Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
Voir le deal

 

 Edward Zwick

Aller en bas 
+7
Maryvonne
kenavo
Marko
Fantaisie héroïque
Pannonique
Queenie
swallow
11 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Queenie
...
Queenie


Messages : 22891
Inscription le : 02/02/2007
Age : 44
Localisation : Un peu plus loin.

Edward Zwick Empty
MessageSujet: Edward Zwick   Edward Zwick EmptyVen 2 Fév 2007 - 12:16

Edward Zwick 18711786

Un film de Edward Zwick (réalisateur de Le Dernier Samourai - Légendes d'automne... j'aurai du me méfier du coup)
Avec Leonardo Di Caprio (je pense qu'on ne le présente plus, et personnellement j'admire beaucoup son travail d'acteur en règle général, sans être totalement fan non plus)

Blood Diamond donc.
Sierra Leone. La guerre civile fait rage entre les gouvernementaux et le groupe du FRU. Tous très violents, coupants bras pour que les gens n'aillent pas voter, recrutant des enfants et les conditionnant en assassins, buvant, fumants, détruisants tout sur leur passage.

Au milieu de tout ça, les diamants. Que tous veulent s'accaparer.

Un blanc africain (Caprio), est un chasseur de pierres, un traficant. Il découvre l'existence d'un gros diamant rose. Il veut le récupérer à tout prix, et pour ça, il doit convaincre celui qui l'a caché de lui donner.
Cet homme Solomon Vandy, ne pense qu'à retrouver sa famille et à la protéger des horreurs de la guerre.
Entre ses deux hommes, une femme, journaliste américaine pleine de belles convictions va les aider peu à peu l'un à trouver sa famille l'autre à s'humaniser.

Bref bref bref.
Bon réalisateurs de grandes fresques guerrières. Les combats sont parfaitement filmés. Des bombes, des coups de feu, des corps qui tombent, des corps qui courent, du désordre parfaitement ordonné.
J'apprécie le travail d'orchestration, mais ce n'est pas ça qui apporte grand chose à l'histoire.
Seul point que j'ai trouvé très interessant dans le film (et j'espère que c'est voulu) : c'est la répétition des quasiment même scènes de bataille. L'impression évidente que le monde n'est qu'un éternel recommencement. Quoiqu'on fasse, les hommes trouveront toujours un moyen de s'entretuer (philosophie oh combien commune, mais bien montré ici. Par contre, qui sonne vraiment creux lorsqu'elle est annoncée quelques minutes plus tard par l'un des personnages : l'homme n'est ni bon ni mauvais, il n'est qu'un homme... suuuuper...)

Le film est bien rythmé. Les acteurs sont biens.
Mais tout sonne finalement assez creux : un scénario vu et revu, avec une magnifique morale à la fin. Des scènes que l'on voit arriver des kilomètres à l'avance et finalement un film qui perd complètement de sa force.
Si on dit en plus qu'il y a quelques incohérences - juste pour accentuer le propos : l'homme est une bête - comme celle où évidemment le bien gentil pète un câble et fracasse la tête d'un méchant.
Celle où le héros sans coeur se révèle finalement altruiste et généreux...
Brrrr ça fait froid dans le dos un cinéma qui tourne autant en rond.


Dernière édition par Queenie le Ven 21 Aoû 2009 - 11:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
swallow
Sage de la littérature
swallow


Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Edward Zwick Empty
MessageSujet: Re: Edward Zwick   Edward Zwick EmptyVen 23 Fév 2007 - 18:33

Queenie: j´ai vu aussi " BLOOD DIAMOND".
Je vais voir tous les films qui concernent l´Afrique, car c´est un continent que je ne connais pas ( encore), et il semble que Hollywood en propose pas mal en ce moment : The constant Gardener, Le dernier Roi d´Ecosse ( avec Whitaker), etc.
J´ai stoïquement supporté l´histoire d´amour pour midinettes (entre DiCaprio et la belle journaliste americaine) puisqu´en echange le film ouvre plusieurs serieux débats : les diamants ensanglantés de la guerre, les enfants-soldats que l´on drogue, le monde des mercenaires.
Le romantisme humanitaire de la journaliste m´a rappelé celui de la jeune Tessa ( the Constant gardener) assassinée par l´industrie pharmaceutique maffieuse.
J´ai bien aimé le rapport physique, la proximité de ces jeunes femmes avec une autre race que la leur, hommes et femmes qui vivent de plus dans des conditions d´hygiène et de misère effroyables.
Et puis je me dis que le message n´est peut-être pas vain, puisque j´ai lu que :
"La célèbre firme de diamants De Beers a dépensé 12 millions d’euros en publicité de peur de voir ses ventes s’effondrer à cause du film, se souvenant que la fourrure a disparu après une campagne de stars. "
S´ils se protègent c´est qu´ils ont vu l´oreille du loup quelque part. Tant mieux!
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie


Messages : 22891
Inscription le : 02/02/2007
Age : 44
Localisation : Un peu plus loin.

Edward Zwick Empty
MessageSujet: Re: Edward Zwick   Edward Zwick EmptySam 24 Fév 2007 - 10:31

Swallow, je ne suis pas aussi indulgente que toi, parce que je trouve que le fond d'un film s'il est important, ne fait pas tout, et je n'aime pas trop qu'on me fasse la morale à grand coup de massue.
Mais sans nul doute : je préfère un Blood diamond sans originalité qu'un Taxi 4 parfait Wink

swallow a écrit:
Je vais voir tous les films qui concernent l´Afrique, car c´est un continent que je ne connais pas ( encore), et il semble que Hollywood en propose pas mal en ce moment : The constant Gardener, Le dernier Roi d´Ecosse ( avec Whitaker), etc.


tu vas être contente alors, bientôt sortie de Au nom de la liberté réalisé par Phillip Noyce :
allociné a écrit:
En Afrique du Sud, Patrick Chamusso (Derek Luke) mène une vie simple entre sa famille et son poste à la raffinerie de pétrole de Secunda.
Lorsque des activistes tentent de faire sauter la raffinerie, Patrick n'est pas là. Il a pris une journée pour aller encourager son équipe de foot lors d'une finale, et rendre visite en secret au fils qu'il a eu avec son ex-petite amie.
Nic Vos (Tim Robbins), un policier blanc, arrête Patrick et deux autres ouvriers noirs. Pour protéger son mariage, Patrick cache l'alibi qui pourrait le sauver, jusqu'à ce que sa femme, Precious (Bonnie Mbuli), soit arrêtée à son tour et battue. Il avoue un mensonge et déclare avoir aidé les activistes. Mais Vos comprend la vérité et le relâche.
Cet épisode ouvre les yeux de Patrick, qui décide de rejoindre le mouvement de l'African National Congress (ANC). Cette fois-ci, il se porte volontaire pour détruire la raffinerie...

Et Africa paradis réalisé par Sylvestre Amoussou

allociné a écrit:
Dans un futur imaginaire, l'Afrique est entrée dans une ère de grande prospérité, tandis que l'Europe a sombré dans la misère et le sous-développement.
Olivier (Stéphane Roux), informaticien sans travail, vit avec Pauline (Charlotte Vermeil), institutrice, elle aussi au chômage. Vu leur situation déplorable en France ils décident de tenter leur chance en Afrique où ils immigrent clandestinement.
A peine arrivés, ils sont arrêtés par la police des frontières et incarcérés dans une résidence de transit, en attendant d'être renvoyés en France. Olivier parvient seul à s'échapper.
Il commence alors une vie de clandestin, jusqu'au jour où il récupère les papiers et endosse l'identité d'un blanc tué dans un accident de voiture. Entre-temps , Pauline accepte un poste de bonne dans une famille bourgeoise africaine..

Et un film sur Nelson Mandela, j'ai vu la bande annonce mais je ne me souviens ni du titre ni de la date de sortie
Revenir en haut Aller en bas
Pannonique
Envolée postale



Messages : 124
Inscription le : 06/09/2007
Age : 35
Localisation : dans les livres

Edward Zwick Empty
MessageSujet: Re: Edward Zwick   Edward Zwick EmptyJeu 6 Sep 2007 - 22:04

Très bon sujet de film....J'ai vraiment aimé ce film justement à cause de cette idée de parler des diamants de sang, déjà evoquée par certains panneaux publicitaires. Cependant un petit bémol à mon goût: un peu trop hollywoodien encore comme film.
Revenir en haut Aller en bas
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature
Fantaisie héroïque


Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 36
Localisation : Paris

Edward Zwick Empty
MessageSujet: Re: Edward Zwick   Edward Zwick EmptyLun 26 Jan 2009 - 10:47

J'ai été voir Les Insurgés (avec Daniel Craig dans le rôle principal), samedi soir..terriblement émouvant, je ne peux pas trouver d'autres qualificatifs...Je ne sais pas si ce film a fait parler de lui à sa sortie, personnellement je n'en avais pas entendu parler, c'est vraiment navrant, quand on sait le nombre de films nullisimes (enfin qui semblent l'être) et dont on nous bombarde (notamment le nouveau Will Smith innocent ).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
Marko
Faune frénéclectique
Marko


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 56
Localisation : Lille

Edward Zwick Empty
MessageSujet: Re: Edward Zwick   Edward Zwick EmptyLun 26 Jan 2009 - 11:08

Fantaisie héroïque a écrit:
J'ai été voir Les Insurgés (avec Daniel Craig dans le rôle principal), samedi soir..terriblement émouvant, je ne peux pas trouver d'autres qualificatifs...Je ne sais pas si ce film a fait parler de lui à sa sortie, personnellement je n'en avais pas entendu parler, c'est vraiment navrant, quand on sait le nombre de films nullisimes (enfin qui semblent l'être) et dont on nous bombarde (notamment le nouveau Will Smith innocent ).

Super! Un film de plus à aller voir. J'ai failli le manquer à cause de l'affiche qui laissait augurer un Xième film d'action. Le thème a effectivement l'air très intéressant même si je ne suis pas fan d'Edward Zwick qui est un bon faiseur hollywoodien mais qui produit et réalise des films souvent esthétisants et efficaces avec un lyrisme un peu désuet (Le dernier Samouraï que j'avais quand même plutôt aimé et Blood Diamond). Et puis Daniel Craig est un très bon acteur (Shakespearien au départ!)


Dernière édition par Marko le Dim 1 Fév 2009 - 23:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo


Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Edward Zwick Empty
MessageSujet: Re: Edward Zwick   Edward Zwick EmptyLun 26 Jan 2009 - 11:21

Marko a écrit:
Et puis Daniel Craig est un très bon acteur (Shakespearien au départ!)
qu'on se le dit Wink
Revenir en haut Aller en bas
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature
Fantaisie héroïque


Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 36
Localisation : Paris

Edward Zwick Empty
MessageSujet: Re: Edward Zwick   Edward Zwick EmptyLun 26 Jan 2009 - 16:38

Marko a écrit:
[J'ai failli le manquer à cause de l'affiche qui laissait augurer un Xième film d'action.
Oh non, le sujet ne s'y prête de toute façon pas beaucoup, je trouve...La seule chose que l'on pourrait reprocher sont les dialogues, parfois un peu légers
;mais l'émotion demeure.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
Marko
Faune frénéclectique
Marko


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 56
Localisation : Lille

Edward Zwick Empty
MessageSujet: Re: Edward Zwick   Edward Zwick EmptyDim 1 Fév 2009 - 23:16

Marko a écrit:
Fantaisie héroïque a écrit:
J'ai été voir Les Insurgés (avec Daniel Craig dans le rôle principal), samedi soir..terriblement émouvant, je ne peux pas trouver d'autres qualificatifs...Je ne sais pas si ce film a fait parler de lui à sa sortie, personnellement je n'en avais pas entendu parler, c'est vraiment navrant, quand on sait le nombre de films nullisimes (enfin qui semblent l'être) et dont on nous bombarde (notamment le nouveau Will Smith innocent ).

Super! Un film de plus à aller voir. J'ai failli le manquer à cause de l'affiche qui laissait augurer un Xième film d'action. Le thème a effectivement l'air très intéressant même si je ne suis pas fan d'Edward Zwick qui est un bon faiseur hollywoodien mais qui produit et réalise des films souvent esthétisants et efficaces avec un lyrisme un peu désuet (Le dernier Samouraï que j'avais quand même plutôt aimé et Blood Diamond). Et puis Daniel Craig est un très bon acteur (Shakespearien au départ!)

Edward Zwick Insurg10

Résumé:
En 1941, les armées d'Hitler envahissent l'Europe. Leur implacable progression coûte la vie à des millions de juifs. Pour trois hommes, cette tragédie marque le début d'une guerre dans la guerre. Lorsque leur petit village d'Europe de l'Est est envahi, les frères Bielski se réfugient dans une profonde forêt qu'ils connaissent depuis leur enfance. Ils se contentent d'abord de survivre mais la rumeur de leur exploit se répand et d'autres les rejoignent, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, prêts à tout risquer pour rester vivants et libres. Peu à peu, les trois frères vont recueillir des centaines de pourchassés et contrecarrer les plans de leurs redoutables attaquants. Face à l'adversité, au nom de ceux qu'ils ont perdu, ils vont sauver plus d'un millier de vies...

Merci de m'avoir permis de découvrir ce film intéressant et distrayant que j'aurais certainement laissé passer.

Je suis plus partagé que toi car j'y retrouve les défauts cités plus haut. A savoir un cinéma à l'ancienne avec une superbe photographie d'Eduardo Serra (grand chef opérateur des meilleurs films de Patrice Leconte et de Chabrol entre autres), une efficacité hollywoodienne évidente dans les scènes d'action et d'affrontements (les batailles du "Dernier Samouraï" étaient très spectaculaires) mais malheureusement aussi un certain lyrisme parfois emphatique dans l'exaltation de l'héroïsme et de la "noblesse" de ses personnages et de leurs actions. Un grand sujet, de grandes émotions, de grandes phrases ("Chaque jour de liberté dans cette forêt est un acte de foi"...), un certain surlignage (le lynchage de l'allemand en particulier), des regards appuyés, un côté esthétisant parfois (le mariage sous la neige) et des enchainements prévisibles.

Mais l'émotion affleure par moments et il y a de belles séquences comme cette traversée des étangs ou les relations entre les frères (avec des acteurs souvent très bons).

L'aspect véridique de cette histoire renforce l'impact émotionnel et il y a un petit côté "Liste de Schindler " jusque dans la bande son de James Newton Howard, avec Joshua Bell au violon, qui rappelle la musique de John Williams pour Spielberg.
Revenir en haut Aller en bas
swallow
Sage de la littérature
swallow


Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Edward Zwick Empty
MessageSujet: Re: Edward Zwick   Edward Zwick EmptyVen 6 Fév 2009 - 15:49

Je reviens sur " LES INSURGÉS".
Bien d´accord avec toi, Marko pour certaines maladresses (moments de grandiloquence des sentiments humains dans le dialogue).

Mais je retiendrais plutôt l´EVOLUTION et le cheminement de l´histoire ( vraie).
Rien d´étonnant à la varieté des traductions du titre, selon les langues : "Defiance" en anglais, "Les insurgés" en français et " Resistencia" en espagnol.

C´est que l´on assiste à toute une évolution de la part de ce groupe de Juifs, refugiés dans une forêt de bielo-Russie en 1941.
Le groupe ( plusieurs centaines) est fractionné en 2, les uns se cachent tandis que d´autres, les plus entraînés et les plus jeunes s´occupent au début de la survie de tous. Et puis petit à petit, il se rendent compte que résister n´est plus suffisant pour rester vivant. Car renoncer aux armes et à toute violence devant les assauts nazis, c´est se confronter à la fin qui les attendaient dans les camps de concentration d´où se sont échappés nombreux de ceux qui composent le groupe.
Il y a toute une progression, et non seulement de la part des 3 frères. On vit les divisions de réfugiés, leurs revirements, leurs confrontations et leurs doûtes, durant tout le film. Tout le monde doit s´endurcir, abandonner ses idéologies pacifistes ou intellectuelles, car la mort guètte.
Ce n´est pas que la violence soit justifiée, mais on comprend que la morale soit bafouée dans un contexte pareil. Un film courageux.
Revenir en haut Aller en bas
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne


Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

Edward Zwick Empty
MessageSujet: Re: Edward Zwick   Edward Zwick EmptyMer 12 Aoû 2009 - 15:20

Blood Diamond :

Disons que c'est franchement dommage que les dialogues soient si mauvais parfois...
C'est difficile de ne pas rigoler, et alors, ça casse un peu l'entrée dans le film.
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie


Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Edward Zwick Empty
MessageSujet: Re: Edward Zwick   Edward Zwick EmptyMer 12 Aoû 2009 - 15:25

Maryvonne a écrit:
Disons que c'est franchement dommage que les dialogues soient si mauvais parfois...
C'est difficile de ne pas rigoler, et alors, ça casse un peu l'entrée dans le film.
Oui, c'est vrai, mais Di Caprio prend un tel accent que j'étais trop occupé à me dire "qu'est-ce qu'il baragouine, là ?" pour avoir le temps de me dire que les dialogues étaient nuls (ce que Pannonique exprimait, j'imagine, en écrivant : "un peu trop hollywoodien").
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
ladypaname
Espoir postal
ladypaname


Messages : 22
Inscription le : 10/08/2009
Age : 71
Localisation : paname

Edward Zwick Empty
MessageSujet: Re: Edward Zwick   Edward Zwick EmptyMer 12 Aoû 2009 - 16:50

Hollywoodien,peut-être,mais dans le bon sens du terme.Arriver à parler dans ce qui est une production à gros budget (enfin,j'imagine) et avec des vedettes d'une thème sérieux,dans l'actualité ,et plutôt bien,les Américains savent faire.Nous devrions prendre exemple sur eux..Les exemples français de films de ce style (sujet d'actualité traité dans une production grand public)sont plutôt rares...D'autant plus qu'il ne s'agit pas d'un film-tract,mais d'un vrai film d'action.On lui pardonne donc quelques facilités.Si ce film a réussi à sensibliser des personnes qui ne s'intéressaient pas particulièrement à ces sujets (les diamants de sang,mais aussi les enfants-soldats),venues pour voir un film d'action avec Di Carprio,c'est déjà ça...
Revenir en haut Aller en bas
Ezechielle
Sage de la littérature
Ezechielle


Messages : 2025
Inscription le : 03/03/2009
Age : 34
Localisation : Bruxelles

Edward Zwick Empty
MessageSujet: Re: Edward Zwick   Edward Zwick EmptyLun 17 Aoû 2009 - 23:36

Un film sur l'Afrique, c'est toujours bien. Je ne suis pas un grand fan de ce continent, ça ne me dit rien du tout de le visiter (à cause de la chaleur surtout), mais que ce soit en film ou en LEGO ( sourire ), j'aime bien le thème.

Le sujet est intéressant, mais il est vrai qu'au final, c'est surtout un film de baston. Au-delà de ce qui s'y passe, j'ai apprécié de voir une Afrique telle qu'elle est: pas un amas de huttes en toiles, l'Afrique, c'est un continent moderne, mais plus entretenu depuis quelques années... et encore, ce n'est pas partout comme ça. Bref, l'ambiance de ces pays Africains ravagés par la guerre est, selon moi, bien rendue.

Maintenant, dans l'absolu, je m'attendais à un film de la qualité de "Lord of War", beaucoup plus profond et honnête.
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie


Messages : 22891
Inscription le : 02/02/2007
Age : 44
Localisation : Un peu plus loin.

Edward Zwick Empty
MessageSujet: Re: Edward Zwick   Edward Zwick EmptyMar 18 Aoû 2009 - 8:20

ladypaname a écrit:
Hollywoodien,peut-être,mais dans le bon sens du terme.Arriver à parler dans ce qui est une production à gros budget (enfin,j'imagine) et avec des vedettes d'une thème sérieux,dans l'actualité ,et plutôt bien,les Américains savent faire.Nous devrions prendre exemple sur eux..[...]

Je ne crois pas qu'on puisse prendre exemple sur eux, c'est comme ça depuis des lustres, le cinéma français (le français tout court?) réfléchit des plombes avant d'agir. Et en plus, même sans être sur le terrain de l'actualité, nos films blockbusters (cte blague...) sont souvent planplan et ratés.
Alors autant laisser aux Américains cette suprématie de l'action-réalité bourrine moi l'actualité.
(Si seulement ils s'intéressaient à d'autres actualités que celle qui les touche ce serait cool, comme ça on aurait des films hollywoodiens sur Ingrid Bétancourt, Dutroux, Clotilde Reiss, le burqini... )


ladypanama a écrit:
Si ce film a réussi à sensibiliser des personnes qui ne s'intéressaient pas particulièrement à ces sujets (les diamants de sang,mais aussi les enfants-soldats),venues pour voir un film d'action avec Di Carprio,c'est déjà ça...

Ouais, c'est vrai...
Mais je regrettais juste que ce soit vraiment trop moralisateur. Ils ne peuvent pas s'empêcher de plomber leurs films de phrases alambiquées (genre réflexion sur l'humain) alors qu'ils sont nuls pour ça (comme nous avec les blockbusters quoi). Et ça sonne toujours faux et creux du coup, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Edward Zwick Empty
MessageSujet: Re: Edward Zwick   Edward Zwick Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Edward Zwick
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Edward Yang
» Edward Burns
» Edward O. Wilson
» Edward P. Jones
» Edward Lear

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: