Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Joyce Carol Oates

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 27 ... 50  Suivant
AuteurMessage
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Joyce Carol Oates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 4 EmptyDim 11 Mai 2008 - 18:32

J'ai fini "le goût de l'amérique"

J'aime toujours autant l'écriture.
Quant à l'histoire :

Un homme comblé professionnellement, socialement et dans sa vie conjugale et familiale (une fille ), jusqu'à ce qu'à la suite d'une dispute violente avec sa femme sa vie bascule.
Cette dispute exceptionnelle dans ce couple apportera la mort à l'épouse.
Les médias et les habitants de ce quartier qui jalousent la vie privilégiée de ce couple et leurs amis vont s'acharner à démontrer sa culpabilité.

Cet homme je le trouve inconsistant dans son attitude dans ses pensées et ses actes. Enfermé dans son statut d'homme parfait dans un couple parfait, il refuse de se défendre et il faudra la révélation d'une jeune femme au tribunal pour qu'il accepte de "déballer" la réalité de ce qui s'est déroulé lors de la soirée où tout a basculé.

L'auteure nous fait découvrir le milieu de la justice et ses manoeuvres, la vie privilégiée d'une certaine société.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Joyce Carol Oates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 4 EmptyMer 4 Juin 2008 - 10:11

Un nouveau livre je viens de terminer : EUX


C'est à la lecture d'une lettre qui lui est adressée par l'une de ses élèves en cours du soir et après leur rencontre que Carol Joyce Oates sensibilisée à la vie si différente de la sienne de cette jeune fille, décide d'en faire un roman.

L'histoire se déroule à Détroit , plus précisément dans les bas-fonds.

Une famille comme tant d'autres, une vie en désespérance prévisible et pourtant des Femmes et des Hommes qui ne désespèrent pas. Malgré les blessures physiques et morales, ces personnages se relèvent toujours.

Une description lucide des personnages, de leurs actes et de l'environnement dans lequel ils vivent.

L'auteure fait toujours preuve de lucidité dans son écriture, mais sans pathétisme, simplement avec une justesse qui nous touche.




Joyce Carol Oates - Page 4 Eux_0010

Joyce Carol Oates - Page 4 Eux_0011

Joyce Carol Oates - Page 4 Eux_0012

Joyce Carol Oates - Page 4 Eux_0013

Joyce Carol Oates - Page 4 Eux_0014

Joyce Carol Oates - Page 4 Eux_0016

Joyce Carol Oates - Page 4 Eux_0017

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Joyce Carol Oates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 4 EmptyMer 4 Juin 2008 - 12:38

surpris 3 livres coup sur coup, tu vas devenir une vraie spécialiste de Joyce Carol Oates, Bédoulène. miammiam

Va falloir que je fasse attention à ne pas dire trop de bêtise maintenant… innocent
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Joyce Carol Oates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 4 EmptyMer 4 Juin 2008 - 14:09

Sousmarin j'aime quand tu parles de cette auteure.

Il faut encore que je continue la découverte.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Argantel
Envolée postale
Argantel

Messages : 121
Inscription le : 30/06/2008
Age : 44

Joyce Carol Oates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 4 EmptyLun 30 Juin 2008 - 13:27

J'ai "Les chutes" dans ma pile à lire et ça fait plusieurs critiques positives que je lis.
Ca me redonne envie de me lancer mais bizarrement, j'appréhende un peu de commencer cette lecture ... scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://argantel.canalblog.com/
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Joyce Carol Oates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 4 EmptyLun 30 Juin 2008 - 14:10

Argantel a écrit:
J'ai "Les chutes" dans ma pile à lire et ça fait plusieurs critiques positives que je lis.
Ca me redonne envie de me lancer mais bizarrement, j'appréhende un peu de commencer cette lecture ... scratch

J'appréhendais aussi...Puis j'ai lu avec plaisir...Et je garde maintenant un excellent souvenir de cette lecture... content
Revenir en haut Aller en bas
Argantel
Envolée postale
Argantel

Messages : 121
Inscription le : 30/06/2008
Age : 44

Joyce Carol Oates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 4 EmptyDim 13 Juil 2008 - 21:23

Ce roman était dans ma PAL depuis le début de l'année et, comme je l'ai dit précédemment, m'effrayait quelque peu. Pourquoi, je ne saurais dire, mais j'ai mis 5 mois avant d'oser débuter cette lecture.

Et là, je n'ai pas regretté de m'être lancée !

Ce genre de roman est pour moi inclassable car, dans le même livre, on découvre plusieurs histoires totalement différentes les une des autres : l'une qui nous parle d'une vieille fille qui vient de se marier et qui nous plonge dans un monde puritain, l'autre qui nous décrit une violente Amour qui emporte tout sans tenir compte du qu'en dira-t-on, une 3ème décrivant un procès du style de celui décrit dans Erin Brokovitch et enfin la dernière histoire qui nous conte le déni et le rejet face à la mort.

Cela m'a beaucoup troublée mais en même temps donne un rythme captivant où l'on suit avec passion la vie de cette famille poursuivie par la malédiction.

Au final, une lecture envoutante qui évoque l'attirance morbide associée aux chutes du Niagara qui sont un "personnage" à part entière de cette "saga".

C'était mon 1er roman de JC Oates et sûrement pas le dernier car j'ai hâte de voir si ses autres romans parviennent à être aussi originaux.
Revenir en haut Aller en bas
http://argantel.canalblog.com/
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Joyce Carol Oates - Page 4 Empty
MessageSujet: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 4 EmptyDim 13 Juil 2008 - 21:29

Joyce Carol Oates écrit beaucoup. Elle écrit trop.

On en arrive à oublier qu'il lui est arrivé décrire un bon livre de temps en temps....
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Argantel
Envolée postale
Argantel

Messages : 121
Inscription le : 30/06/2008
Age : 44

Joyce Carol Oates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 4 EmptyDim 13 Juil 2008 - 22:16

Effectivement, j'ai vu qu'elle écrivait environ 2 livres par an.

Parmi ses nombreux romans, quels sont ceux qui valent la peine ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://argantel.canalblog.com/
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Joyce Carol Oates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 4 EmptyDim 13 Juil 2008 - 22:38

Définitivement pas pour moi, j'avoue avoir beaucoup de mal à comprendre son succès, mais il en faut pour tous les goûts.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Joyce Carol Oates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 4 EmptyLun 14 Juil 2008 - 1:45

Elle écrit beaucoup, des choses assez différentes et même parfois avec des styles différents ; cela fait partie de son « charme ». Je reconnais que l’on peut être déstabilisé par ses procédés d’écriture mais je crois qu’elle a un vrai besoin de noircir du papier en grande quantité…et parfois, cela donne de grands romans ; on ne perd pas son temps à s’attarder sur cette auteure…

Argantel a écrit:
Effectivement, j'ai vu qu'elle écrivait environ 2 livres par an.

Parmi ses nombreux romans, quels sont ceux qui valent la peine ? Very Happy
Je considère Nous étions les Mulvaney, Eux et Corky comme les meilleurs de l’auteur…comme je l’ai déjà dit : à ceux qui n’aiment pas ceux là, inutile de continuer. Wink
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Joyce Carol Oates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 4 EmptyLun 14 Juil 2008 - 8:38

Pierre-Yves Pétillon, Histoire de la Littérature américaine :
Citation :
"Comparée à la manière dont O'Connor cisèle ses textes, Oates semble avoir mis sa machine sur pilote automatique. Mis en même temps il lui arrive, tel un médium dans une sorte d'état second, de capter sur son radar psychique des points sensibles de l"'âme" américaine."
Plus loin, à propos des romances-fleuves :
Citation :
comme l'a dit un fervent lecteur, "ne paraissent longues que pendant les quatre centre premières pages".
Je préfère ses romans "courts", même si je n'ai pas beaucoup pratiqué ses romances-fleuves (juste Winterthurn, dont il ne me reste pas grand chose).
Premier amour, par exemple, pas mal.

Ou alors, dans le genre "crade", Zombie (très instructif, d'une certaine façon : comment lobotomiser quelqu'un sans ouvrir le crâne - et sans regarder TF1, bien sûr ! -... Bon, ça ne marche pas toujours, bien sûr).

Ou alors, lire son essai sur la Boxe, j'ai bien aimé. C'est un thème qui lui tient à coeur.

Sans vouloir spéculer sur la suite de la carrière de Joyce Carol Oates, on arrive peut-être à un changement, son mari étant mort en début d'année. Ils s'étaient mariés en 1961, et il avait un rôle important, je crois.
http://jco.usfca.edu/ray/rememberingray.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Joyce Carol Oates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 4 EmptyLun 14 Juil 2008 - 9:28

Je pense comme Sousmarin que certains auteur ont un besoin vital d'écrire.
C'est certainement le cas de J C Oates.

Les livres que j'ai lus je les ai appréciés. Tout particulièrement EUX.

Certains livres plaisent plus que d'autres, peut-on en déduire qu'ils sont "meilleurs" ? pas forcément il en est des goûts tout de même.

Je vais continuer ma connaissance avec cette auteure.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Sophie
Sage de la littérature
Sophie

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 43
Localisation : Tahiti

Joyce Carol Oates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 4 EmptyLun 14 Juil 2008 - 10:09

Je n'ai lu que Délicieuses pourritures.
C'est un roman dur, provocateur, malsain mais moi j'ai aimé car j'ia tendance à aimer ce genre de romans noirs quand ils sont bien écrits; et c'est le cas pour Délicieuses pourritures.

J'ai Blonde qui m'attend depuis genre 10 ans honte et j'en ai achetés d'autres, je ne sais plus lesquels mais ce n'est aucun de ceux dont vous avez parlé. Ah je me souviens! Il y a Man Crazy, Haute Enfance
Revenir en haut Aller en bas
http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Joyce Carol Oates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 4 EmptyLun 14 Juil 2008 - 10:26

Sophie a écrit:
Je n'ai lu que Délicieuses pourritures.
C'est un roman dur, provocateur, malsain mais moi j'ai aimé car j'ia tendance à aimer ce genre de romans noirs quand ils sont bien écrits; et c'est le cas pour Délicieuses pourritures.

J'ai Blonde qui m'attend depuis genre 10 ans honte et j'en ai achetés d'autres, je ne sais plus lesquels mais ce n'est aucun de ceux dont vous avez parlé. Ah je me souviens! Il y a Man Crazy, Haute Enfance
Dans le genre dur, provocateur, malsain, Haute enfance est un must… chut je ne dirais rien de plus même sous la torture Very Happy …et Blonde est très surprenant même lorsque l’on connaît bien l’auteure…

EXPie, ses pavés me semblent meilleurs parce qu’elle a le talent d’installer, mine de rien, un contexte comme on construit les fondations d’une maison ; je n’ai pas lu Winterthurn mais je te conseille d’essayer un des 3 que je cite plus haut… miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Joyce Carol Oates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyce Carol Oates
Revenir en haut 
Page 4 sur 50Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 27 ... 50  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: