Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Louis Calaferte

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
chrisdusud
Sage de la littérature
chrisdusud

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 52
Localisation : Corse

Louis Calaferte Empty
MessageSujet: Louis Calaferte   Louis Calaferte EmptyMar 22 Juil 2008 - 22:55

Louis Calaferte 1288210


Ecrivain français, Louis Calaferte est né le 14 juillet 1928 à Turin. Garçon de course à treize ans dans une usine de piles électriques puis manœuvre, il commence son écriture par le théâtre. Il publie Requiem des innocents qui connaît le succès en 1952. Il s’installe ensuite vers Lyon et écrit pendant 4 ans Septentrion, ouvrage qui fût taxé de pornographique. Il sera censuré et interdit à la vente. Le livre sera réédité seulement 20 ans plus tard chez Denoël.

Ecrivain mal connu, incompris (car mal et insuffisamment lu) et souvent ignoré, jugé excessif parfois dans son propos, homme d’enthousiasmes d’indignations et de colère mais tout autant homme de reflexion, réservé et secret, Louis Calaferte a denoncé la société, l’état et l’esprit bourgeois.
Il fût un poète vigoureux et sensible à l’écriture précise et crue, violente et acerbe.
Son oeuvre se compose d’une quarantaine de volumes, nouvelles récits pièces de théâtre…

Louis Calaferte est décédé le 2 mai 1994 à Dijon.

Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)
Récits
1952 Requiem des innocents, Pages 5, 6, 7
1953 Partage des vivants,
1963 Septentrion, Pages  1, 2, 3, 4, 5, 7, 8
1963 No man's land,
1968 Satori, Pages 4
1968 Rosa mystica, Pages 7
1969 Portrait de l'enfant, Pages 6
1971 Hinterland,
1972 Limitrophe,
1974 La vie parallèle,
1976 Épisodes de la vie des mantes religieuses,
1977 Voyage stellaire,
1979 Campagnes,
1983 Ébauche d'un autoportrait,
1986 Un riche, trois pauvres,
1987 L'Incarnation,
1987 Promenade dans un parc, Pages 9
1988 Memento mori,
1992 Maître Faust,
1992 La Mécanique des femmes, Pages 4
1993 C'est la guerre,
1996 Le Monologue,
1996 Droguerie du ciel,
1998 Le sang violet de l'améthyste,
2000 Suite villageoise,

Citation :
mise à jour le 20/03/2012, page 9


Septentrion :

Comment parler d’un tel livre ?
Philippe Sollers a écrit sur la quatrième de couverture "On n'a jamais, je dis bien jamais, écrit quelque chose d'aussi fort, d'aussi cru et violent. Et drôle. Et horrible. Et peut-être prophétique (...) Ne pas avoir lu ou ne pas lire sur-le-champ Septentrion est forcément immoral."



Septentrion est un récit autobiographique. IL évoque les années de sa vie traversé par son obsession d’écrire, le sexe et Dieu.
C’’est en tout les cas LE livre qui a marqué ma vie de lectrice.
Je lisais les livres de façon modérée, détachée. Et puis je l’ai lu. Et puis j’ai compris ce qu’était pour moi MON sens de la littérature .
C’est un livre très fort, très cru, très violent (non dans les actes mais dans les idées).
Ce n’est pas l’histoire en elle-même qui compte.
Ici la place est au rythme, aux mots (Il n'y a pas de mesure à la mesure des mots. Il ne viendrait à personne l'idée de mettre un frein à la clarté nue de midi en été. Les mots. Silex et diamant). Pas de phrases édulcorées, pas de compromis, seulement de la concision, des phrases coups de poing, des mots tranchants.

Ce livre peut déranger plus d'un lecteur, mais si vous vous sentez prêt à recevoir la puissance de ce bouquin, alors n'hésitez pas une seconde.

Je vous invite également à lire ses poèmes ICI


Dernière édition par kenavo le Ven 8 Nov 2013 - 6:32, édité 10 fois (Raison : mise à jour)
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Louis Calaferte Empty
MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Louis Calaferte EmptyMer 23 Juil 2008 - 0:34

chrisdusud a écrit:
Ce livre peut déranger plus d'un lecteur, mais si vous vous sentez prêt à recevoir la puissance de ce bouquin, alors n'hésitez pas une seconde.

Plus que l'expression de Sollers, ton commentaire m'interpelle...
Je voudrais pouvoir trouver un extrait pour me rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Louis Calaferte Empty
MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Louis Calaferte EmptyMer 23 Juil 2008 - 0:37

Septentrion (extrait)

"Nous sommes dans cette chambre, le temps n'a plus de consistance, il fait exagérément chaud, je sens son parfum, je croche mes doigts dans ses cheveux, nos corps se touchent, le bruit liquide de la pluie s'égoutte en un endroit quelconque de la pesanteur irréelle, nous sommes tranquilles, nous ne nous connaissons pas. Nous pourrions etre morts. Il n'y a pas de raison pour que cet engourdissement ait une fin. Nous regardons au dessus de nous, le plafond terne, taché, des mouches qui avancent par saccades. Nous appartenons à ce petit monde cylindrique ossifié d'un après-midi de dimanche pluvieux. Tout se passe comme si nous avions déjà vécu ailleurs ce long apaisement et que, pendant tout le temps de notre éloignement, nous n'avions fait que nous préparer à le renouveler dans nos mémoires. Rien de plus nature à ce que nous soyons allongés côte à côte. Je l'entends respirer. Je mords une mèche de cheveux entre mes lèvres. Quelqu'un referme la porte de l'ascenseur dans l'hôtel. Des voitures passent, le caoutchouc des pneus chuintant sur le goudron humide. L'agitation du dehors ne nous concerne pas."
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Louis Calaferte Empty
MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Louis Calaferte EmptyMer 23 Juil 2008 - 0:40

Septentrion(extrait)

"C'est aux cabinets que j'ai lu le plus abondamment pendant toute une époque qui s'étend à peu près sur dix ans. Je m'y rendais environ sept ou huit fois par jour avec le plus de naturel possible, prétextant un dérangement chronique et suscitant de la part de mes compagnons de travail les plaisanteries que l'on devine. C'était ma manière à moi de m'offrir gratis à la barbe des autorités quelques joyeux moments d'indépendance royale. Le verrou tiré, j'étais sûr qu'on ne viendrait pas me déloger avant la demi-heure suivante. Quelquefois même je ne me donnais pas la peine de faire le simulacre du déculottage, bien que pour une raison inconnue je me sois toujours senti plus à l'aise, dans la posture adéquate, le pantalon en boule sur les chaussures, les fesses nues, le sexe vacant entre les cuisses, le ventre libre, dégagé jusqu'au nombril...

...Idée en apparence saugrenue mais pleine d'humour, si l'on se met à l'approfondir, et qui effleure par le biais de la métaphysique débonnaire. Pères et grands-pères avec leurs moustaches cirées, leurs melons noirs, leurs supports-chaussettes et leurs faux cols à ressort avaient donc fait halte en ces lieux avant d'aller échouer dans la tombe sous les fleurs du dimanche. Étonnantes variétés de diarrhées, suites de selles compactes ou sinueuses, douloureuses, plaisantes, angoissées, sans que le cœur y soit, évacuées à la sauvette, les soucis journaliers nouant le boyau en plein travail ; ou lâchées sans précipitation, selon les règles de la nature, avec le temps de souffler ou même de griller une cigarette. Quoiqu'il en soit, enjouée ou morose, toute cette matière chaude et fumante avait dégouliné par le trou noir sur la calvitie du monde engorgé qui ne comprenait pas ce qui lui arrivait et ne pouvait néanmoins se soustraire à la position incommode où il était allé se fourrer par mégarde."


Je me crois convaincue par cet extrait que ce roman n'est pas pour moi... jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
chrisdusud
Sage de la littérature
chrisdusud

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 52
Localisation : Corse

Louis Calaferte Empty
MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Louis Calaferte EmptyMer 23 Juil 2008 - 14:57

(et encore je suppose que tu n'as pas voulu donner un extrait relatif à sa sexualité... Very Happy .)
Je te comprends coline et je comprends tout à fait qu'on puisse ne pas aimer. Cela dépend des attentes que l'on a en matière de littérature.
Mais un extrait n'est qu'un "détail" de l'ensemble. C'est l'oeuvre dans son intégralité qui crée sa puissance. C 'est un peu comme un tableau de Van Gogh : si on regarde un détail de son autoportrait on voit du bleu, du vert ou du jaune et pourtant l'ensemble est magnifique...

Donc je le repète : c'est un livre très fort, il ne faut pas avoir peur des idées qu'il véhicule parce que ce n'est pas ça le plus important. Enfin, pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Louis Calaferte Empty
MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Louis Calaferte EmptyMer 23 Juil 2008 - 15:07

chrisdusud a écrit:
(et encore je suppose que tu n'as pas voulu donner un extrait relatif à sa sexualité... Very Happy .)
Je te comprends coline et je comprends tout à fait qu'on puisse ne pas .

"Titillée" par ton commentaire je suis allée chercher un peu sur le Net...Ces extraits sont ceux que j'ai pu trouver...
Je n'ai pas apprécié le deuxuème...mais il n'empêche que je reste "titillée"... content
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 75
Localisation : Provence

Louis Calaferte Empty
MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Louis Calaferte EmptyMer 23 Juil 2008 - 21:05

du coup avec ces deux extraits moi aussi je suis hésitante, lire ou ne pas lir.............., pourquoi pas

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
chrisdusud
Sage de la littérature
chrisdusud

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 52
Localisation : Corse

Louis Calaferte Empty
MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Louis Calaferte EmptyJeu 24 Juil 2008 - 13:58

Merci à coline et Bédoulène de vous interesser à Louis Calaferte.

Personnellement j'estime que ce livre est un chef d'oeuvre dans son genre et il se trouve que j'ai commencé un livre aujourd'hui qui s'appelle "au dessous du volcan" de Malcolm Lowry. Il y a un avant propos tout à propos que je vous livre :

Citation :
"Car le chef-d'oeuvre n'ouvre point ses portes à tous les vents. Il se présente comme un monde clos, hérissé de défenses et entouré de remparts. On n'y peut pénétrer qu'après plusieurs tentatives d'escalade et par effraction. Se trouve t on au coeur de la place qu'il n'est point encore aisé de s'y reconnaître : tout vous y parait étranger et vaguement effrayant ; prisonnier, toutes les issues se sont refermées sur vous. Il va falloir vivre tête à tête avec un monstre inconnu qui possède sur vous tous les pouvoirs, se rendre à sa merci. Dans les arts plastiques comme en littérature, les chef-d'oeuvre commencent toujours par communiquer une sorte d'effroi. Ils échappent à nos normes.
Tout est dit.
Revenir en haut Aller en bas
lyana79
Envolée postale
lyana79

Messages : 208
Inscription le : 04/04/2008
Age : 40
Localisation : Suisse

Louis Calaferte Empty
MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Louis Calaferte EmptyVen 25 Juil 2008 - 19:05

Je l'ai lu l'année dernière... c'est un livre très dérangeant, un style absolument inattendu assez violent et cru...moi qui m'estime blasée, certaines phrases concernant les femmes m'avaient choquée!
Ce roman dégage énormément de mépris mais force est de constater que certaines réflexions sont justes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.partagelecture.forums-actifs.com
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Louis Calaferte Empty
MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Louis Calaferte EmptyVen 25 Juil 2008 - 21:48

chrisdusud a écrit:
La Mécanique des Femmes,

J'avais été tentée un jour d'acheter celui-ci...mais il avait l'air très hard...
Revenir en haut Aller en bas
chrisdusud
Sage de la littérature
chrisdusud

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 52
Localisation : Corse

Louis Calaferte Empty
MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Louis Calaferte EmptyVen 25 Juil 2008 - 22:48

coline a écrit:
chrisdusud a écrit:
La Mécanique des Femmes,

J'avais été tentée un jour d'acheter celui-ci...mais il avait l'air très hard...


Je ne l'ai pas lu, coline...
En fait pendant longtemps je n'ai pas voulu lire un autre bouquin de lui parce que j'avais peur dêtre décue (oui parfois je suis compliquée Embarassed ). J'avais tellemnt aimé ce livre, non pas pour l'histoire mais pour son style. Je n'avais pas du tout été choquée, contrairement à lyana 79 parce que j'étais littéralement aspiré par cette écriture.
J'ai lu un peu ce qu'il se disait sur L. Calaferte sur internet et les avis sont (quasi?) unanimes pour dire que c'est un grand écrivain tant pour ces poèmes et ses romans.

Ceci étant l'aurai je aimé autant maintenant ? Je ne sais pas mais je sais que je recherche cette force encore dans les livres.
Revenir en haut Aller en bas
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

Louis Calaferte Empty
MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Louis Calaferte EmptyMer 30 Juil 2008 - 18:55


(Je le note dans les "Trucs à guetter en librairie")

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Louis Calaferte Empty
MessageSujet: Louis calaferte   Louis Calaferte EmptyMer 30 Juil 2008 - 19:27

J'ai lu dans le temps C'est la guerre de Calaferte, et j'en ai un bon
souvenir.
J'ai davantage peur de Virginia Woolf que de Louis Calaferte...!surpris
colibri


Dernière édition par bix229 le Mer 30 Juil 2008 - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22890
Inscription le : 02/02/2007
Age : 40
Localisation : Un peu plus loin.

Louis Calaferte Empty
MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Louis Calaferte EmptyMer 30 Juil 2008 - 20:01

rien qu'avec une phrase comme ça, ça interpelle
Citation :
Nous appartenons à ce petit monde cylindrique ossifié d'un après-midi de dimanche pluvieux.

je connaissais de nom, je le note maintenant dans un coin moins poussiéreux de ma tête.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
chrisdusud
Sage de la littérature
chrisdusud

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 52
Localisation : Corse

Louis Calaferte Empty
MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Louis Calaferte EmptyMer 30 Juil 2008 - 21:43

Queenie a écrit:
rien qu'avec une phrase comme ça, ça interpelle
Citation :
Nous appartenons à ce petit monde cylindrique ossifié d'un après-midi de dimanche pluvieux.

je connaissais de nom, je le note maintenant dans un coin moins poussiéreux de ma tête.

Oui. Je pense que tu aimeras.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Louis Calaferte Empty
MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Louis Calaferte Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Louis Calaferte
Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: