Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Les poètes portugais

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Les poètes portugais - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les poètes portugais   Les poètes portugais - Page 2 Icon_minitimeSam 21 Mai 2011 - 21:08

Les poètes portugais - Page 2 Nasser10



Il est des mots ...


Il est des mots dont les baisers
Nous font penser qu'ils ont des lèvres,
Ces mots sont d'amour, ou d'espoir,
D'immense amour, d'espoir sans trêve.


Ces mots sont nus et ils embrassent
Lorsque la nuit perd son visage,
Ces mots sont nus et se refusent
Aux murs de ta déconvenue.


Des mots soudain hauts en couleur
Au milieu d'autres sans saveur,
Des mots épées, inespérés
Tels la poésie ou l'amour.


(Voilà le nom de qui l'on aime
Lettre à lettre tout dévoilé
Sur un bout de marbre distrait,
Ou de papier abandonné.)


Ce sont des mots qui nous transportent
Là où la nuit est la plus forte,
Jusqu'au silence des amants
Qui s'étreignent contre la mort.



Alexandre O'Neill



(Traduction Patrick Quillier, in Anthologie de la poésie portugaise 1935-2000/NRF/ Poésie Gallimard)

Illustration : "Les mots comme le ciel" (1975) de Nasser Assar en collaboration avec Yves Bonnefoy/ toile conjointement signée par le peintre et le poète
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Les poètes portugais - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les poètes portugais   Les poètes portugais - Page 2 Icon_minitimeDim 22 Mai 2011 - 8:57

NUNO JÚDICE:

Philosophie de la composition

Il est des nuits où la poésie entre
par la fenêtre de l’âme – la plus
petite des fenêtres de l’âme,
qui ne laisse filtrer qu’un rai
de lumière et, avec lui,
le poème.

Alors, je la recueille dans cette coupe
abstraite, dont la transparence
me révèle la couleur minérale
de la nuit ; et mes doigts effleurent
la surface d’une eau limpide,
un clair de lune
de mots.

Puis, je verse sur le papier
l’encre de la nuit, avec son rai
de lumière et cette ligne de musique
où le poème s’inscrit ; et les
vers s’imprègnent de ce liquide,
devenant humides comme tes
cheveux après l’amour,
quand les fenêtres de l’âme s’ouvrent
pour laisser entrer la pluie
de la vie.

-------------------------------------
--------------------------------

A la fois théoricien et poète Nuno Júdice est né le 29 avril 1949 dans le sud du Portugal. Il fait des études de philologie romane à Lisbonne et mène ensuite une activité d'enseignement et de critique. Son œuvre poétique riche d'une quinzaine de titres a reçu de nombreux prix au Portugal. Il a également écrit des romans, du théâtre et des essais.
Il a été conseiller culturel de l’ambassade du Portugal à Paris, où il a dirigé le centre culturel de l’Institut Camões. Depuis 2008 il est directeur de la Revue Colóquio/Letras
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Les poètes portugais - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les poètes portugais   Les poètes portugais - Page 2 Icon_minitimeJeu 18 Juil 2013 - 19:56

Je poursuis avec Nuno Judice dont la poésie aérienne, entre le rêve et la rêverie, fit écrire à Philippe Jaccottet que "la voix circule entre les êtres et les choses, comme un souffle d'air."





Remords



Ce sont des choses infimes : les
fenêtres qui battent au vent,
des suspensions de phrases dans
le souvenir du désir,
les cheveux dénoués
avec l'interrupteur qui
rétablit la lumière. Mais
c'est cela dont tu te souviens quand
il semble ne plus rien
avoir alentour de toi; et la nuit,
qui pouvait t'envelopper
dans le linceul froid du silence
ultime, oublie que tu
existes. Alors tu déroules
les images à l'intérieur de toi
comme si tu pouvais encore vivre
chacune d'elles. Tu ne dors pas :
mais ce n'est que lorsque la lumière de l'aube
te rappellera qu'il fait jour,
et que tes paupières seront lourdes comme le
plomb, que tu pleureras
les heures blanches, le goût acide
du ressac, et l'amour que tu as perdu
dans l'hésitation d'une étreinte.


Nuno Judice

(Extrait de "Anthologie de la poésie portugaise contemporaine, 1935-2000"/ NRF/ Poésie Gallimard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Les poètes portugais - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les poètes portugais   Les poètes portugais - Page 2 Icon_minitimeMar 22 Oct 2013 - 18:03


.

Dans le champ, l'après-midi



La vue des cyprès cachait les collines
au-delà du fleuve et des haies; les oiseaux
noirs rappelaient que l'hiver n'était pas encore
terminé; une mer assez blanche repoussait
la mémoire jusqu'aux confins de l'enfance. Ainsi,
derrière des vitres fermées, respirant
la fumée des bûches, j'entendais le vent,
sans comprendre la phrase obscure qu'il
répétait dans un murmure incessant. Quelqu'un parle,
dans une des pièces; et cette voix traverse le
couloir, monotone, se perdant dès les lèvres
qui la formulent : dans une illusion d'éternité,
elle s'enroule sur les murs du jardin, tel un vieux
lierre, désignant la pierre avec une résignation
humaine. Les corps se dispersent dans le paysage,
contrariant d'inquiétude l'attente
printanière. Le froid de l'après-midi accentue le contour
des objets. Mais son profil, que l'amour expose
à l'usure du temps, se fait ombre, ou tache.



Nuno Júdice


(Extrait de "Anthologie de la poésie portugaise contemporaine, 1935-2000"/ NRF/ Poésie Gallimard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Les poètes portugais - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les poètes portugais   Les poètes portugais - Page 2 Icon_minitimeVen 8 Nov 2013 - 14:16

Les poètes portugais - Page 2 0a_ant10  António Ramos Rosa   (17 octobre 1924- 23 septembre 2013 à Lisbonne)

Citation :


Ecrivain, poète et essayiste portugais. Il est considéré comme l'une des grandes figures de la poésie portugaise contemporaine.

Il naît à Faro dans l'Algarve en 1924. Sa région natale constitue l'essence de son inspiration. Il déménage ensuite à Lisbonne où il se consacre à la poésie. Ses textes expriment son rejet de l'oppression sociale et celui de la condition humaine.

En 1951, il fonde la revue Arvore, qui devient un moyen d'expression pour de grandes plumes de la poésie française comme René Char et Paul Éluard. Il est emprisonné sous le régime autoritaire et répressif d'António de Oliveira Salazar, l'Estado Novo, qu'il désapprouve.

Au cours d'une carrière longue de trente-cinq ans, il signe pas moins d'une centaine d'oeuvres, dont Le livre de l'ignorance et le Dieu nu qui lui valent d'obtenir le prix Pessoa, la plus haute distinction littéraire au Portugal, en 1988.

En 1990, il remporte le grand prix international de la poésie.

Il meurt à Lisbonne le 23 septembre 2013 des suites d'une pneumonie. (Wikipedia)



Je ne peux remettre l'amour ...



Je ne peux remettre l’amour à un autre siècle
je ne peux pas
même si le cri s’étrangle dans ma gorge
même si la haine éclate crépite brûle
sous des montagnes grises
et des montagnes grises
     
Je ne peux ajourner cette étreinte
qui est une arme au double tranchant
d’amour et de haine
     
Je ne peux rien ajourner
même si la nuit pèse des siècles sur mes épaules
même si tarde l’aurore indécise
je ne peux remettre ma vie à un autre siècle
ni mon amour
ni mon cri de libération
 
Non je ne peux ajourner le coeur


(1924)


(Extrait de "Anthologie de la poésie portugaise contemporaine, 1935-2000"/ NRF/ Poésie Gallimard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Les poètes portugais - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les poètes portugais   Les poètes portugais - Page 2 Icon_minitimeMer 8 Jan 2014 - 14:23

.  





Quando a luz se apaga ...



A Yves Bonnefoy



Quando a luz se apaga
Quase completamente
Quando as luzes respiram ainda,
Quando as bandeiras se inclinam
Quando o espirito se move lentamente no silêncio
Quando o mar e o sol se conjuguam na noite
attravés das sombras que respiram
Quando a luz apaga em ti
O último clarão do dia
E tu entras no silêncio da noite
Com o sol sob as águas
No silêncio da noite.






Quand la lumière s'efface ...


A Yves Bonnefoy



Quand la lumière s’efface
presque complètement
quand les lumières respirent encore
quand les drapeaux s’inclinent
quand les hommes se taisent
quand l’esprit se meut lentement dans le silence
quand la mer et le soleil se conjuguent dans la nuit
à travers les ombres qui respirent
quand la lumière efface en toi
la dernière lueur du jour
et que tu entres dans le silence de la nuit
avec le soleil sous les eaux
dans le silence de la nuit.


António Ramos Rosa


(Extrait de "Les poètes de la Méditerranée", Anthologie/ NRF/Poésie/  Gallimard/ Culturesfrance)


Dernière édition par Constance le Ven 10 Jan 2014 - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Les poètes portugais - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les poètes portugais   Les poètes portugais - Page 2 Icon_minitimeJeu 9 Jan 2014 - 13:47

.



Uma voz


Quero pertencer à abóbada escura como um amante inerme
e ser o alento do silêncio sobre os ombros das nuvens.
Quero aderir à sombra das palavras da folhagem
e compreender a terra na selvagem seda do desejo.




Une voix


Je veux appartenir à la voûte obscure comme un amant
désarmé,
devenir le souffle du silence sur les épaules des nuages.
Je veux adhérer à l'ombre des paroles du feuillage
et comprendre la terre dans la soie farouche du désir.



António Ramos Rosa


(Extrait de "Les poètes de la Méditerranée", Anthologie/ NRF/Poésie/ Gallimard/ Culturesfrance)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Les poètes portugais - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les poètes portugais   Les poètes portugais - Page 2 Icon_minitimeJeu 11 Déc 2014 - 10:39

.





Um astro



Ouve a longa incoerência da palavra e a memória
do sangue que se apaga. Ouve a terra taciturna.
Tudo é furtivo e as sombras não acolhem.Nenhum jardim
de segredos.Nenhuma pátria entre as ervas e a areia.
Onde é que nasce a sombra e a claridade ?

Eis as vertentes da terra árida e negra. Quem
reconhece o equilíbrio das evidências serenas ?
Estas palavras têm o odor de portas enterradas.
Como dominar a desmesura da ausência e a vertigem ?
Como reunir o obscuro em palavras evidentes?

Escuta,escuta a longa incoerência da terra
e da palavra. Ao longo da distância
murmura a perfeição monótona de um mar.
Num pudor de esquecimento um astro se aveluda
em denso azul na corola do silêncio.



Un astre



Entends la mémoire du sang qui s'éteint, la longue
incohérence de la parole . Entends la terre taciturne.
Tout est furtif, les ombres inaccueillantes. Nul jardin
de secrets. Nulle patrie entre les herbes et le sable.
Mais où donc jaillissent l'ombre et la clarté ?

Voici les coteaux de la terre aride et noire. Qui
reconnaît l'équilibre des évidences sereines ?
Ces mots ont une odeur de portes souterraines.
Comment dominer la démesure de l'absence et le vertige ?
Comment rassembler l'obscur dans l'évidence des mots ?

Ecoute, écoute la longue incohérence de la terre
et de la parole. Tout au long de la distance
murmure la monotone perfection d'une mer.
Par oublieuse pudeur un astre se fait velours
d''un bleu profond dans la corolle du silence.



António Ramos Rosa


(Extrait de Volante Verde, in Anthologie de la poésie portugaise contemporaine, 1935-2000, traduction Michel Chandeigne/ NRF/Poésie/Gallimard)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Les poètes portugais - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les poètes portugais   Les poètes portugais - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les poètes portugais
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les pires caisses pourries que vous trouvez
» A quoi pense les femmes pendant l amour
» Générique Merveilleuses Cités d'Or Multilingue (Allemand - Arabe - Portugais - Suédois - Espagnol)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques) :: Les fils spécifiques-
Sauter vers: