Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Donatien Alphonse François, Marquis de Sade

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Empty
MessageSujet: Donatien Alphonse François, Marquis de Sade   Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Icon_minitimeDim 27 Jan 2008 - 22:57

Ecrivain, philosophe, libertin et athé !
Citation :
"Tout le bonheur des hommes est dans l'imagination."

Je commence ce fil sur cette citation du marquis qui m'a toujours fasciné. Et interrogé. Est-ce vrai ? ET les hommes dépourvus d'imagination sont-ils voués au malheur ? De l'imagination le marquis n'en manquait pas, même si au premier abord son oeuvre est axée sur la description et la mise en scène de scènes pornographiques. Mais il les alternent avec des véritables dissertations philosophiques qui représentent, à mon sens l'essentiel de son oeuvre. Si on évite l'aspect provocant et pornographique, on trouve dans son oeuvre une véritable fonction libératrice. Il s'attaque aux hypocrisies de la société et à la pensée dominante. Il semble que le marquis veuille, par le biais qu'il a choisi, libérer l'homme de ses contraintes. On peut à mon sens le considérer comme un grand philosophe. Avec un bémol, ses frasques permanentes qui l'ont amenées à des violences conjugales contre son épouse, ce qui ternit son image. Néanmoins son oeuvre mérite d'être lue en ayant à l'esprit non pas seulement la pornographie et le sadisme mais également sous le point de la révolution philosophique.
Bibliographie :
L'inconstant (comédie, 1781), Dialogue entre un prêtre et un moribond (1782), Le prévaricateur (tragédie, 1783), La folle épreuve ou le mari crédule (comédie, 1783), Les 120 journées de Sodome ou l'école du libertinage (1785), La vérité (1787), Aline et Valcour, les crimes de l'amour (1786, publié en 1795), Historiettes, contes et fabliaux (1788), Les crimes de l'amour (1788), Les infortunes de la vertu (1ère version de Justine, 1787), Justine ou les malheurs de la vertu (1788, publié en 1791), Eugénie de Franval (1788), Catalogue raisonné des Œuvres de M. Sxxx. (1788) , La philosophie dans le boudoir (1795), La nouvelle Justine (1797), L'Histoire de Juliette (1797).

Citation :
Index (Cliquez sur les chiffres pour accéder directement aux pages)
- Seuls les livres commentés figurent

1788 - Justine ou les malheurs de la vertu Pages 1, 2
1785 - Les 120 journées de Sodome ou l'école du libertinage Pages, 2
1795 – La philosophie dans le boudoir Pages 3
1786 - Les crimes de l’amour Pages 3
1786 - Aline et Valcourt Pages 3

Citation :
Arrêté à la page 3 le 14/01/2013

Dans cette liste, j'ai lu Dialogue entre un prêtre et un moribond où l'auteur affirme clairement son athéisme et Justine ou les infortunes de la vertu que j'avais beaucoup apprécié. Les 120 journées de Sodome ou l'école du libertinage est sur ma pile de lecture à venir.
Extrait de dialogue entre un prêtre et un moribond :
Citation :
Le prêtre: Arrivé à cet instant fatal, où le voile de l'illusion ne se déchire que pour laisser à l'homme séduit le tableau cruel de ses erreurs et de ses vices, ne vous repentez-vous point, mon enfant, des désordres multipliés où vous ont emporté la faiblesse et la fragilité humaine?

Le moribond
: Oui, mon ami, je me repens.

Le prêtre: Eh bien, profitez de ces remords heureux pour obtenir du ciel, dans le court intervalle qui vous reste, l'absolution générale de vos fautes, et songez que ce n'est que par la médiation du très saint sacrement de la pénitence qu'il vous sera possible de l'obtenir de l'éternel.

Le moribond: Je ne t'entends pas plus que tu ne m'as compris.

Le prêtre
: Eh quoi!

Le moribond: Je t'ai dit que je me repentais.

Le prêtre: Je l'ai entendu.

Le moribond: Oui, mais sans le comprendre.

Le prêtre: Quelle interprétation?...

Le moribond: La voici... Créé par la nature avec des goûts très vifs, avec des passions très fortes; uniquement placé dans ce monde pour m'y livrer et pour les satisfaire, et ces effets de ma création n'étant que des nécessités relatives aux premières vues de la nature ou, si tu l'aimes mieux, que des dérivaisons essentielles à ses projets sur moi, tous en raison des ses lois, je ne me repens que de n'avoir pas assez reconnu sa toute-puissance, et mes uniques remords ne portent que sur le médiocre usage que j'ai fait des facultés (criminelles selon toi, toutes simples selon moi) qu'elle m'avait données pour la servir; je lui ai quelquefois résisté, je m'en repens. Aveuglé par l'absurdité de tes systèmes, j'ai combattu par eux toute la violence des désirs, que j'avais reçus par une inspiration bien plus divine, et je m'en repens, je n'ai moissonné que des fleurs quand je pouvais faire une ample récolte de fruits... Voilà les justes motifs de mes regrets, estime-moi assez pour ne m'en pas supposer d'autres.

Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Sade10

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Empty
MessageSujet: Re: Donatien Alphonse François, Marquis de Sade   Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Icon_minitimeDim 27 Jan 2008 - 23:04

Je n'ai rien lu de lui, mais pourquoi pas.

merci de ton appréciation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Empty
MessageSujet: Re: Donatien Alphonse François, Marquis de Sade   Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Icon_minitimeMer 30 Jan 2008 - 13:01

Sade déchire le voile des convenances sociales et étale ce qu’il présente comme une réalité inéluctable…l’humain est naturellement sadique.
Sa persistance à choquer, dans la description des scènes pornographiques, ne sert que de catalyseur à cette affirmation…quand l’homme détient un pouvoir, il en use pour dominer, rabaisser, humilier ses semblables et pour garder ce pouvoir, il le travestit de considérations morales qui ne lui servent qu’à camoufler ses instincts. Quand il n’a pas de pouvoir, il prend plaisir à voir souffrir plus que lui.
Il démonte ainsi la société de son époque, vaste construction hypocrite où les pires bassesses sont accomplies par ceux qui les condamnent le plus…en paroles.

Bien sûr, sa démonstration trouve certains échos en chacun de nous mais le manichéisme de celle-ci la dessert.
Quant aux scènes de sexe, elles sont crues et directes mais tournent souvent en rond et les mêmes perversions se répètent souvent ; je trouve qu’il manque d’imagination en la matière… Laughing
Pas inintéressant à lire mais inutile de multiplier les lectures de cet auteur, qui a tendance à ne guère se renouveler.
Pour en tirer la substantifique moelle ange , je conseille La nouvelle Justine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
troglodyte
Main aguerrie
troglodyte

Messages : 342
Inscription le : 26/05/2007
Age : 49
Localisation : Strasbourg

Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Empty
MessageSujet: Re: Donatien Alphonse François, Marquis de Sade   Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Icon_minitimeMer 30 Jan 2008 - 21:04

Sade (dans "Justine ou les malheurs de la vertu") a écrit:
[...] sa bouche imprimée sur la mienne, semble respirer ma douleur pour en accroître ses plaisirs [...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred Teckel
Envolée postale
Alfred Teckel

Messages : 259
Inscription le : 16/11/2007
Localisation : Lorrain en exil à Paris

Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Empty
MessageSujet: Re: Donatien Alphonse François, Marquis de Sade   Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Icon_minitimeMer 30 Jan 2008 - 21:23

J'ai lu deux pages d'extraits de Sade, une fois dans ma vie. J'en suis depuis à tout jamais vacciné. Les viols, éventrations de femmes enceintes et autres tortures, vraiment, ça me file plus la gerbe qu'autre chose. Qui plus est, cela à l'air très répétitif. Vraiment, Sade est extrèmement surfait par rapport à la réputation littéraire qu'on lui a fait depuis quelques années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesdautomne.spaces.live.com
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Empty
MessageSujet: Re: Donatien Alphonse François, Marquis de Sade   Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Icon_minitimeMer 30 Jan 2008 - 21:26

Ah beurk!

Une fois.
Un type m'a appelé "Justine".
J'avais pas saisi.
Pis j'ai lu un peu de Sade.
Sympa...

Non mais j'aime pas Sade.
Je monte sur mon cheval de bois et je dis "Sade c'est surfait".

Je veux bien reconnaître tout ses trucs de "pas banal pour l'époque" et de "c'est vraiment injuste mais c'est si bon", immoral, injuste, lâcheté, machiavélisme...
Tout le "package".

Mais non.
Je déteste ses romans.

(Je vais me flageller avec des orties fraîches pour les puristes si ça peut leur faire plaisir)

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Empty
MessageSujet: Re: Donatien Alphonse François, Marquis de Sade   Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Icon_minitimeMer 30 Jan 2008 - 21:27

Alfred Teckel a écrit:
Vraiment, Sade est extrèmement surfait par rapport à la réputation littéraire qu'on lui a fait depuis quelques années.


Non mais !
Smoi qui dit ça !

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Empty
MessageSujet: Re: Donatien Alphonse François, Marquis de Sade   Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Icon_minitimeMer 30 Jan 2008 - 21:29

Alfred Teckel a écrit:
J'ai lu deux pages d'extraits de Sade, une fois dans ma vie. J'en suis depuis à tout jamais vacciné. Les viols, éventrations de femmes enceintes et autres tortures, vraiment, ça me file plus la gerbe qu'autre chose.

bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
troglodyte
Main aguerrie
troglodyte

Messages : 342
Inscription le : 26/05/2007
Age : 49
Localisation : Strasbourg

Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Empty
MessageSujet: Re: Donatien Alphonse François, Marquis de Sade   Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Icon_minitimeJeu 31 Jan 2008 - 13:09

Moi j'aime son style : c'est net, enjolivé mais sans fioriture, souvent assez drôle, il a poussé l'obscénité jusqu'au sublime ou jusqu'à l'anesthésie. Mais n'allez pas croire que je me délecte à lire ses scènes les plus horribles, non. Parfois il me dégoûte, rassurez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Empty
MessageSujet: Re: Donatien Alphonse François, Marquis de Sade   Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Icon_minitimeJeu 31 Jan 2008 - 13:13

troglodyte a écrit:
Moi j'aime son style : c'est net, enjolivé mais sans fioriture, souvent assez drôle, il a poussé l'obscénité jusqu'au sublime ou jusqu'à l'anesthésie. Mais n'allez pas croire que je me délecte à lire ses scènes les plus horribles, non. Parfois il me dégoûte, rassurez-vous.

Ah bon...Tu me rassures Troglo...content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isidore Ducasse
Envolée postale
Isidore Ducasse

Messages : 166
Inscription le : 17/08/2007
Age : 29

Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Empty
MessageSujet: Re: Donatien Alphonse François, Marquis de Sade   Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Icon_minitimeSam 5 Avr 2008 - 18:04

Moi aussi j'aime le marquis de Sade. Même si il me fait peur.
Je n'essaierai pas de convaincre ceux quii ne l'aiment pas, mais son oeuvre n'est pas uniforme. Bien entendu, Les cent vingt journées de Sodome, surtout la quatrième partie, est une abomination, j'ai eu beaucoup de mal à supporter la lecture, surtout qu'on s'imagine très vite les images.
Mais par exemple, Les crimes de l'amour est composé de quatres histoires où je n'ai pas détecté de scènes dégoûtantes. Dans Les infortunes de la vertu, elles sont beaucoup moins condensées que dans Sodome.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyana79
Envolée postale
lyana79

Messages : 208
Inscription le : 04/04/2008
Age : 39
Localisation : Suisse

Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Empty
MessageSujet: Re: Donatien Alphonse François, Marquis de Sade   Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Icon_minitimeVen 9 Mai 2008 - 13:22

Je viens de terminer "Justine ou les malheurs de la vertu" de Sade.
Excellent livre pour moi , à part la fin dont je ne saisis pas trop la portée.Juliette se repent et rentre au couvent , Justine meurt frappée par la foudre (Décidément il ne lui sera jamais permis d'être heureuse).
Alors que tout au long du roman , Sade nous démontre comme il est difficile d'être vertueux et comme le faible est toujours exploité par le fort tout en mettant constamment en doute l'existence d'une providence qui protège le faible et ceci bien entendu de la bouche des personnages libertins du roman, la fin est presque une excuse!
L'auteur demande pardon pour "les crayons peut-être un peu forts que l'on s'est trouvé contraint d'employer".
Je ne sais si c'est plus dû au désir de ménager la sensibilité du lecteur
ou à la censure ?? car Justine la vertueuse meurt pourtant foudroyée...La question posée dès le début du roman demeure donc ouverte: Vaut-il mieux suivre la voie du mal plutôt que celle du bien?
Le récit est mené habilement par une constante opposition de la vertu
(principalement incarnée par Justine) et de la perversion (incarnée par beaucoup de personnages que Justine rencontrera pendant son périple), chacun donne des arguments pour justifier sa façon de penser.
Certes, certains événements sont invraisemblables tels que les constantes évasions mal expliquées de Justine ainsi que ses guérisons rapides et même l'acharnement féroce du destin contre elle! Mais le but du roman est plus de pousser à réfléchir sur le fond de la nature humaine.
L'homme est-il bon ou mauvais de nature? N'est ce pas la loi de la jungle qui règne? Le fort n'a -t-il pas toujours raison du faible?
Ce qui m'a frappée c'est que quoi qu'écrit il y a plus de 200 ans , ce livre, de part les questions qu'il pose est presque d'actualité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.partagelecture.forums-actifs.com
Solitude
Espoir postal
Solitude

Messages : 32
Inscription le : 09/12/2008

Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Empty
MessageSujet: Re: Donatien Alphonse François, Marquis de Sade   Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Icon_minitimeSam 13 Déc 2008 - 9:00

Alfred Teckel a écrit:
J'ai lu deux pages d'extraits de Sade, une fois dans ma vie. J'en suis depuis à tout jamais vacciné. Les viols, éventrations de femmes enceintes et autres tortures, vraiment, ça me file plus la gerbe qu'autre chose. Qui plus est, cela à l'air très répétitif. Vraiment, Sade est extrèmement surfait par rapport à la réputation littéraire qu'on lui a fait depuis quelques années.

Je suis bien d'accord avec Alfred. J'ai lu quelques extraits de cet auteur sur un site qui publiait ses textes en ligne. J'ai parcouru plusieurs histoires, en diagonales certes, dont Justine ou Les 120 journées de Sodome. Toujours est-il que, même si une certaine philosophie transparaît dans les écrits, les horreurs décrites y tiennent une place telle que je me suis demandée si la partie philosophie n'était pas là juste pour camoufler un besoin d'érotisme et non pas l'inverse...

Je suis consciente de ce que les textes du Marquis avaient d'atypiques pour une époque où une morale hypocrite et une vertu de salon étaient de mise, mais cela ne m'empêche pas de penser que sa philosophie aurait eu tout autant de mérite, sinon plus, si elle s'était exprimée dans un décor moins sadique.

Par ailleurs, sa pensée qui, comme d'autres l'ont souligné, est assez répétitive, tourne toujours autour d'un point essentiel: puisque l'Homme a été crée naturellement avec ses désirs et ses passions, le libertinage apparaît comme la conduite la plus naturel de l'Homme. La question du Bien et du Mal découle alors directement de cette idée.

Aussi, je ne vois plus l'intérêt de lire d'autres extraits des ses romans et je crois bien que cela n'arrivera plus. Mais je suppose qu'il est constructif de lire au moins une fois dans sa vie un auteur qui, jusqu'à aujourd'hui, bouleverse la société et ouvre les débats sur des questions toujours actuelles. En cela, je rejoins l'avis de:

lyana29 a écrit:
Ce qui m'a frappée c'est que quoi qu'écrit il y a plus de 200 ans , ce livre, de part les questions qu'il pose est presque d'actualité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Empty
MessageSujet: Re: Donatien Alphonse François, Marquis de Sade   Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Icon_minitimeJeu 30 Avr 2009 - 19:54

Je viens de lire tous vos comentaires et les avis sur Sade sont très divers, mais j'aimerai me faire mon propre avis.
J'ai aussi demandé à ma mère qui m'a dit que Sade se résumait à de la pornographie en littérature, mon oncle lui me dit qu'on peut faire un lien avec le matérialisme de Diderot poussé à l'extrème, un cousin me vente son humour noir, ma prof de français à l'air très mitigé. Il n'y a aucun livres de lui au CDI de mon école (catholique au passage, tient c'est étonant!) ni à la bibliothèque.
Je vais me débrouiller pour m'acheter un de ses livres quels titres me conseiller vous, ceux qui ont aimé cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Sydney
Envolée postale


Messages : 166
Inscription le : 14/10/2008

Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Empty
MessageSujet: Re: Donatien Alphonse François, Marquis de Sade   Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Icon_minitimeJeu 30 Avr 2009 - 22:53

Ca dépend un peu de se que tu cherches dans Sade. "Justine ou les infortunes de la vertu" me semble bien pour commencer. Le style littéraire de Sade y est déjà bien posé (je trouve que c'est le meilleur de ses textes stylistiquement parlant), ainsi que sa philosophie qui y est réellement développée. C'est aussi le moins trash de ses romans, donc peut-être plus abordable (je vois que tu as 15 ans), et c'est le plus court. "Les 120 journées de Sodome" est évidement son incontournable, mais son ouvrage le moins abordable. D'une part par sa forme, d'autre part parce qu'il pousse assez loin les limites de l'horreur, du "crade", du soutenable (la nausée est un symptôme assez fréquent à la lecture de cette oeuvre).
"La philosophie dans le boudoir" se situe à peu prêt au milieu.


Je ne pense pas qu'il y ait chez Sade un désir d'érotisme malsain, de complésance dans la débauche sexuelle et meurtrière. A l'inverse de Solitude, je trouve que cette profusion d'horreur, poussée à un tel extrême qu'elle en devient parodique (surtout quand elle ne devient plus qu'une liste dans la dernière partie des 120 journées), n'a pour unique but que d'illustrer sa philosophie dont le trait principale est le rejet complet de Dieu, de la religion et de tout ce qu'elle implique.

Quoiqu'il en soit, je fais partie de ceux qui trouvent que Sade possède un style romanesque (ses pièces de thêatre son relativement insignifiantes) très plaisant. En outre, il est assez intéressant d'étudier son influence sur une bonne partie de la littérature du XXe siècle, en particulier la deuxième moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://de-semele-a-thyone.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Empty
MessageSujet: Re: Donatien Alphonse François, Marquis de Sade   Donatien Alphonse François, Marquis de Sade Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Donatien Alphonse François, Marquis de Sade
Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Marquis de Sade, censure et collège
» Alphonse Allain.
» Fauville-en-Caux
» Les françaises font beaucoup d'enfants, mais de plus en plus
» Françoise Dorléac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: