles Leroy   Gilles Leroy - Page 2 Icon_minitimeMer 25 Juin 2008 - 15:21

Je viens de terminer Alabama Song et je suis encore sous le charme de ce roman. J'ai beaucoup apprécié la façon dont l'auteur nous fait rentrer dans l'intimité de cette femme fantasque, excessive, artiste étouffée par son mari, internée de nombreuses années. Le parti pris de l'auteur m'a fait tomber sous le charme de cette femme, présenté comme victime de son illustre mari. Seule petite déception, j'aurais aimé que ce roman soit un peu plus long et nous fasses un peu plus rentrer dans l'intimité de ce couple.

Une très belle découverte et une furieuse envie de découvrir plus cet auteur français (pendant la lecture j'ai completement oublié que l'auteur était français, j'étais sure qu'il était américain surpris )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Gilles Leroy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gilles Leroy   Gilles Leroy - Page 2 Icon_minitimeVen 13 Fév 2009 - 19:07

Alabama Song

Je devais le lire pendant les dernières vacances de Pâques, voilà, c'est fait, j'ai découvert un bon auteur, Gilles Leroy, dont je me promets bien de lire autre chose.

J'ai aimé l'approche qu'il a prise du couple à travers la voix unique de Zelda, ses allez-retours constants entre présent et passé, qui font que la fin devient si inéluctable, presque si naturelle, quoi imaginer d'autre ? Il a aussi un style magnifique, chaque mot sonne juste, pas de fioritures et pourtant une grand force d'évocation. Un seul regret : c'est trop court, on en aurait bien voulu encore un peu.

Comme vous, j'ai vraiment envie d'en aprendre plus sur Zelda et Scott.....

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Gilles Leroy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gilles Leroy   Gilles Leroy - Page 2 Icon_minitimeSam 28 Fév 2009 - 17:23

Pour faire un peu plus de connaissances avec cet auteur.. je veux le faire avec ce livre paru il y a quelques jours en poche:

Gilles Leroy - Page 2 Ae58

Les jardins publics

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Gilles Leroy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gilles Leroy   Gilles Leroy - Page 2 Icon_minitimeVen 1 Jan 2010 - 19:00

Le prochain roman de lui, Zola Jackson (date de parution le 5 janvier) va encore une fois avoir une femme comme héroïne
j'ai présenté le résumé de ce livre ici

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 51

Gilles Leroy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gilles Leroy   Gilles Leroy - Page 2 Icon_minitimeDim 17 Jan 2010 - 10:03

Gilles Leroy - Page 2 Zola10

Zola Jackson

Citation :
Août 2005, delta du Mississipi : l’ouragan Katrina s’abat sur la Nouvelle – Orléans. Les digues cèdent sur le lac Pontchartrain et les quartiers modestes sont engloutis.
(Gallimard)

Jeune, Zola ne s’est jamais donnée à personne. Un jour malgré tout, elle tombe sous le charme d’un bellâtre blanc qui ne tarde pas à l’abandonner, la laissant fille – mère. Depuis, son fils, sa chair, son soleil, rythme sa vie. Zola ne quittera pas sa maison. Son fils doit venir la chercher. Elle reste dans ce qui a été le lieu de toute une vie. Elle reste près de sa vieille Lady, sa chienne, confidente, amie, consolatrice et bâton de vieillesse.
Elle reste et prépare donc dignement à recevoir Katrina. Les souvenirs reviennent lentement.
Agaçante Zola lorsqu’elle se révèle en mère possessive, jalouse, exclusive, haïssant celui qui a pris le cœur de son fils pour l’emmener loin de chez elle, cruelle même…
Sans doute parce que passionnée, débordante d’amour pour la chair de sa chair.
Tendre et touchante lorsqu’elle évoque ceux qu’elle aime : son mari, celui qui l’a prise sous son aile et leur a construit un solide nid douillet.
Drôle et sarcastique lorsqu’elle évoque le gouvernement et la mise en place de l’aide prévue pour venir les secourir.
Philosophe ou terrorisée lorsqu’elle regarde à travers les vitres.
Une belle gamme d’émotions jouée d’un extrême à l’autre alors que Katrina approche et s’impose, brise les digues, et que l’on suit, pas à pas, l’engloutissement d’un monde.

Extraits :
P54 : « C’est juste qu’on a personne où aller. »

P61 : « Les corps flottent sur le ventre, tous sans exception. Et tous ont les bras en croix, telles des outres chrétiennes. »

P69 : « Il ne faut pas grand-chose pour se faire détester dans ce pays où tout le monde aime son prochain, comme il est ordonné dans la constitution. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Gilles Leroy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gilles Leroy   Gilles Leroy - Page 2 Icon_minitimeJeu 28 Jan 2010 - 18:33

Nathria a écrit:
Gilles Leroy - Page 2 Zola10

Zola Jackson
Une belle gamme d’émotions jouée d’un extrême à l’autre alors que Katrina approche et s’impose, brise les digues, et que l’on suit, pas à pas, l’engloutissement d’un monde.

Gilles Leroy - Page 2 Zol_hu10

"Mon enfant, on dirait que c’est l’heure. L’heure de te rejoindre, et je ne l’ai pas volée. Ça fait peur. Ça fait un bien fou. Délivre-moi, mon fils, délivre-moi du mal, délivre-moi de mes péchés, libère-moi de la peur, pardonne la bêtise, pardonne la jalousie, délivre-moi du poinçon de la haine, délivre-moi du goût amer des passions tristes – libère-moi de mon amour pour toi, délivre-moi. Car je te rejoins et je veux être pure sinon belle, la chaste Zola qui rendait fous tous les gars du quartier, l’inaccessible Zola… la vierge… l’intouchée…" Zola Jacskon

Je prendrais bien le pari que ce merveilleux "petit" livre (140 pages)pourrait facilement devenir un gros coup de coeur pour pas mal de parfumé(e)s. J'ai pris ce livre par hasard, pour le titre, et parce que Gilles Leroy avait eu le Goncourt pour Alabama Song.

Une femme noire vieillissante des quartiers pauvres de la Nouvelle-Orléans, sa fidèle chienne Labrador, l'ouragan Katrina qui dévaste tout, un grenier où il faudra se réfugier en attendant des secours qui viennent mais ne veulent pas s'encombrer d'un chien...

Cette femme s'accroche à la vie alors même qu'elle a tout perdu. L'homme qu'elle aimait, son fils homosexuel tant aimé et décédé d'un cancer, son métier d'institutrice qu'on lui a retiré parce qu'elle avait un penchant pour la boisson, pour oublier...

C'est un grand personnage et un univers qui rappellent Zola, évidemment, à qui il rend hommage en donnant de la noblesse à cette femme magnifique et pourtant loin d'être parfaite. Elle est têtue, Zola, parfois de mauvaise foi. Elle a commis des erreurs, a blessé son fils, a des remords.

Et son combat contre la mort dans cette maison envahie par les eaux devient un chant d'amour pour son fils, un cri de révolte pour un peuple laissé à l'abandon, le résumé d'une vie de joie et de souffrances.

Le style est formidable, incisif, drôle, subtil et si juste. On aime cette femme et on n'arrive pas à lâcher ce livre jusqu'à un final... juste pafait.

Un bémol? Pas envie! Franchement prenez 2 heures pour le lire d'une traite... Gros coup de coeur

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Gilles Leroy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gilles Leroy   Gilles Leroy - Page 2 Icon_minitimeJeu 28 Jan 2010 - 20:12

Un extrait:

Je retrouvais son visage singulier au nez fin et crochu (on dit qu'en Afrique de l'Est il est des profils pareils) dans les traits de ce père qui hurlait et nageait et plongeait pour retrouver le corps de sa fillette emportée par les boues. Ils ont resurgi de l'eau, tous deux, l'enfant inanimée dans les bras du père, et il s'est produit cette chose folle et insoutenable... cette chose optique, comment l'appelle-t-on déjà? anamorphose? Soudain l'eau tout autour s'est asséchée, le torrent s'est ouvert en deux et pendant quelques secondes j'ai retrouvé la terre battue des rues de mon enfance, la sécheresse des étés de mon enfance: soudain sous le soleil dardé, dans le paysage brûlant, deux filets d'eau se sont mis à couler sur un visage, la seule eau visible, l'eau unique et rare, elle ruisselait sur les joues de Jovan dont les larmes n'épuiseront la souffrance.

Je voudrais qu'on m'assomme. Pitié! Qu'on m'assomme! Pour ne plus voir ce que je vois. Pour ne plus entendre le râle de Jovan lorsque la fillette ne se réveilla pas pour ne plus imaginer, plus ressentir. Je voudrais qu'on m'assomme et que le monde enfin s'arrête, le monde sans lui, le monde indécent sans lui. Qu'est-il arrivé à mon fils? Que devient-il, six pieds sous l'eau?


Et à propos de son fils:

Caryl a éclaté de rire. Quand il rit, mon fils, l'espace se modifie, l'air vibre, la lumière s'irise et les contours cèdent: comme si la face du monde même s'était mise à sourire, tout s'évase et s'illumine, la cuisine devient un palais, la courette un jardin de maître et mon coeur une étoile en suspens.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Gilles Leroy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gilles Leroy   Gilles Leroy - Page 2 Icon_minitimeJeu 28 Jan 2010 - 20:16

je rejoins Nathria et Marko pour les avis positifs de ce livre.. très bon moment de lecture Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Gilles Leroy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gilles Leroy   Gilles Leroy - Page 2 Icon_minitimeJeu 28 Jan 2010 - 20:17

kenavo a écrit:
je rejoins Nathria et Marko pour les avis positifs de ce livre.. très bon moment de lecture Very Happy

Non mais tu ne crois pas que tu vas en rester là quand même!! Very Happy La suite!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Gilles Leroy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gilles Leroy   Gilles Leroy - Page 2 Icon_minitimeJeu 28 Jan 2010 - 20:20

Marko a écrit:
Non mais tu ne crois pas que tu vas en rester là quand même!! Very Happy La suite!
rire passer après un de tes commentaires? c'est impossible (pour moi) Wink
je vais voir si j'ai le courage pour mettre un petit mot le week-end

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Gilles Leroy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gilles Leroy   Gilles Leroy - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Gilles Leroy
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Symdrome Gilles de la Tourette
» Un "pod" au 1/8e ?
» La choule
» Stratégie pour le second tour
» le 18 décembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: