Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jorge Luis Borges [Argentine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Jorge Luis Borges [Argentine]   Mar 25 Juin 2013 - 11:46

@Harelde : Ton ressenti était très proche de celui que j'ai eu à la lecture de Fictions ...
Ce que j'ai aimé par la suite, c'était la possibilité de relire une nouvelle qui m'accompagnait un certain temps et me laissait partir vers de nouvelles contrées, notamment pour les nouvelles initialement les plus obscures ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Jorge Luis Borges [Argentine]   Mar 25 Juin 2013 - 20:58

GrandGousierGuerin a écrit:
@Harelde : Ton ressenti était très proche de celui que j'ai eu à la lecture de Fictions ...
Ce que j'ai aimé par la suite, c'était la possibilité de relire une nouvelle qui m'accompagnait un certain temps et me laissait partir vers de nouvelles contrées, notamment pour les nouvelles initialement les plus obscures ...
Oui, exactement. Et, en plus, la lecture de notes, articles ou autres permettent d'y revenir et de mieux comprendre. Mais il y a aussi parfois un certain vertige à ne pas comprendre... (sans allusion à Sacha Guitry, qui a écrit : "Et quand une phrase ténébreuse, alambiquée vous donne le vertige, souvenez-vous que ce qui vous donne encore le vertige, c'est le vide").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Jorge Luis Borges [Argentine]   Mar 25 Juin 2013 - 22:57

eXPie a écrit:
GrandGousierGuerin a écrit:
@Harelde : Ton ressenti était très proche de celui que j'ai eu à la lecture de Fictions ...
Ce que j'ai aimé par la suite, c'était la possibilité de relire une nouvelle qui m'accompagnait un certain temps et me laissait partir vers de nouvelles contrées, notamment pour les nouvelles initialement les plus obscures ...
Oui, exactement. Et, en plus, la lecture de notes, articles ou autres permettent d'y revenir et de mieux comprendre. Mais il y a aussi parfois un certain vertige à ne pas comprendre... (sans allusion à Sacha Guitry, qui a écrit : "Et quand une phrase ténébreuse, alambiquée vous donne le vertige, souvenez-vous que ce qui vous donne encore le vertige, c'est le vide").
Oui tout à fait. Et de par ma simple et courte expérience, Parfums y contribue de manière plus que massive !
Et le vertige, perdre pied, être déstabilisé... C'est un voyage dont il me plait que la boussole perde le nord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Harelde
Zen littéraire
avatar

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 42
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Jorge Luis Borges [Argentine]   Mer 26 Juin 2013 - 8:37

Il me faut donc poursuivre ma découverte de cet auteur.
Le prochain opus sera "Fictions", autre oeuvre incontournable d'après mes sources.

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Jorge Luis Borges [Argentine]   Mer 26 Juin 2013 - 9:49

Harelde a écrit:
Il me faut donc poursuivre ma découverte de cet auteur.
Le prochain opus sera "Fictions", autre oeuvre incontournable d'après mes sources.
Spoiler:
 
dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Harelde
Zen littéraire
avatar

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 42
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Jorge Luis Borges [Argentine]   Mer 26 Juin 2013 - 10:01

rire

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Jorge Luis Borges [Argentine]   Mer 26 Juin 2013 - 19:36

Harelde a écrit:
Il me faut donc poursuivre ma découverte de cet auteur.
Le prochain opus sera "Fictions", autre oeuvre incontournable d'après mes sources.
Oui ! Il comporte le fameux Tlön, Uqbar, Orbis Tertius, notamment. Pierre Ménard, auteur du Quichotte, m'avait laissé perplexe, à l'époque.
J'aime beaucoup Le Miracle secret. C'est très simple, par contre, pas bourré de références.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Jorge Luis Borges [Argentine]   Mer 26 Juin 2013 - 21:31

Je n'ai lu que L' Aleph et Fictions, chaque année je me dis : il faut que je lise autre chose de Borges et en même temps j'ai envie de relire chacun des textes déjà lu, alors de temps en temps je relis une nouvelle (en particulier après avoir lu Nabokov). Je les trouve très proches dans leur démarche littéraire, leur positionnement de joueurs, hâbleurs et manipulateurs...

Merci pour ton commentaire Harelde, qui me donne à nouveau envie de revenir vers cet auteur mystérieux, ludique et compliqué.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigismond
Agilité postale
avatar

Messages : 875
Inscription le : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Jorge Luis Borges [Argentine]   Sam 19 Oct 2013 - 17:19

Le livre de sable (titre original: El libro de arena), publié en 1975.

Recueil assez bref de treize nouvelles, intitulées: L'autre, Ulrica, Le Congrès, There are more things, La Secte des Trente, La nuit des dons, Le miroir et le masque, UNDR, Utopie d'un homme qui est fatigué, Le stratagème, Avelino Arredondo, Le disque, Le livre de sable.
Un épilogue signé de l'auteur termine l'ouvrage, en voici le début:
Jorge-Luis Borges, épilogue au Livre de sable a écrit:
Ecrire une préface à des contes qui n'ont pas encore été lus est une tâche presque impossible, puisqu'elle oblige à analyser des situations dont il convient de ne pas dévoiler la trame. Je préfère donc m'en tenir à un épilogue.

Le premier récit reprend le vieux thème du double, qui inspira la plume, toujours heureuse, de Stevenson. En Angleterre son nom est fetch ou, de façon plus littéraire, wraith of the living; en Allemagne, dopppelgaenger. Je soupçonne que l'une de ses premières désignation fut celle d'alter ego. Cette apparition spectrale aura sans douté été un reflet renvoyé par un métal ou l'eau, ou simplement par la mémoire, qui fait de chacun de nous un spectateur et un acteur. Il me fallait faire en sorte que les interlocuteurs fussent assez distincts pour être deux et assez semblables pour n'être qu'un. Dois-je avouer que l'idée de cette histoire me vint en Nouvelle-Angleterre, au bord du fleuve Charles, dont les eaux froides me rappelèrent le lointain cours du Rhône ?  
Une tonalité générale est donnée au fantastique, et on retrouve quelques obsessions qui hantent régulièrement les ouvrages du maître argentin.
Le double, l'alter ego dans L'autre, mais aussi d'une certaine manière dans Utopie d'un homme qui est fatigué.
Comme par exemple le livre impossible, plus fort que celui qui le possède, et qui devient possédé par le livre, dans la nouvelle éponyme (et qui est la dernière, dans l'ordre de parution).
Comme encore poésie et littérature parvenues à un point d'abstraction tel qu'un seul mot les contient, et surtout les surpasse (Undr, le miroir et le masque).
Une curieuse histoire d'amour à résonances littéraires, plutôt incongrue chez Borges (Ulrica) est intercalée, cela fait presque saugrenu ici.
Le Congrès est une espèce d'entreprise, vaine d'avance, de représenter tout le genre humain.
La construction intellectuelle, duelliste au fond, de Stratagème a sa légèreté, ce qui n'était pas gagné vu comment la nouvelle s'enclenche !

Mais mes trois préférées, celles dont la lecture m'a fait ressentir qu'elle tirent l'ouvrage vers le haut, et qui m'interdisent donc de présenter Le livre de sable comme un Borges mineur, ou de second plan, sont Le disque, Avelino Arredondo et La nuit des dons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Jorge Luis Borges [Argentine]   Sam 19 Oct 2013 - 18:15

@Sigismond : J'ai comme l'impression que tu n'as pas fini ton commentaire ... Frustration ...
A moins que ce ne soit un commentaire à double détente comme dans le Llano en flammes de Rulfo jemetate 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jorge Luis Borges [Argentine]   Sam 19 Oct 2013 - 19:25

Un petit conseil ? Lisez L' Auteur et autres textes. L' érudition fait place davantage à l' émotion, à la poésie et au souvenir.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigismond
Agilité postale
avatar

Messages : 875
Inscription le : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Jorge Luis Borges [Argentine]   Dim 20 Oct 2013 - 7:38

GrandGousierGuerin a écrit:
@Sigismond : J'ai comme l'impression que tu n'as pas fini ton commentaire ... Frustration ...
A moins que ce ne soit un commentaire à double détente comme dans le Llano en flammes de Rulfo jemetate 
Oui, en effet Grand GG, j'ai suspendu le commentaire. Je précise que Le livre de sable était une relecture, la première lecture étant fort lointaine. Mais c'était le premier recueil de nouvelles que je lisais après Rulfo Le llano en flammes, et tout semble un peu terne.
De même qu'il est difficile d'apprécier une congère quand on revient du K2, congère dont l'ampleur pouvait nous émouvoir auparavant; j'exagère bien sûr complètement, c'est juste pour illustrer, n'allez pas croire une seconde que Le livre de sable serait une congère et Le llano en flammes le K2 Laughing, non, pas du tout, il n'y a pas cet écart-là entre ces ouvrages  !

Mais c'est une façon de dire que je ne veux pas être injuste envers Borges par un commentaire immérité sur ce recueil. Et je peux bien sûr entendre que l'on n'a pas du tout aimé les nouvelles de Rulfo, et qu'en comparaison on plébiscite celles de Borges !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Jorge Luis Borges [Argentine]   Dim 20 Oct 2013 - 10:30

@Sigismond : merci pour la précision !
Je me mets en mode attente ... Et je mets quoi comme musique pour meubler ce silence ? Noir Désir ? Deep Purple ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
mazel
Espoir postal
avatar

Messages : 38
Inscription le : 19/10/2009
Age : 66
Localisation : carrières-sous-poissy

MessageSujet: Re: Jorge Luis Borges [Argentine]   Lun 10 Mar 2014 - 13:55

bonjour,
 lire je commence Le Livre de sable de Jorge Luis BORGES -

nouvelles
l'autre : Borges y raconte une rencontre qu'il aurait eue, jeune homme, avec... lui-même, vieil homme, aveugle.
Ulrica : L'histoire d'une rencontre amoureuse aux résonnances littéraires et mythologiques.
le congrès : L'entreprise d'une poignée d'hommes de constituer un Congrès représentatif de tout le genre humain.
There Are More Things : Une nouvelle d'horreur à la Lovecraft.
la secte des Trente : La description d'une hérésie fictive, telle que sa doctrine aurait pu être énoncée vers la fin de l'Empire romain.
la nuit des dons : Le récit d'une nuit initiatique : un adolescent qui découvre les maisons closes profite d'une leçon d'histoire de l'Argentine et d'un amour inattendu.
le miroir et le masque : Un poète scandinave doit créer trois poèmes pour son roi : il réussira au-delà de leurs espoirs.
Undr : Un poète cherche dans un pays nordique la poésie ultime, celle qui ne compte qu'un seul mot.
utopie d'un homme qui es fatigué : Un voyageur égaré dans la pampa fait un bref séjour à une époque très lointaine, où l'humanité s'est assagie tout en adoptant certaines coutumes surprenantes.
le stratagème : Un professeur de langues germaniques anciennes utilise un subterfuge pour pousser son directeur à le nommer à un poste prestigieux, au détriment d'un collègue parfaitement qualifié.
Avelino Arredondo : Un jeune homme coupe les ponts avec tous ses proches et s'enferme chez lui afin de réaliser un plan mystérieux.
le disque : Un pauvre homme croise un roi déchu qui lui montre un trésor : un disque qui n'a qu'une seule face...
le livre de sable : Cette nouvelle ouvre sur des considérations au sujet de l'infini en géométrie. Le narrateur fait l'acquisition d'un livre qui lui est présenté comme étant une Bible.
« Le nombre de pages de ce livre est exactement infini. Aucune n'est la première, aucune n'est la dernière. »
Obsédé par ce livre, il finit par décider de le perdre. Cette nouvelle pousse plus loin encore l'idée évoquée dans la Bibliothèque de Babel, qui était quasi-infinie et contenait tous les livres. Ici, c'est un livre qui contient tous les livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mazel-livres.blogspot.com/
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Jorge Luis Borges [Argentine]   Lun 28 Juil 2014 - 21:53


Ferdinando Scianna, Jorge Luis Borges visiting the Galleria Nazionale, Palermo,1984

Fictions

Un ensemble de courtes nouvelles étonnamment faciles à lire. Étonnamment parce qu'il y a étonnement et parce qu'il y a de quoi perdre le lecteur, d'un côté érudition poussée et goût affirmé de la métaphysique et de la littérature avec tous ses rouages, de l'autre volonté joueuse ou amusée, mais néanmoins sérieuse, de fondre ces intérêts dans la forme.

A vous lecteur, la succession des petites histoires mystérieuses, inquiétantes et vertigineuses qui vont démonter la réalité pour en construire une autre, différente à peu de choses prêts, mais ce sera définitivement un autre monde. Le temps de suivre le récit souvent indirect de la constitution d'un autre ouvrage ou d'un autre savoir, de goûter son dévoilement, que malgré vous le monde a tourné et n'est plus également tangible.

Le mystère, le dévoilement, le jeu, les faux semblants, les symétries et les miroirs et tout un talent de l'imaginaire guidé. A la limite du rêve éveillé ou de l'instant d'égarement quand une pensée en a entrainé une autre de trop qui est devenue réelle. Le sublime talent de narrateur est quelque part par ici, sérieux, savant, mais savamment chaleureux, toujours à emmener le lecteur un peu plus loin dans le dédale. L'ombre d'une peur avec la certitude qu'une écriture aussi magique ne pouvant être trop trop trompeuse on s'en sortira.

Et pour l'art de la phrase et du récit, c'est une authentique merveille. Le sens choisissant souvent de résider dans la précision de la discrète élégance de l'assemblage plutôt que dans une implacable mécanique de désossage littéral mot à mot. Il faut dire qu'avec des apparences si trompeuses que celles démontrées, il s'agit peut-être là d'un élémentaire bon sens.

Petit moment de magie.

S'il faudrait plusieurs vies et plusieurs bibliothèques pour essayer de décortiquer tout ce qui peut être caché ou référencé dans ces textes, et la question se pose qu'on le veuille ou non, jamais ça n'a pris le pas sur le mouvement de la lecture, cet arrière fond spécial et pas forcément innocent se contentant, si on veut, de laisser planer une ombre très dense au dessus de la lecture. Une part de doute induit supplémentaire.

C'est assez fabuleux. En approximation ça pourrait de loin faire penser à un croisement de Dürrenmatt et de Buzazati (avec d'autres choses encore).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jorge Luis Borges [Argentine]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jorge Luis Borges [Argentine]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Virginia Woolf et Borges
» Patagonie argentine
» GENEALOGIE EN ARGENTINE
» Armée Argentine
» LE HAVRE ARGENTINE Liste de passagers à destination de l'Argentine 1888 à 1891

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Amérique latine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: