Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Jack London

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

Jack London - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jack London   Jack London - Page 4 EmptyVen 13 Avr 2012 - 10:02

colimasson a écrit:

Tu vas lire autre chose de cet auteur maintenant ?

Lequel me conseillez-vous ?

Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Jack London - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jack London   Jack London - Page 4 EmptyMar 5 Aoû 2014 - 21:46

Pas vraiment un conseil mais je suis en train de lire Le peuple de l'abîme, une plongée de l'auteur dans les bas fonds de Londres au début du 20ème siècle.
Edifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Sullien
Sage de la littérature
Sullien

Messages : 1591
Inscription le : 23/10/2012

Jack London - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jack London   Jack London - Page 4 EmptyMar 5 Aoû 2014 - 21:49

Tiens, Martin Eden ! Un des livres qui m'ont littéralement poussé dans les études de lettres...
Il fait consensus ici !
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Jack London - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jack London   Jack London - Page 4 EmptyMer 6 Aoû 2014 - 8:49

Elle l'a lu je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Jack London - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jack London   Jack London - Page 4 EmptyMer 6 Aoû 2014 - 9:05

Martin Eden, une bonne lecture.

le peuple de l'Abîme, je note !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Louvaluna
Envolée postale
Louvaluna

Messages : 136
Inscription le : 10/08/2012

Jack London - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jack London   Jack London - Page 4 EmptyMer 6 Aoû 2014 - 11:10

J'avais déjà lu beaucoup de bien de Martin Eden, mais voilà qu'on en rajoute une couche ici. C'est quand même très chouette ces sujets qui remontent à la surface (le forum est tellement riche qu'on en rate pas mal...).
Cependant, mon prochain Jack London sera Le Vagabond des étoiles car il s'impatiente dans ma bibliothèque (j'achète plus vite que je ne lis...).
Et pour étoffer la palette de couleur le concernant, je me permets de transférer ici ce que j'ai écrit après ma lecture de Croc-Blanc en avril 2011. Un souvenir ému encore aujourd'hui.



Croc-Blanc
- Chefs-d’œuvre universels/Gallimard Jeunesse, 1998, 237 pages -

« Et voilà le résultat, reprit Castor-Gris. Il est évident que c’est le fils de Kiche, mais son père était un loup. Il y a donc en lui peu de chien et beaucoup de loup. Puisque ses crocs sont blancs, il s’appellera Croc-Blanc. J’ai parlé. »

Nommé, c’est ainsi que le louveteau gris se voit introduit parmi les hommes, une société régie par de multiples lois plus complexes les unes que les autres, qui iront souvent à l’encontre de son instinct de créature issue du Wild. Comme il le fait pour l’enfance de son héros, sa découverte du monde, Jack London décrit scrupuleusement le conflit interne qui agite Croc-Blanc lorsqu’il se trouve confronté à la volonté humaine.

« Les choses auraient pu se passer différemment, et il aurait alors été tout différent. »

Tout, dans cette éprouvante histoire, tend à démontrer que l’on devient ce que l’on est à travers nos expériences et nos rencontres. Concernant Croc-Blanc, l’auteur évoque une pâte d’argile à laquelle les différents maîtres auront donné une forme particulière. L’animal, profondément intelligent, s’adapte à toutes les situations, même les plus terribles, et lutte pour sa survie. C’est l’effroyable Beauty Smith qui est le plus près de briser Croc-Blanc. La maltraitance et la négligence d’un être poussées à leur paroxysme ne laissent parfois comme alternative qu’un refuge dans la folie.

« Pour lui, c’était une question de principe et de conscience. Il estimait que le mal fait à Croc-Blanc était une dette contractée par l’humanité et que cette dette devait être remboursée. »

Un être est-il condamné à rester tel qu’il est à un certain moment de sa vie ? Pas pour Jack London semble-t-il. Mais il faudra à son héros à fourrure la patience et la bonté d’un nouveau maître pour qu’il puisse se montrer sous un autre jour. En effet, pour l’auteur, seule « la sonde de l’affection et de la tendresse » permettrait d’ « explorer les profondeurs de la nature de Croc-Blanc » et de faire « remonter à la surface toutes sortes de qualités de cœur. » Dès lors, nous assistons à un nouveau conflit intérieur, d’autant plus poignant que s’y affrontent l’amour et l’effroi. Les étapes détaillées de cette nouvelle révolution chez Croc-Blanc donnent un aperçu des efforts incommensurables qu’il s’agit de fournir pour dépasser des blessures infligés à même le corps, des peurs gravés à même le cœur.

Outre la valeur de reportage très appréciable de ce récit dans lequel Jack London nous fait partager son amour de la nature et sa découverte du Klondike du temps où la folie de l’or attire tous les aventuriers, on s’attache à la richesse de la pensée qui sous-tend cette histoire. Une certaine conception de la vie et de sa dynamique. Une confiance en la capacité des êtres à se reconstruire lorsque les conditions s'améliorent. London nous parle des animaux pour mieux nous parler des hommes. Lorsqu'il relate les aventures de son loup et nous expose ce qui se déroule dans sa tête, ne parle-t-il pas aussi de tous ces humains qui souffrent de l’oppression de leurs semblables ? Et lorsqu’il écrit que les conditions exécrables dans lesquels grandit le louveteau auprès des hommes le rendent beaucoup plus vieux que son âge, n’évoque-t-il pas sa propre expérience ?

Croc-Blanc est définitivement un livre précieux : le mouvement incessant de la vie, palpable dans ce texte, interdit la résignation. La confiance en la vie qui émane de cette saisissante aventure en fait aussi certainement un trésor d'humanisme.
Revenir en haut Aller en bas
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Jack London - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jack London   Jack London - Page 4 EmptyMer 6 Aoû 2014 - 11:16

Louvaluna a écrit:
[justify]J'avais déjà lu beaucoup de bien de Martin Eden, mais voilà qu'on en rajoute une couche ici. C'est quand même très chouette ces sujets qui remontent à la surface (le forum est tellement riche qu'on en rate pas mal...).

Oui Louvaluna , c'est chouette de voir des fils se réveiller : et je crois bien que je vais ajouter MARTIN EDEN dans ma pal assez vite : Jack London est lié aux lectures imposées et donc beurk !
Il est grand temps que je dépasse tout ça !  cheers

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Jack London - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jack London   Jack London - Page 4 EmptyMer 6 Aoû 2014 - 16:19

Dans la meme veine, n' oubliez pas John Barleycorn et LeCabaret de la dernière chance.

L' an dernier, dans un vide grenier, j' ai trouvé une collection des oeuvres de  London reliées et
à 3 Euros pièce. Je m' en réjouis encore !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

Jack London - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jack London   Jack London - Page 4 EmptyMer 6 Aoû 2014 - 18:59

bix229 a écrit:

L' an dernier, dans un vide grenier, j' ai trouvé une collection des oeuvres de  London reliées et
à 3 Euros pièce. Je m' en réjouis encore !

T'as du pot !
Ca laisse en effet rêveur... drunken 
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Jack London - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jack London   Jack London - Page 4 EmptyMer 6 Aoû 2014 - 19:14

tina a écrit:
bix229 a écrit:

L' an dernier, dans un vide grenier, j' ai trouvé une collection des oeuvres de  London reliées et
à 3 Euros pièce. Je m' en réjouis encore !

T'as du pot !
Ca laisse en effet rêveur... drunken 
... D' autant plus qu' ils ont été vendus parce que personne ne les lisait à la bibli du coin...
C' est vrai qu' elle était petite et les lecteurs incurieux...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Jack London - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jack London   Jack London - Page 4 EmptyVen 8 Aoû 2014 - 18:53

Le peuple de l'abîme

Jack London s'immisce dans l'East End de Londres au tout début du 20ème siècle.
Pleine prospérité de l'Angleterre, l'empire le plus puissant du monde.

Et son monde de laissés pour compte dans ce quartier de Londres qui regorge de misère.
Vêtu de guenilles et vivant dans ce quartier pour mieux appréhender ce monde et s'en faire un témoin vivant, Jack London vit pendant quelque temps (à la manière de Florence Aubenas et sa fréquentation de pôle emploi) aux côtés des déclassés, logements minuscules et insalubres partagés à plusieurs, errance de trottoir en trottoir, déambulation la nuit, sans cesse chassé par les bobbies pour mendicité, asiles de nuit, bancs de fortune, armée du salut, garnis minables, nourriture trouvée par terre....

S'appuyant sur sa propre expérience momentanée de "clochard" et sur des écrits et statistiques, l'auteur dresse un portait hallucinant de cette misère que l'Angleterre, du haut de la couronne de son roi, contemple sans ciller mais au contraire en stigmatisant ces individus qui font "tache".

On sent tout l'humanité et la révolte intérieure de l'auteur face à cette injustice criante.
C'est un témoignage lucide et bouleversant.
Revenir en haut Aller en bas
Louvaluna
Envolée postale
Louvaluna

Messages : 136
Inscription le : 10/08/2012

Jack London - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jack London   Jack London - Page 4 EmptyVen 8 Aoû 2014 - 21:04

darkanny a écrit:
On sent tout l'humanité et la révolte intérieure de l'auteur face à cette injustice criante.

A partir de deux livres très différents, Croc-Blanc et Le peuple de l'abîme, on se retrouve sur les qualités de cet auteur en tant que personne.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Jack London - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jack London   Jack London - Page 4 EmptyVen 30 Sep 2016 - 17:41

Jack London - Page 4 A64

Centenaire Jack London

À l'occasion du centenaire de sa disparition, Jack London fait son entrée dans la Pléiade en octobre 2016, dans une nouvelle traduction.

source


Gallimard a choisi d'illustrer cet événement avec une image d'Aude Samama, extrait de Martin Eden

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Quasimodo
Main aguerrie
Quasimodo

Messages : 402
Inscription le : 29/05/2016
Age : 24
Localisation : Rennes

Jack London - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jack London   Jack London - Page 4 EmptyVen 30 Sep 2016 - 17:57

ça c'est une bonne idée !!

edit : "Faire un feu" à la place de "Construire un feu" ? confused
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Jack London - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jack London   Jack London - Page 4 EmptyVen 30 Sep 2016 - 18:03

... ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jack London - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jack London   Jack London - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jack London
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» je suis le cœur brisé de jack ? YANN
» lits superposés avant 6 ans
» Jack Foley - E/506th
» Jack Womer reposera à Brévands

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: