Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Mercenaire (Sacha Wolff)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 39
Localisation : Tours

Mercenaire (Sacha Wolff) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mercenaire (Sacha Wolff)   Mercenaire (Sacha Wolff) - Page 2 EmptyMer 19 Oct 2016 - 12:56

je ne peux qu'être d'accord pour l'ambition artistique mais je préfère rien au ratage complet. cat

(et il n'est pas tout pourri L'enfer du dimanche !)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 34
Localisation : Cergy

Mercenaire (Sacha Wolff) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mercenaire (Sacha Wolff)   Mercenaire (Sacha Wolff) - Page 2 EmptyMer 19 Oct 2016 - 21:34

Mercenaire

J'ai été sensible à la manière dont est conduit le récit et à une cohérence dans l'évocation d'un parcours de vie. Les rebondissements sont certes appuyés et des traits de caractère sont exagérés, mais Sacha Wolff expose une forme de rite initiatique, avec ses outrances, ses drames et ses renaissances. La violence paternelle est extrême dans une dimension symbolique et révèle la fragilité d'une transmission, la difficulté de la construction d'un lien.

L'éloignement géographique précipite un déracinement et accentue des contrastes, jusqu'à un épilogue qui semble promettre une réconciliation ambigüe, avec une certaine intensité poétique. Mercenaire n'évite pas des maladresses mais cela reste un film atypique, personnel et par moments poignant, même si la mise en scène n'est pas toujours affirmée.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mercenaire (Sacha Wolff)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Films-
Sauter vers: