Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Joyce Carol Oates

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 26 ... 48, 49, 50
AuteurMessage
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Joyce Carol Oates - Page 50 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 50 EmptyLun 28 Nov 2016 - 18:20

c'est dommage, tentez Corky ou Eux

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Joyce Carol Oates - Page 50 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 50 EmptyLun 28 Nov 2016 - 18:25

Ok Bédoulene, quand je m'y mettrai je suivrai ton conseil.
Revenir en haut Aller en bas
simla
Envolée postale


Messages : 249
Inscription le : 10/01/2013
Age : 69
Localisation : Nouvelle calédonie

Joyce Carol Oates - Page 50 Empty
MessageSujet: JCO   Joyce Carol Oates - Page 50 EmptyLun 28 Nov 2016 - 19:44

Si t'as pas aimé Blonde qui, je trouve, est une vraie réussite, en tout cas j'ai adoré, il est possible que tu n'accroches jamais. JCO a vraiment un style très particulier.

J'ai rarement été déçue, sauf par les nouvelles mais en général je n'aime pas trop ce stytle de littérature, sauf peut-être Somerset Maugham et Maupassant...

Il y a malgré tout qq romans que j'ai moins aimés, notamment Eux...assez indigeste (coucou Bédoulène !). Corky c'est bien.

Mère disparue, c'est pas mal aussi, Hudson River, ce serait dommage de ne pas tenter....

C'est une auteure géniale, j'ai pour elle une admiration sans borne !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Joyce Carol Oates - Page 50 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 50 EmptyLun 28 Nov 2016 - 21:10

Ok Simla je croiserai vos recommandations :)
Revenir en haut Aller en bas
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Joyce Carol Oates - Page 50 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 50 EmptyMar 29 Nov 2016 - 1:41

Nadine a écrit:


J'ai la, peut-être, faiblesse d'apprécier aller vers un auteur d'abord en m'attachant à sa personnalité, cette émission m'a rendue très curieuse.

(J'écoute pas mal de podcasts en travaillant, je le mets là plutôt que sur le fil radio, au cas où des passionnées auraient envie. Si je croise à l'avenir une emission ayant un spectre plus large que celui d'un seul auteur je le mettrai sur le fil radio.)
Je crois aussi que j'ai besoin de m inventer un lien presque affectif avec un artiste ou un écrivain pour que ça fonctionne.
Et j écoute beaucoup de Podcasts également quand je suis dehors.
Quant à JCO....J aime ...Juste bien....A petites doses. Mais bizarrement sa littérature ne s imprègne pas en moi et finalement je me souviens de....Pas grand chose de ce que j'ai lu d elle. scratch

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Joyce Carol Oates - Page 50 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 50 EmptyMar 29 Nov 2016 - 8:20

coucou Simla ! pas de souci, j'en ai aimé d'autres et j'ai Blonde aussi à lire et d'autres...

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Joyce Carol Oates - Page 50 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 50 EmptyMar 29 Nov 2016 - 11:12

simla a écrit:
Si t'as pas aimé Blonde qui, je trouve, est une vraie réussite, en tout cas j'ai adoré, il est possible que tu n'accroches jamais. JCO a vraiment un style très particulier.

J'ai rarement été déçue, sauf par les nouvelles mais en général je n'aime pas trop ce stytle de littérature, sauf peut-être Somerset Maugham et Maupassant...

Il y a malgré tout qq romans que j'ai moins aimés, notamment Eux...assez indigeste (coucou Bédoulène !). Corky c'est bien.

Mère disparue, c'est pas mal aussi, Hudson River, ce serait dommage de ne pas tenter....

C'est une auteure géniale, j'ai pour elle une admiration sans borne !

Alors pour être tout à fait exacte je crois que j'ai détesté Blonde, parce que j'ai trouvé 'gênante' cette intrusion dans la vie, dans le ventre, dans le cœur d'une femme. J'ai un rapport particulier avec la confession, je ne suis pas très à l'aise avec ceux qui étalent leurs vies intérieures extérieures ou celles des autres sans rien laisser dans l'ombre (c'est ce qui me fait fuir par exemple un auteur comme Emmanuel Carrère, qui est trop souvent dans l'affectif pour moi, un affectif qui à mes yeux se transforme vite en nombrilisme). Avec Blonde, j'ai atteint très vite la limite de ce que je peux lire en matière de 'mise à nu', cela m'a tétanisé, donné envie de vomir, etc. J'ai eu l'impression d'assister à un grand déballage, assez malsain, que je regardais comme regarderait un voyeur, par le trou de la serrure. Très désagréable sensation... Mais c'est le sujet qui m'a bloqué pas l'écriture de JCO.


_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
MartineR
Main aguerrie
MartineR

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

Joyce Carol Oates - Page 50 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 50 EmptyMar 29 Nov 2016 - 11:16

shanidar a écrit:
Alors pour être tout à fait exacte je crois que j'ai détesté Blonde, parce que j'ai trouvé 'gênante' cette intrusion dans la vie, dans le ventre, dans le cœur d'une femme. J'ai un rapport particulier avec la confession, je ne suis pas très à l'aise avec ceux qui étalent leurs vies intérieures extérieures ou celles des autres sans rien laisser dans l'ombre (c'est ce qui me fait fuir par exemple un auteur comme Emmanuel Carrère, qui est trop souvent dans l'affectif pour moi, un affectif qui à mes yeux se transforme vite en nombrilisme). Avec Blonde, j'ai atteint très vite la limite de ce que je peux lire en matière de 'mise à nu', cela m'a tétanisé, donné envie de vomir, etc. J'ai eu l'impression d'assister à un grand déballage, assez malsain, que je regardais comme regarderait un voyeur, par le trou de la serrure. Très désagréable sensation... Mais c'est le sujet qui m'a bloqué pas l'écriture de JCO.

J'ai lu aussi Blonde; mais j'ai eu l'impression d'être gênée durant tout le livre; je rejoins tout à fait Shanidar

Pour en revenir à l'auteur, j'ai commencé par les romans pour jeunesse dans le cadre des lectures scolaires d'une BCD, c'est ce qui m'a fait découvrir son écriture
Revenir en haut Aller en bas
http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
Allumette
Main aguerrie


Messages : 558
Inscription le : 31/12/2007
Age : 43

Joyce Carol Oates - Page 50 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 50 EmptyMar 29 Nov 2016 - 11:45

Nadine a écrit:
Le bouquin sur les zombies était particulièrement traité, un tueur angélique et sadique. On pourrait donc dire que ça m'a donné de la curiosité envers lui, mais j'ai les jetons. Je ne me souviens pas du titre.

Le titre, c'est Zombi Nadine.
J'avais bien apprécié personnellement.

En tout cas, pour l'instant,je n'ai jamais été déçue par une lecture de JCO. Un seul bémol pour Les chutes que j'avais trouvé un peu longuet par moments.

_________________
Au revoir bonjour
Revenir en haut Aller en bas
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Joyce Carol Oates - Page 50 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 50 EmptyMar 29 Nov 2016 - 14:07

Allumette a écrit:

Un seul bémol pour Les chutes que j'avais trouvé un peu longuet par moments.
Mon préféré parmi ceux que j'ai lus ! Probablement parce que je ne suis pas une vraie fan de JCO !
Razz

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Joyce Carol Oates - Page 50 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 50 EmptyMar 29 Nov 2016 - 16:57

Bah dis donc, une aussi grande hétérogénéité d'avis, c'est vraiment notable !

J'essaierai j'essaierai .

Allumette, oui, voilà, ils l'ont dit dans l'emission j'imagine, j'avais bien retenu le sujet en tous cas, hihi
Revenir en haut Aller en bas
simla
Envolée postale


Messages : 249
Inscription le : 10/01/2013
Age : 69
Localisation : Nouvelle calédonie

Joyce Carol Oates - Page 50 Empty
MessageSujet: JCO   Joyce Carol Oates - Page 50 EmptyMar 29 Nov 2016 - 19:38

Ah...Blonde ne m'a pas particulièrement choquée, oui c'est un genre d'intrusion, je dirais plutôt d'explication de la psychologie d'une..blonde sourire en l'occurrence Marilyn mais super bien fait..ça reste malgré tout une fiction il ne faut pas l'oublier.

J'en ai lu des dizaines de JCO, en général j'aime beaucoup.....quelques un un peu moins...pas mal d'humour aussi, du moins dans certains. Ah.....je l'adore....quelle chance qu'elle existe coeur Il y a des auteurs comme ça qui embellissent ta vie.

Shanidar, par contre, en ce qui concerne Emmanuel Carrère, je te rejoins, je n'aime pas du tout ses bouquins, trop perso, mais lui, contrairement à JCO, il parle surtout de lui et, en ce qui me concerne, je n'y trouve aucun intérêt !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Joyce Carol Oates - Page 50 Empty
MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Joyce Carol Oates - Page 50 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyce Carol Oates
Revenir en haut 
Page 50 sur 50Aller à la page : Précédent  1 ... 26 ... 48, 49, 50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: