Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Michel Leclerc

Aller en bas 
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Michel Leclerc Empty
MessageSujet: Michel Leclerc   Michel Leclerc EmptyMer 24 Nov 2010 - 23:14

Michel Leclerc 19538598

Le nom des gens de Michel Leclerc

Citation :
Bahia Benmahmoud, jeune femme extravertie, se fait une haute idée de l'engagement politique puisqu'elle n'hésite pas à coucher avec ses ennemis pour les convertir à sa cause. En règle générale, elle obtient de bons résultats. Jusqu'au jour où elle rencontre Arthur Martin, quadragénaire discret, adepte du risque zéro.

Pas la peine de tourner autour du poteau rose : Le nom des gens est une comédie qui penche à gauche, mais de façon adroite, et pas seulement parce que Lionel Jospin vient y pointer son nez, tout en auto-dérision. Un film qui peut plaire aussi aux gens de droite, pour peu qu'ils n'aient pas oublié leur sens de l'humour.

Essayons d'être neutre (pas simple) et examinons la chose de près. Le film de Michel Leclerc est très réussi. Primo, parce qu'il est diablement bien écrit. Le rythme est infernal, au diapason d'une Sara Forestier explosive en "pute politique" qui balaie tout sur son passage sauf Jacques Gamblin, sobre et élégant, qui a quand même du mal à endiguer la tornade.
Secundo, parce que la film s'attaque à deux sujets impropres à la comédie, l'Holocauste et la pédophilie, avec un culot et un rejet des non-dits assez sidérants. La scène du déjeuner où Sara Forestier commet gaffe sur gaffe en présence des parents juifs de son Gamblin d'amoureux est inouïe, jubilatoire et cathartique.

Tertio, parce que si le film est très ancré dans la réalité sociale et pose la vraie question de l'identité nationale et de nos origines -Le nom des gens-, il n'en est pas moins une sorte de fable utopiste, qui rêve d'un "monde de bâtards où il n'y aurait plus de guerre."

Il arrive que le film verse dans la démagogie et fasse preuve de légèreté sur certains plans (le communautarisme), mais c'est péché véniel. Et il y a une telle débauche d'énergie et d'absence de tabous qu'il serait malséant de bouder son plaisir. C'est une comédie, d'accord, et qui, en passant, sait distiller une pure émotion, mais ce n'est pas une raison pour ne pas lui reconnaître une intelligence et une pertinence sur notre époque, quasiment introuvables dans le cinéma français d'aujourd'hui. Toutes proportions gardées, Michel Leclerc est un héritier du grand Frank Capra. Et ça, c'est un compliment.

Michel Leclerc 19427297

PS : pour une fois, le film ressemble en tous points à sa bande-annonce. Si vous n'aimez pas celle-ci, n'allez pas voir le film, qui, pas davantage qu'un autre, n'a vocation à plaire à tout le monde. Le nom des gens, tu l'aimes ou tu le quittes.
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Michel Leclerc Empty
MessageSujet: Re: Michel Leclerc   Michel Leclerc EmptyMer 24 Nov 2010 - 23:32

traversay a écrit:
PS : pour une fois, le film ressemble en tous points à sa bande-annonce. Si vous n'aimez pas celle-ci, n'allez pas voir le film, qui, pas davantage qu'un autre, n'a vocation à plaire à tout le monde. Le nom des gens, tu l'aimes ou tu le quittes.

Alors j'y fonce parce que j'adore Sara Forestier dans cette bande annonce. Elle va faire un malheur dans les années à venir. Un sacré tempérament!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Michel Leclerc Empty
MessageSujet: Re: Michel Leclerc   Michel Leclerc EmptyMer 24 Nov 2010 - 23:38

Marko a écrit:
traversay a écrit:
PS : pour une fois, le film ressemble en tous points à sa bande-annonce. Si vous n'aimez pas celle-ci, n'allez pas voir le film, qui, pas davantage qu'un autre, n'a vocation à plaire à tout le monde. Le nom des gens, tu l'aimes ou tu le quittes.

Alors j'y fonce parce que j'adore Sara Forestier dans cette bande annonce. Elle va faire un malheur dans les années à venir. Un sacré tempérament!

Tu seras sans doute moins enthousiaste que moi, mais j'espère que tu apprécieras ses qualités (j'y ai vu aussi des défauts mais en l'occurrence, ils ne me gênent pas). Quant à Sara Forestier, là, c'est sûr, tu ne seras pas déçu !
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Michel Leclerc Empty
MessageSujet: Re: Michel Leclerc   Michel Leclerc EmptyJeu 25 Nov 2010 - 8:40

Étrangement, je suis vraiment toujours bien attirée par ce film.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Michel Leclerc Empty
MessageSujet: Re: Michel Leclerc   Michel Leclerc EmptySam 27 Nov 2010 - 18:47

traversay a écrit:
Michel Leclerc 19538598

Secundo, parce que la film s'attaque à deux sujets impropres à la comédie, l'Holocauste et la pédophilie, avec un culot et un rejet des non-dits assez sidérants. La scène du déjeuner où Sara Forestier commet gaffe sur gaffe en présence des parents juifs de son Gamblin d'amoureux est inouïe, jubilatoire et cathartique.

Tertio, parce que si le film est très ancré dans la réalité sociale et pose la vraie question de l'identité nationale et de nos origines -Le nom des gens-, il n'en est pas moins une sorte de fable utopiste, qui rêve d'un "monde de bâtards où il n'y aurait plus de guerre."

J'ai passé un bon moment malgré certains défauts du film (cinématographiquement il n'y a pas grand chose, c'est du théâtre efficace filmé simplement). L'énergie de Sara Forestier porte le film face à un Gamblin qui me rappelle de plus en plus Dutronc (physiquement et surtout par cette tendance au non-jeu qui confine à l'inexpressivité. Il a presque tout le temps l'air absent du film). Leur duo n'est pas toujours très crédible mais fonctionne plutôt bien par ses antagonismes. J'ai aimé cette frénésie utopiste et bon enfant qui permet d'aborder des sujets de poids avec une fausse maladresse sympathique et bienvenue. La scène du repas que tu évoques n'est pas très subtile (les lapsus à répétition) mais dédramatise le contexte avec malice. Mes scènes préférées sont avec le personnage de la mère de Sara Forestier jouée par Carole Franck (la prof de français dans L'esquive). Elle est encore plus jouissivement hystérique que sa fille!! Une formidable actrice! A voir Very Happy

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Michel Leclerc Empty
MessageSujet: Le nom des gens [Michel Leclerc]   Michel Leclerc EmptyDim 5 Déc 2010 - 9:25

traversay a écrit:
Michel Leclerc 19538598

Passé un très bon moment! Un film gonflé à l’image de la géniale Sara Forestier et qui balaie un peu tout sur son passage dans un joyeux foutoir. Les dialogues et le rythme percutent à vitesse grand v et un peu séché devant tant de culot on suit le tout le sourire fiché sur la bobine.
Même le couple complètement surréaliste Gamblin/ Forestier ne m’a pas choquée et les éventuels trop pleins passent haut la main la frontière du ‘correct ou pas.’

Je n’ai donc pas cherché les défauts mais me suis laissée entraînée dans cette fable très farceuse qui pointe tout de même bien précisemment certains travers de notre réalité sociale. Tout ça avec humour et tendresse. Bref, un petit moment de plaisir à ne pas bouder et que je vous conseille vivement !!

Michel Leclerc Le-nom10

PS: Et pour les amateurs de Jacques Gamblin (dont je fais partie) il y est vraiment excellent aussi...


Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Michel Leclerc Empty
MessageSujet: Re: Michel Leclerc   Michel Leclerc EmptyMer 11 Mai 2011 - 4:29

Citation :
Leur duo n'est pas toujours très crédible
Et bien, il est tout à fait autobiographique, leur duo! La scénariste Baya Kasmi, sur laquelle est calqué le personnage interprété par Sara Forestier, est la femme de Michel Leclerc et dans le bonus ils expliquent bien tous les deux à quel point ils sont différents et complémentaires. Et cette Baya Kasmi a l'air d'être aussi ..réjouissante que Sara Forestier.
J'ai trouvé que c'était un film peut être un peu inégal sur la durée, mais infiniment sympathique !

Michel Leclerc 14416410

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Michel Leclerc Empty
MessageSujet: Re: Michel Leclerc   Michel Leclerc EmptyMer 11 Mai 2011 - 10:35

Marie a écrit:

J'ai trouvé que c'était un film peut être un peu inégal sur la durée, mais infiniment sympathique !

Michel Leclerc 14416410

Oh oui alors! content
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Michel Leclerc Empty
MessageSujet: Re: Michel Leclerc   Michel Leclerc EmptyMer 11 Mai 2011 - 10:38

Marie a écrit:
Citation :
Leur duo n'est pas toujours très crédible
Et bien, il est tout à fait autobiographique, leur duo! La scénariste Baya Kasmi, sur laquelle est calqué le personnage interprété par Sara Forestier, est la femme de Michel Leclerc et dans le bonus ils expliquent bien tous les deux à quel point ils sont différents et complémentaires. Et cette Baya Kasmi a l'air d'être aussi ..réjouissante que Sara Forestier.

Je parlais des comédiens que je ne trouvais pas forcément en phase. Sinon l'union fille excentrique garçon droit comme un i c'est un grand classique rire

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Stargazer
Envolée postale
Stargazer

Messages : 176
Inscription le : 02/09/2011

Michel Leclerc Empty
MessageSujet: Re: Michel Leclerc   Michel Leclerc EmptyLun 5 Sep 2011 - 14:15

Une histoire originale et amusante, des acteurs qui sont vraiment dedans, ça réconcilie un peu avec le cinéma français, j'ai passé un excellent moment
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Michel Leclerc Empty
MessageSujet: Re: Michel Leclerc   Michel Leclerc EmptyJeu 13 Déc 2012 - 10:23

Michel Leclerc 20311066

Télé Gaucho
Citation :
Tout a commencé lorsque les caméscopes ont remplacé les caméras. Faire de la télé devenait alors à la portée de tous. Jean-Lou, Yasmina, Victor, Clara, Adonis et les autres ne voulaient pas seulement créer leur propre chaîne de télé, ils voulaient surtout faire la révolution. Ainsi naquit Télé Gaucho, aussi anarchiste et provocatrice que les grandes chaînes étaient jugées conformistes et réactionnaires. Cinq années de grands foutoirs, de manifs musclées en émetteur pirate, de soirées de beuveries en amours contrariées...

Dans une veine autobiographique et, cette fois, chorale, Michel Leclerc poursuit son petit bonhomme de chemin nostalgique. Mais autant Le nom des gens avait un charme fou et une vraie écriture, autant Télé Gaucho semble seulement porté par une énergie et un désir de liberté qui ne parviennent pas à être communicatifs. L'histoire de ce phalanstère invraisemblable, qui oscille entre l'anarchie et la dictature, est montrée de façon loufoque dans un désordre très désorganisé qui rappelle feu les happenings télévisuels de Michel Polac. Ca part dans tous les sens, ça tape sur la télé dominante de l'époque (qui n'a pas changé depuis), c'est plus démagogique que gonflé en fin de compte et, dans cette confusion permanente, la mise en scène est hélas totalement absente. On y trouve quand même une révélation : Félix Moati ; et une confirmation : Eric Elmosnino, dont la gouaille fait merveille. En revanche, Sara Forestier fait peine à voir, elle semble irrémédiablement hors cadre dans cette comédie dissonante (bordélique est un mot plus juste) qui n'arrache que quelques sourires. La cacophonie peut éventuellement donner des émissions de télé roboratives. Au cinéma, l'exercice se révèle le plus souvent vain et épuisant à regarder. La preuve avec ce Télé Gaucho.

Michel Leclerc 20276210
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Michel Leclerc Empty
MessageSujet: Re: Michel Leclerc   Michel Leclerc EmptyJeu 13 Déc 2012 - 23:55

Télé Gaucho

Je suis aussi sévère que traversay et ce nouveau projet de Michel Leclerc est un échec presque complet. Il y a de l'enthousiasme mais jamais la mise en scène ne parvient à construire quelque chose de cohérent : la charge politique apparait caricaturale et grotesque alors que le portrait de groupe est maladroit malgré la sincérité d'une démarche. Certains développements sont navrants et le récit d'apprentissage sonne faux de bout en bout, à force de naïveté.
Eric Elmosnino s'en sort à travers un jeu tragi-comique, conscient de ses propres faiblesses mais le reste de l'interprétation échoue à offrir une crédibilité. Maïwenn incarne un rôle qu'elle a déjà cerné depuis longtemps et Sara Forestier est en effet complètement hors-sujet. Si Félix Moati tente de s'impliquer, son personnage manque cruellement d'ampleur et ne parvient pas à élever le débat.
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Michel Leclerc Empty
MessageSujet: Re: Michel Leclerc   Michel Leclerc EmptyJeu 13 Déc 2012 - 23:56

Et un de moins!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Michel Leclerc Empty
MessageSujet: Re: Michel Leclerc   Michel Leclerc EmptyMar 5 Jan 2016 - 15:42

-La vie très privéd de Monsieur Sim-

Michel Leclerc 600x8010

La vie très privée de Monsieur Sim (tiré du roman de Jonathan Coe) n'est pas des plus réjouissantes. Cela ne l'empêche pas de prendre les choses du bon côté. A peine arrivé dans l'avion qui doit l'amener en vacances ( Une chance, il a été surclassé en business) un circuit gagné par son épouse il y a six mois alors qu'ils étaient encore mariés, il annonce à son voisin dérouté qu'il est en pleine dépression et se met à lui raconter ses malheurs avec un sourire jovial. Malgré le peu de répondant de ce compagnon de route face à sa logorrhée (tout à fait réjouissante pour nous) Mr Sim ne se décourage pas. Il a en effet décidé de soigner son mal être en positivant. Mais quand il se rend compte que celui ci a rendu son dernier soupir et qu'il est contraint de voyager avec un cadavre à ses côtés, il sent que les aléas ne vont pas toujours aller dans le même sens que lui...

Le ton est donné d'emblée. Un humour décalé, très british, un côté loufoque qui peuvent rendre certaines scènes désopilantes mais qui ne sont pas exploitées à fond, ou bien mal. Pourtant le parcours de cet homme, devenu représentant en brosse à dents, a de quoi faire sourire, et même toucher, mais hélas la sauce ne prend pas. On le suit, au début amusé, sur des routes sans âme, mais peu à peu sa quête commerciale, qui se transforme en quête beaucoup plus personnelle, ne m'a pas émue une seconde et m'a plutôt paru interminable. Le trait est forcé, peut être Bacri en fait il trop? C'est surtout que le scénario patine et peine à trouver un rythme. Il y a trop de choses, on ne sait pas si on doit en rire ou en pleurer, mais à la fin, lorsque Bacri retrouve la lettre de ce père peu connu, là c'est sûr qu'il y a cafouillage entre ces deux genres: comédie et drame. Dommage, pour moi l'effet est raté! Allez plutôt revoir (ou voir) Le nom des gens!!!

Michel Leclerc La_vie10
Revenir en haut Aller en bas
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 73
Localisation : là haut, vers Aix...

Michel Leclerc Empty
MessageSujet: Re: Michel Leclerc   Michel Leclerc EmptyJeu 29 Sep 2016 - 23:02

Vu ce film avec Bacri, j'adore cet acteur, et d'emblèe je suis prêt à pardonner les longueurs du film, cette quête où l'on se demande quel est le but, mais en fait il ne faut pas trop chercher un sens, on est en pleine derision, ce sont les fondations même de l'existence de cet homme qui s'écroulent ou plutôt s'étalent comme du fromage à fondue (et les lieux de tournage s'y pretent souvent). Le fil rouge c'est une course en solitaire d'un homme, un marin, qui n'a pas voulu affronter les aléas de l'épreuve et a triché sur son parcours, en fait ce navigateur c'est Bacri, qui arrive lui finalement au but apres avoir lu une lettre de son père qui révèle sa propre nature et par là même celle de Bacri. Le dénouement est amené comme une grosse pelote de laine sur laquelle on tire indefiniment et pour arriver à la fin il faut de l'endurance car le film a beaucoup de longueurs et c'est dommage car il est bourré de metaphores et tres élegament monté, mais faut vraiment être inconditionnel de Bacri... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://aaronguide.com/
Contenu sponsorisé




Michel Leclerc Empty
MessageSujet: Re: Michel Leclerc   Michel Leclerc Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel Leclerc
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le Mont-Saint-Michel
» MICHEL BRIGAND au musée de CHATEAUROUX
» Saint-Michel 2011 à Pamiers
» Michel Cymes quitte «Le Magazine de la santé»
» [60] Oise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: