Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Olivier Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant
AuteurMessage
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Mer 24 Sep 2014 - 18:20

Very Happy

Je n'ai pas fini de devoir affronter tous vos sarcasmes. Gros soupir.

Va falloir assumer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11710
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Mer 24 Sep 2014 - 18:58

ben, non, c'est triste!
Il a voulu essayer autre chose, et il va peut-être repartir dans une autre direction.
Peut-être que le prochain te plaira

(je vais l'essayer quand même, car la critique de télérama fait envie, mais on dirait qu'ils ne parlent pas du même livre!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Mer 24 Sep 2014 - 19:19

topocl a écrit:
ben, non, c'est triste!
Il a voulu essayer autre chose, et il va peut-être repartir dans une autre direction.
Peut-être que le prochain te plaira

J'espère topocl, là suis vraiment très déçue. J'ai presque de la peine pour lui, tellement il s'est vautré.

topocl a écrit:
(je vais l'essayer quand même, car la critique de télérama fait envie, mais on dirait qu'ils ne parlent pas du même livre!)

Oh oui, j'aimerais bien que quelqu'un m'en donne une vision moins catastrophique! C'est forcément lié à l'envie que j'en avais avant de le lire...

jemetate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Mer 24 Sep 2014 - 23:02

Aeriale a écrit:
-Peine perdue-

Ce sera mon dernier de lui, je pense, et quel dommage.

.

Tu vas bien lui laisser une autre chance tout de même avec le suivant? C'est la première fois qu'il te déçoit. content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile


Messages : 17272
Inscription le : 06/07/2007
Age : 71
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Jeu 25 Sep 2014 - 8:50

Aériale,  tu n'aurais pas du le relire coup sur coup, peut-être le livre demandait-il une pause  (comme pour la pâte) dentsblanches

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Jeu 25 Sep 2014 - 9:57

coline a écrit:
Aeriale a écrit:
-Peine perdue-

Ce sera mon dernier de lui, je pense, et quel dommage.

Tu vas bien lui laisser une autre chance tout de même avec le suivant? C'est la première fois qu'il te déçoit. content

Moui, je dis ça sur le coup, je suis un peu vénère...  dentsblanches

Bédoulène a écrit:
Aériale,  tu n'aurais pas du le relire coup sur coup, peut-être le livre demandait-il une pause  (comme pour la pâte) dentsblanches

Bédou, j'ai mis un temps fou à le lire justement. A part le début qui paraissait conforme à ce que j'en attendais, le reste c'était plutôt de la brasse coulée.

Mais certaines critiques le trouvent très émouvant, dense, etc etc...

???

NB: Le fait d'en parler ici, m'a fait revenir en tête un de mes rêves cette nuit, où je lui disais que ça n'allait pas du tout, son dernier roman mdr2

-Voir au bar où j'ai développé!-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Jeu 25 Sep 2014 - 11:27

Aeriale a écrit:
coline a écrit:
Aeriale a écrit:
-Peine perdue-

Ce sera mon dernier de lui, je pense, et quel dommage.

Tu vas bien lui laisser une autre chance tout de même avec le suivant? C'est la première fois qu'il te déçoit. content

Moui, je dis ça sur le coup, je suis un peu vénère...  dentsblanches

[...]

NB: Le fait d'en parler ici, m'a fait revenir en tête un de mes rêves cette nuit, où je lui disais que ça n'allait pas du tout, son dernier roman mdr2


Oh ben alors...il va certainement t'écouter! rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Jeu 25 Sep 2014 - 12:44

coline a écrit:
Oh ben alors...il va certainement t'écouter! rire

Tu crois? jemetate rire

Il était tout ouïe en tout cas, limite il s'excusait!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11710
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Dim 2 Nov 2014 - 14:15

Peine perdue

24 chapitres, 24 personnages qui se passent le relais en une grand ronde pour se raconter, au cours quelques jours d'une petite station balnéaire près de Nice , abandonnée à l’automne par les touristes, où tout le monde  se connaît plus ou moins. Chacun traîne sa pauvre ou belle vie, ses petites et grosses misères, ses regrets, sa rage ou ses espoirs, qui vont se cristallier le temps d'une tempête dévastatrice. 24 petites histoires qui en forment une grande.

Au départ il y a la prose d' Olivier Adam, un peu irritante, dont on se demande si elle tient du procédé ou du  tic de langage : énumérations  sans virgules, phrases nominales enchaînées, anaphores récurrentes. Il faut l'accepter, car finalement, pourquoi Olivier Adam serait-ils obligé de faire des phrases s'il aime mieux écrire autrement ? Car à part ça, il a un sacré talent de conter, de façon très touchante de sonder l'intime des gens, de trouver « la douceur sous la carcasse».

Aeriale a écrit:
. Mais trop de malheurs multipliés et de drames enchevêtrés créent inévitablement l'overdose.
.
Peut-être suffit-il de se dire que ce sont des personnages de la vie et non des personnages de roman. Des gens dont on ne parle pas si souvent, pas des vrais losers au départ, mais simplement pour qui le travail n'est ni une évidence ni un plaisir,un monde de loyers à payer,  de petites combines et grosses magouilles, où les hommes  jouent au foot le dimanche,  les parents se meurent, l'amour  ne flambe plus comme avant, les enfants  s'éloignent. J'ai trouvé Adam très proche de chasun de ses personnages, très proche de moi, au final. Il est plein de compassion, ne larmoie pas, ne juge pas. Et peu à peu, son histoire voit plus loin que les individus, la société, telle un piège, emprisonne les personnages

Alors, au final, ce n'est pas de la grande littérature, mais de toute façon, ce n'est pas ce qu'on recherche en lisant Adam, n'est ce pas ? C'est un bon roman choral attentif aux homm set au monde, dont la forme est originale et bien maîtrisée. Peut-être un peu trop romanesque (encore que...), mais qui a su me toucher par sa fréquentation du quotidien d'hommes et de femmes de tous milieux, des gens simples et complexes à la fois,  par une façon de leur donner une voix, une intimité au delà de  la façade, au delà d'un destin qui les spolie.


Aériale, tu devrais lui laisser une chance, à Olivier Adam sourire .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Dim 2 Nov 2014 - 23:39

J'avais raté ce beau commentaire!

topocl a écrit:
Aériale, tu devrais lui laisser une chance, à Olivier Adam sourire .

Very Happy

Très contente que tu aies aimé ce roman, topocl, même si je n'ai pas réussi à tenir sur la longueur. Ca me rassure, c'est peut-être moi qui suis passée à côté. Mais je l'aime toujours! Cette façon unique qu'il a de jeter ses ressentis directement et sans ambages, sans figure de style ni chercher à séduire, j'y serai toujours sensible.

Pour le reste, c'est certain qu'Adam est toujours très à l'écoute de ceux qui l'entourent, et particulièrement dans ce roman. Mais je suis surprise qu'il vous ai plus marqués que Les lisières, par exemple.

Je tenterai de le finir, au moins pour connaître la chute!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11710
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Lun 3 Nov 2014 - 8:45

oui, c'est curieux que tu te sois arrêtée page 340, d'abord la fin était toute proche, et puis ce n'est pas un moment où il en "rajoute" particulièrement, j'ai trouvé. Elle est intéressante, la fin. Ellz donne un éclairage à tout cela!
(si tu n'as pas le courage je peux te donner des détails par mp!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11710
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Lun 17 Aoû 2015 - 16:55

Les Lisières

Curieuse relecture !
J'ai repris Les Lisières, persuadée d'avoir adoré... Découvrant quand même en moi pas mal de réticences au fil des pages, j'ai relu mon commentaire, qui avait , en fait, déjà des réserves.
Donc en gros, même impression, mais tirant un peu plus du mauvais côté (le temps qui a passé, l'enthousiasme parfumé qui m'avait influencée ?).

J'ai donc certes retrouvé ce portrait du fossé entre une France  d’en haut et une France  d'en bas, avec ce grand mérite de donner vie aux petits et aux obscurs qu'on ne croise pas si souvent en littérature actuelle (mais quel tableau, mon Dieu!). Et une façon de dire les choses telles qu'elles sont, politiquement correctes ou pas. Mais aussi d'enfoncer des portes ouvertes : les enfants de prolétaires qui réussissent moins bien scolairement, économiquement et socialement que ceux des classes dites supérieures, le chômage qui rend la vie difficile (ah, oui?), la culture et l'excellence abandonnées car considérées comme « prise de tête », les anciens communistes tentés par le vote FN, les footballeurs qui gagnent trop d'argent. Je m'arrête là (Olivier Adam, lui, en a plein d'autres.). Oui oui, tout cela est vrai , tout cela est la France actuelle, mais on dirait qu'il est le seul à le savoir, Adam, et puis , c'est quand même un peu plus compliqué... Je n'irai plus jusqu'à dire que c'est une vision implacable, une observation formidable, il y a là un manque de nuance par trop poussé.

Quand à l'aspect sentimentalo-affectif, c'est un peu pareil, tout cela est très bien vu, très bien rapporté, avec quand même une lourdeur du trait, une répétition de l'explication qui plombent un peu le récit. Et j'ai passé mon temps à me gendarmer, car face à ce bien malheureux Paul Steiner, ce cabossé de la vie,  ce grand dépressif avec son côté  Tous-des-connards-et-moi-même-aussi, j'aurais dû avoir de la compassion. Mais finalement il m'a plutôt agacée, je l'ai trouvé geignard, egocentré, tête à claque.(ce qu'il dit lui-même d'ailleurs). Lui non plus n'a aucune compassion, aucune indulgence pour personne, alors pourquoi en aurais-je pour lui ?

Au final, malgré cela, malgré mon exaspération, malgré le style-Adam qui est ce qu'il est (logorrhéique, semi-oral, plein de procédés) , comme c'est intelligemment mené, j'ai pris un plaisir, mitigé mais assumé, à  cette lecture, qui mêle curieusement pessimisme crasse et facilité (la fin, un peu niaiseuse, perd le pessimisme mais conserve la facilité). Je ne doute pas qu' Olivier Adam soit  totalement sincère (il a quelque chose d'Eric Reinhardt en plus terre à terre), mais cette sincérité, finit par  tourner à la pose, c' est ici à la fois une qualité et un défaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
églantine
Zen littéraire


Messages : 6785
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Lun 17 Aoû 2015 - 21:14

Je me retrouve assez dans ce dernier commentaire Miss Topocl au sujet de ce livre .
Mais malgré tout , mon agacement est sans doute un chouia plus prononcé d'où mon absence de commentaire une fois de plus . dentsblanches

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Mar 18 Aoû 2015 - 10:29

Pauvre!

Fais toi plaisir, lâche toi, faut pas rester frustrée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile


Messages : 10871
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Mar 18 Aoû 2015 - 17:47

On peut peut-être aussi rappeler au passage qu'on n'est pas obligé d'éprouver du plaisir à descendre un auteur (surtout quand d'autres l'apprécient et le défendent) et que je n'ai toujours pas lu de livres d'Olivier Adam, ce qui me parait bien plus scandaleux que la frustration d'églantine ! clown

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Olivier Adam   Aujourd'hui à 21:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Olivier Adam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» A l'abri de rien/ Olivier Adam
» Je vais bien, ne t'en fais pas = Olivier Adam =
» Les éditions de l'olivier
» Ya bna ADAM
» blog olivier s

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: