Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Jean Rolin

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 67

Jean Rolin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jean Rolin   Jean Rolin - Page 3 EmptyVen 23 Aoû 2013 - 15:44

Dur!
Bon, je ne vais pas non plus rentrer dans la sensiblerie bardotienne. Il y a tous ces gens  de par le monde pas mieux traités que ces chiens et surtout tous ceux prêts à partir au massacre.
Mais je suis plutôt dans la voie de cette humanité qui trouve son bonheur en leur lançant un long bois...
OUI! Demain les chiens m'est un livre de référence.

Lances donc une balle ou une pigne Igor un bâton s'est dangereux (risque de se planter dans la gueule)sourire 

maltraiter des chiens ne sauvent pas les gens, il vaut mieux les aider tous !







_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Jean Rolin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jean Rolin   Jean Rolin - Page 3 EmptyVen 23 Aoû 2013 - 15:48

Igor a écrit:
Dur!
Plus que le livre?

Igor a écrit:
Bon, je ne vais pas non plus rentrer dans la sensiblerie bardotienne. Il y a tous ces gens  de par le monde pas mieux traités que ces chiens et surtout tous ceux prêts à partir au massacre.
Il le dit à plusieurs reprises, d’ailleurs, Rolin, à quel point il sent que sa préoccupation est vaine.

Igor a écrit:
OUI! Demain les chiens m'est un livre de référence.
Et bien cela m'est donc un livre à lire.
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 67

Jean Rolin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jean Rolin   Jean Rolin - Page 3 EmptyVen 23 Aoû 2013 - 16:03

topocl a écrit:
Igor a écrit:
Dur!
Plus que le livre?
Je ne sais pas. Les images ont toujours cet impact direct. Comme une balle de fusil.
.

Igor a écrit:
OUI! Demain les chiens m'est un livre de référence.
Et bien cela m'est donc un livre à lire.
De la science fiction ? attentif

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Jean Rolin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jean Rolin   Jean Rolin - Page 3 EmptyVen 23 Aoû 2013 - 16:21

Réservé, retour le 6 septembre.!
300 pages, le risque est raisonnable.
Comme je l'ai expliqué plus haut, quand j’ai une idée en tète, difficile de la faire sortir rire .
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 67

Jean Rolin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jean Rolin   Jean Rolin - Page 3 EmptyVen 23 Aoû 2013 - 17:53

Igor a écrit:
Marie a écrit:

En tout cas, une chose est sûre, je vais continuer à le lire.
Tout pareil en commençant par le relire avec ton commentaire qui m'éclaire mieux (hâte aussi de lire celui de Topocl).
C'est fait et vous me filez un claque les dames!


Igor a écrit:

Tiens, d'ailleurs, dés que j'aurais retrouvé mes facultés à lire, je vais me faire un programme avec:
Demain les chiens.
Un chien mort après lui.
Le programme est tout tracé! cheers

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.


Dernière édition par Igor le Sam 24 Aoû 2013 - 2:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Jean Rolin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jean Rolin   Jean Rolin - Page 3 EmptyVen 23 Aoû 2013 - 21:12

Merci topocl, je suis en complet accord avec ce que tu dis. Et j'ai appris ici, moi aussi, à lire certains livres que je pensais absolument pas faits pour moi , parce que ce qu'en avait dit l'intervenant qui en avait parlé m'avait touchée, ou intéressée .

Citation :
je n’y vois qu’un style magistral et personnel, j'ai plutôt l'impression que Jean Rolin écrit comme il est et comme il sent. C'est peut-être une façon différente de la nôtre, mais je la ressens comme spontanée et authentique
Alors là, pour le style, oui, vraiment. Quant à différente de la nôtre, certainement pour certains et c'est normal. Pas de la mienne, je ne procède que par digressions pas toujours compréhensibles, j'en ai bien conscience. Mais c'est pour cela que dès le début de la lecture du livre sur Los Angeles ( qui, finalement, est assez  peu différent , même si la faune n'est pas la même..) , j'ai eu l'impression de me retrouver en terrain de connaissance. La différence , c'est que les observations de Rolin sont spontanées, oui, sincères , mais que tout est très retravaillé après! Il sait où il va , et même si on peut avoir quelquefois une impression de fouillis, d'errance oui, à cause de ces allées et venues perpétuelles dans l'espace et le temps et la matière utilisée, c'est bien sûr volontaire et finalement très construit.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
titaua
Espoir postal
titaua

Messages : 15
Inscription le : 13/08/2013
Age : 68
Localisation : Moorea, Polynésie

Jean Rolin - Page 3 Empty
MessageSujet: Jean Rolin   Jean Rolin - Page 3 EmptySam 24 Aoû 2013 - 4:31

Je n'ai pas encore découvert l'univers de Jean Rolin, mais vous me mettez en appétit!miammiam 
Je suis pleine d'admiration pour vos commentaires érudits. Mieux que Le Monde des Livres!
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Jean Rolin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jean Rolin   Jean Rolin - Page 3 EmptySam 24 Aoû 2013 - 7:30

Honnêtement, Le monde des livres est souvent out à fait champion dans l'art du résumé plus que celui du commentaire
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Jean Rolin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jean Rolin   Jean Rolin - Page 3 EmptySam 24 Aoû 2013 - 20:05

Je reviens pour dire que ceux qui ont aimé Anima de Mouawad, pourraient ne pas détester Un chien mort après moi (et inversement)
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Jean Rolin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jean Rolin   Jean Rolin - Page 3 EmptyDim 25 Aoû 2013 - 11:19

J'ai corrigé dans mon commentaire, suite à la remarque d'un oeil précis et avisé.
il ne fallait pas lire "lieu le plus hospitalier" mais le lieu le plus inhospitalier
C'était une reprise des mots-mêmes de l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Jean Rolin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jean Rolin   Jean Rolin - Page 3 EmptyJeu 29 Aoû 2013 - 19:10

shanidar a écrit:
Jean Rolin... J'ai lu Chrétiens en rentrant d'Israël... J'étais en colère ! Je n'ai pas aimé cette lecture. Il faudrait que je retente avec la distance...
Je crois que zazy n'avait pas beaucoup aimé non plus Rolin (mais je fais peut-être erreur)...
Igor a écrit:
J'ai compris qu'il avait un rapport particulier avec les Chrétiens palestiniens et m'avait semblé pro-palestinien.
Plus loin dans le livre (Un chien...) il peste contre un taxi anti israélien qu'il trouve: CON! (J’ai pas livre à disposition, mais il serait intéressant de vérifier)
Donc son opinion ne me semble pas aussi tranchée.
De toute les façon il a le droit de ses opinions et ne me semble pas être un type de style va-t-en-guerre.
topocl a écrit:
Je vais essayer de te trouver le texte, igor, j'ai du le lire hier
Son positionnement sur cette question comme sur d'autres semble plutôt de responsabilités partagées que de "pour Machin" ou "pour Truc".
Je n'avais pas vraiment l'impression de dire dans mon message que Rolin était pour les uns ou contre les mêmes... !?!
Le livre est sur mon bureau. Il sera relu.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Jean Rolin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jean Rolin   Jean Rolin - Page 3 EmptyLun 2 Sep 2013 - 11:58

Profitons de se présence au portail pour partir en vadrouille avec Jean Rolin…

Citation :
Alors qu’il publie «Ormuz», l’auteur de «l’Homme qui a vu l’ours» évoque pour nous quelques lieux qui lui sont particulièrement chers.
#1 : pour un flirt à Dunkerque : click
Jean Rolin - Page 3 A768

#2 : comme un dauphin à Los Angeles : click
Jean Rolin - Page 3 A769

#3 : en Clio en Bosnie : click
Jean Rolin - Page 3 A770

#4 : Congo en stop, maquis touareg et emmerdements : click
Jean Rolin - Page 3 A771

#5 : «Un truc sur les pirates de la mer de Sulu» : click
Jean Rolin - Page 3 A772

#6 : Du côté d’Ormuz : click
Jean Rolin - Page 3 A773

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Jean Rolin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jean Rolin   Jean Rolin - Page 3 EmptyMar 3 Sep 2013 - 21:13

Commencé ce matin la relecture de Chrétiens, et très rapidement je me suis souvenue des deux éléments qui avaient entravé ma lecture...

a) Rolin a tendance à vouloir plaquer ce qu'il croit être la réalité (et qui est sa réalité) à ce qu'il voit. Cela dégage une certaine forme de vanité, de ton péremptoire (du style : je viens d'arriver mais je sais déjà mieux que toi qui es là depuis 30 ans la manière dont il faut parler des chrétiens palestiniens). Je crois que quand on arrive dans une ville comme Bethléem, il faut au contraire oublier tout ce que l'on a appris, ne pas présumer des réactions d'autrui, des relations, des réalités mais chercher à entendre, à écouter, à comprendre ce qui se joue là, dans cet espace confiné, barbelé, compliqué, irrespirable... Ne surtout pas arriver avec ses idées mais se laisser malmener...

b) j'ai beaucoup de mal avec l'écriture que Rolin utilise dans ce livre (n'en ayant pas lu d'autres, je ne sais pas si c'est son style mais j'ai beaucoup de mal à aimer). Ampoulée, alambiquée, inutilement compliquée, pleine de périphrases (à mon avis) inutiles, l'écriture de Rolin aurait vraiment gagné en force si elle avait été un peu moins tourneboulée.

Voilà ce que je peux en dire pour l'instant. Je ne sais pas si j'irai au bout de cette relecture, qui malgré tout me tente car elle me rappelle des moments vécus, des choses vues, des sensations repoussées et pourtant inoubliables !

Je reviens de toute manière très prochainement avec des extraits. Rien de plus parlant...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Jean Rolin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jean Rolin   Jean Rolin - Page 3 EmptyMar 3 Sep 2013 - 22:07

shanidar a écrit:
b) j'ai beaucoup de mal avec l'écriture que Rolin utilise dans ce livre (n'en ayant pas lu d'autres, je ne sais pas si c'est son style mais j'ai beaucoup de mal à aimer). Ampoulée, alambiquée, inutilement compliquée, pleine de périphrases (à mon avis) inutiles, l'écriture de Rolin aurait vraiment gagné en force si elle avait été un peu moins tourneboulée.
C'est ce qui m'a aussi le plus génée dans les deux romans que j'ai pu lire de lui. Peut-être suis je passée à côté à cause de son style, bien spécial.

Et il a parfois aussi un aspect péremptoire c'est vrai. Il suit son idée sans se préoccuper du reste, ce que j'assimile à un manque d'empathie et cela me dérange aussi.

Heureusement qu'il a aussi de l'humour sinon ce serait carrément indigeste...
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Jean Rolin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jean Rolin   Jean Rolin - Page 3 EmptyMer 4 Sep 2013 - 20:06

Shanidar a écrit:

a) Rolin a tendance à vouloir plaquer ce qu'il croit être la réalité (et qui est sa réalité) à ce qu'il voit. Cela dégage une certaine forme de vanité, de ton péremptoire (du style : je viens d'arriver mais je sais déjà mieux que toi qui es là depuis 30 ans la manière dont il faut parler des chrétiens palestiniens
Je ne saurais dire, je ne l'ai pas lu. mais, quelque part, quand un écrivain comme lui écrit sur un sujet bien particulier, c'est forcément sa réalité, sa vision qu'il laisse transparaitre? Une très courte explication sur ses motivations ici

Aériale a écrit:
Il suit son idée sans se préoccuper du reste, ce que j'assimile à un manque d'empathie et cela me dérange aussi.
Je n'en ai lu que deux.. mais se préoccuper de quel reste? Effectivement dans Des chiens morts après lui,qui n'est pas un roman,  il suit son idée! Tout en parlant de toute autre chose, d'ailleurs. Je le trouve, moi, très empathique ( enfin, encore une fois, deux livres c'est n'est pas assez). Et c'est drôle que tu dises cela Aériale, car en lisant Olivier Adam, et, après Jean Rolin, je me disais que ce qui manque ( ce n'est que ma vision!) à Adam qui est un hyperempathique, c'est le recul et l'humour  de Rolin.

Quant au style, là, c'est autre chose. Oui, je comprends très ben qu'il ne plaise pas, moi j'aime beaucoup.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jean Rolin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Jean Rolin   Jean Rolin - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Rolin
Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: