Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Isabelle Damotte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Isabelle Damotte   Mar 25 Aoû 2009 - 0:08

Isabelle DAMOTTE



Née en 1962, au Cannet, elle exerce, dans un village de la Drôme, le métier d’enseignante en école primaire et anime des ateliers d’écriture auprès de jeunes enfants pour leur faire découvrir la poésie contemporaine.
"On ne sait pas si ça existe les histoires vraies" est son premier ouvrage publié (été 2009).


Dernière édition par coline le Mar 25 Aoû 2009 - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Isabelle Damotte   Mar 25 Aoû 2009 - 0:18

On ne sait pas si ça existe, les histoires vraies

Préface de Marie Cosnay (extrait):
« Dans l’histoire, Judith monte au grand escalier. L’escalier, la rampe, les mots-flocons, l’infirmerie : c’est histoire vraie et histoire partagée.
[…]
Hôpital, maison de redressement, orphelinat, pensionnat. Peu importe comment ça existe. On sait, outre les dortoirs et les escaliers de bois : l’odeur fade, l’absence de couleurs, le souvenir des linges, et les prières. »
..................................................................................................
J'ai reçu une grande claque littéraire...Et cet ouvrage est pour moi un immense coup de coeur.
A part, ni poésie ni roman...
Poétique, ô combien!
Et bouleversant, sensible et grave...et magnifique!

Isabelle Damotte donne la parole à six enfants et à Soeur Bernardine. Tous ont en commun, y compris la religieuse, de connaitre bien « l’endroit où maman s’éloigne ».
Ce moment où
« Les mères
décrochent les enfants
de leurs bras
et disparaissent. »


Judith, Adrien, Philémon, Marco, Pierre et Luc…
Il y a dans leurs histoires, comme dans celles de tous les enfants, des rois, des reines et des châteaux …Mais dans leurs histoires vraies à eux,
« La route ramène toujours
Le rang des enfants au château »


« La reine a oublié leur nom. Le roi a refermé la porte du château. »

La dame bleue sourit mais Judith sait que « les sorcières mettent parfois des robes bleues et sourient sans leurs yeux. »

Et dans leur triste château ,

« Les enfants font la ronde ils tourmentent le vide.
Le matin sous le soir le soir sur le matin
Passe passe passera…
L’empreinte des voix l’arrondi des lèvres sur les vitres
La dernière restera. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Isabelle Damotte   Mar 25 Aoû 2009 - 14:04

C'est une auteure des lectures sous l'arbre ?

merci de nous avoir fait connaître ce livre.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Isabelle Damotte   Mar 25 Aoû 2009 - 15:56

Bédoulène a écrit:
C'est une auteure des lectures sous l'arbre ?


Absolument!...
Une des toutes dernières sorties des Editions Cheyne.

Deux petits extraits encore et puis je m'arrête...en espérant qu'ils attireront votre attention sur un ouvrage bouleversant qui le mérite. Assez indéfinissable dans sa forme, il dit avec simplicité, sobriété, avec les mots des enfants, mais des mots de poètes qui ne cherchent pas à vous tirer des larmes, la douleur de la séparation, de l'enfermement...

PIERRE

"Je m'appelle Pierre, j'ai dix ans.
Ma mère danse.
Mon père est marin
un marin c'est un père qui s'en va et revient.

Les mots d'autrefois ne mentaient pas.
Mon père reviendra
les mains emplies de sable.
Il nous racontera l'histoire d'un marin
qui voyage au loin.

Il retournera
contre l'oreiller
nos fronts
car
chacun le soir
protège un marin
qui sans lui se perdrait."


LUC

"Je leur dis: "Quand la casserole s'est renversée, le caramel bouillant a coulé sur la main de maman, j'ai regardé de tous mes yeux et ça m'a fait plaisir."
Ca je le leur dis parce qu'après ils se le passent de bouche en bouche.
[...]

Je m'appelle Luc, j'ai quatorze ans.
Ils disent qu'ils poseront leur main sur mon épaule
et rejoindront le petit garçon au fond de moi.

Mais ils ne sauront pas maman posant ma main de force contre la gazinière.
Après elle étendait la crème et la bande verte et me serrait contre elle"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Isabelle Damotte   Mar 25 Aoû 2009 - 22:52

merci Coline pour ces deux extraits qui je pense révèlent bien dans leur contradiction le livre et son titre ?

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Isabelle Damotte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Isabelle Damotte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: