Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
-50% sur Nike Air Max 200 Winter
Voir le deal
63 €

 

 Andrea Canobbio [Italie]

Aller en bas 
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Andrea Canobbio [Italie] Empty
MessageSujet: Andrea Canobbio [Italie]   Andrea Canobbio [Italie] EmptyMer 2 Jan 2008 - 20:42

Andrea Canobbio [Italie] Canobb10

Andrea Canobbio est né à Turin en 1962, et il y vit toujours avec sa famille.
Il a publié 5 ouvrages et Le désordre naturel des choses est le cinquième.
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Andrea Canobbio [Italie] Empty
MessageSujet: Andrea Canobbio   Andrea Canobbio [Italie] EmptyMer 2 Jan 2008 - 21:02

Andrea Canobbio. - Le désordre naturel des choses. - Gallimard. - 2OO5

Si l'on voulait résumer rapidement le livre, on pourrait que c'est l'histoire
d'un homme secret et angoissé, jardinier paysagiste de son état, et dont le but semble d'opposer l'agencement ordonné et paisible des jardins qu'il créé au désordre naturel des choses...Et conclure que ce sont le désordre et le cahos qui l'emportent...

Je ne dévoilerai pas davantage l'intrigue, mais elle est captivante. Car c'est aussi une sorte de polar, assez violent et au suspense garanti...

Les personnages sont attachants parce qu'ils ont de l'épaisseur et de l'ambiguité. On devine chez eux des zones d'ombre inquiétantes, de la perversité meme parfois.
Plus encore , un mystère qui tient à chaque personne, et qui fait
qu'ils nous restent inconnus, incompréhensibles jusqu'au bout pour l'essentiel.
S'ajoute le désespoir de passer à coté de leur vie véritable, sans savoir ce qui leur a échappé et à quel moment. Celà se traduit chez eux par de l'ironie et de la dérision et jusqu'à l'auto destruction parfois.

C'est pour cela qu'on est émus, parce que, en fin de compte, ils nous ressemblent...conciliabule
Revenir en haut Aller en bas
 
Andrea Canobbio [Italie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: