Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 [BD] Julie Maroh

Aller en bas 
AuteurMessage
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Julie Maroh  Empty
MessageSujet: [BD] Julie Maroh    [BD] Julie Maroh  Icon_minitimeSam 16 Juil 2011 - 9:40

[BD] Julie Maroh  A521

Citation :
Julie Maroh, née en 1985 à Lens, est une auteure de bande-dessinée française. Elle est, entre autres, l'auteure du roman graphique Le bleu est une couleur chaude, lauréat du Prix du Public au Festival d'Angoulême 2011
source: Wikipédia


Le bleu est une couleur chaude (2010)

[BD] Julie Maroh  51v4wu10

Résumé éditeur :
Citation :
« Mon ange de bleu
Bleu du ciel
Bleu des rivières
Source de vie… »

La vie de Clémentine bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune fille aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir toutes les facettes du désir.
Elle lui permettra d’affronter enfin le regard des autres.

Un récit tendre et sensible.
Peut-être un peu trop tendre, un peu trop sensible d’ailleurs… Mais lorsqu’on lit une histoire d’amour, il faut bien s’y attendre.

Clémentine, jeune lycéenne portée par ses études et entourée de ses amis et de sa famille, connaît bientôt les premiers émois de la vie amoureuse. Mais cela ne fonctionne pas. Le garçon qu’elle a chois pour ses premières aventures ne lui inspire rien, tandis qu’Emma, croisée par hasard dans la rue et retrouvée dans un bar gay, lui inspire des rêves bien plus torrides que tout ce qu’elle n’avait jamais pu imaginer auparavant.

[BD] Julie Maroh  312

Emma est plus âgée que Clémentine. Les relations homosexuelles, elle connaît déjà, et elle va apprendre à Clémentine à s’accepter. Le chemin ne sera pas facile et Emma sera souvent tentée, à son tour, de dissuader Clémentine de se lancer dans une relation amoureuse avec elle, d’autant plus qu’Emma est déjà engagée depuis quelques années avec Sabine, pour qui elle n’éprouve cependant plus grand-chose. On se retrouve finalement dans une situation classique du triangle amoureux, mais ici, elle ne met en jeu que de jeunes femmes, ce qui change finalement peu de choses.

La narration est un peu décousue. Au début du livre, le lecteur aura du mal à comprendre la situation, mais elle s’éclaircira au fil des pages. On découvre l’histoire d’Emma et de Clémentine à partir de la lecture du journal intime de cette dernière par Emma. Le passé, représenté par un dessin en noir et blanc duquel surgit simplement la teinte bleue des cheveux d’Emma, laisse place, dans les dernières pages, à un coloris plus traditionnel, même si les couleurs semblent s’effacer sous le poids des souvenirs.

La trop grande sensibilité de Clémentine trouve son contrepoint dans le personnage d’Emma. Plus posée, plus rationnelle, elle évite les débordements pathétiques de Clémentine et permet de donner un ton plus équilibré à l’ouvrage.
L’histoire en elle-même est passionnante. Rien n’est prévisible et chaque page donne envie de continuer la lecture pour voir jusqu’où Julie Maroh veut nous conduire… Et si rien n’est idyllique, pour les homosexuels comme pour les autres, ce n’est pas seulement à cause des préjugés mais aussi à cause des tensions et des divergences que rencontre n’importe quel couple au cours de son existence. Loin des ouvrages qui veulent nous persuader que l’homosexualité est un idéal choisi et porté par des personnes courageuses assumant leur identité, Julie Maroh reste plus simple et plus humaine dans son évocation de l’homosexualité.

[BD] Julie Maroh  3_312

« Pour Emma, sa sexualité est un lien vers les autres. Un lien social et politique. Pour moi, c’est la chose la plus intime qui soit. Elle appelle ça de la lâcheté, alors que je cherche juste à être heureuse, de cette façon ou d’une autre, comme tout le monde. »

Et un lien vers le blog de Julie Maroh, où on peut découvrir la genèse de l'album : ICI

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[BD] Julie Maroh  Empty
MessageSujet: Julie Maroh [Le bleu est une couleur chaude]   [BD] Julie Maroh  Icon_minitimeSam 16 Juil 2011 - 12:29

Je ne sais plus si j'en avais parlé, ou pas. Graphiquement, Julie Maroh assure (bien que je préfère les dessins un peu plus racés), c'est au niveau du scénario qu'elle est plus faible : je trouve la fin facile et pourrie.
Par contre, ce n'était pas gagné de parvenir à se faire éditer par un grand pour un premier ouvrage... et avoir une visibilité énorme sur ce genre de sujet. C'était franchement une surprise.
Et le prix à Angoulême a été la cerise sur le gateau.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[BD] Julie Maroh  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Julie Maroh    [BD] Julie Maroh  Icon_minitimeSam 3 Sep 2011 - 10:31

L'avantage avec cette BD, je trouve, c'est qu'elle nous happe tout de suite. Le coup de crayon, sans être faramineux, touche, interpelle. Les couleurs sont agréables, sans être neutre (douceur du gris et des touches de couleurs glissées). L'histoire rappelle des tas de choses de l'adolescence (et, jpense, pas forcément chez les homos).

Après, c'est sûr, la fin est carrément facile, culcul et un peu trop fleur bleue. Quand c'est du point de vue de l'ado, ça se comprend cette naïveté, mais quand on passe dans le domaine de l'adulte ça fait un peu... concon. Et vu et revu.

Reste que ça touche juste là où il faut, sans en faire tout un plat. Et que c'est une belle histoire.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[BD] Julie Maroh  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Julie Maroh    [BD] Julie Maroh  Icon_minitimeMer 21 Déc 2011 - 21:57

une adaptation de la BD au cinéma
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MezzaVoce
Envolée postale
MezzaVoce

Messages : 290
Inscription le : 13/07/2012
Age : 54
Localisation : Lyon

[BD] Julie Maroh  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Julie Maroh    [BD] Julie Maroh  Icon_minitimeVen 7 Sep 2012 - 10:30

Le bleu est une couleur chaude. Un vrai coup de cœur pour cette BD : une séduisante bichromie noir/bleu, une belle consistance (156 pages qui semblent avoir une belle densité) et un début prometteur.

Vignette d'introduction : un bord de mer, qu'on imagine plutôt être celle du Nord, eau grise, ciel gris, une jeune fille chaudement habillée les pieds dans l'eau. Il ne fait pas chaud.
Puis une ville grise et froide, le même jeune fille est assise dans un bus, l'air triste et absent. Il ne fait toujours pas chaud. En texte off :
« Mon amour, quand tu liras ces mots, j'aurai quitté ce monde.
Je ne vais pas redire ici tout ce que tu sais déjà, tout ce que j'ai peu t'écrire dans de précédentes lettres ou pendant toutes ces années passées dans ta chaleur. Je tiens à te remercier pour ton dévouement, ces derniers jours à l'hôpital auraient été un cauchemar si tu n'avais pas été là. Grâce à toi je pars sereine et je ne remercierai jamais assez le ciel de t'avoir rencontrée.
J'ai demandé à ma mère de mettre sur mon bureau, pour toi, ce que j'ai de plus précieux ; mes journaux intimes. Je veux que ce soit toi qui les conserve, il y a là tous mes souvenirs d'ado teintés de bleu.
Bleu encre, bleu azur, bleu marine, bleu Klein, bleu cyan, bleu outremer...
Le bleu est devenu une couleur chaude...»


L'histoire poignante : difficile, en effet, d'imaginer qu'au moment où une jeune femme découvre l'amour, ce sentiment se teinte de honte et de dégoût de ce que l'on est. Comment se construire ainsi ?

Le graphisme est très séduisant, fort et très personnel, les découpages intelligents.

La bichromie est intéressante. Elle est utilisée pour raconter l'adolescence de Muriel. Un monde en nuances de gris dans lequel le bleu symbolise des touches de bonheur, peu nombreuses (ah le passage avec le rêve des mains d'Emma, bleues, étrange poésie, prenante). Au passage à l'âge adulte, la quadrichromie s'installe, comme pour évoquer un monde plus complexe, moins dichotomique, dont on pourrait attendre autre chose mais où l'exclusion reste coutumière.

[BD] Julie Maroh  Bleu_e10
CLIC.

Seul bémol pour ce qui se présente comme un « roman graphique » : le texte aurait pu être plus travaillé, comme le laissait penser le début de la BD. Et, comme cela a été évoqué plus haut sur ce fil, la fin est un peu courte. Je dis ça mais j'ai pleuré quand même Crying or Very sad .

Julie Maroh a un blog personnel, Les cœurs exacerbés, sur lequel un article est consacré à l'homosexualité dans la BD. On peut y visionner un reportage intéressant diffusé sur Public Sénat. Interview de l'auteure à partir de 10' (mais l'intégralité mérite d'être vue). Marrant : je trouve qu'elle a la même bouille qu'Emma. Elle dit : « Ce n'est pas seulement une histoire intime, ça ne peut pas être que ça, ça fait partie d'une actualité sociale et plurielle (...) ; le fait d'évoluer dans une minorité, on doit toujours faire face, à un moment, au fait de défendre ses droits face à la majorité. » Ainsi, les personnages de sa BD doivent affronter leur famille, leurs amis, le médecin, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Julie Maroh  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Julie Maroh    [BD] Julie Maroh  Icon_minitimeJeu 21 Nov 2013 - 13:47

Sortie de Skandalon :


[BD] Julie Maroh  Skanda10

Citation :
Voilà Skandalon, dont la couverture annonce la couleur. Il s’agit d’une chute, celle de Tazane (anagramme déguisé de Satan), chanteur à succès. Mal dans sa peau, l’artiste peine à se réaliser, se drogue, méprise son public. Et crée scandale sur scandale, donc.

Cynique absolu, ce héros fascine un peu, dégoûte aussi, puis indiffère. Sa créatrice esquisse bien une petite faille, un chagrin d’amour qui semble avoir pris toute la place, mais qu’il faudra se contenter de deviner. Rapidement, le manque d’épaisseur du personnage entrave le récit. Malgré une réelle énergie graphique — insufflée par un coup de pinceau habillé de couleurs denses, profondes —, les poncifs de la vie de musicien (et l’imbitable postface de l’ouvrage) finissent par lasser.
Source

[BD] Julie Maroh  Skanda11

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
titine
Envolée postale
titine

Messages : 228
Inscription le : 24/09/2015

[BD] Julie Maroh  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Julie Maroh    [BD] Julie Maroh  Icon_minitimeMer 23 Mar 2016 - 15:18

[BD] Julie Maroh  Le-bleu-est-une-couleur-chaude-101

cette bd m'a bien fait comprendre ce qu'est l'homosexualité féminine. explication en images. au-delà de l'attirance physique, de véritables sentiments, un projet de vie.

je suis rentrée facilement dans la bd, grâce au coup de crayon simple et bien fait.
les touches bleu dans le gris uniforme sont une belle trouvaille. les gens qui intéressent vraiment Clémentine sont en bleu (vêtement ou cheveux). ce qui n'est que coïncidence sert de marqueur couleur pour repérer les gens qui intéressent intimement Clémentine.

cette bd est intéressante dans la mesure où elle ne s'intéresse pas seulement aux débuts de la vie d'une jeune femme homosexuelle mais à sa vie d'adulte également. elle est intéressante aussi en tant qu'elle pose chez Clémentine et sa compagne deux façons d'aimer : Emma milite pour l'homosexualité, Clémentine pas.

en revanche, je n'ai pas aimé l'option dramatique de cette bd. la bd pouvait faire l'économie de ce mélo ; il y avait d'autres moyens d'amener la lecture du journal intime de Clémentine, qui sert de fil narratif.

malgré ces petits défauts, cette bd a suffisamment plu à A Khechiche pour qu'il s'appuie sur elle pour faire son film "la vie d'Adèle" (que je n'ai pas vu).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

[BD] Julie Maroh  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Julie Maroh    [BD] Julie Maroh  Icon_minitimeJeu 24 Mar 2016 - 11:54

La fin du film est très différente de celle de la bd et j'ai beaucoup aimé les deux propositions (vu le film avant la lecture de la bd, mais pour une fois le film se démarque suffisamment de l'œuvre dessinée pour que le plaisir jaillisse des deux arts sans se manger l'un l'autre).

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titine
Envolée postale
titine

Messages : 228
Inscription le : 24/09/2015

[BD] Julie Maroh  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Julie Maroh    [BD] Julie Maroh  Icon_minitimeJeu 24 Mar 2016 - 13:47

shanidar a écrit:
pour une fois le film se démarque suffisamment de l'œuvre dessinée pour que le plaisir jaillisse des deux arts sans se manger l'un l'autre

tu as des exemples où le film ne se démarque pas suffisamment de l'oeuvre dessinée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

[BD] Julie Maroh  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Julie Maroh    [BD] Julie Maroh  Icon_minitimeJeu 24 Mar 2016 - 17:05

titine a écrit:
shanidar a écrit:
pour une fois le film se démarque suffisamment de l'œuvre dessinée pour que le plaisir jaillisse des deux arts sans se manger l'un l'autre

tu as des exemples où le film ne se démarque pas suffisamment de l'oeuvre dessinée ?

Sans trop réfléchir les deux exemples qui me viennent à l'esprit sont From Hell et V pour Vendetta , qui sont tout de même assez différents du modèle d'origine (plus sage et moins glauque que les dessins originaux ??) mais qui suivent de manière assez nette le scénario initial. Il faudrait que je réfléchisse un peu plus à la question car je pensais surtout aux adaptations cinéma de livres plus que de bds...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titine
Envolée postale
titine

Messages : 228
Inscription le : 24/09/2015

[BD] Julie Maroh  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Julie Maroh    [BD] Julie Maroh  Icon_minitimeJeu 24 Mar 2016 - 20:58

en te lisant je pense de mon côté à Largo Winch.
bd culte mais le film a bonifiée la bd vivante, en l'incarnant.
toutefois, opinion très personnelle : j'avoue un petit faible pour Tomer Sisley. dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

[BD] Julie Maroh  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Julie Maroh    [BD] Julie Maroh  Icon_minitimeVen 25 Mar 2016 - 9:42

titine a écrit:
en te lisant je pense de mon côté à Largo Winch.
bd culte mais le film a bonifiée la bd vivante, en l'incarnant.
toutefois, opinion très personnelle : j'avoue un petit faible pour Tomer Sisley. dentsblanches

Je n'ai lu/vu ni l'un ni l'autre... pourtant tous les tomes se trouvent à la maison mais ça ne me tente que moyennement... jypeurien

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titine
Envolée postale
titine

Messages : 228
Inscription le : 24/09/2015

[BD] Julie Maroh  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Julie Maroh    [BD] Julie Maroh  Icon_minitimeVen 25 Mar 2016 - 16:39

c noté shanidar sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[BD] Julie Maroh  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Julie Maroh    [BD] Julie Maroh  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[BD] Julie Maroh
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Julie Levac - "J'attends une petite fille"
» JULIE REINS
» Julie-Victoire Daubié
» Julie et Stéphane
» Julie.h - présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Les Bédés et mangas-
Sauter vers: