Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Olivier Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Olivier Adam   Dim 18 Aoû 2013 - 14:13

Quand on aime c'est plus facile... sourire 
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire


Messages : 6068
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Dim 18 Aoû 2013 - 14:23

eXistenZ a écrit:
Quand on aime c'est plus facile... sourire 
Tu ne sera pas le premier à démonter Olivier Adam, sans doute pas le dernier Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11731
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Dim 18 Aoû 2013 - 20:28

C'est quoi un cas de conscience? Peur de se faire engueuler? Peur qu'on ne t'aime plus? Peur de faire pleurer quelqu'un? Vas-y, c'est toujours stimulant la discussion!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Olivier Adam   Dim 18 Aoû 2013 - 20:44

Les Lisières

Je ne vais pas raconter le synopsis il a je pense été déjà énoncé. Je vais le dire d'emblée, je n'ai pas aimé, mais il m'a fallu deux lectures pour comprendre la gêne que j'avais puis le rejet.
C'est déjà mieux que bon nombre de livres que je n'ai pas aimés.

Je ne nie pas la qualité du livre car si tant de monde dont les critiques l'ont vanté c'est qu'il y a quelque chose et c'est vrai qu'en soi ce n'est pas un livre particulièrement désagréable à lire.
Seulement j'ai eu un souci au moment de la deuxième lecture c'est que cela m'a rappelé un sketch des Inconnus et j'ai du coup eu le fou rire à chaque fois qu'une phrase ou une page m'y faisait repenser.
C'est le sketch de "Perdu de recherche", Didier Bourdon imite Jacques Pradel et Legitimus joue le rôle d'un gars amnésique qui avait gagné au loto mais qui a perdu le ticket et la mémoire suite à une tentative d'assassinat orchestrée par sa femme et son meilleur ami en couple adultérin. Le faux Jacques Pradel n’arrête pas d’insister sur le caractère dramatique et émouvant  de l’histoire souhaitant à tout prix faire pleurer ses téléspectateurs, l’émission étant même sponsorisée par Kleenex.

J’ai eu le même sentiment avec le livre d’Olivier Adam. Il faut qu’on soit triste et ému, tous les moyens sont bons, le style qui est constitué de longues descriptions plaintives de paysages mornes même si beaux, des dialogues sans contenu mais se voulant marquants. Du coup les personnages sont totalement instrumentalisés dans une démonstration de fausse retenue et de vrai élan dépressif. Ils sont peut être perdus mais moi j’attendais d’être perdu et submergé.

Le problème étant que pour moi quand il y en a trop, eh bien je n’y crois pas, et je n’y ai pas cru.
J’avais bien aimé « Je vais bien ne t’en fais pas » mais je ne reconnais pas l’auteur.  Le vocabulaire est trop simple, la structure des phrases systématique, cela me fait penser aux réalisateurs qui font des films sur commande, on ne les reconnaît plus.
Ici c’est pareil mais peut être Olivier Adam a-t-il écrit ce livre en le pensant déjà comme scénario de film ?

Je me suis ennuyé car finalement ma plus grande distraction fût de comprendre pour quelle raison je n’aimais pas. Dommage.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11731
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Dim 18 Aoû 2013 - 20:53

Et bien voilà!
Il n'y a absolument rien de pire que ce qui avait déjà été dit par d'autres sourire .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19337
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Dim 18 Aoû 2013 - 20:57

Merci de ton commentaire eXistenZ. C'est vrai que c'est plus difficile un commentaire négatif, parce que cela demande d'expliciter le pourquoi, et prendre ce temps, alors qu'on a pas aimé le livre...

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Olivier Adam   Dim 18 Aoû 2013 - 20:58

En fait j'ai pas de mal d'habitude mais je souhaitais pas vexer Aeriale... A tort puisqu'il vaut mieux tout écrire par honnêteté tant que c'est correct.
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire


Messages : 5060
Inscription le : 16/02/2013
Age : 28
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Dim 18 Aoû 2013 - 21:00

eXistenZ a écrit:

Seulement j'ai eu un souci au moment de la deuxième lecture c'est que cela m'a rappelé un sketch des Inconnus et j'ai du coup eu le fou rire à chaque fois qu'une phrase ou une page m'y faisait repenser.
C'est le sketch de "Perdu de recherche", Didier Bourdon imite Jacques Pradel et Legitimus joue le rôle d'un gars amnésique qui avait gagné au loto mais qui a perdu le ticket et la mémoire suite à une tentative d'assassinat orchestrée par sa femme et son meilleur ami en couple adultérin. Le faux Jacques Pradel n’arrête pas d’insister sur le caractère dramatique et émouvant  de l’histoire souhaitant à tout prix faire pleurer ses téléspectateurs, l’émission étant même sponsorisée par Kleenex.
Je n'ai pas lu le livre mais j'adore le sketch dont tu parles donc je pense que moi aussi j'aurais ri au lieu d'être émue.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19337
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Dim 18 Aoû 2013 - 21:04

eXistenZ a écrit:
En fait j'ai pas de mal d'habitude mais je souhaitais pas vexer Aeriale... A tort puisqu'il vaut mieux tout écrire par honnêteté tant que c'est correct.
C'est sûr, que dès qu'on touche à Adam, Aeriale sort les griffes de panthère.  

Mais elle est aux antipodes. :3 

Personnellement, j'ai tellement peur que je préfère ne pas le lire, pas de risques comme ça. Parce que je sens qu'il n'est pas pour moi.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11731
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Dim 18 Aoû 2013 - 21:05

Il y a tellement de livres qui ne sont pas pour toi, Arabella.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19337
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Dim 18 Aoû 2013 - 21:10

Comme pour chacun j'imagine. On apprend à choisir ce qui nous convient le mieux au fur et à mesure.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18132
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Mar 20 Aoû 2013 - 3:30

eXistenZ a écrit:
En fait j'ai pas de mal d'habitude mais je souhaitais pas vexer Aeriale... A tort puisqu'il vaut mieux tout écrire par honnêteté tant que c'est correct.
Ma oui bien sûr Existenz bisous 

Tu expliques pourquoi tu n'as pas été emporté, je peux comprendre, je ne suis pas une buse! Ca ne peut pas marcher à tous les coups, les sensibilités diffèrent tellement (et en fonction de tas de choses) Ce que je comprends moins ce sont les avis définitifs qui ne laissent aucune chance, ce n'est pas ton cas Very Happy 

(Mais j'avoue que l'avis de Marie m'a comblée!)

Arabella a écrit:
Mais elle est aux antipodes. :3 
Certes, mais elle veille...diablotin 

(Arabella, non. Adam is not for you, youhou)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titaua
Espoir postal


Messages : 15
Inscription le : 13/08/2013
Age : 64
Localisation : Moorea, Polynésie

MessageSujet: Des vents contraires et des avis divergents   Jeu 22 Aoû 2013 - 3:22

J'ai découvert Olivier Adam grâce à son roman Des Vents contraires et je rejoins tout à fait Marie dans ses appréciations. Outre les très belles descriptions, non convenues, des paysages bretons et surtout des éléments, il m'a également semblé que l'atmosphère sombre du début, évoluait vers une embellie, une issue tournée vers l'autre, l'invention d'un microcosme plus humain, plus sincère que la société qui a fragilisé les "héros" de cette histoire. Plutôt réconfortant, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18132
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Mer 24 Sep 2014 - 18:10

-Peine perdue-



C'est l'hiver, La côte d'azur vit ses derniers rayons de l'été et les touristes se font rares, laissant dans leur sillage un paysage triste et désolé. Antoine, le héros de l'histoire, peine comme l'ensemble des gars du village à joindre les deux bouts. Il est un peu la star du patelin, beau gosse un chouia trop colérique, il a tendance à se battre et sa carrière est en statu quo. Pour subvenir à ses besoins, il bosse pour un mafieux et retape les mobile-homes. C'est un homme à la dérive, et qui a des raisons de l'être. Il traîne depuis toujours ses blessures: un père absent, une mère dépassée, une épouse qui l'a quitté pour plus de sécurité, et qu'il aime toujours.
Un soir, surprenant des rôdeurs cagoulés, il se fait agresser et laissé pour mort.

Voilà pour le point de départ. Autour de cet évènement tragique un soir de tempête, de nombreux personnages vont venir éclairer, chacun à leur tour, les faits opaques pouvant expliquer ce mystérieux traquenard. Ils sont plus de vingt , se connaissent ou pas, se croisent parfois mais pas forcément, tous avec leurs propres galères et leur misère affective, leurs misérables fins de mois ou leurs boulots cumulés. Marion son ex, Marco son rival, Sarah sa belle soeur, Coralie sa maîtresse, qui bosse à l'hôpital, Serge son père, Eric l'entraîneur...Et d'autres qui à priori n'ont rien à voir avec lui, tels Anouck, une écrivaine vieillissante et solitaire venue se mettre au vert, ou ce couple de petits retraités qui veulent en finir avec la vie, ou encore Léa la jeune fugueuse qu'abrite Anouck.

Je ne les citerai pas tous, d'ailleurs j'en ai oublié la moitié, et pour tout dire, je ne suis pas allée au bout. Ma compassion et  ma bonne volonté ont fini par rendre les armes arrivée à la page 340. Dommage, je n'aime pas ne pas terminer un roman, surtout lorsqu'il s'agit de Adam. Et je ne connaîtrai pas la chute, même si je l'imagine vaguement, arrivée à ce stade. Mais trop de malheurs mutipliés et de drames enchevêtrés créent inévitablement l'overdose. Comment Olivier Adam, dont l'empathie pour les cabossés du monde est sans conteste, a t'il tout de même pu se laisser engloutir à ce point? Ce que je peux dire c'est que les romans choraux ne sont pas pour lui, et que à trop regarder la misère on finit par s'y noyer. Ce sera mon dernier de lui, je pense, et quel dommage.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire


Messages : 7104
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Olivier Adam   Mer 24 Sep 2014 - 18:18

ça m'a l'air aussi tordu que Plus belle la vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Olivier Adam   Aujourd'hui à 5:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Olivier Adam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» A l'abri de rien/ Olivier Adam
» Je vais bien, ne t'en fais pas = Olivier Adam =
» Les éditions de l'olivier
» Ya bna ADAM
» blog olivier s

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: