Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Festival d'Avignon

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
alaska
Envolée postale
alaska

Messages : 203
Inscription le : 25/03/2007
Age : 28
Localisation : espagne

Festival d'Avignon Empty
MessageSujet: Festival d'Avignon   Festival d'Avignon Icon_minitimeLun 16 Juil 2007 - 13:30

J'ai passé quelques jours à Avignon pour le festival, j'ai vu beaucoup de pièces, et je vais tenter de vous livrer mes impressions sur certaines d'entre elles.


Yvonne, princesse de Bourgogne.

Festival d'Avignon Yvonne

Il s'agit de la première pièce de l'écrivain polonais Witold Gombrowicz. Elle se déroule à la cour de Bourgogne, et on y trouve tous les personnages attendus, un roi joyeux et immoral qui, aux côtés de la reine, salue le peuple en ce jour de fête nationale, un prince à marier qui traîne dans le parc en regardant les femmes, quelques valets, un chambellan, des dames. Et Yvonne, qui apparaît soudain, animale, effarouchée, tremblante, laide, blanche. Elle est objet d'attirance et de répulsion. Le Prince décide de l'épouser. Commence alors un jeu malsain de méchanceté et de violence, de petits complots et d'échanges grotesques.

J'ai vu cette pièce jouée par une compagnie amateur marseillaise, l'Atelier du Courant d'Air, et mise en scène par Luce Péragut.
C'est drôle, cruel, caustique et absurde. Les comédiens sont tous très bons, à la hauteur de leur rôle. Ce n'est jamais statique. C'est un vrai régal. Sans doute une des pièces qui m'a le plus marquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cf.geocities.com/baharbara
alaska
Envolée postale
alaska

Messages : 203
Inscription le : 25/03/2007
Age : 28
Localisation : espagne

Festival d'Avignon Empty
MessageSujet: Re: Festival d'Avignon   Festival d'Avignon Icon_minitimeLun 16 Juil 2007 - 19:00

Autre moment mémorable, Et VIAN dans les dents !, un théâtre-musical composé de toute une série de textes, chansons et poèmes de Boris Vian, et subliment interprêté par une comédienne de talent (Brigitte Guedj). Deux musiciens l'accompagnent, l'un au violoncelle, l'autre au piano et à l'accordéon. Les textes choisis ne sont pas les plus connus, ce qui laisse une grande part à la découverte. C'est énergique, violent et drôle ; on retrouve Vian et sa clique de boucher sanglant, "môme crevette", et prostituée défraîchie. Du tout grand art.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cf.geocities.com/baharbara
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Festival d'Avignon Empty
MessageSujet: Re: Festival d'Avignon   Festival d'Avignon Icon_minitimeLun 16 Juil 2007 - 23:13

Alaska...tu accentues ma frustration...:)
Des mois que j'essaie en vain de trouver pour deux ou trois jours une chambre d'hôtel en Avignon pendant le festival...Sad
La dernière fois que j'y suis allée, je logeais trop loin, cela me gâchait mes soirées...
Je vais te lire attentivement...
Dommage que je n'ai pas su que tu y allais, je t'aurais recommandé un spectacle que je connais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alaska
Envolée postale
alaska

Messages : 203
Inscription le : 25/03/2007
Age : 28
Localisation : espagne

Festival d'Avignon Empty
MessageSujet: Re: Festival d'Avignon   Festival d'Avignon Icon_minitimeLun 16 Juil 2007 - 23:49

Quel spectacle, coline ?

J'y suis allée avec un ami, et on logeait dans un camping à trois kilomètres du centre, pas pratique du tout.. d'autant plus que les transports en commun cessaient de circuler à vingt heures au mieux. On a fait pas mal de stop, mais si j'y retourne, je tâcherai de trouver un endroit plus proche.

Une pièce marquante, C'est égal, d'après le recueil de nouvelles d'Agota Kristof qui porte le même nom. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, et puis finalement, deux comédiens (Emmanuelle Trégnier et Patrick Harivel) interprêtaient les brefs textes du recueil. Et à merveille, d'ailleurs. Le décor était assez épuré (trois espèces de paravents-stores). Tout était centré sur le texte, l'écriture cinglante et précise, les couperets de chacune des dernières lignes. (J'avais oublié à quel point c'était bien écrit). Une des nouvelles m'a particulièrement plue, tant par le texte que par la façon dont elle était jouée. Une femme fait venir un médecin car son mari a une hache plantée dans le corps. Elle explique l'accident improbable, c'est une histoire de folie, et d'angoise qui grandit. Et pendant les quelques minutes qui composent cette scène, la comédienne effectue les mêmes gestes, de façon automatique (quelque chose comme un frottement de main, dos au public, renversée en avant). C'est assez compliqué à transposer, mais enfin..




Je suis déjà nostalgique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cf.geocities.com/baharbara
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Festival d'Avignon Empty
MessageSujet: Re: Festival d'Avignon   Festival d'Avignon Icon_minitimeDim 22 Juil 2007 - 14:57

alaska a écrit:
Quel spectacle, coline ?


Excuse-moi...je n'avais pas encore vu ta question...:)
Il s'agit de deux spectacles de la Compagnie du Théâtre de Romette de Johanny Bert, Ceux d'ailleurs et Krafff (Laure Adler en a été époustouflée)...
Cliquer à droite de cette page pour en savoir plus:
ici

La critique de KRAFFF:
ici

Et encore :
ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lekhan
Main aguerrie
lekhan

Messages : 324
Inscription le : 20/08/2007
Age : 30
Localisation : Poitiers-Biarritz

Festival d'Avignon Empty
MessageSujet: Re: Festival d'Avignon   Festival d'Avignon Icon_minitimeSam 25 Aoû 2007 - 20:55

Je ne retiendrais que quelques piéces dans le Off:

Victor ou les enfants au pouvoir de Roger Vitrac.

J'irais cracher sur vos tombes adapté de Boris Vian.

Histoire de Marie par la compagnie (toujours aussi bonne) de la Passerelle.

Une Saison de Machettes.

Il y avait longtemps que je n'avais pas bu de Champagne de Tchekhov.

Et dans le In:

L'acte inconnu de Valère Novarina( toujours aussi excellent)

Je pense avoir fait le tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Festival d'Avignon Empty
MessageSujet: Festival d'Avignon 2009   Festival d'Avignon Icon_minitimeDim 5 Juil 2009 - 0:52

Un programme incroyable pour cette saison dont évidemment toutes les réservations sont complètes! J'espérais voir Claude Regy mettre en scène Pessoa, Honoré avec Victor Hugo, Warlikowski, Marthaler, Wajdii Mouawad... A moins de tenter le coup à la dernière minute!



Wajdi Mouawad
Littoral, Incendies, Forêts
Ciels

Krzysztof Warlikowski(A)pollonia
d'après Euripide, Eschyle, Hanna Krall...


Joël JouanneauSous l'OEil d'OEdipe
d'après Sophocle, Euripide...


Amos Gitai
La Guerre des fils de lumière contre les fils des ténèbres
d'après La Guerre des Juifs de Flavius Josèphe


Christophe HonoréAngelo, Tyran de Padoue
de Victor Hugo


Federico León
Yo en el Futuro
(Moi dans le futur)

Denis Marleau
Une fête pour Boris
de Thomas Bernhard


Claude Régy
Ode maritime
de Fernando Pessoa


Hubert Colas Le Livre d'or de Jan
de Hubert Colas


Mon Képi blanc
de Sonia Chiambretto


Israel Galván
El final de este estado de cosas, redux
(La Fin de cet état de choses, redux)


Dieudonné Niangouna & Pascal Contet Les Inepties volantes
de Dieudonné Niangouna

Thierry Bedard & Jean-Luc Raharimanana
Les Cauchemars du gecko
de Jean-Luc Raharimanana


Jean Michel Bruyère / LFKs
Le Préau d'un seul


Jan Lauwers / Needcompany
Sad Face I Happy Face
trilogie de Jan Lauwers
La Chambre d'Isabella, Le Bazar du homard, La Maison des cerfs (en intégrale)

La Maison des cerfs

troisième partie de la trilogie Sad Face | Happy Face


Rachid Ouramdane

Des témoins ordinaires


Loin...


Christoph Marthaler
RiesenButzbach, eine Dauerkolonie
(Reisenbutzbach, une colonie permanente)

Maguy Marin
Description d'un combat
création 2009

Jan Fabre
Orgie de la tolérance

Dave St-Pierre
Un peu de tendresse bordel de merde !

Christian Lapointe
CHS
de Christian Lapointe


Oskar Gómez Mata

Kaïros, sisyphes et zombies


Nacera Belaza
Le cri


Zad Moultaka
L’Autre Rive

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Festival d'Avignon Empty
MessageSujet: Re: Festival d'Avignon   Festival d'Avignon Icon_minitimeDim 5 Juil 2009 - 1:25

Marko a écrit:
[...]


Hubert Colas Le Livre d'or de Jan
de Hubert Colas [...]

J'ai été (presque) amoureuse de ce type... de ses pièces, de son écriture, de ses thèmes, puis de lui... Si je pouvais revoir une de ses créations j'en serais MerryHappy... Viens à Paris Hubert!

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Festival d'Avignon Empty
MessageSujet: Re: Festival d'Avignon   Festival d'Avignon Icon_minitimeDim 5 Juil 2009 - 12:17

Queenie a écrit:
J'ai été (presque) amoureuse de ce type... de ses pièces, de son écriture, de ses thèmes, puis de lui... Si je pouvais revoir une de ses créations j'en serais MerryHappy... Viens à Paris Hubert!

Souvent les pièces présentées à Avignon tournent en France et se retrouvent à un moment ou un autre à Paris... Alors avec un peu de chance tu pourras le retrouver.

A propos de sa pièce (ça donne envie):

Citation :
Le Livre d'or de JanThéâtre
Création 2009

de Hubert ColasMise en scène Hubert Colas
Marseille


Jan n’est plus là. Absent, évanoui, décédé ? Effacé du quotidien, mais toujours vivant pour ses amis qui, par fragments, bribes et morceaux, racontent qui il était. Sur ce livre d’or qu’ils remplissent pour lui, les paroles sont doubles puisqu’elles retracent la figure du disparu et racontent, en même temps, ce qu’il était pour eux. Aussi la personnalité de Jan se révèle-t-elle dans les rapports qu’il entretenait avec ses compagnons d’existence. C’est de la présence au monde de Jan dont il devient question, de ses promenades, de ses rencontres amoureuses ou amicales, de ses désirs, de ses envies, de ses frustrations, de ses enthousiasmes, de la somme des expériences qui l’ont constitué. À chacun son Jan donc, pour un portrait diffracté et tout en nuances qu’Hubert Colas réalise dans l’instant où il est donné à voir, dans cette immédiateté qui permet de créer un rapport fragile avec le spectateur. L’écriture est ici intrinsèquement liée au corps de l’acteur : elle n’est vivante que par cette incarnation, elle n’est émotion que parce qu’elle est énoncée par des êtres de chair et de sang. Une écriture polymorphe, tantôt libre et galopant sans frein, tantôt enserrée dans une ponctuation contraignante qui fait de chaque courte phrase une petite bombe visant celui qui écoute et regarde. Jan n’est plus, mais cette absence ne doit pas empêcher ses amis de se maintenir éveillés, en état d’alerte face à la tentation si forte du néant. Le théâtre d’Hubert Colas est justement un théâtre qui se remet sans cesse en question, avec tous les risques que cela représente, sans sécurité d’aucune sorte. Jan n’est plus là, mais il continue à vivre devant nous et lorsque nous nous approchons de lui, il nous tend un miroir… L’autre ne serait-il pas avant tout un autre nous-même ? JFP




--------------------------------------------------------------------------------

Au cœur du théâtre d’Hubert Colas, il y a les mots. Les siens quand il est auteur, ceux des grands poètes du théâtre quand il cherche à se confronter à d’autres écritures. Gombrowicz, Sarah Kane, Martin Crimp, Shakespeare ont été quelques-uns des compagnons de travail de ce metteur en scène qui cherche à faire mouvoir le corps des acteurs par le pouvoir des mots. La force de la langue est l’énergie vitale de ses interprètes qui disent le vrai en jouant le faux, mêlent inextricablement fiction et réalité pour mettre le spectateur en état de trouble. Il y a donc de la chair dans l’écriture d’Hubert Colas, de la nervosité, de la tension, de l’action. Tout ce qui est nécessaire pour créer l’attente et faire surgir ce qui est enfoui, ce qui est imparfait, ce qui menace… Mais il y a aussi ce qui libère, ce qui épanouit, ce qui peut apporter la paix. Ce double mouvement occupe l’entièreté du plateau dans les œuvres d’Hubert Colas qui ne néglige jamais l’aide apportée par d’autres formes artistiques, dans une pluridisciplinarité revendiquée et assumée, à l’image de Montévidéo, centre de créations contemporaines basé à Marseille dont il est co-directeur, et du festival actOral qu’il a créé en 2002. Après La Croix des oiseaux en 1996, Hamlet et Face au mur en 2005, Hubert Colas revient à Avignon avec une création, dont il est l’auteur et le metteur en scène, et deux textes de Sonia Chiambretto. JFP


Il faut aller au théâtre!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Festival d'Avignon Empty
MessageSujet: Re: Festival d'Avignon   Festival d'Avignon Icon_minitimeMar 7 Juil 2009 - 10:51

Marko a écrit:
Wajdi Mouawad
Littoral, Incendies, Forêts
Ciels

son fil est ici


et un interview sur evene.fr est ici

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Festival d'Avignon Empty
MessageSujet: Re: Festival d'Avignon   Festival d'Avignon Icon_minitimeMar 7 Juil 2009 - 19:29

Citation :
Krzysztof Warlikowski
Un entretien ici

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Festival d'Avignon Empty
MessageSujet: Re: Festival d'Avignon   Festival d'Avignon Icon_minitimeMar 7 Juil 2009 - 19:50

Marie a écrit:
Citation :
Krzysztof Warlikowski
Un entretien ici

J'adore l'accroche!

Krzysztof Warlikowski : “Si on est heureux, mieux vaut pique-niquer qu'aller au théâtre.”

N'empêche je le verrais bien cet (A)pollonia

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Festival d'Avignon Empty
MessageSujet: Re: Festival d'Avignon   Festival d'Avignon Icon_minitimeVen 10 Juil 2009 - 19:32

De très bon échos au sujet de Wajdi Mouawad, poète palestinien...

Né en 1968 au Liban, il a quitté ce pays à 8 ans pour aller à Paris d' abord et au
Canada ensuite.
Il explique la chance qu' il a eu de partir pour éviter la contamination inévitable de
la violence, qui lui a évité de finir peut etre dans la peau d' un terroriste.

Présente 3 pièces : Littoral, Incendies et Forets>.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Festival d'Avignon Empty
MessageSujet: Re: Festival d'Avignon   Festival d'Avignon Icon_minitimeVen 10 Juil 2009 - 23:58

Wajdi Mouawad a son fil sur Parfum de Livres, peu fréquenté...
C'est l'occasion peut-être de le relancer ici!...
ICI!
Ce sera une nuit de spectacles de Wajdi Mouawad, onze heures de spectacles...C'est une expérience!

Marko est très centré sur le IN mais la magie c'est, dans le OFF, de repérer dans les multiples petits théâtres et salles où sont présentées de beaux spectacles. Les compagnies s'endettent comme vous ne pouvez l'imaginer pour être là puisque les programmateurs nationaux ne se déplacent guère plus qu'en Avignon pour constituer les programmations dans les villes.
Je connais des comédiens qui acceptent de joueer3 semaines en Avignon sans être rémunérés car l'argent a servi à louer la salle. Leur seul espoir est d'ensuite être achetés et programmés pour toucher enfin des cachets...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Festival d'Avignon Empty
MessageSujet: Re: Festival d'Avignon   Festival d'Avignon Icon_minitimeSam 11 Juil 2009 - 15:06

coline a écrit:
C'est l'occasion peut-être de le relancer ici!...
j'avais donné le lien 4 messages plus haut.. mais tu avais déjà bien mentionné sur le fil de Pascal Mercier - ce n'est malheureusement le plus souvent le dernier message d'un fil qui est lu Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Festival d'Avignon Empty
MessageSujet: Re: Festival d'Avignon   Festival d'Avignon Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Festival d'Avignon
Revenir en haut 
Page 1 sur 13Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Festival de Neige et de Glace de Harbin
» Invader à Avignon
» 3é Bigband Festival Oostende entrée gratuite
» Festival Mondial de folklore de Saint-Ghislain
» festival de la chanson estudiantine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Théâtre, spectacles :: Evénements-
Sauter vers: