Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 La poésie arabe

Aller en bas 
AuteurMessage
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

La poésie arabe Empty
MessageSujet: La poésie arabe   La poésie arabe Icon_minitimeDim 13 Juil 2008 - 18:32

Anthologie achetée lors du festival des Etonnants Voyageurs
La poésie arabe 51w9a710

De temps à autre, j'aime bien me plonger dans la lecture de ces poèmes dépaysants, étranges souvent, appelant à un autre regard sur les hommes et le monde.

quatrième de couverture:

"Fille du désert et du manque, sans cesse alertée par la solitude et l'absence, telle est la poésie arabe, cultivée quinze siècles durant par une succession de génies remuants, iconoclastes, gourmands des mille et une saveurs du verbe - et ces mille et une images (licites ou illicites) qu'éveille dans le coeur de l'homme l'aiguillon du désir.
Fontaines destinées à réjouir les coeurs altérés, jardins parfumés, filles offertes, tendres éphèbes aux yeux de gazelle, nuits éclairées de lune où circule la coupe de vin ambrée: le poète nous murmure que cela est tout...et rien - puisque la seule richesse vraiment désirable, pour l'homme bien né, est celle des mots...."

Je picore, au gré des envies et des musiques naissant de la lecture...parfois c'est cru, parfois d'une beauté à couper le souffle, toujours désarçonnant car je n'ai pas l'habitude de ce rythme, de cette scansion.
Une très belle découverte transformée en livre, non de chevet, mais en recueil à saisir entre la poire et le fromage (il est sur la table de la cuisine), entre une sortie dans le jardin et un retour sur le canapé, avec un thé à portée de main.


Dernière édition par Chatperlipopette le Dim 13 Juil 2008 - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

La poésie arabe Empty
MessageSujet: Re: La poésie arabe   La poésie arabe Icon_minitimeDim 13 Juil 2008 - 18:43

Cet après-midi, je suis tombée sur ces deux courts poèmes de Dhou'l-Roummah (mort en 117- de l'Hégire - / 735 (de notre ère chrétienne)
"Dernier poète bédouin, il participa quelque peu à la guerre des rimes entre Djarîr et Al-Farazdaq, sous les premiers califes omayyades. Ses poèmes sont une source de premier ordre pour les lexicographes arabes: de lui date la fixation de la langue. Ses compositions sont ardues et savantes, amis il arrive parfois à une beauté formelle incomparable.

Femme voilée


Parmi tous les vêtements, que Dieu confonde le voile!
lequel sera pour jamais le fléau de la jeunesse.

Il nous dissimule les belles, nous privant de leur vision,
et camoufle les vilaines pour nous induire en erreur.


La brise


Quand se lève la brise et souffle du côté de mon aimée,
elle fait tressaillir mon coeur.

De mes yeux, la passion fait ruisseler des larmes,
car chacun aime un lieu où vit sa bien-aimée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

La poésie arabe Empty
MessageSujet: Re: La poésie arabe   La poésie arabe Icon_minitimeDim 13 Juil 2008 - 18:55

J'ai gardé le meilleur....

Adieu


Connais-tu cet endroit unique, désert ravagé,
que le temps a voulu effacer pour l'éternité?
Le siècle dure use sans fin la nouveauté du neuf;
il abandonne, à chaque étape, un reste de foyer.
Trois pierres noires, là...c'est tout...un lieu de campement...
mais l'hippodrome d'Al-Walid a sombré tout entier,
sauf quelques piquets de tente enfoncés au ras du sol;
tout a disparu, éparpillé par les accès brusques de fièvre.
ô Mayya! Tes lèvres par un orfèvre ciselées,
après le sommeil, et ton corps, tendre rameau brisé!
Je revois les deux prunelles, un cou gracile et blanc;
je revois les flancs alanguis où affleure le sang,
uniques, affolant la poursuite au mépris des gazelles...
nous tuant sans pitié sous le blâme et la réprimande.
Elle a vu ma pâleur, elle a vu mes rides multiples,
après les injures du temps et du siècle superbe,
dépouillant tout mon corps de sa frondaison de jeunesse;
feuilles mortes, quand on agite un rameau nu, qui tombent...
ou plutôt j'ai rompu l'étreinte, acceptant le refus,
et la soeur des Banou-Labîd en a été surprise.
Tant, qu'elle m'a fui et qu'elle a fui mon frère Mas'oud.
Elle vit deux hommes prêts pour un voyage lointain,
qui prenaient pour vêtements les ténèbres de la nuit,
traînant loin sur le sable deux longues robes ouatées...

Le désir est joliment abordé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

La poésie arabe Empty
MessageSujet: Re: La poésie arabe   La poésie arabe Icon_minitimeJeu 10 Oct 2013 - 9:49

Quel plaisir de parcourir ce fil ! Dommage que ce soit si court ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

La poésie arabe Empty
MessageSujet: Re: La poésie arabe   La poésie arabe Icon_minitimeJeu 10 Oct 2013 - 10:22

Mahmoud Darwich est un poète palestinien. Je voulais d'ailleurs un peu lire de sa poésie. Je suis tombé sur ce site... :

http://www.francopolis.net/Vie-Poete/DarwichMahmoud.html

Je vous montre un extrait :

Mahmoud Darwich, (sur le site cité plus haut) a écrit:
j’ai en tête une chanson
sur ma ville natale
dors, ô ma sœur
que je puisse l’écrire
j’ai vu ton corps
soulevé par des chaînes
ruisselant de couleurs
et je leur ai dit :
Mon corps est là-bas
ils ont interdit la place de la ville

[…]

Extrait du poème La chute de la lune, dans Rien qu’une autre année, traduit de l’arabe par Abdellatif Laâbi, éditions de Minuit 1983, page 57

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

La poésie arabe Empty
MessageSujet: Re: La poésie arabe   La poésie arabe Icon_minitimeJeu 10 Oct 2013 - 10:49

jack-hubert bukowski a écrit:
Mahmoud Darwich
il a même un fil Very Happy 

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



La poésie arabe Empty
MessageSujet: Re: La poésie arabe   La poésie arabe Icon_minitimeVen 11 Oct 2013 - 10:45

A noter que dans l'ouvrage :

La poésie arabe Entretiens_poesie

Entretiens sur la poésie, Darwich raconte de façon très claire, et accessible pour les non-initiés, l'histoire et l'évolution de la poésie arabe avec toutes ses spécificités, liées notamment à la langue.

C'était extrêmement intéressant.

Ouvrage à lire pour qui s'intéresse au sujet !
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

La poésie arabe Empty
MessageSujet: Re: La poésie arabe   La poésie arabe Icon_minitimeVen 11 Oct 2013 - 12:57

kenavo a écrit:
jack-hubert bukowski a écrit:
Mahmoud Darwich
il a même un fil Very Happy 


Re: Very Happy 

Mahmoud Darwich : ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




La poésie arabe Empty
MessageSujet: Re: La poésie arabe   La poésie arabe Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La poésie arabe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Série TV la Vallée des Loups

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques) :: Les fils spécifiques-
Sauter vers: